News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez
 

 [FanFiction] Your Biggest Fan.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Fioma

Fioma

Féminin
Messages : 189
Points : 273
Date d'inscription : 20/02/2012

Âge : 22
Localisation : Paris

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyDim 4 Mar 2012 - 23:44

Je crois que c'est un coup de coeur Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyDim 4 Mar 2012 - 23:46

*Oh ! Une nouvelle lectrice ! Cool ! Very Happy*

Ah ! Merci Wink *Ca a plus de sens, tout de suite..*
Revenir en haut Aller en bas
Fioma

Fioma

Féminin
Messages : 189
Points : 273
Date d'inscription : 20/02/2012

Âge : 22
Localisation : Paris

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyDim 4 Mar 2012 - 23:57

Je suis au chapitre 2 Very Happy ! J'aime beaucoup .
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyDim 4 Mar 2012 - 23:59

Ahah merci! Very Happy J'espère que la suite te plaira alors Wink [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 2

EDIT : Suite !
Donc voilà, comme promis, plus longue avec un peu plus d'action [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 2



___________________________________________________________________

Your Biggest Fan.




___________________________________________________________________
Septième chapitre.

Tom ouvrit les yeux. Lorsqu’il sentit la douce chaleur sur son corps, il réalisa. Élise était dans ses bras. Il sourit et referma la yeux afin de profiter au maximum de la sensation fantastique de bien-être qu’il ressentait.
Malheureusement pour lui, quelqu’un frappa à la porte une nouvelle fois, le tirant de sa bulle de béatitude. Il grogna et s’extirpa tel un ninja des draps, décalant délicatement le corps endormie de celle qui faisait tendrement battre son cœur afin de ne pas la réveiller et se dépêcha d’aller ouvrir et demander à la femme de ménage de repasser plus tard pour éviter qu’elle ne réveille sa belle. Il ferma la porte de la chambre et alla ouvrir enfin la porte.
« Bill ?! » Tom vit rouge. En quel honneur son frère venait-il voir SA fan ?! Bill déglutit. Il ne pensait surtout pas tomber sur son lui ! Il se reprit rapidement et improvisa. « Je voulais te voir, et t’étais pas dans ta chambre, alors j’ai pensé que tu serais là. » « Tu voulais me voir ?! Tu te fous de ma gueule non ?! » « Non ! » « Alors qu’est-ce que tu veux ? » Cracha-Tom, des éclairs jaillissant de ses pupilles assombries par la colère. Bill réfléchit à 100 km/h. Il pensa lui dire qu’il était désolé, mais non. C’était faux. Et il préférait mourir que s’excuser. « Je voulais aller faire du shopping et j’me demandais si ça te disais.. » « Vas te faire foutre. » Cracha Tom.
Aoutch. C’était donc définitif, Tom le détestait. Il pesta contre cette satanée fan qui avait du lui raconter qu’il était allé la voir la veille ! La peste ! Il souffla. « Tu me dis ça parce que tu supportes pas que je sois aller la voir hier, c’est ça ? » Ou peut-être pas… « QUOI ?!! » Tom manqua de s’étrangler. ‘Bingo !’ pensa Bill. Il lui arrivait d’avoir de la chance tout compte fait ! Avec ça, il était sur que Tom allait en vouloir à la fan de ne pas lui avoir dis : Sa vengeance commençait bien… « Oh. Bon, ben… Je vais y aller… » Dit Bill quelques secondes après le silence suivant la révélation. Il commença à s’en aller, mais Tom le rattrapa et le plaqua contre un mur, le regard noir. « Tu es aller voir Élise hier ?! » Bill rit doucement. Il ne devait pas avoir peur de son frère. Celui-ci serait incapable de le frapper. Pourtant… Il devait avouer que la lueur des yeux de Tom était tout sauf rassurante. « Euh… Oui… Elle ne te l’as pas dis ? » Il lui lança un regard meurtrier. « Je te jure, Bill. Si jamais tu t’approches encore d’elle, t’es un homme mort. Frère ou pas. » Bill pouffa de rire. « Je l’ai déjà fait, Tom. Tu ne m’empêchera pas de recommencer. » « Je serais toi je me retiendrai. » « Pourquoi se retenir ? Dés que j’en aurais l’occasion, elle passe encore à la casserole. » Dit-il, un sourire mauvais sur les lèvres.
Sa tête tourna violemment sur la gauche et une horrible douleur se fit ressentir à sa mâchoire. Tom venait de le frapper ?!! Bill serra les dents et ferma les yeux. Il Ne Devait Surtout Pas Craquer. « Oses pour voir. » Lâcha Tom avant de le lâcher et rentrer dans la suite. Bill resta là quelques minutes, choqué. Il fit un pas et tangua un peu. Il était sonné. Il ne réalisait pas. Son frère était-il devenu fou ?! Jamais leurs disputes n’étaient allée aux coups. Mais oui, Tom était fou. Fou d’amour pour celle qui dormait, ne se doutant de rien, dans le lit de la suite luxueuse de cet hôtel 4 étoiles.

Lorsqu’Élise se réveilla, Tom était assis sur le lit, dos à elle et habillé. Elle fronça les sourcils. « Tom ? » « Pourquoi tu m’as pas dis ? » « Dis quoi ? » « Que Bill était passé. » Élise resta silencieuse. Comment savait-il ? Qui lui avait dis ? « Qui t’as dis ça ? » Demanda-elle. « Ça n’a pas d’importance. Répond moi juste. » « … Tu m’avais dis que tu t’étais engueulé avec lui.. J’ai pas voulu en rajouter une couche. » Il se retourna, surpris. « Pardon ? » « Tu m’as très bien comprise ! » « Non mais tu te rends compte de se que tu me dis là ?! » « Oui, où est le mal ?! » « Mais m*rde Élise !! C’est Bill !!! Tu ne sais pas de quoi il est capable ! J’essaye de l’empêcher du mieux que je peut de te faire du mal, mais toi, tu me mens ! » « Je ne t’ai pas menti ! Et tu n’as pas à essayer de l’empêcher de me faire du mal, p*tain ! Je me débrouille très bien toute seule ! » Tom se leva et marcha dans la pièce en se frottant le visage. Puis, il s’agenouilla face à Élise qui s’était assise sur le lit. Il prit ses mains et la fixa. « Élise, tu ne sais pas de quoi il est capable… Je ne supporterais pas de te voir pleurer une nouvelle fois à cause de lui… p*tain, essayes de me comprendre… » Mais non, elle ne comprenait pas. Qu’est-ce que ça pouvait lui faire que Bill veuille lui parler ? Qu’est-ce que ça pouvait lui faire qu’il la déçoive et qu’elle en chiale ? « Tom, franchement… Ne t’en fais pas. » Il se pinça les lèvres. En effet, elle ne comprenait pas à quel point il tenait à elle. « Bon… Dis-moi ce qu’il t’as dis ? » « Rien ! Il m’a dit qu’il s’excusait, je lui ai dis d’aller se faire voir et j’ai fermé la porte ! C’est tout ! »

Plus tard dans la journée, Tom et Élise décidèrent de sortir, bien décidés à avoir cette satané glace. Pour cela, ils s’étaient rendu dans une librairie et avaient achetés un dictionnaire Anglais-Portugais, faute de trouver Allemand-Portugais. Ils avaient cherchés mot par mot la traduction de « I would like an Ice-cream with three chocolate balls, please. » et ça donnait « Eu gostaria de um sorvete com três bolas, por favor. » Il était peu probable qu’il n’y ai aucune faute, mais ils espéraient que le vendeur comprenne. Une fois la glace obtenue, ils la partagèrent en discutant de tout et rien, de leurs vies respectives avant la tournée, des plans pour l’avenir… Et ils passèrent la journée dehors, ensemble. Tom invita la demoiselle dans le restaurant le plus chère de la ville, un fol espoir de l’impressionner en tête (peine perdue car ses parents étaient multimillionnaires…). Au final ils quittèrent le restaurant pour un fast-food où ils pouvaient manger avec des doigts et rire aux éclats en racontant des blagues douteuses sans que personne ne vienne leur demander d’arrêter.
Ils étaient simplement eux, amis, amants, eux, tout simplement.

Bill, lui, avait passé la journée à faire les boutiques avec Georg et Gustav, cachant tant bien que mal sa mâchoire enflée par le coup de son frère du matin. Les G’s avaient trouvé préférable de ne pas poser des questions et essayer de ne pas montrer à quel point la blessure était voyante…même cachée sous trois tonnes de fond de teint hors de prix… Et puis, ils se doutaient bien de se qui avait pu se passer… Seulement, ni l’un ni l’autre n’osait vraiment le dire : Ça semblait tellement irréel ! Jamais ils n’auraient pensé que les jumeaux puissent un jour se battre de la sorte… Pour une fille d’autant plus !!

Mais ce que tous ignoraient, que ce soit Tom, Bill, Élise, Georg ou Gustav, c’est que les paparazzis rodaient bien plus qu’ils ne le pensaient. Ils étaient discrets. Aussi petits et discrets qu’une mouche sur un mur… Et ils mitraillaient chaque instant, chaque fait et geste des quatre stars…

Le soir, Tom et Élise rentrèrent à l’hôtel, mais malheureusement, ils devaient se séparer : les Tokio Hotel repartaient le lendemain matin à l’aube, et Tom devait faire sa valise. S’en était de même pour la fan.
Épuisés par leur journée, ils se dépêchèrent de boucler leurs valises, se laver et aller se coucher : le réveil allait être difficile… Et aucun d’eux ne pensa à jeter un œil à Oceanup pour voir si des photos d’eux avaient été prises.. Et tant mieux, car aucun d’eux n’aurait réussi à fermer l’œil.

Bill, lui, n’alla pas se coucher directement. Il avait une petite idée en tête pour son plan de vengeance… Et il était persuadé que ça allait marcher. Alors il écrivit. Une longue lettre truffée de conneries dramatiques, romantiques et niaises, une lettre comme toutes les filles de la planète rêvaient de recevoir, encore plus par une star telle que lui. Et avant d’aller se coucher, il se rendit à la chambre de la demoiselle. Il se doutait bien qu’elle dormait profondément, alors il fit passer la lettre sous la porte, et, satisfait, il alla se coucher.

Le lendemain matin, Élise se prépara comme tout les jours, et attrapa sa valise, prête à quitter l’hôtel pour l’aéroport, et quitter le Portugal pour l’Espagne. Elle était surexcitée : elle avait toujours adoré ce pays, et toujours eu un faible pour les espagnols…
Devant la porte, elle se stoppa. Une enveloppe gisait sur le sol. Elle la ramassa et lut son nom sur le devant. Elle fronça les sourcils et fourra l’enveloppe dans son sac à main : Elle allait la lire dans le taxis qui l’attendait.

Une fois assise, elle ouvrit la lettre…

« Elise. Je sais que tu te demande « Qui est le con qui m’écrit une p*tain de lettre ?! » Et bien ta réponse est dans ta question. Le con. C’est moi, Bill. Mais avant que tu la jette, ou aille raconter ça à Tom, j’aimerai que tu me lises. Après, libre à toi de faire ce que tu voudras.

Donc voilà. Je tiens à m’excuser sincèrement du comportement que j’ai eu avec toi, tu ne le méritais pas et je n’aurais jamais du profiter de toi, notre plus grande fan… Mais je ne sais pas si tu me croira, mais si j’ai fais ça, c’est parce que je tiens à toi. (J’imagine ta tête en ce moment genre « Quoi ?! Il se fout de ma gueule ou quoi??!! » Pas du tout.) Je tiens à toi comme à la prunelle de mes yeux, et tu m’attires comme un aimant. Tu me rend fou ! Dés que je te vois, des papillons volent dans mon estomacs et refusent de s’arrêter ! Tes sourires me rendent dingues, ta voix m’ensorcelle, tes regards m’appelles et ta peau me harcelle… Le jour où nous avons couché ensemble, j’avais craqué. Je t’avais vu, belle à crever dans cette p*tain de boite de nuit, je t’ai vu te déhancher si nettement (je n’avais pas l’habitude de te voir si bien pendant les ‘vrais’ concerts) et… p*tain tu étais fascinante ! La façon dont ton corps bougeait, donc tes lèvres se caressaient quand tu chantais, la façon dont tu avais de sourire, totalement libre… J’ai eu du mal à détacher mes yeux de toi, et… Je suis tombé sous le charme. Je suis fou de toi, Elise. Tu me rends dingue, j’ai envie d’être prêt de toi à chaque seconde, j’ai envie de t’enlacer, de l’embrasser, de te garder rien que pour moi ! Ca m’obsède ! Je suis amoureux de toi ! Et le jour où on a couché ensemble, je ne m’en rendais pas compte ! Alors j’ai mis mon cœur qui battait, mon ventre qui se tordait, ton sourire qui s’incrustait dans mon esprit sur le compte du désir, et tu connais la suite… D’habitude, quand je couche avec une fille (oui, je l’avoue c’est arrivé un bon nombre de fois), je ne prend pas la peine de l’attendre à un bar, je l’attrape comme ça et l’attire dans un endroit isolé pour faire mon affaire et dés que je jouis, je la vire. Je n’ai pas été comme ça avec toi. Je t’ai gardé contre moi plusieurs minutes après. Je ne m’étais jamais senti aussi bien… Et quand j’ai réalisé que tu prenais plus de place dans mon cœur et dans mon esprit que les autres, je t’ai dis de partir, et j’ai pris le masque de l’indifférence…
Elise, tu n’es pas une fan parmi des millions. Tu es la Femme que j’ai toujours recherchée parmi des millions. Je t’en supplie, ne me rejette pas, sans toi ma vie serait dénuée de sens. Je veux pouvoir être près de toi et t’embrasser, te caresser, te serrer dans mes bras… Et te voir dans ceux de mon frère, ça me met dans tout mes états ! Tom ne t’aimes pas, et ne t’aimera jamais. Et surement jamais autant que moi. Il profite de toi.
Pour toi, je me bat. Je veux prouver à quel point je tien à toi, mais Tom m’en empêche, il te raconte n’importe quoi sur moi et au final tu refuses de me parler… Je n’ai jamais eu aussi mal de ma vie, Elise… Et je sais que si tu parles de cette lettre à mon frère, il te dira de ne pas me croire, que je dis ça pour l’emmerder, mais p*tain… Si c’était vrai, pourtant je m’emmerderais à écrire une longue lettre comme ça, prenant sur du temps de sommeil ? Pourquoi je continuerai à me disputer avec lui, alors que le monde entier sait que je ne peut pas vivre sans lui ?
La vérité, Elise, c’est que je ne peut pas choisir entre toi et lui, mais je vous aime d’un amour sans limite.

Alors… Si jamais tu acceptes de me croire, que tu acceptes mes excuses, que tu veux me parler ou n’importe quoi… Je t’attendrais demain, à 02h du matin dans ma chambre d’hôtel, numéro 678.
J’espère t’y voir, je t’aime,
Bill. »

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyLun 5 Mar 2012 - 18:29

Eliiiiiiiiise je t'adore ! ton chapitre était juste...extra :bravo:
j'ai adoré ! (comme d'habitude :-D: ) j'ai été choqué ! comment Tom ose frapper Bill ?! :-((( (quoi que je m'attendais à ça xD) c'que j'ai rigolé en lisant la lettre (me demande pas pourquoi xD) peut être paceque je savais que Bill n'était pas sincère.. mais jl'ai adoré en tout cas !
c'est pas très constructif mais va falloir faire avec xD
bisous :ange:
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyLun 5 Mar 2012 - 18:50

Wow ! Merci ! Very Happy
Lire tes commentaire, ou comment avoir le sourire jusqu'aux oreilles ! Very Happy Je suis contente que ça t'ai plu ! Very Happy
J'ai déjà hâte d'écrire la suite ! Je m'y met immédiatement d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyMar 6 Mar 2012 - 22:34

Oh GENIAL!!!!!!
J'ai adorée la lettre aussi, je me suis bien marrer, elle est superbe mais vu qu'on c'est que Bill à mis que des conneries, sa ma tordu de rire XD
T écrit vachement bien, j'aimerais trop écrire pareil.
J'adore vraiment trop cette fic ^^ hâte de savoir comment Elise va réagir et si elle va la montrer à Tom.
Merci de m'avoir prévenue pour la suite ^^
vivement la prochaine^^
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyMer 7 Mar 2012 - 11:43

Coucou ! Que de compliments pour le dernier chapitre, ça fait hyper plaisir, merci ! Vous êtes les meilleures [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Coeur
Alors voilà la suite (que j'ai du ré-écrire deux fois parce que je n'étais pas satisfaite [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Rire2 )

J'espère que ça vous plaira ! Bisous <3


___________________________________________________________________


Your Biggest Fan.



___________________________________________________________________
Huitième Chapitre.

Élise fronça les sourcils. Est-ce qu’il se foutait d’elle ou est-ce qu’il était sincère ? Elle tenta de se remémorer tout les détails de la nuit… Et une question lui vint à l’esprit… Si Bill tenait tant à elle… Pourquoi aurait-il couché avec elle, l’aurait-il jetée comme une moins que rien au risque de ne plus jamais la revoir ? Parce que si ses souvenirs sont bons, elle était bien sur le point de partir… Avant que Tom ne lui fasse changer d’avis… Et le « Je ne me rendais pas compte que j’étais amoureux de toi quand on a couché ensemble » ne veut rien dire ! Quand aurait-il réalisé ça alors ? Elle pouffa de rire en rangeant la lettre : Ce n’était pas comme ça que Bill allait l’avoir.
Le taxi s’arrêta et elle descendit.

Bill se réveilla en sursaut. « BILL OUVRE CETTE p*tain DE PORTE !!!!!!!!!!!! » Hurlait Tom en tambourinant sur la pauvre planche de bois qui n’avait, de toutes évidence, rien demandée. Il regarda l’heure et fronça les sourcils : Il n’était pourtant pas en retard ! Alors que pouvait bien vouloir son frère ? A moins que… Élise lui ait montré la lettre…
Il se leva et enfila ses chaussons noires moumoutés. Il souffla et s’ébouriffa les cheveux. Il ouvrit la porte et Tom entra en furie.
« Qu’est-ce que t’as ? » Demanda-il d’une voix ensommeillée, dans l’espoir d’attendrir son frère. Tom posa violemment des magasines sur une table. « J’ai qu’on est en première page ! » Bill fronça les sourcils. « Sérieux ? » ‘Ça faisait longtemps, c’est pas trop tôt !’ pensa-il. Il se pencha sur les magasines et ouvrit de grands yeux hallucinés. Là, sous ses yeux, des photos de Tom le collant au mur avant de le frapper, des photos de lui se tenant la mâchoire de douleur, puis des photos de Tom et Elise se promenant et en gros titre « Tom vs Bill, Qui gagnera le cœur de la belle inconnue ? » « Violente dispute chez les Tokio Hotel, le groupe va-il se séparer ? » « Les jumeaux de Tokio Hotel en froid pour une fille !" "Les jumeaux inséparables, pas si inséparables que ça ? » Bill en attrapa un et lit l’article.
« C’est n’importe quoi ! » « Peut-être, mais en attendant ça fait la une de tous les journaux. Ils viennent d’être imprimés et partent pour les tabac press à l’heure où je te parle. » « Comment t’as su ça ? » « David m’a harcelé par téléphone jusqu’à ce que je réponde et j’me suis fais incendier. » « Tu m’étonnes ! » Tom se frotta le visage. « Bon, qu’est-ce qu’on fait ? » « Bah déjà faut qu’on dénie les rumeurs, probablement donner une conférence de press, ou alors une interview. Ou alors on fait une vidéo. On leur raconte deux, trois conneries et on explique le coup, et ça ira. Au passage ça fait parler de nous et c’est tant mieux. » « Ok. Alors je te laisse chercher les explications. Après tout, c’est de ta faute toute cette m*rde. » Lâcha Tom en le foudroyant des yeux. Et encore, il ne savait pas pour la lettre… « Je suis pas d’accord, mais je sais qu'il n'y a que moi qui soit assez intelligent pour trouver une explication crédible ici. » « L’important c’est d’y croire. » Cracha Tom avant de quitter la chambre et de claquer la porte. Bill souffla et se pencha sur les autres articles.


Élise s’assit sur un siège en attendant l’arriver de son avion. Il devrait arriver dans dix minutes… Face à un elle, le vendeur de journaux s’affairait à remplir le présentoir. Elle sourit en se disant qu’au moins, elle aurait de la lecture. Puis, lorsque le vendeur s’écarta, elle fronça les sourcils. Était-ce… Non… Elle se leva et se dirigea vers les journaux. Son sang ne fit qu’un tour et elle en attrapa un. Elle leva les yeux vers le vendeur qui la dévisageait en souriant Elle n’y fit pas attention et paya le magasine. Elle l’ouvrit aussitôt. « p*tain… » Elle sortit son portable et s’éloigna du vendeur. « Allo ? » « Tom c’est quoi ce bordel ?!! » « Euh… Tu parles des magasines ? » « A TON AVIS ??!!! » Elle se retourna et vit que le peu de personnes présentes la fixait et que le vendeur riait. « Ok, calme-toi, c’est pas si grave que ça ! » « p*tain, Tom, dis-moi que tu viens pas de dire que c’est pas grave. » « Bah… » « Arrête, je suis à l’aéroport et le vendeur arrête plus de me regarder ! Je suis sensée faire quoi là ?! A vos concerts je vais me faire égorger, m*rde ! » De l’autre coté du combiné, Tom sourit en se disant que lorsqu’Elise était énervée, elle devait assez rapidement vulgaire. « N’exagère pas… » « Tu es assez bien placé pour dire que je n’exagère pas. Est-ce que je dois te remémorer l’épisode de ta vie où vous étiez harcelés par les Afghanes ?! » « Non, ça va.. Mais les fans ne sont pas toutes comme ça ! » « C’est vrai, mais il-y-en a. » « Et puis les Afghanes étaient Françaises, et on a déjà donné le concert de Paris. » Elle raccrocha, hors d’elle. Elle se retourna. « Hé ! Je vous dérange pas au moins ! » Lança-elle au vendeur de journaux qui la photographiait sans gène.
Elle retourna s’assoir et lut l’article qui parlait d’elle. Son portable vibra.



De : Tom

A : Élise

« Hé, pourquoi tu m’as raccroché au nez ? ): Je suis désolé pour tout ça, mais je t’assure qu’on va faire le nécessaire pour que ça soit rapidement oublié. »



De : Élise

A : Tom

« Désolée, je suis un peu énervée pour l’instant… On se rappel plus tard. Bsx »



***



En ce moment même, Bill ne savait pas la chance qu’il avait : Ces photos tombaient au bon moment pour lui : Élise ne pensait plus du tout à sa lettre et donc plus du tout à en parler à Tom. Ni à savoir si elle devait lui dire ou pas
De son côté, Tom était inquiet : Il n’avait pas pensé à la sécurité de la fan par rapport à tout ça ! Si des fans la reconnaissaient aux concerts, elle risquerait d’avoir des ennuies… Et si jamais des groupies s’en prenait de nouveau à une personne à qui il tenait, il ne le supporterait pas… Et il serait capable de quitter le groupe.

Les Tokio Hotel sont à présent dans l’avion. Leur jet privé en fait. Tandis que Bill tape frénétiquement sur le clavier de son ordinateur, travaillant sans doute sur les conneries qu’ils allaient raconter à la press, Georg et Gustav se faisaient une partie de Xbox en riant joyeusement. Tom, lui, réfléchissait. Parfois il rejoignait les G’s pour jouer, mais son esprit était bien trop occupé par la fan.



Plus tard, l’avion d’Élise atterrit et ses pieds foulèrent le sol Espagnol. En temps normal elle aurait sauté de joie! Mais là, non. Des passagers l’avaient reconnue durant le vol et cela n’avait pas arrangé son humeur : Non seulement elle avait eu du mal à les comprendre car non seulement ils étaient Portugais, mais en plus ils parlaient un très mauvais anglais avec un accent indéfinissable. Malgré tout, elle avait bien comprit que les filles avaient tenté de connaitre des choses sur les vie privée des jumeaux et de lui extirper leurs numéros. Ce qui l’avait mise d’autant plus en colère. Elle enfila des lunettes de soleil, et attrapa le premier taxi qu’elle vit. Elle donna sa destination et ralluma son portable. Elle avait un message de ses parents qui lui demandait s’ils pouvaient donner son nom à la press car ça ferait un coup de pub énorme pour l’entreprise familiale. Elle préféra ne pas répondre, hors d’elle. Elle avait également quelques messages de quelques une de ses « amies », les autres n’avaient sans doute pas encore vu les magasines. Elle rangea son portable en soupirant et se concentra sur le paysage. Le taxi passa devant la salle de concert du soir et Elise y aperçut une centaine de fans couchées dans des tentes et d’autres dans de simples couvertures en attendant le soir. Elle soupira : Elle était dans la m*rde. Son portable vibra. Elle ferma les yeux un instant, espérant que ce ne soit pas quelqu’un pour lui parler des photos. Elle sortit le portable. C’était Tom. ‘Ouf!’



De : Tom

A : Elise

« Coucou chérie, je pense que ton avion a atterrit… J’espère que ton vol s’est bien passé et que tu n’es pas trop fatiguée… Sinon j’ai une solution pour le concert de ce soir. Tu pourras y assister depuis les loges VIP, comme ça t’auras pas de problème. Bref, dis-moi si tu as atterris, que je puisse t’appeler. Je me suis jamais autant emmerder dans un avion ! Bisous, tu me manques. »



Elle sourit d’un air totalement niais au « Coucou chérie » et au « Bisous, tu me manques » avant de taper une réponse.


De : Élise

A : Tom

« Coucou Tom ! J’ai atterri il y a 10 minutes environ et je suis dans un taxi en route pour l’hôtel. Je suis un peu fatiguée parce que je n’ai pas pu dormir dans l’avion à cause de 3 fans Portugaises qui m’ont reconnue et on pas arrêté de me parler. (Ca commence bien..) Tu me manques aussi, tête de poulpe. Bsx »



Son portable sonna quelques minutes plus tard : Tom. « Allo ? » « Tête de poulpe, sérieusement ? » Elle rit. Tom sourit niaisement à l’entente de ce rire si doux. « Toutes les mêmes vous les filles ! On vous dis un truc gentil et on s’en prend plein la gueule ! » Elle rit de plus bel et Tom la rejoignit. « Désolée, je trouve que ça te vas plutôt bien comme surnom ! J’avais entendu des fans t’appeler comme ça durant un concert et ça m’avait fait mourir de rire ! » « Et tu t’es dis ‘Tiens, pourquoi j’appellerais pas mon cher et tendre Tom comme ça ?’ c’est ça ? » « Non ! » répondit-elle en riant. « Non, sérieusement Tom, je trouvais ça mignon et j’avais envie de te charrier. » « Bah incidemment aujourd’hui tu as décider de m’en mettre plein la gueule ! » Ironisa-il. « C’est ça. » Sans parler, tout deux savaient que l’autre souriait. « Sinon, vous allez faire quoi pour les magasines ? » « Faire une interview ou un truc dans le genre où on va donner une pseudo explication et ça sera oublié. » « D’accord… Oh ! Tu devineras jamais ce que j’ai reçu ! » Le mot ‘reçu’ fit tilte dans la tête de la jeune fille : La lettre de Bill. « Quoi ? » « Euh… » « ... Élise ? Tout vas bien ? » Elle secoua la tête. « Oui, oui ! J’ai reçu un message de mes parents qui me demandaient si ils pouvaient donner mon nom à la press parce que ça ferait un gros coup de pub pour leur entreprise. » Tom rit. « Et tu as accepté ? » « J’ai pas répondu. » « Tu crois qu’ils vont le faire ? » « De toutes façons, si c’est pas eux, ça sera quelqu’un d’autre, alors bon.. » « Tu as sans doutes raisons… » « Sinon, tu atterris quand ? » « Attends je vais demander. » Elle attendit et l’entendit demander. « Dans 15 minutes. » Répondit-il. « Cool ! » Il rit. « Te manquerais-je par hasard ? » « Qu’est-ce que ça peut te faire ? » « Hm. Plaisir. Ca ferait enfler mon égo aussi. » Elle rit. « Oui, tu me manques. » Tom prit à nouveau un air niais à l’autre bout du téléphone, si bien qu’il ne remarqua pas le rire moqueur des autres membres du groupe. « A moi aussi tu me manques, Elise… J’ai hâte de te revoir… » Un silence prit place dans la conversation, sans pour autant que ça soit gênant. « Bon, pour le concert, ça te vas ? » « Euh… Oui ! Même si je pourrais pas te faire rire pendant que tu joues, ça ira, merci, d’ailleurs… Ca se trouve y aura Enrique Iglésias ! » Il rit. « Tu aimes ce genre de mec ?! » « Arrêtes, c’est un Dieu ! » « Pas du tout ! » Dit-il, de mauvaise fois. « Tu sais, j’ai jamais été attirée par les têtes de poulpes lookés comme des rappeurs non-plus, hein ! » Sans le savoir, elle toucha Tom en plein cœur. « Je vois… » « Jaloux ? » « A ton avis ? » « Jaloux. » « Fou de jalousie. » « Tu devrais pas. » « Pourquoi ? » « Parce que j’ai jamais été attirée par un mec comme toi, avant toi... »

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyMer 7 Mar 2012 - 17:29

Eliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiise une suiiiite ! OMG j'adore ! :bave: je n'ai vraiment rien d'autre à dire là, pardon xD
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyJeu 8 Mar 2012 - 15:19

OH C'EST TROP CHOUUUU ^^
Tête de pouple XD Je m'en suis étouffer :rire:
superbe suite j'ai hâte de lire la prochaine :=):
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptySam 10 Mar 2012 - 2:33

Coucou les filles !! Very Happy Merciiiiii vous êtes géniales <3

Sinon, je suis désolée de vous dire que je suis pas sur de pouvoir poster une suite avant lundi.. Je m'explique : Je suis une adepte du Tout à la dernière minute et j'ai une devoir hyper important à terminer (un TPE en fait).. j'y suis presque et j'espère pouvoir terminer ce soir (enfin partit comme c'est, plutôt cette nuit) mais dans le doute (et connaissant mes faibles luttes contre le sommeil) je vous avertis maintenant au cas où j'oublie de le faire plus tard... Logiquement ma suite est prête lundi Wink
Bref, je vous fais plein de gros bisous et même si je n'écris pas,j'ai le cerveau en ébulition, plein d'idées et de rebondissement pour l'histoire! *je crois même que j'en ai rêvé cette nuit, mais je suis plus très sur [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Question *

Je Vous Kiff! (ça fait bizarre de dire ça en fait [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Doute )

(Sinon, c'est moi sur la vidéo du chapitre [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Rire2)
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptySam 10 Mar 2012 - 11:52

t'inquiète prend ton temps ^^
Bonne chance pour ton TPE
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptySam 10 Mar 2012 - 22:48


Coucou les filles ! Je pensais pas pouvoir le faire, mais j'ai réussi à écrire une suite ! Mon TPE est quasi-terminé, j'ai limite envie de fêter ça ! Au jus d'orange par contre. J'ai plus de champagne. Mdr
Donc voilà, j'espère que ça vous plaira [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 2

___________________________________________________________________

Your Biggest Fan.


___________________________________________________________________
Neuvième Chapitre :

Le cœur de Tom rata un battement. « Je t’attires ? » Dit-il, fébrile. Il l’entendit rire. « Oh ! Je suis arrivée ! Je dois te laisser ! » « Non att.. » « Bisous ! » Elle raccrocha. Tom resta, de son côté, le téléphone toujours contre l’oreille, des yeux hallucinés. ‘Hein ?!’ « Comment elle va ? » Demanda une voix derrière lui qu’il n’entendit pas.
Tom se mit à sourire niaisement. « p*tain, ça y est on l’a perdu. » ironisa une seconde voix. « Tom ? » Pas de réponse. « Gustav, Georg arrêtez un peu, vous voyez bien qu’il est complètement con. » Lâcha Bill, mauvais. Les G’s ne prirent pas la peine de répondre et retournèrent à leur jeu. Tom, quant à lui retourna s’assoir et tapa frénétiquement sur les touches de son Iphone.

De : Tom
A : Elise
« Rdv dans 30 minutes dans le hall de l’hôtel. »

De : Elise
A : Tom
« Et si je refuse ? »

De : Tom
A: Elise
« Je paye la réceptionniste pour avoir le numéro de ta chambre et le double des clés. »

Elise ne répondit pas. Tom crevait d’envie de la retrouver. Et elle lui devait des explications. Il devait sortir avec elle : de toutes évidences, il n’en avait rien à faire de pouvoir coucher avec d’autres filles, puisqu’elle était la seule avec laquelle il en avait envie. Et il refusait catégoriquement qu’elle le fasse de son côté. Déjà qu’il était jaloux à la simple évocation d’un autre par la jeune femme, l’imaginer fréquenter un autre le rendait complètement fou !
« Veuillez accrocher vos ceintures et relever vos tablettes nous allons atterrir. »

Dans le taxis, Tom était surexcité. Bill préférait garder ses réflexions pour plus tard, n’étant pas dans la position la plus confortable par rapport à la jeune femme en ce moment… Il espéra d’ailleurs qu’Elise ne dise rien à Tom de la lettre et le rejoigne à 2h, car il avait bien envie de la mettre dans son lit…

Une fois dans le hall, Tom la chercha des yeux tel un chiot égaré. Mais sans résultat : Elle n’était pas là. Bill pouffa de rire. « Alors, elle est pas là ta chérie ? » « Ta gueule. » Lâche un Tom vexé, se dirigeant vers la réceptionniste. Bill se retourna et aperçut la jeune fille qui se retenait d’éclater de rire. Elle était adossée à un mur et portait une petite robe rouge triviale. Elle avait bouclé ses longs cheveux blonds et maquillé de noir ses jolis yeux sombres. Et Tom ne l’avait pas reconnu.
Bill se retourna, amusé, vers son frère qui se dirigeait vers la réceptionniste de l’hôtel. Elise remarqua que Bill l’avait repérée et l’ignora. Elle se dirigea alors vers Tom d’un pas léger, celui-ci était de dos. Elle s’arrêta à côté de lui, l’air de rien. « Tu comptes vraiment payer cette réceptionniste pour avoir mon numéro de chambre ? » « Bah oui puis-ce que tu n’es pas là ! » Elise haussa les sourcils et Tom se figea. Elle éclata de rire. Il tourna la tête vers elle et fut subjuguée. « p*tain Elise ! » Elle rit. « Je dois prendre ça pour un compliment ? » « p*tain.. p*tain ! Je… Ouais, p*tain, carrément ! T’es juste… Wow ! Foutrement canon ! » Elle rit. « Merci ! » Tom souriait niaisement. Puis il secoua la tête en riant avant de l’enlacer. « Tu m’as manquée petite blonde. » « Petite ?! » Feignait-elle l’indignation. « Tu as un don pour casser les moments romantiques. » Dit-il en riant et se détachant d’elle. « Depuis quand tu te soucis du romantisme ? » « Depuis que la fille canon en face de moi, qui a insinué que je l’attirais avant de raccrocher au téléphone, et qui me rend techniquement dingue dans cette jolie robe, dois rester près de moi. » Elle rit. « En quel honneur ? » « En l’honneur que pour ta sécurité, ma belle, c’est plus prudent. » Elle lui tira la langue, sachant pertinemment qu’il avait raison.
Tom récupéra la clé de sa chambre prit la main de la fan avant de se diriger vers l’ascenseur la faisant le suivre. Une fois seuls dans l’ascenseur, il la poussa doucement contre une paroi et déposa un chaste baiser sur ses lèvres. Une main de la demoiselle se posa sur sa nuque. Il frissonna et entrouvrit les lèvres au même moment qu’elle. Il mordilla doucement sa lèvre inférieure avant de glisser sa langue entre ses lèvres… Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent et ils durent se séparer. Ils longèrent le couloir et se stoppèrent devant une porte, le temps que Tom ne l’ouvre. Une fois à l’intérieur… « Faut qu’on parle. » Dit-il sérieusement. Elle haussa les sourcils. « De… ? » « du « je n’ai jamais été attirée par un mec comme toi, avant toi ». » Elle rit. « Qu’est-ce que tu veux y ajouter ? » Tom ne broncha pas et ne perdit pas son sérieux. « Tu m’attires beaucoup, Elise. » Elle rougit. « Et j’ai vraiment, profondément besoin de savoir si c’est réciproque. » « Qu’est-ce que ça changerait si ça l’était ? » « Beaucoup de choses. » « … Tu trouves que les choses ne sont pas biens comme elles sont ? » « Non, mais elles le seraient encore plus. » Tom sourit mentalement : elle tentait visiblement de détourner la question. Était-ce si difficile d’avouer qu’elle n’était pas insensible à son charme ? Non, puis-ce que des centaines de fans par jour lui hurlent qu’elles veulent l’épouser… « Alors ? » « Alors quoi ? » Feignait-elle. Il soupira : Elle était insupportable. « Elise… » « Bon, ok… Donne-moi une bonne raison de répondre à ta question. » « Ok. Je suis profondément attiré par toi. » Elle resta silencieuse un moment. « Ca marche pas, je le savais déjà. » « C’est vrai. Alors si je te dis que je suis complètement et infiniment fou amoureux de toi ? » Elle rougit violemment en baissant la tête ‘Toi aussi ?!’ pensa-elle avant de pouffer de rire. Il se vexa. « Pourquoi tu ris ? » « Oh ! C’est pas sur toi… » « Attends… Je te dis que je t’aime et tu penses à autre chose ?? » « Non ! A Bill ! » « Et c’est sensé me rassurer ça ??!!! » S’énerva-il, nerveux. « Attends un peu que je t’explique au moins ! » « Je t’écoute. » « Il m’a écrit une lettre bidon dans laquelle il dit qu’il m’aime, alors quand tu.. » « IL A FAIT QUOI ???!!!! » « Bah… » « Je VAIS le TUER !!! » « Sinon je… » « Nan mais si IL CROIT que ça va se passer comme ça il » « Oui tu m’attires. » « Va Passer un mau/Quoi ? » Il oublia immédiatement Bill. « Tu m’attires. » Un sourire rayonnant illumina son visage et il la serra dans ses bras de longues minutes, s’enivrant de son doux parfum fruité. « Et… Sinon… Qu’est-ce que tu penses de ce que je t’ai dis… ? » Elle resta silencieuse quelques minutes. « Je… Trouve ça vraiment adorable et ça me touche beaucoup, Tom… Tu peut être sur que je vais y penser tout le temps maintenant ! » Ironisa-elle. « Mais… Je ne sais pas… C’est trop rapide tu ne trouves pas ? Je ne suis pas sur de ressentir la même chose et je ne veux pas nourrir de faux espoirs si c’est pour te faire mal par la suite… » Il hocha la tête doucement. Ils restèrent l’un contre l’autre quelques minutes encore. « … p*tain, j’suis complètement raide dingue de toi ! » dit-il en riant et la serrant un peu plus contre son torse. « Et Bill est un homme mort. » Elle rit. « Tu sais… Logiquement… Si je te trouve beau… Je le trouve beau lui aussi, puis-ce que vous êtes jumeaux… » Il rit amèrement. « Trouver beau et être attiré, c’est différent. L’attirance, c’est au-delà du physique. La personne, tu la vois, tu veux la serrer contre toi, lui parler, la faire sourire, être avec elle, tu trouves qu’elle est différente et qu’elle se démarque des autres… La beauté, c’est rien d’autres que des traits de visage qui te plaisent ou pas. » Elle sourit et nicha son nez dans son cou. Il retint un gémissement. « Alors dans ce cas, je te trouve beau, ET tu m’attires. » Il rit, euphorique et la porta jusqu’au lit…

***

« Je suis toujours une tête de poulpe ? » « Je suis devenue zoophile. » « Comme mon frère ! » S’exclama Tom, amusé. Elise ne comprit pas et fronça les sourcils. « Comment ça ? » « Bah quoi ? Les gens disent qu’il est gay. Mais pas du tout. Il est zoophile. La preuve : il se tape des chiennes. » Dit-il sérieusement. Elise éclata de rire et se blottit encore plus contre l’homme. Tom se délecta de son rire cristallin.

Longtemps après, les Tokio Hotel rentraient du concert, Elise était déjà dans sa chambre à présent et Tom alla la rejoindre. Bill ne savait pas qu’il savait et pensait, au contraire que son plan allait marcher ! Naïf.
Une fois dans la chambre, il voulut lire la lettre…
C’est ainsi que Tom se retrouva, à 2h du matin sans qu’Elise soit au courant, devant la chambre 678. Lorsqu’il frappa à la porte, il jubila…
Bill ouvrit et se figea. Et m*rde. « Alors, tu n’es pas content de me voir ? » Ironisa Tom, l’air de rien. « Si, si ! Mais j’allais me coucher là… » « Dans cette tenue ? » Remarqua Tom. En effet, Bill était finement maquillé et coiffé, et sa tenue avait de toutes évidences été très recherchée. « J’aillais me changer et ensuite me coucher. » « Et pourquoi tu t’es mis dans cette tenue ? » « C’est un interrogatoire ou quoi ? C’était pour voir ce que je porterais demain. Et toi pourquoi t’es là ? » Tom sourit l’air de rien. « Et bien… J’ai entendu parlé d’un certain rendez-vous.. » Bill se figea. « Devant la chambre 678... Avec une certaine fille… Qui s’avouera être ma petite-amie… Alors j’me suis dis, pourquoi ne pas venir à sa place afin de casser la gueule au batard… » « Quoi tu veux encore me frapper ? » « C’est une possibilité. » « Bah vas-y écoute, qu’est-ce que tu veux que je te dise ? » Tom soupira. « Ecoute Bill, m’engueuler avec toi ne me fais pas spécialement plaisir non plus. Mais j’aimerais comprendre. Tu sais que je suis amoureux d’elle. Pourquoi tu veux nous séparer ? » « Je ne veux pas vous séparer ! » « Arrêtes, j’ai lu la lettre, j’ai lu les conneries que tu as mis dedans. Dis-moi juste pourquoi ! » « Arrêtes de t’imaginer des trucs ! J’ai pas spécialement envie de vous séparer, je veux juste t’emmerder. » « Bill, m*rde ! Tu veux m’emmerder, emmerdes moi ! Mais dés que tu ajoutes Elise à tout ça, ça devient autre chose. Avant elle, je ne t’aurai jamais frappé pour une fille… Mais comme je te l’ai dis, je suis amoureux d’elle, je ne pourrais jamais plus me passer d’elle, alors je m’excuse d’avoir craqué ce jour là, mais si tu t’approches d’elle avec l’intention de lui faire du mal, je ne répond plus de mes actes. » Bill ne répondit pas. Il ne savais plus quoi dire non plus… Tom souffla et s’adossa à un mur en fixant son frère. « Bill, je sais que tu crois que je te laisse tomber pour elle, je sais que tu supportes pas qu’une fan me préfère à toi ou.. » « Je t’arrête tout de suite, à la base c’est moi qu’elle préfère. » « Là n’est pas le sujet ! Le fait est que nous sommes très attirés l’un par l’autre, en dépit des préférences qu’elle avait à la base ! » « Tom, ce qui fait qu’elle est avec toi c’est que c’est toi qui la réconfortée après que j’ai couché avec. Si c’était toi qui l’avais mise dans ton lit et moi qui l’avais vu sortir en pleurant de ta chambre, j’aurais agis comme toi et les rôles seraient inversés ! » « Ce que tu dis n’a aucune raison d’être. » « Si ! Parce que tu crois qu’elle t’aime, mais c’est n’importe quoi. C’est une FAN, Tom. Ce que j’essaye de dire c’est que pour elle, peu importe le membre du groupe ! Si tu veux plus d’elle, elle ira voir un autre ! » « Tu racontes n’importe quoi. Ca ne marche pas avec moi. » « N’empêche que maintenant tu doutes. » Tom le foudroya du regard. « Pas du tout. » « Vraiment ? Tu sais très bien qu’elle pense souvent à moi. Qu’elle essaye de me protéger de toi en omettant de te dire que je passe la voire et que je lui écris des lettres. » « Si elle fait ça c’est qu’elle est f.. » Il se stoppa et Bill eut un sourire vainqueur. « Fan. Elle pense au groupe avant de penser à vous. Elle veut surtout pas que les jumeaux Kaulitz s’engueulent et mettent en péril Tokio Hotel. » « Vas te faire foutre, elle est pas ce que tu dis. » Tom quitta la chambre et Bill rit en se dirigeant dans la salle de bain. Il s’en sortait plutôt bien ! Il avait réussi à semer le doute dans l’esprit de Tom. Il ne pensait pas que ça aurait été si simple !

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyDim 11 Mar 2012 - 13:10

AHHH J'ADORE, trop fort Tom qui va à la place d'Elise. J'aurais adorée voir la tête de Bill XD
Magnifique comme toutes les autres ^^
Hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyLun 12 Mar 2012 - 16:12

désolé de pas avoir commenté plus tôt...
alors ton chapitre était juste EXTRA ! j'ai adoré ! franchement j'aime de plus en plus Bill (d'ailleurs faudra lui trouver une nana à ce mec xD) et Tom est troooooooop mignoooon ! :coeur: j'ai vraiment hâte de lire la suite !
Au fait ta voix est sublime !
Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyLun 12 Mar 2012 - 16:25

Mercii Lovelybill Very Happy

Ahah, y a pas de problème Wink Jsuis tellement à la bourre en cours que j'ai pas trop le temps de passer voir ici... xD Mais ça devrait ce calmer bientôt..

Sinon !
Merciiiiiiiiiiii !!! Very Happy
C'est marrant, j'essaye de rendre Bill détestable mais vous l'aimer encore plus xDD (mais j'avoue que j'aime assez la personnalité de psychopathe jaloux et sans scrupule que je lui donne xD) Et pour sa copine... Vous inquiétez pas pour ça Wink

Et merci ! Very Happy

Je vous promet une suite bientôt Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyMar 13 Mar 2012 - 15:37

On détestera jamais Bill !
Impatiente de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyMar 27 Mar 2012 - 19:05

Liiiiibre !!!! [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Fete [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Fete [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Fete Plus de TPE, plus de bac blancs ! Je suis Liiiiiibre !!! Pour fêter ça, je vous poste une suite que j'ai ENFIN eu le temps d'écrire ! Je suis désolée pour cette attente,ce n'était pas volontaire [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 163127
Donc, finalement elle est là ! Ce n'est pas une grande suite, mais une sorte de transition à une DEUXIEME PARTIE.

Sinon, mes cheveux sont violets maintenant !J'aime beaucoup cette couleur ! Pas vous ?


___________________________________________________________________

Your Biggest Fan.



___________________________________________________________________

Dixième Chapitre :

Tom alla se coucher, l’esprit emplie de questions… Il savait qu’il ne devrait pas douter ! Que Bill avait dit ça pour semer le doute et avait réussi… Mais si il y avait une possibilité, toute petite qu’Elise ne soit avec lui -même en tant que simple amie- seulement parce qu’il est Tom Kaulitz… Il ne savait même pas quelles questions se poser ! Lui, de toutes évidences en était amoureux et jamais ne voudrait se séparer d’elle ! Mais si le voir ne lui faisait ni chaud ni froid et que, le jour où ils seront ensemble, elle décide d’aller voir ailleurs ? Non, c’était n’importe quoi. Élise n’était pas comme ça et il le savait. Il se frappa mentalement d’imaginer de telles choses de sa belle. Sa belle si douce et délicate… Sa belle qu’il avait embrassée jusqu’à l’épuisement quelques heures plus tôt. Sa belle qui avait tremblé sous ses doigts et frissonné sous ses caresses amoureuses. Sa belle qui avait entouré son cou et embrassé ses lèvres…
Il sourit à ce souvenir et tenta de dormir…

Le lendemain, Tom se réveilla : Il avait une matinée bien remplie ! Son après-midi était libre avant de partir pour 17h à la salle de concert de Madrid. Et il avait hâte de terminer afin de retrouver sa future copine. Du moins, il l’espérait. Dans le couloir< il passa devant sa chambre. Il sourit et fit demi-tour. Il attrapa le premier papier qui trainait et le premier stylo avant de dessiner un cœur au centre. « Je t’aime ma belle, tu me manques. ». Il posa le stylo, plia la feuille et quitta pour de bon sa chambre. Avant de quitter l’hôtel il glissa le papier sous la porte d’Elise et rejoignit les autres membres du groupe dans le hall. Toute la matinée il tenta de chasser les idées que Bill lui avait mis dans la tête la veille, tout en donnant leurs explications inventées aux photos et au coup de Bill. Toute la matinée il scruta discrètement son portable dans l’espoir d’un nouveau message, mais rien. Pourquoi était-ce toujours lui qui envoyait le premier message ?? Il se promit alors de ne rien lui envoyer en premier ce jour… C’était sans compter son amour maladif et son envie, besoin irrésistible de savoir si tout se passait bien pour elle qui lui fit envoyer un message une heure plus tard. Mais elle ne répondit pas immédiatement et il paniqua durant le temps d’attente.
Bill, de son côté, faisait le gentil. Il devait avoir l’air un minimum crédible depuis la veille… Compliments sur compliments il tentait de racheter la confiance de son frère sous les yeux de Gustav et Georg qui n’y comprenaient décidément rien.

***

Le soir, le concert arriva. Élise commença le concert dans une loge VIP, mais il lui manquait ce « quelque chose » d’exaltation des concerts… Alors elle se retrouva à danser comme la simple fan qu’elle était finalement toujours, dans la fausse. Les fans ne firent attention à elle qu’à la fin du concert… « ¡ Eh, chicas ! Es la amiga de Tom ! - ¡ Eh, tú ! ¡ Sala jilipolla! ¿ Eres la amiga de Tom ? » Lança une brune un peu ronde. Elise fronça les sourcils. Elle ne comprenait pas un mot de l’espagnol. Petit à petit un groupe se forma autour d’elle. Les filles semblaient énervées, et Elise avait bien une petite idée du pourquoi… Son portable sonna. Mais elle était consciente du risque qu’elle prendrait si elle sortait son portable de sa poche. Une fan s’approcha et la bouscula. Elise lui adressa un regard mauvais. Soudain, un bruit de klaxon, et toutes les filles se retournèrent. Elise souffla, soulagée de voir alors deux gardes du corps sortir, accompagnés de Tom. Les fans se mirent à hurler et Tom les ignora et alla chercher SA fan.
Sur le chemin pour retourner à la voiture, une fan tira sur son t-shirt en criant « ¡ Hijo de puta ! ». Il fit monter Elise dans la voiture et se retourna. Il foudroya les fans du regard. « Just try to touch my friend to see. » Sur ces mots il monta dans la voiture qui redémarra.
Dans la voiture, personne ne parla. Tom semblait contrarié… Il pianota sur son portable. Le portable d’Elise vibra.

De : Tom
A : Elise
« Il faut qu’on parle. »

Elle fronça des sourcils.

De : Elise
A : Tom
« A propos de quoi ? »

De : Tom
A : Elise
« Tu verras. »

Ils sortirent de la voiture et entrèrent dans l’hôtel dans un silence pesant. « Bon à demain les gars ! » Lança Tom en attrapant le poignet d’Elise. « Viens avec moi, toi. »
Ils prirent l’ascenseur et se rendirent dans la suite de Tom. Une fois la porte fermée… « Met-toi à l’aise, ça risque de durer un p’tit bout de temps. » Dit-il en retirant sa veste sweat à capuche. Elise retira sa veste et le suivit dans le salon. Il lui fit signe de s’assoir sur le canapé. Lui s’assit sur la table basse face à elle. Il se pinça l’arrête du nez. « Bon. Avant tout, pourquoi t’es pas resté dans la loge comme je t’ai dis ? » « Parce que c’est pas aussi bien qu’être dans la fausse avec les autres fans. » « Et ta sécurité, t’y as pensé ? » « Je vais bien ! » « Grace à qui ?! Elles étaient à deux doigts de te massacrer ! Quand j’ai vu que tu n’étais pas dans la loge, j’ai eu la peur de ma vie ! » « Arrêtes de dire n’importe quoi ! » Tom souffla bruyamment et se leva brusquement. Il fit les cents pas. « Bon ! C’est pas de ça que je voulais te parler d’abord… » Elle attendit. « J’ai… Eté voir Bill hier soir, et… Je sais que je ne devrai pas l’écouter ! Mais… Voilà…. Est-ce que tu restes avec moi parce que je suis Tom Kaulitz ? » « Non ! » S’offusqua-elle. Il la fixa, attendant un argument. « Si tu étais un gros con, tu aurais pu être qui tu veux que je serais resté loin de toi ! Mais le destin a fait qu’une de mes idoles se trouve être adorable, que je la rencontre et que j’apprécie sa compagnie ! » Il sourit tristement et se rassit près d’elle. « Tu m’as vraiment crue comme ça ? » « … Je ne sais pas… » « Si tu ne sais pas c'est que tu ne me connais pas. Quand je partirai, ça ne te fera ni chaud ni froid. » « Dis pas de conneries s’il-te-plais, si tu partais j’en crèverai… Tout comme je crèves aujourd’hui sans savoir si tu m’aimes… » Elle soupira. « Tom… Tu sais que ça ne mène à rien… Je compte rentrer chez moi après le prochain concert, tu m’oublieras sans doute, trouveras une autre fille qui te plaira au moins autant que moi et voilà ! » « N’importe quoi ! Attends… Comment ça tu rentres chez toi ?! » « Tom… » « Nan mais je suis pas d’accord là ! » « Tom, je ne compte pas passer les concerts enfermée dans une boite à vous regarder sans bouger au lieu de danser ! » « Mais.. Mais… » Il savait qu’elle avait raison dans son raisonnement, mais refusait de l’admettre. « Non ! » Il la fixa. « Non, je refuse que tu partes ! JE T’AIME, m*rde ! J’imagine même pas ce qui m’arrivera si tu pars ! » « Tom, écoutes.. J’aimerai rester ! Tu le sais ! J’aimerai te dire que moi aussi je t’aime ! Mais aujourd’hui, c’est plus possible ! Je refuse de devoir me cacher pour t’aimer ! Je refuse de devoir toujours être la petite-amie parfaite qui n’a aucun défauts ! Je refuse de vivre sous la pression à cause de dix putains de photos ! » « Alors je quitterai le groupe ! » « NON ! » Tom éclata en sanglots. « Tom… Je te fais déjà souffrir… Je refuse de te retirer ta vie… » « C’est toi ma vie maintenant… » « Ne dis pas n’importe quoi… » « Je t’en supplie… Ne me quitte pas… » « Je ne te quitte pas. » « Tu t’en vas ! Ca revient au même ! » « Non ! Je ne serais plus avec toi en tournée. Mais si tu tiens vraiment à moi comme tu veux le faire croire, on trouvera un moyen. Il a les téléphones, internet… Les avions ! Rien ne t’empêche de venir ! Tom, tu sais, les choses ne sont pas toujours ce qu’on voudrait qu’elles soient, mais parfois, on arrive à détourner la peine pour retrouver la joie. » « Dis-moi que tu m’aimes… » « Qu’est-ce que ça changerait ? Si je te dis ça maintenant alors que je pars, ça te donnera un faux espoir et je refuse de te faire souffrir autant… » « Ça me donnerait la force de continuer sans te voir. Ça me donnerait la force de vivre loin de toi, parce que je saurais que tu m’aimes et que je ne suis pas le seul à être tombé amoureux dans cette histoire… » Elle sourit tristement et lui sauta dans les bras. « Dans ce cas… Je t’aime Tom. Ne me déçois pas. »

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyMar 27 Mar 2012 - 21:24

AAHH J'l'avais attendu ^^
J'adore comme toujours, hâte de connaître la suite ^^
Sa te vas très bien en violet, j'aime beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyMar 27 Mar 2012 - 22:48

KYYYYYYYYYYYYYYYYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! une suuuuiiiiiiiite :fete:
j'adore ! j'aime tellement ta façon d'écrire, si simple !
J'ai vraiment hâte de lire ton prochain chapitre =)
Au fait le violet te va super bien, j'adore cette couleur ^^
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyJeu 29 Mar 2012 - 19:21

Coucou ! Et voilà une suite ! :=): j'hésite un peu pour celle d'après.. enfin, je verrais Razz
Déolée pour l'attente de la dernière :s j'espère ne pas être de nouveau aussi occupée que ça pour pouvoir trouver du temps pour écrire :s

Merciii! Very Happy
Kumiku, j'ai aucun mérite, vraiment xD J'essaye vraiment pas d'écrire d'une façon spéciale, j'y arrive pas de toutes façons xD Pour moi écrire c'est un petit passe-temps pour se détendre un peu (et rêver beaucoup aussi xD) Alors j'essaye de pas me prendre pas la tête, j'écris comme je parle et je formule les phrases comme je pourrais les formuler dans la vraie vie. Un plaisir est un plaisir, pas la peine de tout compliquer quand on peur faire simple et apprécier autant :=):

Merci pour mes cheveux ! Pour l'instant cette couleur ne dure que 28 shampoings... Mais je vais peut-être en faire une définitive après :=): Là c'était juste pour tenter !

Donc voilà, trève de blablatage, je vous laisse lire la suite, Bonne lecture !


___________________________________________________________________

Your Biggest Fan.




___________________________________________________________________



Onzième chapitre :

C’était une belle journée aujourd’hui. La neige recouvrait la campagne de son manteau blanc et scintillait de mille feux aux yeux la jeune femme qui attendait, impatiente, l’arrivée de son amant. Tantôt elle faisait quelques pas dans la neige, tournant en rond, tantôt elle s’asseyait sur un banc. Tom lui avait dit qu’il arriverait dans l’après-midi. Il était 17h et le soir n’allait pas tarder à pointer son nez. Elle était frigorifiée, malgré les bonnes qui lui conseillaient de rentrer avant d’attraper la mort.
Puis, un bruit de pneu dans la neige se fit entendre et un 4x4 pointa le bout de son nez.
Elise se leva, repoussa une mèche de cheveux et croisa ses bras afin de tenir son gilet fermé et se réchauffer un peu. Le véhicule s’arrêta devant le château dans un crissement de pneus et une porte arrière s’ouvrit.
Tom apparut, et à partir de ce moment là, le monde cessa de tourner, Elise lui sauta dans les bras. Il tangua doucement, agréablement surpris et la serra tendrement à son tour en nichant son nez dans ses cheveux dont il se délecta de l’odeur. Quelques minutes plus tard, il réalisa qu’elle était frigorifiée. « Bon Dieu Mon Cœur, depuis combien de temps es-tu dehors ?? » Il se recula un peu pour voir son visage. Malgré ses jolis yeux brillants, il remarqua aisément qu’elle réprimait des tremblements. Il fronça les sourcils et s’aperçut qu’elle ne portait qu’un simple gilet et une écharpe. Elle fit un petit sourire d’excuse et il soupira. Il ouvrit son manteau grâce au ciel tellement large qu’il accueillerait sans soucis trois autres personnes. « Viens là. » Elle sourit et se blottit contre l’homme qui referma le manteau autour d’elle alors qu’elle tremblait contre son torse. Il lui caressa tendrement les cheveux sans faire attention aux gardes du corps qui sortaient ses valises et les entraient dans le château, guidés par les bonnes. Ils ne surent combien de temps ils restèrent là, l’un contre l’autre, mais le fait-est qu’à la nuit tombée, une bonne leur demanda de rentrer. Ils acquiescèrent. Tom embrassa le front de sa belle. « Aller, accroche-toi, je te porte ! » Elle rit et il la souleva afin qu’elle entoure sa taille de ses jambes. Il avança en riant et monta les quelques marches avant d’arriver devant la porte, il appuya sur la poignet d’une main et ouvrit difficilement l’immense porte en bois. Une fois à l’intérieur, Elise reposa ses pieds au sol et Tom ouvrit son manteau. Il la regarda niaisement. « Aller viens, je te montre ta chambre. » Dit-elle en le tirant par la main. Tom ne fit ni attention à la grandeur des lieux, ni à l’énorme lustre en cristal et diamants qui pendait au plafond, ni à l’immense escalier de marbre blanc qu’ils gravirent rapidement, ni aux tableaux hors de prix accrochés au mur, ni aux sculptures en or qui ornaient ça et là les couloirs du château. Elise ouvrit une porte et le tira dans la pièce. A peine à l’intérieur, Tom la plaqua contre un mur et l’embrassa sans plus attendre. « Je t’aime, je t’aime, je t’aime tellement si tu savais… » Souffla-il. « Moi aussi, Tom, moi aussi… » Il sourit et la serra contre lui. « Tu me manques tu sais.. » « Tu me manques aussi… » « Je n’arrive pas à croire que tu es là, en face de moi… J’ai l’impression de rêver… » Elle rit en rougissant. Il l’embrassa chastement et entoura son visage en la fixant. « Tu es tellement belle, mon cœur… » Elle rit. « Dit la rock star sexy en diable. » Elle se détacha de lui, espiègle et se posta devant une fenêtre. Il haussa les sourcils, amusé, et s’approcha d’elle. Il l’entoura de ses bras et posa ses mains sur son ventre avant de prendre son shoot au creux de son cou. Il l’embrassa alors tendrement. « Hum… J’ai pas envie de dormir seul ce soir… » Dit-il en faisant remonter ses baisers vers la mâchoire tandis qu’Elise renversa sa tête en arrière, contre l’épaule de l’homme. Tom fit passer ses mains sous le t-shirt de la demoiselle et caressa sa peau d’une infinie douceur. « Qui a dit que tu allais dormir seul ? » Il rit nerveusement. « Je ne sais pas. Mais la simple idée de passer une nuit à quelques mètres de toi sans te sentir près de moi… » Elle se retourna brusquement, entoura sa nuque de ses bras et l’embrassa fougueusement. Il gémit, sentant ses hormones trop longtemps gardé à l’écart se réveiller… « p*tain, si tu veux que je te saute dessus, y a pas de meilleur moyen ! » Elle rit. « Qui a dit que c’était pas ce que je voulais ? » Tom resta pantois face à cette réponse. Elle rit et se dirigea vers la porte. « T’as faim ? Alors viens. » Le temps de réaliser, elle avait déjà disparu. Tom se rua vers la porte à sa poursuite. « Hé, attends moi ! » Elle était au bout de couloir. « Qu’est-ce que j’y gagne ? » « Ça tu le verras ce soir ! » Elle rit et s’adossa au mur. Tom arriva devant elle, mais au lieu de se stopper il la plaqua de nouveau contre le mur et se colla à elle en dévorant ses lèvres. Il se frotta doucement à elle et elle sentit son érection naissante. Elle sourit. « On mange d’abord. » Il lui fit une tête de chien battu. « Il faut que tu prennes des forces non ? Si tu t’endors ce soir, je risque de t’en vouloir… » « Aucun risque que je m’endorme. » « dois-je te rappeler.. » « Nan, pas la peine. Mais cette fois, c’est différent. » « Et en quoi ? » « Ca, tu le verras… ». Plus tard ils étaient donc dans la cuisine du château, les cuisiniers étant partis après avoir cuisiné le plat de Tom. Elise n’avait pas faim, bien qu’elle piquait de temps en temps une frite à son amant.
« Tes parents ne sont pas là ? » « Non, ils sont à Paris. » « Et ils te laissent ici toute seule ? » « Je ne suis pas toute seule. Il y a des gardiens, des hommes de sécurité, des cuisiniers, des femmes de ménages, des bonnes… » « Personne d’autre ? Quelqu’un avec qui tu discutes ? » « Des amis passent tout les jours en général. Et puis je m‘entend bien avec le personnel, alors quand j‘ai envie de discuter je pars me promener dans les jardin avec Annie, ma nourrice depuis toute petite. » « D’accord alors… Sinon… Je m’attendais pas à ce que tu vives dans un château ! » Elle rit. « On me dit toujours ça. Et encore t’as pas tout vu ! Mais tu veux que je te dise ? Je serais aussi bien dans un petit appartement. Tout ça, c’est pas la vraie vie. Et c’est surement pas ça qui me rend heureuse. » « Qu’est-ce qui te rend heureuse ? » « Bah toi. » Tom ne sut quoi répondre et rougit comme une petite fille. « Moi aussi tu me rend heureux. » Elle sourit. « Aller, finis tes frites. » Il s’exécuta rapidement et ils allèrent dans la chambre d’Elise cette fois-ci. Il rit en voyant les posters de Tokio Hotel (ignorant bien sur qu’elle avait, dés son retour, remplacé ceux de Bill par les siens et entouré son visage de petits cœurs.) et remarqua une guitare dans un coin de la chambre, ainsi qu’un piano droit.
« Bon ! C’est pas tout, mais j’ai prévu de te faire passer une nuit inoubliable. En plus mon érection devient gênante, faudrait arranger ça.. » Dit-il en retirant son t-shirt en riant. Elise rit éteignit la lumière, joueuse. « Elise ? » Il fronça les sourcils et détacha sa ceinture avant de faire glisser son jean au sol. Il l’entendit pouffer de rire, il se dirigea vers la source du bruit et ne la trouva pas. Il n’y voyait décidément rien ! Il entendit des froissements de vêtements derrière lui. Il se retourna, tentant vainement d’accrocher son regard quelque part. « Bébé… » Il sentit alors une chaleur dans le dos. Elle était là. Il se retourna doucement et l’enlaça amoureusement. Les seins nus de la femme étaient contre la peau de l’homme dont l’excitation était à son comble. « Fais-moi l’amour. » souffla-elle d’une voix sensuelle. Cette nuit-là, ni l’un ni l’autre ne l’oubliera. C’était leur amour qui éclatait au grand-chose, c’était leur amour qui se concrétisait, c’était lui, et elle, eux deux, ensemble, pour la nuit, et pour toujours.

Le lendemain matin, il ouvrit les yeux et sourit. C’avait été magique. Et aujourd’hui, il contait bien lui demander…
Il la regarda, sa belle endormie. Il déposa un tendre baiser sur ses lèvres. Ses yeux papillonnèrent doucement avant de tenter de s’ouvrir. Ils se refermèrent immédiatement et elle fronça les sourcils en se blottissant contre le corps nu et brulant près du sien. Tom rit. « Bébé… réveilles toi… Aujourd’hui est un jour important. » « Ah bon ? » Grogna-elle. Il sourit niaisement : Il aimait vraiment tout en elle. « Oui. Mais tu ne sauras pas quoi avant d’avoir mangé, avant de s’être lavés, avant de s’être habillés. » « … Tu m’emmerdes, tu veux pas plutôt qu’on reste au lit toute la journée ? » « Non, parce que si je reste trop longtemps dans le même lit que toi, je ne répond plus de mes actes. » Elle rit doucement. Quelques heures, un petit déjeuné, quelques chamailleries, quelques batailles de boules de neige plus tard, ils se retrouvèrent sur un lac gelé.
« Euh… Bébé… t’es sur que ça va pas se briser ? Y a des fissures là-bas… » « Mais oui ! Je fais ça tout les hivers ! » « Hm… » Tom n’était pas rassuré, mais se dit que finalement, ce lac gelé, pour lui demander de l’épouser… Ne serait pas si mal… Son cœur se mit à battre à 100 à l’heure à l’idée d’enfin se lancer. Ils firent quelques pas sur ce lac recouvert par la neige, silencieusement, main dans la main. « Elise… Je voudrais te dire quelque chose… » Ils s’arrêtèrent. « Oui ? » « Je… Je suis profondément amoureux de toi, tu sais. Quand je t’ai vu pleurer, ça a été un déclic pour moi ! Comme si jamais plus tu ne devais souffrir, comme si je devais être celui qui te ferais sourire n’importe quand… Et… Je suis tombé fou, fou, fou, fou, fou amoureux de toi ! Et je crois que c’est… Juste ! La Chose la plus fantastique qui me soit arrivée de toute ma foutue vie ! » Elle rougit, les larmes aux yeux. « Et même, si on finit chacun dans un pays différent, soit sur que mes pensées sont toujours avec toi ! Mon cœur ne bat que pour le tiens et s’arrêtera quand le tien s’éteindra. Je ne vis plus sans toi, j’essaye de survivre ! Je tiens le coup parce que je sais que tu m’attends quelque part, et que je te retrouverais. Je t’aime, Elise. Et là, je vais te demander quelque chose. Notre relation a toujours été plus ou moins ambigüe, et je n’ai jamais vraiment su si nous étions ensemble ou non, et je t’avoue que je ne sais toujours pas, car rien n’a été officialisé. » « Tu veux savoir si j’accepte d’être ta copine ? » « Non. » Elle fronça les sourcils. « Je veux savoir si tu accepte d’être ma fiancée. » Dit-il alors, comme s’il lâchait une bombe. « Je vous passer ma vie avec toi. Je veux avoir des enfants de toi, je veux acheter une maison avec toi, je veux vieillir avec toi et avoir des petits-enfants ! Pour la première fois de ma vie, j’arrive à voir un avenir ! Je veux me marier avec toi ! Je veux vraiment, vraiment, me dévouer qu’à toi et personne d’autre ! Parce que jamais, de toute ma vie, je n’ai ressenti ça. Je suis complètement fou de toi. Alors, Élise, veut-tu être ma femme ? Ma fiancé ? Les deux ? Comme tu veux ! … p*tain, je suis trop nerveux ! » Dit-il en riant. Il fixa le visage surpris de sa belle. …

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyJeu 29 Mar 2012 - 19:39

Mein gott ! mein gott ! mein gott !
t'as pas le droiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit Snif 2
Pourquoi tu t'es arrêtais là ? :snif:
J'ai vraiment hâte ! j'imagine trop qu'elle lui dise non ! BAM comme une bombe ! mais bon j'rigole ! j'veux qu'elle se marrriiiie avec Tomyyyyyy ! (et que Bill ai une copine ! :fete: )
Bref, la suiiiite !
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyJeu 29 Mar 2012 - 19:59

Mdr !!! J'ai donc réussi mon effet ! Very Happy Et je vais probablement jouer la sadique pour le prochain chapitre... Vous allez être frustrées O:)
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptyVen 30 Mar 2012 - 17:24

haaaaaaaaaan t'as pas le droit Snif 2
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 EmptySam 31 Mar 2012 - 19:48

O-O C'est horrible de couper maintenant
J'adore, vivement la suiiiiiteeee ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FanFiction] Your Biggest Fan.
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» [Fanfiction] Don't Jump
» [fanfiction] La vie est imprévisible ....
» [Fanfiction] C'est ça la vie....
» [Fanfiction] Une Histoire De Fou XD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Tokio Hotel | Les fans :: FanFictions-
Sauter vers: