News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez
 

 [Fanfiction] C'est ça la vie....

Aller en bas 
AuteurMessage
DarkOnyx

DarkOnyx

Féminin
Messages : 33
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2007

Âge : 26
Localisation : ici et ailleurs....

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyMer 4 Juin 2008 - 19:59

Bon je me lances enfin. J'ai fini cette histoire depuis longtemps mais bon....
Voila!

PS: les zones en noir sont des retours dans le passé, les zones violettes ben c'est le présent! (nan pas possible! :hum: )

---->Chapitre 1


Un jour pluvieux dans une ville Allemande.
Un cortège de noir vêtu serré sous des parapluies.
Le gris a envahit cette petite ville. Le soleil semble avoir déserté les lieux.
Sur une colline proche, un jeune homme observe le sombre cortège. Ses cheveux noirs lui tombent devant les yeux, alourdis par la pluie. Il retient ses larmes pour ne pas trahir sa promesse. Il sourit, fidèle à sa mémoire.


Jour de mai, dans un coin tranquille d'un parc. Un rayon de soleil se perd parmi les branches d'un arbre.
On retrouve le même jeune homme mais cette fois si il est bien sec et ses yeux sont rieur.
-Tu me le promets, n'est-ce pas ?
La jeune fille s'était rapprochée, elle avait murmuré à son oreille, ses cheveux blonds chatouillant le cou du jeune homme.
-Oui, tu le sais bien. Et il lui avait pris la main, s'allongeant dans l'herbe fraiche sous le pommier, ses cheveux formant une auréole autour de son visage.
Elle avait fait de même et ils s'étaient endormi main dans la main sous cet arbre un beau jour de mai.

Le jeune homme se lève, récupère son sac qu'il avait déposé au pied d'un arbre qu'il connaissait bien. Il revint dans son appartement, l'air triste mais le sourire aux lèvres, c'était sa promesse.
-Bill ! Tu rentre enfin, j'ai cru que tu ne serais jamais à l'heure ! On part dans 20 minutes tu es au courant ?
-Je sais, excuse moi. Mais c'était aujourd'hui tu sais.
-Oh...
Le jeune homme blond se rapprocha de son frère jumeau et le pris dans ses bras.
-Pardon, je ne savais pas.
-Ne t'inquiète pas tu es excusé Tom. Je vais me préparer.
Le dénommé Tom, désormais bien embarrassé noyât son malaise en préparant sa guitare fétiche pour la répétition. Il s'inquiété pour son frère certes mais il ne fallait pas de dérapages ce soir.
Ils présentaient leur nouvel album « Zimmer 483 ». Occasion en Or de vendre plus. Tokio Hotel se produisait dans une des plus grandes salles d'Allemagne et leur performance allait compter pour beaucoup pour d'éventuelles nominations pour des trophées.
Bill finit de se sécher et enfila un tee-shirt noir avec une veste en cuir qu'il avait beaucoup porté lorsqu'elle était avec lui. Il voulait que cette soirée lui soit dédiée. Rendre les gens heureux comme elle en avait le secret. Il ne voulait pas ternir sa réputation ni qu'on l'oublie. Ce serait pour elle ce soir qu'ils joueraient et c'est pour elle qu'ils allaient se surpasser. Dernier coup de fer à lisser et maquillage. Les apparences toujours. Il sorti de la salle de bains et trouva Tom avec sa guitare. Il l'enviait parfois. Il avait moins souffert lui, il n'avait pas cherché à tout découvrir comme lui. Il était tranquille au moins. Oublie, se mot qui avait tant résonné ses derniers jours.


-Oublie-moi.
-Jamais
Une larme s'était échappée des paupières à présent fermée de la jeune fille.
-Si, oublie. Ça fait moins mal d'oublier. Avait-elle ajoutée dans un murmure.
Il lui prit la main et sécha ses larmes.
-C'est lâche d'oublier et je ne veux pas oublier. Il ajouta après une hésitation. Je ne peux pas oublier.
Elle l'avait alors pris dans ses bras si frêles et avait enfouie son visage dans le cou de Bill. Ils étaient restés ainsi longtemps, savourant cet instant magique.


Dernière édition par DarkOnyx le Mar 15 Juil 2008 - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://darkonyx.skyrock.com
leitizia
Modératrice des fics
leitizia

Féminin
Messages : 3957
Points : 210
Date d'inscription : 20/02/2007

Âge : 26
Localisation : Dans un petit village nomé Tokiohotel-live.com ...

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyJeu 5 Juin 2008 - 18:17

Le premier chapitre et intérréssant, mais je ne peut pas trop juger pour le moment. Suite stp =)
Revenir en haut Aller en bas
http://totalfiction.discutforum.com/
DarkOnyx

DarkOnyx

Féminin
Messages : 33
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2007

Âge : 26
Localisation : ici et ailleurs....

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptySam 7 Juin 2008 - 10:39

---> Chapitre 2!

Sonnerie qui retenti dans un appartement du centre ville. Derrière la porte deux hommes.
Un blond et un brun attendant leurs amis. Ouverture de la porte, embrassades. Il n'a pas oublié. Il n'oublie jamais Gustav. Il sourit à Bill. Il a compris le message. Ça fait du bien de savoir que quelqu'un est avec lui.
Changement de décor. Un Van avec à son bord, les membres de Tokio Hotel. Beaucoup de gens ferrait des choses étonnantes pur être à leur place mais parfois il n'est pas très souhaitable d'être à leur place. Parfois il vaut mieux ne pas être connu. Ne pas savoir certaines choses et ne pas en avoir vues d'autres.
Le voyage est court mais l'ambiance n'est pas terrible. On respecte le silence de Bill. Ils savent qu'il souffre mais ne savent pas comment le soulager. Le paysage défile par les fenêtres du Van. Quelques passants se retournent sur son passage. La nuit est tombée. Les rues s'éclairent peu à peu.

Une salle de concert. Cris de fans dans l'attente du spectacle. Stress montant du côté des loges. Détermination pour Bill. Derniers préparatifs pour les techniciens.
Lumière.
Première notes de guitare suivies par celles d'une basse.
La batterie entame sa danse. Les baguettes s'abatant par coups réguliers sur les caisses et les cymbales.
Cris hystériques à son entrée.
« Übers Ende Der Welt »
Après la fin du monde, c'était tout à fait ça. Après la fin du monde. Sa fin à elle. Elle qui formait un monde à elle toute seule avec son sourire et ses idées.
Alors que Bill commence à chanter, des images lui reviennent en vrac dans la tête. Son sourire, sa jupe bleue dont elle était si fière, sa danse de la joie, sa curieuse manière de regarder le monde. Tant de souvenirs. Il a mal mais il ne doit pas le laisser paraître. Alors il chante comme il n'a jamais chanté comme une délivrance de tant de souvenirs.


-Tu sourirais quand même si c'était la fin du monde, toi !
Elle parti dans un éclat de rire à rendre jaloux le soleil tant il éclairait les lieux. Ils étaient bien là, tous, dans le faible soleil de Mars. Elle, lui et leurs amis. Mais lui seul la connaissait plus que tout. Lui seul savait son secret. Si lourd secret.

Tout avait débuté en septembre. Tokio Hotel alors n'en était qu'a la phase garage et personne ne leur couraient après. La rentrée, jour maudit par tous les écoliers. Jour triste ou on n'a l'impression de perdre sa liberté, d'être enfermé dans un lieu froid et gris toute la journée alors que le soleil brille au dehors. Mais elle souriait déjà. Elle redonnait de la couleur aux couloirs délavés du lycée. Elle ne semblait pas à sa place ici parmi tout ce gris, elle la fille au milles couleurs. Même son look était déplacé dans ce lieu ou tout le monde se ressemblait. Sa jupe bleue avec de la résille et de la dentelle curieux mélange mais qui lui allait si bien. Ses cheveux ramenés en semblant de chignons ou s'échapper des milliers de mèches. On aurait dit un personnage de manga. Un peu comme lui ? C'est peut-être ça qui avait joué. Peut-être...
Il ne l'avait jamais vue. Elle venait surement d'un autre collège, mais déjà elle était aimée de tous. Ils appréciaient sa joie vivre sa bonne humeur mais ce qui attirait le plus c'était l'aura qui l'entourait. Mélange de bonheur et de mystère. Rien ne semblait pouvoir enlever se sourire de son visage.
La première fois qu'il l'avait vu, il avait d'abord admiré sa silhouette soulignée pas une jolie jupe bleue et son look semblable au sien puis il avait été attiré pas son aura. Il n'avait rien tenté pendant plusieurs semaines, certainement parce qu'elle n'était jamais seule toujours entourée par une foule de personnes. Elle ne semblait même pas y faire attention. Elle était comme coupée du monde riant avec les autres mais toujours distante. Personne ne savait vraiment qui elle était, ce qu'elle aimait. Lui voulait savoir. Elle l'intriguait trop et il n'avait jamais reculé devants les défis.
La première tentative avait été un véritable échec. Son frère en avait d'ailleurs profité pour se moquer de lui et voulant lui démontrer que n'importe qui pouvait le faire il avait tenté à son tour une approche. Cela avait été une véritable catastrophe. Pire encore que l'échec de son frère. Depuis ils ne reparlèrent jamais de se moment là.

Elle était adossée tranquillement à un mur certainement en train d'attendre quelqu'un. Il avait pris son courage à deux mains et s'était avancé vers elle. Mine de rien elle était intimidante. Même pour lui pourtant pas timide.
-Euh....t'a ton devoir de physique ?
Elle l'avait regardé, avait souris et puis était partie, le laissant ici, les bras ballants et l'air paumé. Son frère qui avait assisté à la scène n'avait pu se retenir de rire tellement le vent soufflait pour le pauvre Bill. Il 'avait raillé, lui disant qu'on ne parlait pas de physique avec une fille, qu'il fallait être plus fin. Il allait lui montrer lui, comment on parlait avec une fille. Alors il était allé la voir mais elle n'avait même pas pris la peine de l'écouter, passant en courant devant lui. Il était resté là ne sachant quoi faire sous le rire de son frère écroulé sur un banc se tenant les côtes. 5 minutes après ils avaient clos l'épisode et n'en parlèrent plus. Mais Bill voulait réussir et son échec le poussait encore plus à la connaître. Tom quand à lui avait décidé que certes elle était jolie et tout le tintouin, mais que si elle mettait des vents à Tom Kaulitz alors elle n'en valait pas la peine. Bill avait ris, il reconnaissait bien là, la modestie de son frangin. Lui n'était pas de cet avis, au contraire, cela prouvait qu'elle était différente. Ça lui plaisait bien la différence...
[
Revenir en haut Aller en bas
http://darkonyx.skyrock.com
bambi8716

bambi8716

Féminin
Messages : 91
Points : 0
Date d'inscription : 03/10/2007

Âge : 30

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyDim 8 Juin 2008 - 18:18

ce debut de fiction me plait bien il est très intéréssant mais j'aimerai une suite pour pouvoir mieux juger
Revenir en haut Aller en bas
DarkOnyx

DarkOnyx

Féminin
Messages : 33
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2007

Âge : 26
Localisation : ici et ailleurs....

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyVen 13 Juin 2008 - 10:20

---> Chapitre 3


Retour dans le présent.
Une scène, des cris, une chanson.
« Heilig », sacrée. Oui, elle était sacrée pour lui. Les larmes voulaient s'écouler mais il ne pouvait pas craquer ainsi, en plein milieu du concert, surtout qu'il lui avait promis.


De retour en ce beau jour de mai. Dans ce parc, à l'abri du monde. Il avait promis certes, mais quelle était cette promesse ?
-Dis-moi que tu seras toujours heureux, quoi qu'il arrive. Promet le moi !
Tu me le promets n'est ce pas ?
-Oui, tu le sais bien.

Il ne sais pas pourquoi, il repense à sa maison. Il était le premier à avoir l'honneur de rentrer dans sa maison. Ce qui l'avait d'abord frappé, c'était les bleuets dans le vase à l'entrée. Pleins de bleuets. Et cette odeur. Ça sentait le propre, et en même temps une odeur interminable comme si rien qu'en respirant on pouvait voir les souvenirs de la maison. Elle l'avait emmené dans sa chambre. Une belle chambre aux murs turquoise couverts d'affiches de concerts ou de dessins de manga. Sur son bureau encombré on pouvait voir étalé des dessins de vêtements, des bouts de tissus, des aiguilles et du fil.
-Je crée des vêtements, avait-elle expliqué en débarrassant ce bazar.
Il était resté à la porte, il avait un peu peur d'entrer. Pour lui cela signifiait entrer dans son monde. C'était beaucoup, surtout avec elle. Elle si inaccessible.
-Entre, n'est pas peur. Je ne vais pas te manger tu sais ?
Et elle avait souris comme toujours mais cela eu pour effet de décrisper Bill qui osa enfin rentrer et poser son sac au pied du lit.
-Bon, on commence ?
-Ok.
Il avait oublié qu'il était là pour l'exposé de physique. Il s'arracha à regret de sa contemplation pour sortir ses affaires. Comme quoi, on a beau dire, mais ça sert la physique !

-Kaulitz tu seras avec Mademoiselle au premier rang.
Elle se retourna et lui souris, comme d'habitude. Il lui rendit son sourire.
-Vous travaillerez sur Ampère.
Bill soupira, Ampère, mais qu'es qu'on en a à faire de lui. Le seul point positif c'est qu'il était avec elle. Il allait enfin pouvoir l'approcher.
Elle était si inaccessible. Toujours entourée des mêmes personnes. Mais il n'en faisait pas partit. Bien sûr il avait droit comme tout le monde à la bise matinale, a quelques paroles et surtout à ses sourires. Mais cela ne lui suffisait pas. Il voulait l'approcher comme jamais personne ne l'avait fait. Il voulait l'apprivoiser, petit a petit comme pour une bête sauvage, car après tout c'était un peu ça. Il fallait l'apprivoiser pour qu'elle dévoile ses secrets.
L'occasion se présentait enfin devant lui de lui parler, de rester avec elle. Il avait commencé juste après le cours. Il avait prétexté vouloir tout de suite prévoir une date pour faire l'exposé car il avait son groupe à gérer et des dates de concerts en attente. Elle semblait intéressée tout à coup.
-Tu as un groupe de musique ? C'est quoi comme style ?
-euh....du rock.
-Et tu fais quoi ?
-Je chante et j'écris les textes.
-Tu as de la chance. Je ne suis jamais inspirée quand il faut écrire quelque chose. Elle avait rigolé et lui avait proposé une date. Il avait accepté à condition qu'ils se voient chez elle car son ordinateur était en panne.
-Euh....pour la première fois, elle semblait embarrassée. D'accord. Fini-t-elle par déclarer. On ira directement après les cours.
Et elle était partie rejoindre sa bande, il avait fait de même. Le soir, il ne put se concentrer sur ses devoirs et finit par refermer violement son cahier, agacé de la voir surgir dans ses pensées à tout bout de champs. Comme d'habitude, il prit son carnet et essaya de trouver de nouvelles paroles, de nouvelles mélodies. Mais rien ne lui venait. Sans cesse il la revoyait. « Thema N°1 » lui vint alors. Et il se mit à écrire pendant une heure au moins avant qu'il ne sois tiré de son papier par l'appel de sa mère qui lui demandait de venir manger.
Décidément, les mères n'arrivent jamais au bon moment !
Revenir en haut Aller en bas
http://darkonyx.skyrock.com
la0ra-Lila

la0ra-Lila

Féminin
Messages : 121
Points : 0
Date d'inscription : 10/07/2008

Âge : 25

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyVen 11 Juil 2008 - 19:00

Pas mal ^^
Revenir en haut Aller en bas
DarkOnyx

DarkOnyx

Féminin
Messages : 33
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2007

Âge : 26
Localisation : ici et ailleurs....

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyVen 11 Juil 2008 - 19:35

Me voila de retour de vacances! (avec concert en prime!)
je poste donc la suite en esperant avoir un peu plus de lecteurs.
Bonne lecture!

Chapitre 4
Le lendemain, elle semblait l'avoir oublié. Zappé de son esprit, comme une vulgaire pensée. Elle était retournée trainer aves sa bande, son monde. Il avait mal mais il était hors de question de lui montrer. A Tom aussi d'ailleurs. Il se serait moqué de lui et aurait deviné ce qu'il ressentait. Or, c'est tout à fait ce qu'il ne voulait pas. Savoir pourquoi elle lui faisait cet effet. Il ne voulait pas se mettre face à ses sentiments. Ça l'aurait bloqué.
Quelques jours après, elle fût soudainement plus proche. A ce moment là, une bonne partie du lycée faisait tout leur possible pour les exclure, lui et ses amis. Elle avait alors été là. Tout les matins a leur faire la bise, rester discuter un peu avec eux, s'asseoir en classe à coté d'eux. Même à la cantine, elle s'arrangeait toujours pour se retrouvé a la même table. Peu à peu elle s'éloignait de sa bande qui semblait d'ailleurs assez dispersée et se rapprochait d'eux, les parias de l'école. Ceux que personne ne voulait approcher. La faute à leur look peut-être. Ou bien à eux mêmes qui sait ?

Lorsqu'elle avait commencé à les fréquenter, ses « amis » l'avait d'abord lâchée. Elle s'était alors retrouvée seule pendant les récrés. Mais elle ne semblait pas s'en soucier et affichait toujours son sourire. Des fois elle restait avec Bill et Tom et leur discutions tournait autour de la musique. Tom finit même par l'accepter bien qu'il n'oublia pas son humiliation de début d'année. Quelques élèves finirent cependant pas la rejoindre. Ils ne purent lui faire quitter la compagnie des « exclus » et se résignèrent à finalement les reconsidérés. Il en ressorti de nouvelles amitiés inébranlables. Ils formaient à eux 5 une petite bande oubliés des autres. Mais ils s'en fichaient pas mal. De toute manière ils avaient tous adopté sa phrase culte. « Vivre la seconde » et peu importe les autres du moment qu'on est heureux avait-elle rajouté. Ils étaient bien ensemble. Au final, il avait fallu attendre la dernière semaine avant les congés de noël pour enfin trouver cet équilibre que rien ni personne ne pouvait ébranler. Lui, elle, Tom, Luna et Luke. 5 amis qui partageaient tous le gout de la musique.

Janvier arriva, amenant avec lui les premiers problèmes. Bien sûr elle avait déjà été absente, mais quelques rares fois. Janvier ne permit à Bill que de la voir 2 semaines. Ils étaient inquiets, certes, mais pour eux, il était impensable que leur petits rayon de soleil puisse souffrir. Ils en conclurent qu'elle avait simplement rallongé ses vacances et qu'elle avait fini par tomber malade. Rien de bien méchant, confirma t'elle lorsqu'elle rentra enfin en cours. Bill n'osa pas lui dire qu'elle lui avait beaucoup manqué. Il tenait à son honneur !
Les journées se succédèrent agrandissant un peu plus chaque jour leur amitié. Ils apprenaient à se connaître vraiment. Mais elle, elle. Ils ne savaient pas grand choses d'elle. Elle ne parlait pratiquement jamais de ce qu'elle faisait. De ses projets. Pourtant elle devait bien en avoir comme tout le monde. Et le fait est qu'elle en avait un. Bien plus modeste que le rêve de gloire de Bill et de son frère. Bien plus modeste encore que le rêve de devenir chirurgien de Luke et Luna. Mais c'était déjà un grand projet pour elle. Mais ils ne le savaient pas. A toutes les questions concernant son avenir. Elle répondait qu'elle ne savait pas. Que tout ce qu'elle voyait aujourd'hui c'était le lendemain. Vivre la seconde. Belle ambition.
Le groupe prenait de l'ampleur. Ils commençaient à se produire dans de plus grandes salles. Un producteur les avait même remarqués lors d'une de leur prestation. Mais rien de bien concret.


« Durch den monsun »Leur tremplin, leur premier succès. Ils ne pouvaient pas ne pas la chanter. On ressent leur profonde émotion à tous les 4 lorsqu'ils la jouent. On sent leur nostalgie des débuts. Leurs efforts pour en arriver là. Leur fierté. Et pour cause. Cette chanson à mis du temps avant de venir. Elle représente toute une tranche de leurs vies à tous. Part importante de leurs souvenirs. Et Bill les larmes aux yeux entame le refrain. A travers la mousson. Mon dieu que cette chansons est vraie en cet instant. C'est comme s'il traversait une tempête. Le temps des remises en questions. Voir le chemin déjà parcouru et la vitesse ou vont le chose. Trop rapide peut-être Un tel succès qui l'aurait cru ? A part elle qui leur répétait qu'il deviendrait les plus grandes stars européennes. Elle possédait des dons de voyance pou quoi ? Et voilà qu'il repense à elle. Il ne pourra pas l'oublier. Comment faire alors qu'elle a éclairé une bonne partie de sa vie. Alors qu'elle lui a inspirée les chansons du succès alors qu'elle les a motivés et encouragés ? Tous ces efforts avait finit par payer. Mais il en a fallu du temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://darkonyx.skyrock.com
la0ra-Lila

la0ra-Lila

Féminin
Messages : 121
Points : 0
Date d'inscription : 10/07/2008

Âge : 25

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptySam 12 Juil 2008 - 7:01

^^ J'aime bien =)
Revenir en haut Aller en bas
DarkOnyx

DarkOnyx

Féminin
Messages : 33
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2007

Âge : 26
Localisation : ici et ailleurs....

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyMar 15 Juil 2008 - 12:15

Me revoila!
bon je crois que je vais abandonner l'idée d'avoir plus de lecteurs....
chapitre très court mais la fin arrive bientôt donc....voila ^^

Chapitre 5

Plus les jours passaient plus il s'accrochait. Il voulait découvrir le secret de son sourire. Pourquoi une telle aura lumineuse ? Pourquoi rein ne semblait l'affecter. Pourquoi quoi qu'on lui dise elle avait le sourire aux lèvres. Comment elle faisait pour rester de marbres devant les méchancetés gratuites des élèves du lycée. Devant leurs moqueries sur ces habits. Comment alors que même lui avait craqué. Comment alors qu'elle n'avait personne sur qui se reposer. Lui il avait eu son frère.
Comment en était-ce arrivé là ? A toutes ses méchancetés ? Ces actes de pure stupidité alors qu'elle était toujours avenante et souriante. Le fait est que lorsque les gens sont trop heureux ils finissent par s'attirer les foudres des gens qui ne savent pas comment accéder au bonheur.
Etre trop heureux rends forcément suspect. Et les gens sont stupides et jaloux. Leurs actes ne volent pas bien haut mais le fait est que c'est la meilleure manière de faire craquer quelqu'un.
Pourtant... Pourtant elle ne craquait pas. A croire qu'elle n'était pas quelqu'un mais ELLE.
Oh pourtant elle a déjà pleuré. Oui, beaucoup plus même que la plupart des personnes. Et elle continue encore a pleurer mais elle s'abstient. Elle veut préserver son bonheur intact. Vivre la seconde tant qu'il est encore temps. Et puis les autres, elle a appris à s'en détacher de façon a ne pas souffrir et les faires souffrir. Les voir autour d'elle sourire et rire lui suffi. Espèce de joie stupide et futile. Insaisissable pour ceux qui ne savent pas s'y prendre. Mais elle a appris. A se contenter de peu. Garder le meilleur et oublier les mauvaises.
Mais Lui, oui, Lui ! Lui avec son regard. Lui avec son rire. Lui avec tous ce qui fait qu'il est Lui. Mais Lui. Il avait réussit à lui faire baisser sa garde. A la laisser s'attacher un peu. A se dévoiler. Elle avait peur. Oui, peur. Peur de craquer, de voir son regard changer et peut-être même s'éloigner. Elle a déjà connu ça. Et ça lui a fait mal.


« Ich bin Da » Oui, il avait été là. Et jusqu'au bout il avait respecté son choix. Il s'était tu et avait été juste là. Simplement là. Et il l'avait rendu heureuse. Plus que jamais. Mon Dieu que ces souvenirs sont douloureux. Et son visage qu'il ne reverra plus qu'en rêve lui fait mal. Il laisse échapper une larme. Oui, il a trop mal. Son poing se serre a lui faire mal et il crie son refrain comme pour crier son malheur. Les fans les plus proches ont perçues cet instant de détresse. Et son frère aussi. Tom s'approche et vient jouer tout contre son frère. Il lui fait sentir qu'il est là. Et Bill va mieux. Sacré lien de jumeau. Ce lien si bizarre qui permet de se réconforter sans dire un mot. De se comprendre sans même se regarder. Et le concert se poursuit, bientôt les fans auront oublié cette larme et croiront sans doute que c'était l'émotion. Elles se tromperont.
Revenir en haut Aller en bas
http://darkonyx.skyrock.com
la0ra-Lila

la0ra-Lila

Féminin
Messages : 121
Points : 0
Date d'inscription : 10/07/2008

Âge : 25

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyMar 15 Juil 2008 - 12:41

:bravo: C'est beau ^^
Revenir en haut Aller en bas
DarkOnyx

DarkOnyx

Féminin
Messages : 33
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2007

Âge : 26
Localisation : ici et ailleurs....

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyDim 20 Juil 2008 - 19:40

bon ben voila je poste la suite même si j'ai pas beaucoup de lecteur... (si je supplie ça marche? ^^)
bonne lecture!

Chapitre 6:

Un jour. Il avait suffi d'un seul jour pour que tout bascule. Un tout petit jour comme les autres. Un tout petit jour banal. Luke et Luna étaient déjà partis manger. Depuis qu'ils sortaient ensemble ils s'éloignaient des autres. Tant pis avait-elle déclaré alors qu'ils discutaient avec Tom et Bill. « Les amis viennent et vont. Ils ne font que passer. » Une étrange lueur brillait dans ses yeux. Comme de la .... Déception. Remarque, ils l'étaient tous. Ceux qui acceptaient de rester avec les jumeaux étaient rares. Et voir ceux dont on était devenus proche, s'éloigner fait toujours un peu de mal.
Luke et Luna ? Eux ils ne s'en rendaient pas compte. En fait ils avaient toujours eus l'impression de rien avoir à faire avec Elle et les jumeaux. Pourquoi ils étaient restés ? Pour la musique c'est tout. Peut-être que ça les rendaient un peu plus intéressants. Mais ils étaient comme les autres au fond.
Bref ce tout petit jour arriva et alors que Luke et Luna ne faisaient déjà plus parti de leur monde et que Tom, malade était resté au lit, Bill se retrouva enfin seul à seul avec Elle.
La première fois il ne s'était rien passé. C'était trop tôt. Beaucoup trop tôt. Mais le temps avait passé et il était l'heure désormais de connaître la vérité.
Triste et pauvre vérité. Pourquoi tout le monde l'envie cette sale vérité ? Pourquoi ? Un mensonge fait parfois plus de bien que la réalité.
Il était là, en face d'elle. Elle qui sentait que quelque chose allait arriver. Ce qui ne manqua pas.
Ils étaient dans ce parc. Oui, celui-là même avec le pommier en fleurs. Mais attardons nous un peu sur le paysage. Voyez-vous là bas l'oiseau qui décolle ? Et là, ce petit garçon qui sourit et regardant les fleurs ? Et cette coccinelle posée sur l'herbe haute ? Oh ! Et là bas tu le vois ? Non, regarde mieux ? Oui ! Un petit écureuil qui descend furtivement de sa branche en quête de nourriture.
Passons. Passons le petit pont de bois qui enjambe le maigre ruisseau et rendons nous en haut de cette colline sous ce pommier en fleur. Bien. Installons-nous là. Oui sur cette branche. Oh ! Mettons nous a la place de ce petit insecte qui regarde avec appréhension 2 silhouettes s'approcher. Il y a une grande silhouette toute mince avec une drôle de coiffure et puis cette silhouette plus petite et tout aussi fine avec cette aura spéciale. Ils s'approchent. Ils s'asseyent. Ils se regardent et sourient. Ils sont heureux. Mais voilà que les sourires s'envolent. Voilà que la tristesse s'empare du lieu. Mais que se passe-t-il ? Le soleil a-t'il arrêté de briller. Et Quesque que cette perle transparente accrochée a la joue de la petite silhouette ? Mais, drôle de coiffure aussi ? Perle transparente tombe. Concentré de pureté qui accroche la lumière. Beauté de la tristesse.
Quittons cet insecte et revenons en arrière.

-Ecoute, il faut que je te parle.
-D'accord. On peut aller au parc ? Et toujours son sourire scotché sur son visage. Petit rayon de soleil.
Aller silencieux, le retour seras pire. Les nuages prennent de drôles de formes et les papillons dansent à l'ombre des arbres.
-Là-bas.
Ce pommier, ce fameux pommier. Il est tristement célèbre.
Elle souris et lui ne peut s'empêcher de le lui rendre bien qu'il sache que l'heure n'est plus au bonheur. Vient le temps des explications qu'il redoute.

Oh ! Mais aurais-je oublié de vous narrez un épisode ? Je suis confuse et vous m'en voyez désolée. Quoi ? Une tentative de retarder le récit ? Non, non n'y voyez aucun procédé vicieux ! Je m'applique cher lecteur. Et je me rends compte de mon oubli. Point.

C'était en Février. Beau mois de février qu'on oublie tous tant il est court. Elle était là, recroquevillée dans les toilettes pour fille. Et Il était là derrière cette porte en l'attendant. Mais Elle ne le savait pas. Et il avait entendu ses sanglots étouffés par l'épaisseur du mur. Il était resté stupéfait de ce qu'il entendait. Il était bouleversé. Jamais. Jamais il ne l'avait vu pleurer. Jamais elle n'avait semblé triste ou même vaguement mélancolique. Ça lui avait fait un choc. Il était reparti. Trop de choses lui semblaient tout d'un coup impossibles. Trop de choses venaient d'être bousculées. C'était comme un mur qui s'effondrait. Il était venu le temps des questions.

« Spring nich » Ne sautes pas. Jamais il n'avait eu l'intention de se faire du mal, non, il avait promis de toute manière. Mais cette chanson le touche et lui fait repenser à cette révélation. Au choc. Et puis aux doutes aussi survenus après et en grand nombre. Les choix qu'il avait du faire devant cette dure réalité.



On approche de la fin! plus que 2 /3 chapitres et puis voila!
Revenir en haut Aller en bas
http://darkonyx.skyrock.com
DarkOnyx

DarkOnyx

Féminin
Messages : 33
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2007

Âge : 26
Localisation : ici et ailleurs....

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyVen 15 Aoû 2008 - 16:40

Bon ben même si je supplie ça marche pas alors tant pis!
--->Suite chapitre 7


-Je ne vais pas y aller par 4 chemins.
Il avait annoncé la couleur. Il ne pouvait plus retourner en arrière. Trop tard.
Elle l'avait regardé de ses grands yeux pâles, un peu inquiète de deviner la suite.
- Tu sais tu as toujours été distante. Fin je veux dire qu'on ne te connaît pas vraiment en réfléchissant. Je ne connais même pas ta couleur préférée !
- -C'est le bleu...
- Non. Ecoute moi jusqu'au bout s'il te plait. Ne m'interromps pas. Tu... Tu donne toujours l'impression que tout va bien mais ça ne peux pas être la vérité. Tu essuie toute les remarques désagréables sans broncher, tu ne te confie a personne tu es toujours renfermée sur toi. Tu ne laisse pas une seule personne t'aider. Tu ne semble même pas comprendre que des amis ça sert a ça. Remonter le moral. Aider. Au lieu de ça tu t'enferme dans les toilettes pour pleurer tu t'absente sans raison et tu ne nous fournis même pas d'explications. Pour rien.
- ...
- -Non laisse moi finir.

Sa vois se brisait au fur et à mesure qu'il parlait et elle avait les yeux qui piquaient.

- Je... Tu... Enfin m*rde ! Si je compte un temps soit peu pour toi tu pourrais me faire confiance ! Tu pourrais me dire ce qui ne va pas chez toi ! Pourquoi ....pourquoi tu es ainsi !
Bill avait presque crié sa dernière phrase. Oui, il voulait savoir et souffrait du peu de confiance qu'elle lui accordait. Il était essoufflé et ses poings étaient si serrés que ses ongles s'enfonçaient dans sa peau.
-Tu veux savoir ? Tu veux vraiment savoir ?
Elle aussi avait crié. Des larmes coulaient a verse de ses yeux. Ses mains avaient arraché l'herbe autour d'elle si bien qu'elle s'était écorchée les doigts contre les graviers.
-Oui...
Il avait soufflé sa réponse. Il la craignait plus que tout mais il devait savoir.
-Je ne vais pas vivre bien longtemps.
Elle arrêta d'un geste de la main Bill qui ouvrait la bouche.
-Non, maintenant c'est a toi d'écouter jusqu'au bout. Tu ne sais absolument pas dans quoi tu t'engages tu sais ? Elle murmurait maintenant et le temps même semblait retenir son souffle.
-Je... Je suis malade. Oui, je vais bientôt mourir alors je veux profiter de la vie. Essayer de tirer de la joie partout ou on peut en trouver et écarter le pire. Je... je ne veux pas m'attacher parce que les gens qui ont su se sont tous écartés de moi. Ils ont eu peur pour eux. Et puis pour moi aussi. J'ai le droit d'être un peu égoïste. J'ai peur de souffrir en m'attachant et puis a quoi bon je suis condamnée. J'ai appris tu sais, pas besoin de faire cette tête ! J'ai appris a vivre avec des gens que j'aimais plus ou moins. Mais les voire heureux, les rendre heureux, leur donner le sourire. Ça me suffit. Je me contente de peu...
Sa voix mourut sur ce dernier mot en même temps que ses larmes.
Un long silence s'en suivit. Un oiseau eu le temps de survoler la ville. Une boulangère de vendre 3 baguettes et 2 croissants.
-Et...c'est quoi comme maladie ?
Question timide.
-Mucoviscidose.
-Oh...je suis désolé. Pour tout. Pout tout ce que j'ai dit. Je le pensais ne va pas t'imaginer des choses mais je ne savais pas que c'était si...
-Grave, tu peux le dire je vais mourir tout de même.
-Désolé.
Bill baissa la tête. Une avalanche ne lui aurait pas fait plus de mal. Alors c'était ça qu'elle cachait. Il était admiratif. Devant son courage. Sa volonté de vivre. Il prenait une belle leçon de vie.
-Et maintenant ?
Bill ne put s'empêcher de sourire. Il la retrouvait bien. C'était bien elle malgré ce qu'il venait d'entendre. Qui d'autre sinon pour sortir une phrase de Némo dans une conversation sérieuse ?
-Maintenant, c'est comme avant. On va au lycée, on se fait suer pour rien. On joue de la musique, on va au Mc Do et on bouffe des glaces. On vit quoi....
Il avait dit ça d'un ton léger mais les yeux dans le vague. Il ne se doutait pas a quel point ça allait être dur et éprouvant. Mais il avait sa réponse et désormais elle n'était plus seule. Et elle était heureuse. Heureuse et surtout soulagée. Comme si d'un coup l'étau qui l'entravait s'était évaporé. Et elle sourit. Un sourire franc, sincère, plus encore que tous les autres. Parce qu'elle était en vie et avec lui.
Prise dans un soudain élan elle se pencha vers lui et se jeta dans ses bras. Il fut très surpris, il est vrai que les marques d'affections de sa part était plus que rares, mais il fut aussi heureux. Oui ce bonheur niais et stupide mais qui fait tellement de bien...

Et sur la scène il sourit en chantant « hilf mir fliegen » cette chanson qu'elle trouvait magnifique. Cette chanson qui la faisait rêver et qu'il adorait lui chanter rien que pour voir son sourire s'étaler sur son visage. Et la joie l'emporte et la chanson ne semble pas finir. Pur moment de bonheur hors du temps. Cette chanson qu'on oublie....
Revenir en haut Aller en bas
http://darkonyx.skyrock.com
emilie36963

emilie36963

Féminin
Messages : 6119
Points : 8106
Date d'inscription : 15/07/2008

Âge : 35
Localisation : Strasbourg

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyVen 15 Aoû 2008 - 20:08

Je suis très difficile en matière de fanfiction, et je dois dire que j'aime beaucoup ton histoire :--) Je la trouve touchante, j'aime bien ta façon d'écrire, il y a des fautes d'orthographe et quelques incohérences, mais ça ne gène pas vraiment la lecture alors peu m'importe. Ton personnage féminin est intéressant, bien développé, on comprend facilement pourquoi Bill s'attache à elle et ça ajoute à la crédibilité de l'histoire (qui fait habituellement défaut à beaucoup de fanfics). J'imagine que ce n'est pas la fin, alors je veux la SUITE :=):
Revenir en haut Aller en bas
http://tilletbom2gfiction69.free.fr
DarkOnyx

DarkOnyx

Féminin
Messages : 33
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2007

Âge : 26
Localisation : ici et ailleurs....

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptySam 16 Aoû 2008 - 19:37

et voici le dernier chapitre. C'est super bizarre de finir cette histoire. Elle m'a tellement touchée, enfin je veux dire je me suis attachée a mes persos et ça fait bizarre de me dire que je ne les reverais plus. Ou du moins pas dans le même contexte. Enfin bref vous vous en foutez total de mes pensées! place au texte!

------------------------------> et la fin arriva.....

Les jours s'étaient enchainés comme tous les précédents. Sauf qu'elle avait désormais son épaule pour pleurer et se reposer. Et lui il savait, il savait désormais ce qu'était le sentiment qui le reliait à elle. Oui, il savait et il souriait.
Il avait gagné une petite sœur.
Et c'était merveilleux !

Ils sortent de la scène. Ce concert lui était dédié à elle et elle seule. Il n'aurait pas chanté Hilf mir fliegen sinon. Cette chanson qu'elle adorait tant...
Et les larmes qui lui montent aux yeux il promet et jure que se seras les dernières. Maintenant son job c'est de rendre les gens heureux. On ne peut pas le faire les yeux mouillés....


Les jours s'étaient écoulés. Ils avaient commencé leur premier album sous le nom de Tokio Hotel. Ils s'étaient éloignés d'elle. Mais Elle ne l'avait pas oublié et lui non plus. Il revenait dès qu'il pouvait et elle avait assisté à presque tous ces concerts. Puis tout c'était précipité.
Un soir de pluie. Comme quoi on à beau faire dès qu'il se passe quelque chose c'est sous la pluie. Elle était là sur le seuil tremblant dans sa robe bien trop légère pour la fraicheur de la nuit. Et il lui avait ouvert la porte, l'avait invité à entrer.
-Pas ici...s'il te plait...
Des larmes, celles que depuis longtemps il n'avait pas vu, pas depuis ce jour dans le parc.
Ce n'était pas bon. Il avait pris 2 vestes et un parapluie et l'avait rejointe dehors en criant a la volée :
-Je sors !
Il avait claqué la porte et avait passé un bras protecteur autour de ses épaules. Doucement ils s'étaient dirigés vers le parc désert à cette heure ci. Elle lui avait désigné l'arbre. Oui celui la même. Et ils s'étaient installée la dans l'herbe trempée.
-On va prendre froid tu sais ?
-Je sais. Mais ça n'a plus aucune importance...
Elle lui avait pris la main et l'avait serrée fort, autant qu'elle pouvait tout en détournant le visage.
La pluie avait cessé en cet instant.
-Bill....les traitements ne font plus effet et je suis encore loin sur la liste en attente de greffe. Je vais mourir.
-Quoi ?
-Oui je vais mourir. Alors....
Elle avait pris une grande inspiration
-Oublie-moi.
Elle avait plongé ses yeux clairs dans ceux de Bill.
Lui il ne comprenait pas. Il ne comprenait plus. Il avait été là jusqu'au bout, non ? Pourquoi la rejeté-t-elle ainsi ?
- Je ne peux pas...
Il l'avait murmuré comme si il ne voulait pas qu'elle l'entende.
-Oublie-moi.
-Jamais.
C'était définitif.
Une larme s'était échappée des paupières à présent fermée de la jeune fille.
-Si, oublie. Ça fait moins mal d'oublier. Avait-elle ajoutée dans un murmure.
Il lui prit la main et sécha ses larmes.
-C'est lâche d'oublier et je ne veux pas oublier. Il ajouta après une hésitation. Je ne peux pas oublier.
Et il avait laissé échapper une larme.
-Tu pleure...
-Non je ne pleure pas, il pleut....
-Mais ....
Elle avait baissé la tête.
-Tu as raison, il pleut.
Le fait est qu'a ce moment-là la pluie recommença a tomber enveloppant de son voile pur deux adolescents unis par un lourd secret s'enlaçant pour la dernière fois. ...

Il n'avait pas pu venir à son enterrement quelques jours plus tard. Il était devenu trop connu. Sa mort lui avait fait mal. Très mal. Il s'était même demander s'il survivrait. Mais oui, il survivrait. Il ne devait pas céder. Parce que la vie c'est bien. Qu'elle est trop courte pour la gâcher en ruminant du noir. Et il y avait Tom, ses parents, son groupe. La musique. Il n'était pas près à tout sacrifier. Il l'aurait fait pour elle si elle l'avait voulu mais voilà elle n'était pas comme ça. Son but c'était le bonheur. Il n'y a aucun bonheur dans la fuite....aucun....



Leur rêve à eux ne fait que commencer mais elle, Eden, a tant rêvé qu'elle en est morte...


Bon ben voila c'est fini, pardon pour mes fautes d'ortographes et de frappe (surtout de frappe je dois dire!^^) et puis mes incohérences je ferais mieux la prochaine fois!
Revenir en haut Aller en bas
http://darkonyx.skyrock.com
emilie36963

emilie36963

Féminin
Messages : 6119
Points : 8106
Date d'inscription : 15/07/2008

Âge : 35
Localisation : Strasbourg

[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... EmptyDim 17 Aoû 2008 - 1:13

Très beau, très touchant, bravo pour cette belle fin :ange:
Revenir en haut Aller en bas
http://tilletbom2gfiction69.free.fr
Contenu sponsorisé




[Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction] C'est ça la vie....   [Fanfiction] C'est ça la vie.... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction] C'est ça la vie....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» [Fanfiction] Don't Jump
» [fanfiction] La vie est imprévisible ....
» [Fanfiction] C'est ça la vie....
» [Fanfiction] Une Histoire De Fou XD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Archives :: Archives :: Archives des Fanfictions :: FanFictions 2006>2008-
Sauter vers: