News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez
 

 [FanFiction] Your Biggest Fan.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyLun 6 Fév 2012 - 14:01

Alors voilà, je vous présente ma toute première fiction sur Tokio Hotel, je crois que je suis un peu rouillée depuis le temps que j'en ai écris ! [FanFiction] Your Biggest Fan. Rire2
Bref, j'espère que ça vous plaira...
Je vous conseil d'écouter la chanson postée si dessous, elle colle parfaitement à l'histoire, et c'est un plaisir pour les oreilles [FanFiction] Your Biggest Fan. 2

(PS: Les fautes, c'est fait exprès. [FanFiction] Your Biggest Fan. Rire )



___________________________________________________________________

Your Biggest Fan.



___________________________________________________________________
Premier Chapitre.


Elle dansait au rythme de la merveilleuse mélodie que ces quatre musiciens jouaient. Tom, Georg, Gustav…Et Bill. Elle n’avait d’yeux que pour lui. Il était magnifique. Sa longue crinière noire volait, dansait en parfaite harmonie avec les mouvement gracieux de l’androgyne.
La jeune femme crut défaillir lorsque le regard de ce dernier se posa sur elle. Il lui sourit et continua la chanson.
Aujourd’hui, les Tokio Hotel se produisaient en petit comité dans une boite de nuit parisienne. Et elle, Élise, une fan de la première heure qui les suivait partout, était là.
Bien sur qu’ils l’avaient déjà remarquée ! Mais jamais ils n’avaient souhaités aller plus loin dans leurs relations avec elle. Ce n’était qu’une fan. Rien d’autre.
Ce soir, Bill la trouvait particulièrement alléchante. Elle l’avait toujours été; jolie. Mais ce soir, elle était terriblement sexy. Et il pensait bien l’attirer sans trop de mal dans sa chambre d’hôtel…
Le concert se termina et ils quittèrent la boite et allèrent directement à leur luxueux hôtel.
Malgré qu’Élise décidait de rester un peu plus à se déhancher sur la piste, il savait que ce soir, elle allait passer sous son corps.
Alors, au lieu d’aller se coucher, il se démaquilla, se doucha, se changea pour des vêtements plus discrets et il alla s’assoir au bar de l’hôtel où il savait qu’elle viendrait de toutes manières. Et en effet, une heure plus tard, une jolie blonde fit apparition au bar.
Il eut un sourire en coin en la voyant s’assoir près de lui sans même le remarquer. Elle commanda un jus de fruit et écrasa son menton dans la paume de sa main.
« Salut. » Dit-il. Elle tourna la tête vers lui, lasse, et ouvrit de grands yeux. Il rit. « Alors, tu as aimé le concert ? » Elle eut un sourire rayonnant. « Très ! Vous avez étés parfaits ! Et toi tu étais tout simplement fantastique ! » Il rit. « Merci ! Je dois t’avouer que je t’ai trouvée vraiment belle ce soir. » Elle rougit, ce qui arracha un petit rire au chanteur. « J’ai eu envie de discuter un peu avec toi d’ailleurs. On te voit tout les jours et pourtant on ne sait rien de toi ! »-« Et qu’est-ce que tu voudrais savoir ? »-« Tout. » Elle rit. Elle avait un joli rire. « Alors je suis Élise. Je suis allemande, mes parents sont riches et c’est pour ça que je peut me permettre de vous suivre partout. Je suis célibataire parce que tu places la barre trop haut pour que les autres garçons puissent m’attirer. » Il haussa un sourcil et elle rit. « Aussi, j’adore quand tu hausses les sourcils. Sinon le chocolat est mon pêché mignon, je hais le fromage, j’adore la neige et déteste bronzer. Tu veux savoir autre chose ? » Ils éclatèrent de rire et Bill se reprit. « Oui, j’ai une question. Non; Deux. »-« Vas-y ? »-« Si je t’emmenais dans ma chambre, qu’est-ce que tu penses qu’on ferait ? » Elle rit. « On baiserait ? »-« Exact. Seconde question : J’ai envie de toi depuis que je t’ai vu en boite. Ça te dis qu’on s’amuse tout les deux cette nuit ? » Elle se figea. « Tu es sérieux ? »-« Ma proposition l’est, mais moi au lit je le suis encore plus. »


*~*~*~*~*
« Bon, c’était cool ! Tu peut partir. » Lâcha Bill, alors que la jeune femme avait la tête délicatement posée sur son torse, le visage serein…
Elle se redressa aussitôt. « Tu te fous de moi ?! » - « Non pourquoi ? » « Attends. Tu me baises et tu me jettes ?! » « Je t’ai dis que c’était pour le fun ! » « Et alors ?! Il y a des limites Bill. Quand on couche avec une fille, même si on ne veut rien de plus, on ne lui demande pas de partir après ! … Je ne sais même pas pourquoi je me casse à te dire ça… En fait, t’es un monstre. » Lâcha-elle, le regard haineux en se levant. Il haussa un sourcils et se redressa sur le lit, la regardant se rhabiller. Elle allait quitter la suite quand il se leva. « Je ne suis pas un monstre. J’aime les femmes et le sexe. Élise, tu n’es qu’une fan parmi des millions. Tu devrais être heureuse d’être à mon goût et de n’avoir fait qu’un avec moi au lieu de dire que je suis un monstre. Je ne t’ai rien promis de plus qu’une bonne partie de jambes en l’air. Et puis qui sait… Peut-être qu’un jour on pourrait remettre ça… » Elle le foudroya du regard. « Si tu n’étais pas Bill Kaulitz, il-y-a longtemps que je t’aurais foutu une baffe. » Elle quitta la chambre et laissa les larmes couler le long de son beau visage alors qu’elle courait, bouleversée, à travers le couloir afin de rejoindre sa chambre le plus vitre possible. C’était sans compter sur Tom, le frère jumeau de Bill et guitariste du groupe, qui allait justement rendre visite à son frère.
Ses yeux s’écarquillèrent quand il vit la fan bouleversée. Elle ne l’avait pas vu. Elle allait passer à côté de lui et l’ignorer totalement, mais il l’attrapa par les épaules et la stoppa. « Hep, hep, hep ma belle ! Qu’est-ce qui t’arrive ? »
Elle réalisa que Tom était face à elle et cacha son visage dans ses mains en éclatant de plus belle en sanglots. Elle devait être affreuse…
Il la rapprocha de lui et la serra contre son torse, caressant ses cheveux de manière apaisante. Il avait mal de la voir ainsi. Aussi surprenant que ce soit, il avait toujours adoré cette jeune femme, sans même la connaitre. Et puis, il avait remarqué qu’elle préférait son frère… D’ailleurs, il se doutait bien que celui-ci n’était pas blanc comme neige dans cette histoire.
Elle n’avait pas répondu. Elle s’accrochait désespérément à son t-shirt, incapable de faire autre chose que pleurer…
Tom regarda autour de lui. Tant mieux, ils étaient seuls. Il passa une main dans son dos et la dirigea vers sa suite. Et sans qu’elle ne put réagir, elle était sur son canapé et Tom lui tendait un verre d’eau qu’elle acceptait et portait à sa bouche alors qu’il s’asseyait près d’elle. « Bon, dis-moi. Qu’est-ce que Bill a fait ? » « Comment tu sais que c’est lui ? » « Disons que tu n‘es pas la première fille que je vois sortir de sa chambre en pleurant… » « Oh… Alors pas besoin de t’expliquer… » Il lui sourit tristement. « Si, parce que j’aurais jamais pensé qu’il ose le faire avec toi. » « Comment ça avec moi ? » Il chercha ses mots. « Disons que tu es un peu notre intouchable. Celle qu’il ne faut surtout pas brisée. Qu’il ne faut pas décevoir… Gustav et Georg sont du même avis que moi. C’est pour ça que dés qu’on te voit, on essaye d’être les plus gentils possible… Je pensais que Bill était du même avis… J’ai du me tromper… » Elle baissa les yeux, rougissante. « Alors… J’espère que Bill ne t’a pas mise dans son lit et jetée comme une m*rde après… » Elle ne lui répondit pas, et Tom comprit. « Je vais le tuer. S’il-te-plais, je… Je sais pas quoi dire, mais sache qu’il va se prendre un sacré savon ! Et puis surtout, restes avec nous… On supporterait pas de perdre une fan comme toi ! » « Tom… » Souffla-elle. « Je me vois mal continuer à venir à vos concerts après ça… » « Je sais… Mais tu pourrais changer de chouchou ! Comme ça, tu n’en auras plus rien à faire de Bill ! » Dit-il en riant, arrachant au passage un petit rire à la jeune femme. « Et puis… Personnellement… J’adorerais que tu me regardes comme tu regardes Bill pendant les concerts… » Elle rougit en riant. Elle leva les yeux vers lui. « Merci… »
Il lui sourit tendrement avant de la serrer de nouveau dans ses bras musclés.


A suivre...


Dernière édition par Elise_Grant le Mer 22 Fév 2012 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyMar 7 Fév 2012 - 21:39

oh c'est mignon ^^ Les jumeaux on inversée les rôles ? :ouch:
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyMar 7 Fév 2012 - 21:41

Ahah, j'avais pas réalisé ça,tiens :=): Faut croire ^^
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyMar 7 Fév 2012 - 21:46

Je trouve sa super justement ^^ j'ai hâte de connaïtre la suite
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyMar 7 Fév 2012 - 21:52

Merci :=): Je la poste dans la soirée je pense :=):
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyMar 7 Fév 2012 - 22:16

j'ai hâte alors ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyJeu 9 Fév 2012 - 16:04

Une nouvelle fic ! et moi pas au courant *en même temps 7 jours sans connexion..*
j'ai juste adoré ! j'aime j'aime j'aime j'adore ! déjà c'est super bien écrit *c'est très important !* et puis l'histoire !!! en+ les jumeaux ont inversés les rôles ! j'adore !
j'ai hâte de lire la suite ! poste la viite !
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyJeu 9 Fév 2012 - 20:28

Wow ! Merci beaucoup Kumiku ! :rouge:
Donc, voilà la suite ! Wink
J'espère que vous aimerez :=): :ange: :fete:


___________________________________________________________________

Your Biggest Fan.



___________________________________________________________________

Deuxième Chapitre.

Le lendemain matin, le réveil de Tom sonna et il dut se lever. La première chose qui traversa son esprit ce matin là était : « Comment va-elle ? » Oui, elle l’attirait énormément. Depuis la première fois où ses yeux s’étaient posés sur elle. Mais il s’était retenu. Pour elle. Pour lui. Pour le groupe. Évidement, il avait été fou de jalousie pour son frère en apprenant qu’il était son préféré. Mais il avait du se faire une raison. En général, les fans le préfèrent lui ou Bill. Et comme par hasard, celle qui lui plaisait un peu plus que les autres faisait partie de la « Team Bill ». Ce qui ne l’avait pourtant pas empêché de se toucher un bon nombre de fois en pensant à elle. Il fallait voir la vérité en face : Elle était extrêmement attirante.
Il fila sous la douche et s’habilla rapidement. Il devait être sur que tout allait bien. Il quitta sa chambre pour celle d’Élise.
Il hésita. Et si elle dormait ? Non. Impossible. Elle se levait comme eux aux aurores.
Il frappa doucement à la porte. Il attendit quelques secondes et la porte s’ouvrit.
Elle était belle. Si belle… Mais également si différente !
Ses yeux d’habitude maquillés de beaucoup de noir étaient aujourd’hui « nude » faisant ressortir la couleur intense de ses yeux sombres.
Elle ne portait pas le mêmes vêtements sombres qu’avant, mais un slim bleu marine, un débardeur blanc, des bottes à talons noir… Tom était bouche-bée.
Elle rit devant le regard ahuri de la star. Elle retira le piercing de son arcade et haussa les sourcils, attendant que Tom daigne parler.
« Wow ! Qu’est-ce qui t’arrive ? » Finit-il par dire. Elle rit. « Je suis ton conseil; je change de chouchou. Finalement, c’est mieux comme ça. Je ne veux pas idolâtrer un homme qui n’en vaut pas la peine. » « Oh ! » Il sourit. «  Et sur qui ton choix s’est-il porté ? » « Pour celui que je trouve le plus digne de l’être. » Il haussa un sourcil. Elle rit. « Je ne pourrais pas vous suivre aujourd’hui… J’ai quelques achats à faire… » « Oh ! Dommage… Mais profite bien de ta journée, c’est cool ! J’aimerai pouvoir faire comme toi, tu as de la chance. » Elle sourit, compatissante. « Tu seras là ce soir ? » « La question ne s’est jamais posée. Évidement que je serais là. » Il sourit et la serra dans ses bras. « C’est cool que tu le prennes comme ça. Je passais justement voir comment ça allait. Je suis rassuré. » Souffla-il. Elle rougit. « Tu es le meilleur. » Tom ferma les yeux et s’enivra du parfum de la jeune femme. Elle sentait extrêmement bon. Son odeur était envoutante. Il se surprit à vouloir l’embrasser, le plus innocemment possible. Mais pour le moment, il ne valait mieux pas. Il se surprit également à apprécier cette étreinte… Plus que de raison. A contrecœur il se détacha de la demoiselle. « Bon… Je vais devoir te laisser… Fait chier ! Le travail m’appelle ! » Il l’embrassa délicatement sur la joue, la serra une dernière fois dans ses bras et lui souhaita une bonne journée avant de disparaitre.
Élise reprit ses esprits, choquée du baiser, du câlin, de la petite attention du musicien à son égard… Elle rougit violemment et un sourire béat s’installa sur ses lèvres.

Le soir arriva et Tom chercha des yeux la fan qui avait occupé chacune de ses pensées toute la journée. Il ne la trouva qu’à la fin du concert. La scène qui se présentait face à lui, lui tordit l’estomac. Qui était ce mec avec qui Élise semblait si bien s’amuser , pourquoi n’était-elle pas au premier rang comme d’habitude ? Pourquoi… Pourquoi la trouvait-elle si belle ? Tellement plus belle qu’auparavant chaque fois qu’il posait son regard sur elle ???
Le concert se termina sans problèmes avec une standing ovation et les Tokio Hotel partirent pour l’aéroport. Seulement, Tom ne put s’empêcher de paniquer. Est-ce qu’elle savait qu’ils partaient le soir même pour l’Angleterre ? Est-ce qu’elle partait aussi ce soir là ? Est-ce qu’elle serait encore dans le même hôtel ? Pourtant, il savait que ses questions étaient infondées. Elle savait toujours. Et ne se trompait jamais. Il nota dans un coin de sa tête de lui demander comment elle faisait.
Des assistants allèrent enregistrer les nombreux bagages tandis que les Tokio Hotel allèrent s’assoir, entourés de leurs gardes du corps. Tom aimait regarder les gens des aéroports. Certains paniqués, d’autres en retard, certains encore blasés, puis d’autres ennuyés, puis ceux qui le dévisageaient lui et le groupe. Puis, Elle. Enfin. Un énorme sourire prit possession de ses lèvres. Il regarda Bill qui dormait profondément, tout comme Gustav et Georg. Il prévint les gardes du corps qu’il allait voir la jeune femme et ils le laissèrent. Ils connaissaient bien cette fan et elle n’était pas dangereuse.
Il se leva et marcha vers elle, tout sourire alors qu’elle faisait la queue pour enregistrer ses bagages. « Hey ! » Lança-il. « Hey ! Comment ça va ? » Répondit-elle, tentant désespérément de paraitre tout à fait à l’aise en compagnie de son idole. « Mieux ! Je me demandait si tu savais qu’on partait ce soir. Je voulais pas que tu crois que je t’abandonne… » Elle rit. « Douterais-tu de mes capacités d’informations par hasard ? » « Pas du tout ! Je suis juste un peu parano de temps en temps. » Répondit-il, amusé. « Et puis, de toutes façons, je n’aurais jamais cru que tu m’abandonne. » Continua-elle. « Tant mieux, parce que je n’aurais pas supporté que tu le fasses. » Dit-il, un sourire espiègle sur les lèvres. Elle sourit et ils avancèrent dans la file. Tom aurait pu, si il l’avait souhaité, passer devant tout le monde avec la demoiselle, mais ça aurait été au détriment de temps passé avec elle. « Sinon… C’était qui le mec avec qui tu étais au concert ? » Demanda-il l’air de rien. « Un mec que je me suis tapé pendant votre tournée l’an dernier. » Tom se décomposa et pâlit à vue d’œil. Élise éclata de rire. « Je déconne, c’est juste un gars avec qui j’ai attendu dehors tout à l’heure. Il était cool. » Tom reprit des couleurs et rougit violemment. « Hum… Ouais… Et euh… Le concert était cool ? » « Génial ! J’aurais du te regarder plus tôt ! Tu es canon quand tu es sur scène ! » Il haussa les sourcils, espiègle. « Seulement sur scène ? » Elle rit. « Espèce de narcissique. » « Je sais, ça fait très… Star. » Répondit-il en riant. « Tu es malade. » Lança-elle, amusée. « Oui, mais tu aimes ça. » Répondit-il, espiègle. Elle rougit violemment et il sut que la réponse était oui. Il sourit, satisfait.
« Madame, c’est à vous ! » Lança une hôtesse d’accueil.
Tom patienta le temps de l’enregistrement des bagages. Une fois fit, toujours sous la surveillance des gardes du corps, Tom entraina la jeune femme sur des sièges éloignés du groupe.
« Tu es toujours au même hôtel que nous ? » « Normalement oui. Le ‘Princess Diana Hotel’ c’est ça ? » Tom hocha la tête. Il détailla alors son visage. Elle parlait, mais il n’écoutait plus. Il voyait ses lèvres bouger sensuellement. Se toucher, se frôler, se caresser, se séparer, s’éloigner, mais il n’entendait plus rien. Rien d’autres que les battements de son cœur. Mais que lui arrivait-il ?! Pourquoi crevait-il d’envie de la plaquer contre son torse et d’enfin gouter à ses lèvres, de l’embrasser à en perdre haleine, à en mourir ? Pourquoi avait-il besoin de sa présence, de caresser sa peau, de la sentir ? Ça en devenait malsain.
« Tu écoutes ce que je dis ? » « Non, désolé. Je te regardais et j’ai réalisé à quel point tu es belle. » Elle se figea et rougit violemment. Et à nouveau, il comprit. Il comprit que Bill avait réellement été relayé au second plan, qu’il faisait de l’effet à la jeune femme et qu’il l’impressionnait réellement.
Il sut également, durant le moment de silence qui avait suivi la révélation, lorsqu’elle avait croisées et décroisées les jambes dans un doux bruit de froissement de tissue, gracieusement et délicatement, qu’il avait plus envie d’elle que jamais… Pourtant, il se doutait bien qu’elle ne risquait pas d’accepter après ce que Bill lui avait fait. Il se demanda alors si elle pouvait être son genre de fille. Le genre de fille qui le fasse planer, rêver. Le genre qui le rendre dépendant à elle, à tel point qu’il doive l’appeler sans cesse, lui envoyer des milliers de textos et paniquer si elle ne répondait pas dans les cinq minutes qui suivaient…
Il se dit alors qu’il pourrait facilement tomber amoureux d’elle s’il se laissait faire. Il se dit aussi que ce n’était pas une très bonne idée en ce moment, bien qu’il en crève d’envie, il n’avait pas le droit de prendre le risque d’être à ramasser à la petite cuillère… Mais elle était si belle… Il avait besoin de la douceur d’une femme amoureuse. De ses baisers, ses caresses… Il planta ses yeux dans son regard et il sut qu’Élise avait tout ça. Elle avait en elle tout ce qu’il avait toujours voulu chez une femme. Il vit en elle son idéal.
« Arrêtes de me fixer comme ça s’il-te-plait. Ça me gêne. » Dit-elle. « Désolé. » Il baissa aussitôt le regard. Elle rit. « Tu sais qu’au final, je te trouve plus mignon que Bill ? » Il releva aussitôt les yeux, souriant. « Ah oui ? » Elle rit. « Oui. Tu es plus naturel et… Viril, c’est clair ! Et ça me plait. » « Merci. » Elle continua. « Tu as l’air plus mature aussi. Plus doux, plus simple… »
Et Tom aima ce petit bout de femme encore plus fort.

A suivre...


Dernière édition par Elise_Grant le Jeu 9 Fév 2012 - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyJeu 9 Fév 2012 - 20:48

encore une merveilleuse suite ! merci !
franchement, ça me plait pas du tout ! je veux qu'elle tombe amoureuse de Bill moi ! nah mais oh ! :banzai: *jesuisdébile*
'fin bref, suiiiiiiiiiite !
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyJeu 9 Fév 2012 - 21:18

Ahah ! Merci beaucoup ! Very Happy Suite demain je pense :=):
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyJeu 9 Fév 2012 - 21:20

cool !
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyVen 10 Fév 2012 - 18:36

AHAH! J'adore ! Trop hâte de connaître la suite. Je me demande si Bill est au courant qu'elle plaît autant à Tom? Et comment il va réagir en l'apprenant ?
Magnifique suite, Tom est trop choupi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyVen 10 Fév 2012 - 19:15

Merciii ! Very Happy Voilà la suite [FanFiction] Your Biggest Fan. 2

___________________________________________________________________



Your Biggest Fan.




___________________________________________________________________

Troisième chapitre.

Une ou deux heures plus tard ils atterrirent sur le sol anglais. Et tandis que Tokio Hotel se faisait accueillir en triomphe, Élise montait dans un taxi en riant, sous le regard de Tom.

« Alors avec Élise ? » Lâcha Bill, l’air de rien, une fois dans le van qui les conduisait à l’hôtel. « Quoi avec Élise ? » Gustav et Georg froncèrent les sourcils. « Je vous ai vus parler tout à l’heure. Vous avez l’air proches… » Tom foudroya son frère des yeux. « C’est parce qu’il hier j’ai du la ramasser à la petite cuillère après qu’elle ait été traitée comme une vulgaire prostituée après s’être faite monter dessus par Bill Kaulitz. » Lâcha Tom, énervé. Bill leva les yeux au ciel. « Héoh ! C’est qu’une fan ! Je lui ai dis d’ailleurs ! C’est qu’une fan parmi des millions ! Je vois pas pourquoi vous vous prenez autant la tête avec elle ! C’est une fille, elle est belle, elle est bonne, dispo tout le temps, alors pourquoi avec elle on pourrait pas ??? » Tom le foudroya et ne répondit pas aux conneries qu’il avait débitées. « Bill, tu es mon frère, je t’aime, mais qu’est-ce que tu peut être con. »
Une fois à l’hôtel, Tom lâcha ses affaires dans un coin de sa suite et s’étala comme une masse sur son lit. Il se devait se lever et retrouver Élise, mais la force lui manqua cruellement et il s’endormit après 5 minutes de lutte contre le sommeil.
C’est de petits coups frappés à la porte qui le réveillèrent en sursaut. Il alla ouvrit, dans l’idée de vite se débarrasser de la personne et vraiment retrouver Élise, bien réveillé.
Il ouvrit la porte et son estomac se tordit sournoisement. p*tain qu’elle était belle !
« Élise? » Elle sembla gênée, mais souriante. « Je te dérange ? » « Non, pas du tout ! Je… Bossait sur une nouvelle chanson ! » Mentit-il pour l’impressionner un peu plus. Elle ne releva pas le fait que les traces d’oreiller sur son visage trahissaient son mensonge. Elle sourit. « Entre, je t’en pris ! Qu’est-ce qui t’amène ? » Elle entra et il referma la porte derrière elle. « Rien de particulier… J’avais juste envie de discuter un peu avec toi… Si tu n’y vois pas d’inconvénients… » « Absolument aucun ! Je suis ravi que tu sois là. » Elle rougit et il l’invita à s’assoir sur le canapé. « Tu veux quelque chose à boire ? Manger ? »
C’est ainsi qu’ils passèrent des heures à discuter de tout et rien en riant tranquillement. Et Tom était chaque seconde un peu plus persuadé qu’Élise était la femme parfaite : Drôle, gentille, belle, légère, intelligente, gracieuse, douce, spontanée, etc…
Puis, la fatigue se fit de nouveau sentir et ils réalisèrent qu’il était 3h du matin. Ils étaient à présent tout les deux devant la porte de la suite que Tom ne voulait pas ouvrir…
« Merci, Élise… Merci d’être venue. Je suis content que tu l’ais fait. N’hésite jamais, je serais toujours là. » Elle sourit et le serra dans ses bras en guise d’au revoir. Seulement, lorsque Tom s’enivra de son parfum, elle aussi bien que lui, sut qu’ils allaient s’embrasser, et que ça allait être terriblement bon… Même si ça ne voudrait rien dire.
Ils se détachèrent et leurs regards se croisèrent. « p*tain, t’es tellement, tellement foutrement belle… » Souffla-il. Il caressa sa joue avec tendresse. « Embrasse-moi maintenant, Tom. » Ordonna-elle. Et il s’exécuta avec plaisir. Il la plaqua doucement contre la porte et écrasa ses lèvres sur les siennes, frémissantes. Son cœur se mit à battre à la chamade et ses mains entourèrent la taille de la jeune femme qui passa ses bras autour de son cou. « Je ne peut pas faire ça… » Dit-Tom, à bout de souffle. « Fais-le quand même. » Répondit-elle. Il gémit de plaisir et la serra encore plus fort.
Tom avait l’impression de vivre un rêve éveillé tant la jeune femme était pleine de fougue et pourtant de douceur. Il mordilla sa lèvre inférieur en remontant une main à son cou. Il la sentit frissonner violemment sous ses caresses et il sourit, sachant désormais qu’il avait toutes ses chances. Puis, le baiser, aussi bon soit-il, prit fin. Leurs regards se retrouvèrent, espiègles.
Elle sourit, surement en guise de remerciement et Tom vit ces putains d’étoiles. Les étoiles qu’il avait vu tant de fois briller dans les yeux de la jeune femme lorsqu’elle regardait son frère… Et maintenant, il le savait. Elles brillaient et brilleraient toujours pour lui. L’adorable couleur rougie du visage de la fan le lui confirma. Car elle pouvait bien prendre un air sur d’elle et insensible au foutu charme de Tom, mais elle était toujours fan et chaque seconde un peu plus impressionnée par sa présence. Il sourit, plutôt content de l’effet qu’il faisait à la jeune femme.
Elle se retourna et ouvrit la porte. Tom réalisa qu’elle allait partir, et sans qu’il ne puisse faire quoi que ce soit pour s’en empêcher, il avait emprisonné celle de la fan. Elle se retourna, l’air interrogateur.
« Reste. » S’entent-il dire spontanément. Elle fronça les sourcils. « Reste ici cette nuit. Je te promet qu’il ne se passera rien. Je ne te toucherai pas si tu ne le désire pas. »
Elle haussa les sourcils, surprise, et prit quelques secondes pour réfléchir avant de sourire et d’accepter l’invitation.
Tom referma la porte.

Le lendemain matin, Tom ouvrit doucement les yeux dans l’obscurité nuptiale de la chambre. Une sensation de bien-être l’envahit en sentant la douce chaleur du corps de la jeune femme près du sien. Ou plutôt, contre le sien. Ils étaient nus. Il la tenait étroitement dans ses bras, celle-ci profondément endormie contre son torse. Il sentait son souffle brulant s’écraser contre sa peau frissonnante, les cheveux blonds de la jeune femme éparpillés avec grâce sur lui, dégageant une délicate odeur de bonheur. Oui, ils avaient fait l’amour. Et comment ! Il pouvait encore sentir la respiration haletante d’Élise s’écraser érotiquement au creux de son cou, il entendait encore les mélodieux gémissements de plaisir qu’il lui avait procurés, il sentait encore le délicieux frottement de leurs corps l’un contre l’autre.
Puis, Tom réalisa. Il se laissait totalement sombrer dans les profondeurs de l’amour sans même se débattre. Mais après tout, voulait-il réellement se débattre de ça ? lui-même n’en avait aucune idée. Il ne savait ni si Élise ressentait la même chose, ni si cet amour qui l’attaquait et le rongeait chaque jour plus profondément était une bonne chose et s’il le conduirait quelque part. Il savait bien qu’Élise était tout à fait le genre de femme dont il pouvait tomber amoureux. Et c’était ça. Il était chaque seconde un peu plus amoureux d’elle. Et il détestait son frère de l’avoir fait pleurer, autant qu’il l’adorait de lui avoir permit de la réconforter.
Tom caressa tendrement ses cheveux blonds. Et il réalisa que bientôt, la magie de leur nuit s’évaporera et ils devront reprendre leurs rôles respectifs de Star à Fan… Il soupira et sentit la jeune femme gigoter sous son corps en gémissant. Son cœur cessa de batte, son souffle se coupa. Se réveillait-elle ?? Et bien oui. La Belle au bois dormant ouvrit délicatement ses jolis yeux. Tom sourit. La magie était toujours là. Il souhaitait toujours la garder au creux de ses bras pour l’éternité.
« Salut toi. » Dit-il, attendrit par la merveilleuse image qui s’offrait à lui. Elle s’étira longuement en soufflant et lui sourit. « Salut. » « Tu as bien dormi ? » Elle eut un moment d’inattention en réalisant à qui appartenaient ce torse, ces bras, cette chaleur, cette odeur… Elle rougit violemment. Il rit. « Moi, j’ai passé la plus belle nuit de toute ma vie. » Souffla-il doucement. Elle rit et se redressa, s’appuyant sur ses coudes afin de faire face au musicien. Elle lui sourit et en moins de deux secondes elle était plaquée contre le matelas et l’homme la bloquait de tous mouvements, tenant fermement ses poignets au dessus de sa tête. Bien que chamboulée par celle position que la Star exerçait sur son petit corps, elle tenta de garder contenance. Elle rit. « Qu’est-ce que tu… » Il l’embrassa sauvagement. Elle gémit de surprise et se laisser porter sans opposition par le baiser.
Ça y était. Tom l’était.
Dépendant.
Il mourrait de plaisir lorsque les mains d’Élise passaient tendrement dans ses dread blondes. Il brulait de bonheur lorsque ses lèvres caressaient les siennes.
« Sois mienne. » étaient les seuls mots qui lui traversaient l’esprit encore et encore sans jamais pourtant franchir la barrière de ses lèvres, car il savait qu’elle n’était pas prête à les entendre. A cette pensée, il soupira et roula, se détachant des lèvres de la blonde qu’il aimait tant.
Surprise, elle fronça les sourcils. Elle se redressa sur ses coudes pour mieux le distinguer. Et malgré la pénombre, elle vit son air préoccupé. A son tour elle soupira. « Je ferais mieux de retourner dans ma chambre… » « Non. » Trancha-il. En vérité, elle était vexée. Vexée d’avoir été si rapidement abandonnée en plein baiser sans raison (baiser qui avait pourtant été si passionné…). « Si. » Lâcha-elle en se levant. Ce fut au tour de Tom de froncer les sourcils. « Pourquoi ? » « C’est à toi que tu dois poser la question. » Elle se rhabilla rapidement et quitta la suite aussitôt.
Tom jura. Mais que venait-il de se passer ?!

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyVen 10 Fév 2012 - 22:11

ah mais non, sa peut pas s'arrêter comme sa?
Je me demande comment Tom va rattraper le coup là?
vivement la suite ^^ j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptySam 11 Fév 2012 - 10:43

j'adore ! je pourrai pas commenter cette semaine mais je lirai...
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyDim 12 Fév 2012 - 11:36

Ahah, merci ! :=): Suite dans la journée :=):
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyJeu 23 Fév 2012 - 15:16

elle est où la suite ma chère ?
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyVen 24 Fév 2012 - 20:55

Ah oui ! Désolée, la voilà [FanFiction] Your Biggest Fan. Peur [FanFiction] Your Biggest Fan. Rouge


___________________________________________________________________


Your Biggest Fan.




___________________________________________________________________

Quatrième chapitre.

On frappa à la porte. Dans un fol espoir que la jeune femme revenait, il se hâta d’aller ouvrir. Quelle fut sa déception lorsqu’il vit son frère. « Bill ?! Un problème ? » « En fait, j’avais envie de voir un film et j’ai pensé que ça te dirais. » Dit-il d’un sourire innocent. « Oh… Pas aujourd’hui Bill… Et puis il est tard… » Il haussa un sourcil. « Qu’est-ce que tu as ? » « Rien, pourquoi ? » « Tom, pas à moi. » « Y a rien je t’assure ! » « Tu mens, je te connais, Tom. On est jumeaux je te rappelle. » Tom soupira. « Tu comprendrais pas. Même moi je comprend pas. » « Dis toujours ? »Dit l’androgyne en s’invitant dans la suite de son frère.
Tom soupira et ferma la porte derrière lui et rejoignit son frère dans la chambre, lasse. « Tiens, avec qui tu as couché ? » demanda-il, reconnaissant l’odeur musclée du sexe. Tom ne répondit pas. « Oh ! » s’écria Bill. « T’as couché avec Élise ?! » Tom ne sut s’il devait mentir en sachant pertinemment que Bill le saurait ou s’il devait avouer sous peine de se faire sermonner. De toutes façons, il n’eut pas à répondre : Bill éclatait déjà de rire. « Tu sais que t’es pas normal dans ta tête toi ?! Tu m’engueules parce que j’ai couché avec et derrière t’en profites pour la chevaucher ! » « Arrête un peu, Bill. C’est différent. » « Bah voyons ! Et en quoi c’est différent ? » « … C’est arrivé comme ça ! Et contrairement à toi, j’avais rien prémédité et je l’ai pas jetée comme une m*rde après. » Bill haussa les sourcils. Rêvait-il ou son frère était… Non, c’était impossible ! Pourtant le ton de sa voix ne mentait pas ! « Je ne l’ai pas jetée comme une m*rde, je lui ai juste dis qu’elle pouvait partir. » « J.U.S.T.E ?! » s’emporta Tom. Bill eut un sourire en coin. Il avait visé juste. « Tom, t’es amoureux. » Lâcha-il comme une bombe nucléaire. Le dreadé ne répondit pas et secoua la tête d’agacement. Bill sourit. Ça promettait d’être foutrement intéressant si son frère était réellement tombé amoureux de la p’tite fan.
Tom se frotta le visage. En quelques minutes seulement son frère avait comprit la moitié de ce qui se bousculait dans sa tête, sans même avoir besoin de beaucoup réfléchir. Il haïssait son frère de le connaitre si bien. Bill, fière de lui allait dire quelque chose quand quelqu’un frappa à la porte. Tom fronça les sourcils et alla voir par le judas qui était là. « Oh p*tain ! » Jura-il. « Bill, caches-toi ! » Tom, sans même lancer un regard à son frère, devinait tout à fait le genre d’expression qu’il devait avoir. « Ayéééééé ! » Lança ce dernier et Tom ouvrit la porte sur une jeune blonde tête baissée et rougissante. « Élise ? » « Je… Excuse-moi… J’aurais pas du partir comme ça tout à l’heure… » Tom eut un moment d’inattention. Il secouant la tête dans le but de se réveiller un peu. « Euh… C’est pas grave tu sais… Mais… Pourquoi ? » « … Je suis conne c’est tout. Tu es super gentil avec moi, attentionné et tout, c’est mon p*tain de caractère qui est en cause… Je me vexe tout le temps pour une raison ou pour une autre dénué de sens et je… Je suis parfois trop excessive dans… Mes réaction. C’est un défaut que j’essaye de soigner. Finit-elle en riant nerveusement. Lorsqu’elle osa enfin lever ses yeux honteux vers ceux de Tom, elle fut surprise de voir que celui-ci lui adressait un regard d’une extrême douceur, un tendre sourire sur les lèvres. Lorsque celui-ci s’avança vers elle, il la serra au creux de ses bras et l’embrassa tendrement. Elle sourit alors contre les lèvres si belles de musicien. Lorsque leurs lèvres se séparèrent : « Je suppose que ça veut dire que tu me pardonne ? » Tom rit et resserra son étreinte sur la jeune femme. Puis, il lui chuchota doucement à l’oreille. « Surtout, ne fais pas un bruit, mais Bill est caché dans la suite et tu n’es pas sensée le savoir. Je te propose de sortir d’ici et le laisser tout seul ici comme un con. Élise pouffa de rire et hocha la tête. Alors sans un bruit; Tom attrapa sa veste et la carte magnétique de sa suite avant de passer un bras dans le dos de la jeune femme et ils quittèrent la suite, amusés.
Tom la tira par le bras vers l’ascenseur et il appuya sur le bouton le plus haut « Où on va ? » « Sur le toit. » Répondit-il simplement. Élise rit. « Pourquoi ? » « Tu verras. » Ils attendirent que l’ascenseur atteigne le dernier étage et lorsqu’ils sortirent, Tom la tira à travers de longs couloirs puis ils entrèrent dans une cage d’escaliers. Ils montèrent un étage et Tom ouvrit une porte métallique dont la peinture s’écaillait à cause des nombreuses années qu’elle avait traversées. Il fit quelques pas en avant, suivi de la jeune femme. « Voilà pourquoi. » Dit-il, fière de la vue qui s’étalait devant leurs yeux. « London vue du sol, c’est génial. Mais vue du ciel… » « C’est magnifique… » Souffla-elle. Il sourit. Oui, ça l’était. Mais le plus beau spectacle à présent, c’était Elle. Il voulut alors lui dire à quel point il la trouvait belle, mais il ne l’avait que trop dit, et les mots étaient bien trop faibles… Il voulut lui dire que chaque seconde qu’il passait près d’elle était meilleur que la précédente et que jamais il ne s’était senti aussi bien, si libre de toute sa vie depuis qu’elle en faisait partie. Il aurait voulu lui dire tant de choses et des choses qu’il n’arrivait toujours pas à réaliser… Alors il posa sa veste sur les douces épaules de la jeune femme et l’enlaça par derrière, posant son menton sur son crâne. Ainsi, ils surplombaient la ville. Près de tout et pourtant loin du mode, ils se sentaient si bien… Ils ne surent combien de temps ils restèrent là à contempler Londres. Mais la pluie commença à tomber et ils décidèrent de rentrer.
Tom raccompagna la fan à sa suite : Il était très tard (ou tôt) à présent, et la journée allait être bien remplie. Une fois devant la porte, Tom l’y poussa doucement et l’embrassa tendrement. Une fois le baiser terminé : « Tom ? » « Oui ? » « Je…. Je me demande… Rassure-moi… On ne sort pas ensemble, hein ? » Tom sentie son cœur se briser en mille morceaux, mais n’en laissa rien paraitre. « Non ! Bien sur que non ! » Répondit-il en riant nerveusement. « Alors on est quoi ? » Il réfléchit à cent à l’heure et tenta de se mettre dans la tête de son frère… Qu’aurait-il dit à sa place? Son frère avait toujours eu le don de se tirer de ce genre de situation. « De bons amis, dans une relation améliorée. » Mentit-il à la perfection, bien qu’un mensonge n’ait jamais été aussi proche de la réalité… Elle sourit et hocha la tête. C’était mieux comme ça après tout. Il pouvait l’embrasser sans devoir lui avouer le fond de sa pensée, sans devoir se priver d’aller voir ailleurs, et protégeant au passage son cœur qui n’avait pas le droit d’être brisé pendant une tournée. Cependant, la question de la jeune femme reflétait le fait qu’elle n’était pas amoureuse de lui et il devait se faire une raison… Elle se mit sur la pointe des pieds et déposa un tendre baiser sur sa joue gauche avant de se retourner et disparaitre dans sa suite, laissant un Tom brisé et amoureux, plus dépendant d’elle qu’il ne l’était de la nicotine… En parlant de nicotine… Il devait absolument s’en fumer une ! Il retourna dans sa suite et tomba nez-à-nez avec un Bill au regard machiavélique, et ça ne présageait rien de bon… « Bon… J’espère que tu t’es bien amusé… Moi c’était super ! Je t’ai attendu pour te dire quelques trucs… » Tom haussa un sourcil. « Je n’aime pas vraiment être lâchement abandonné pour une.. Une fille. » Finit-il en prenant un air dégouté. « Surtout quand on parlait sérieusement… Et puis… Fais attention à ta blonde… On sait jamais ce qu’il peut se passer quand un mec sexy est intéressé… » continua-il. Ce qu’il ne dit pas, c’était qu’il était d’une jalousie maladive et ne supportait ni que son frère préfère passer du temps avec quelqu’un d’autre que lui, ni qu’une fan préfère un autre membre du groupe… Mais Tom le savait, et savait que Bill préférerait crever que l’avouer. « Tu n’oserais pas. » Dit-il, le foudroyant du regard. « C’est ce que tu crois ? » « T’as pas intérêt à toucher à un seul de ses cheveux. » Lâcha-il. Il croit bien que s’il le faisait, il ne le supporterait pas et finirait sans doute par tout casser. Bill lui fit un énorme sourire innocent. « Bonne nuit Tomi ! » Et il quitta la suite, laissant son frère à l’état de déchet.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyVen 24 Fév 2012 - 22:16

OH Là Là cette suite est splendide, qu'est ce que j'ai peut me marrer à imaginer Bill planquer je ne sais où à attendre, tout content de pouvoir espionner XD Trop bien , j'adore. Vivement la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyMer 29 Fév 2012 - 11:37



Ahah, merci !! Very Happy Voilà la suite Wink

___________________________________________________________________

Your Biggest Fan.




___________________________________________________________________
Cinquième Chapitre.


Élise ouvrit les yeux. Malgré la fatigue accumulée par sa nuit mouvementée, elle se sentait bien. Aujourd’hui allait être une bonne journée, et elle avait hâte de retrouver Tom. Elle se rendait d’ailleurs compte que celui-ci était véritablement aux petits soins avec elle. Et puis finalement, il n’était pas si mal que ça… Il ne ressemblai en rien à l’image qu’elle s’était faite de lui avant de vraiment se pencher sur son cas. Elle qui le voyait plutôt du genre moqueur, narcissique et « Tu couches et tu jartes », elle s’était bien trompée ! Au contraire, il était si gentil avec elle, une « simple fan parmi des millions » et lorsqu’elle était dans ses bras, elle savait que son admiration pour lui ne cesserait de grandir.
Elle quitta lentement sa couverture et fila sous la douche. L’eau brulante coula sur sa peau et elle ne connaissait aucune sensation sur cette terre capable de reproduire une telle sensation. Pas même un homme ne le pouvait. Alors, elle ferma les yeux. Elle se laissa doucement transporter dans des mondes lointains où les problèmes n’existaient pas, où les cœur brisés revivaient et les espoirs déçus étaient oubliés. A peine avait-elle quitté sa douche qu’elle entendit quelqu’un frapper à sa porte de manière assez brusque. Elle fronça les sourcils et entoura son corps d’un peignoir blanc qui avait été posé par des employés au préalable sur une chaise de la luxueuse salle de bain.
Les coups se firent plus forts encore et elle se dirigea vers la porte. A peine la poignée baissée et la porte ouvert que Tom l’avait déjà plaquée contre un mur et dévorait ses lèvres comme si c’était la dernière fois. Elle rit. « Qu’est-ce qui t’arrive ? » Il déposa une dizaine de baisers au creux de son cou. « Rassure-moi, Bill n’est pas passé, hein ? » « Euh… Nan. Pourquoi ? Il devait ? » « Il pourrait. Pour m’emmerder. » Répondit-il, un voile de colère cachait la douceur de ses yeux. « Tu m’expliques ou on joue aux devinettes ? » Il sembla hésiter. Aussi énervé contre son frère qu’il était, il ne pouvait pas le rabaisser devant une fan. « T’inquiète. Dis moi juste si il passe. Et si il passe, reste éloignée de lui. » Élise rit et se dirigea vers sa chambre pour s’habiller, Tom sur ses talons. « Je ne pense vraiment pas qu’il viendra. Il m’a très bien fait comprendre qu’il en a absolument rien à foutre de ma gueule. » « Plus depuis qu’il sait que je t’apprécie et que tu l’oublis pour moi. » « Comment ça ? » Il prit quelques secondes avant de répondre. « C’est un jaloux maladif. » Elle rit. « On m’a déjà dis ça. Où est le problème ? » « C’est Bill ! Je sais comment il est et je sais qu’il peut faire beaucoup de mal aux gens par jalousie. Moi, j’y suis habitué. Mais toi… Je ne supporterais pas qu’il te fasse souffrir à nouveau. » Dit-il, l’air grave. Elle sourit, attendrie. « Ne t’inquiètes pas pour moi. Je ne me laisse pas facilement embobiner. » « Je sais ! Mais c’est toujours Bill… Promets-moi de te méfier. » « Promis. ». Il sourit, satisfait.

Bill quitta sa chambre. Il était canon ce jour là. En tout cas, c’est ce qu’il avait cherché à être. Aujourd’hui, se vengeance commençait, et il était tout excité ! Ce petit jeu commençait déjà à l’amuser ! Il marcha dans le couloir et attrapa une rose blanche dans un vase posé là pour décorer. Symbole de la paix, il parait…
Ça y est, il y était. Il colla son oreille contre la porte afin de savoir si la demoiselle était seule. Mais il entendit alors la voix de son frère. Il jura intérieurement, avant d’être pris d’un sourire rayonnant. Si son frère était déjà là, c’était donc qu’il s’inquiétait pour la jeune femme ! Et donc qu’il en était bien plus entiché que Bill le pensait ! Bill allait se faire un véritable plaisir de les séparer, et de les récupérer aux petits soins pour lui sans qu’eux deux ne se parlent de nouveau.
Oh ! Et puis ils parlaient de lui ! «- « Je ne pense vraiment pas qu’il viendra. Il m’a très bien fait comprendre qu’il en a absolument rien à foutre de ma gueule. » « Plus depuis qu’il sait que je t’apprécie et que tu l’oublies pour moi. » « Comment ça ? » « C’est un jaloux maladif. » Elle rit. « On m’a déjà dis ça. Où est le problème ? » « C’est Bill ! Je sais comment il est et je sais qu’il peut faire beaucoup de mal aux gens par jalousie. Moi, j’y suis habitué. Mais toi… Je ne supporterais pas qu’il te fasse souffrir à nouveau » -» Bill se retint de rire. Il continua d’écouter et lorsqu’il entendit que son frère allait partir, il courut se cacher derrière le chariot d’une femme de ménage. Son frère quitta la chambre et parcourut le couloir avant de monter dans l’ascenseur. Bill quitta sa cachette et jubila. Elle était à SA portée à présent. Et il allait réduire à néant la haine que la fan se forçait à construire pour lui.
Il frappa à la porte. La porte s’ouvrit rapidement sur une demoiselle en peignoir « Tu as oublié quelque cho... Bill ?! » S’exclama-elle en faisant de gros yeux. Bill lui fit un gentil sourire en coin, leva un peu ses sourcils pour avoir l’air malheureux (il savait que ça la faisait craquer - Ça les faisait toutes craquer.). « Salut… » Elle tenta de rester froide. Mais Bill voyait bien qu’au fond d’elle, elle brulait d’espoir… « Qu’est-ce que tu fous là ? » Lâcha-elle. « Je… Je suis venu pour m’excuser… » Fit-il semblant de bégayer. Elle ne sut que répondre, et il lui tendit sa rose. Elle fronça les sourcils. « Va te faire voir. » Dit-elle avant de fermer la porte au nez du chanteur. Bill resta là, surpris, toujours face à la porte en tenant sa pauvre rose minable. Ça, ça ne faisait pas partie du plan. Il avait donc sous-estimé son frère et sa force de persuasion… Il frappa de nouveau à la porte. Elle n’ouvrit pas. Il frappa encore, elle n’ouvrit pas. Il continua pendant au moins dix minutes. Finalement, la porte s’ouvrit violemment et il manqua de frapper par erreur de visage de la jeune femme. « Qu’est-ce que t’as pas compris dans ‘va te faire voir’ ?! » « J’ai vraiment pas envie d’être en froid avec toi, Élise! Si toi, tu me détestes, je sais plus quoi penser… » « Et bah tu finiras bien par trouver ! En attendant tu te casses, je ne ressens ni l’envie, ni le besoin de te parler, alors au revoir. » Et elle ferma de nouveau la porte.
« p*tain ! » Jura Bill. Ça allait prendre plus de temps que prévu… Mais il n’allait pas abandonner : Il avait un tout nouveau plan.

Que la vie de tournée pouvait être éreintante ! C’était ce que Georg se disait alors que les Jumeaux se disputaient pour la centième fois de la journée. Que dis-je ? De la matinée ! « Tu n’es qu’un sale égoïste ! » Lâcha Tom. « Tu ne sais même pas que tout ce que tu fais autour de toi, c’est le mal ! » Continua-il. Georg lança un regard à Gustav qui étaient pendu aux lèvres des jumeaux, absorbé par la dispute comme s’il regardait le film d’action le plus génial du monde. « Comme si TOI, tu faisais le bien. Laisse-moi rire ! » répondit Bill. Tom le foudroya. Georg soupira. Vivement qu’ils arrivent à la radio et que les jumeaux fassent une pause dans leurs disputes, il ne supportait pas les entendre crier. « Parfois… J’ai honte d’être ton jumeau. » Trancha Tom.
Quoi ?
Gustav et Georg écarquillèrent les yeux de surprise dans un silence soudainement assourdissant. Bill ouvrit la bouche, mais aucun son ne franchit la barrière de ses lèvres, aussi surpris que blessé par les mots de son frère.
La voiture s’arrêta. Tom souffla bruyamment et des gardes du corps ouvrirent les portières, empêchant les fans de trop s’approcher.
Quelques minutes plus tard, ils étaient assis autour de la table de la radio, des casques sur les oreilles et des micros devant leurs bouches, souriants comme si de rien n’était. Comme si Tom ne venait pas de briser le cœur de son frère, comme si le lien qui les
unissait si fort n’avait pas été violemment brisé…
Bill souriait. Mais ses amis n’étaient pas dupes : La tristesse qui émanait de ses yeux auparavant joueurs et espiègles leur donnait froid dans le dos.
C’en était de même pour Tom. Mais de ses yeux à lui, de la haine jaillissait telle des éclaires. Et là, Tom pensa à elle. Et au pourquoi il ne lui avait pas prit son numéro. Il avait besoin de la voir. De la sentir contre lui, de la serrer de toutes ses forces ! Il avait besoin d’elle pour se sentir fort, pour se sentir important, pour ressentir ses papillons qui s’amusaient à lui retourner le ventre encore et encore plus sournoisement que les fois précédentes en la regardant sourire. Et il se maudit une nouvelle fois d’être si semblable à Bill. De lui ressembler tellement ! D’être exactement le même ! Il se maudit encore et encore d’avoir ce lien si imposant avec celui qui avait fait pleurer la jeune femme et s’apprêtait encore à la faire souffrir… Dieu qu’il aimait ce petit bout de femme !
Il en était raide dingue.
Amoureux, raide dingue de ce petit bout de femme. Il l’aimait à en crever ! Et il se demandait encore comment cela était possible.

A suivre...


Dernière édition par Elise_Grant le Dim 4 Mar 2012 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyMer 29 Fév 2012 - 15:58

j'adore ! c'est super comme toujours !! vivement la suite !
EDIT : tu poste quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptySam 3 Mar 2012 - 22:45

O-O choqued !!!
Une dispute? Ok! Mais là c'est plus qu'une dispute. A la la comment ils vont régler sa? hâte de savoir la suite.
Cette suite est magnifiqe, merci vraiment ^^
vivement la prochaine
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyDim 4 Mar 2012 - 18:30

Coucou ! Merci les filles ! Very Happy Je poste la suite immédiatement Wink *désolée, ma soeur fêtait ses 18ans pendant 3 jours, alors j'ai pas pu écrire ni poster..* Donc voilà ! Petite suite où il se passe pas grand chose :s Mais je vous promet que la prochaine sera plus longue avec plus d'action ! Wink
J'espère que ça vous plaira !
Bisous !


___________________________________________________________________

Your Biggest Fan.



___________________________________________________________________

Sixième chapitre.

Élise se promenait dans les rues de Lisbonne. C’était beau. Il faisait chaud et beau… Mais elle ne comprenait pas un mot de la bouche des habitants… Portugais contre Allemand… Comment faire ? Certains ne comprenaient pas un mot de l’anglais, et elle mourrait d’envie de manger une glace. Une VRAIE glace. Avec trois boules ! Et un bâtonnet de chocolat planté dedans ! Malheureusement, elle devait se faire une raison… Elle sourit face à son malheur dérisoire. Si Tom était là, peut-être qu’ils auraient, à eux deux, réussi à l’obtenir ? Elle secoua la tête, comme pour oublier ces pensées. Mais finalement… Elle l’aimait plutôt bien, le Tom…Du coup, elle fit les boutiques. Encore. Acheta des souvenirs, des vêtements… Et elle attendit l’heure de partir pour le concert de ce soir.

Ellipse

Bill la plaqua brutalement contre un mur de sa suite et dévora ses lèvres. Sa journée avait été un CAU-CHE-MAR. Il devait se défouler. Alors il avait choisit une fan ce soir. Et il s’apprêtait à se venger. Se venger, oui. Comme pour se prouver à lui-même qu’énormément de gens voudraient lui ressembler. Être à sa place ou pouvoir l’approcher. Tom ne comprenait pas la CHANCE, l’HONNEUR qu’il avait de partager son sang !
Et tout ça à cause d’une pétasse. Une pétasse exactement comme celle qui gémissait comme une prostituée dans ses bras. Elle l’écœurait. Et pourtant, il avait besoin de la garder près de lui pour le moment. Il avait besoin de gouter à la chaire. Il devait se défouler.

De son côté, Tom, lui, frappait doucement à la porte d’Élise. Il ne lui avait pas parlé depuis qu’il avait quitté sa chambre le matin-même… Elle ouvrit la porte, et lorsqu’elle le vit, son sourire rayonna et une force surhumaine la fit sauter dans ses bras et nicher son ne au creux de son cou. Tom la suréleva doucement dans la magie du moment, et lorsqu’elle leva les yeux pour les planter dans les siens, il ne put s’empêcher de déposer un chaste baiser sur ses lèvres douces. Elle le fit entrer. Ils s’assirent sur un canapé de la suite. « Élise, il faut que tu me donnes ton numéro de portable. » Dit-Tom. Elle haussa les sourcils. « Ah bon ? » « Oui. Je ne supporte pas de rester sans nouvelle la journée et te retrouver seulement le soir à l’hôtel ! Imagine qu’il t’arrive un truc de grave ! Mais genre super grave ! Comment je pourrais le savoir ? Comment je pourrais venir t’aider ?! » Elle rit. « Je n’ai pas besoin d’un sauveur, tu sais. Il y a peu de chance que je me retrouve dans un plan terroriste, ou dans un avion détourné ! » « Je sais bien ! Mais même ! Parce que des fois il nous arrive d’avoir des troues dans les emploies du temps, et je me dis que ce temps, on pourrait le passer tout les deux à visiter, j’sais pas moi, un musée ou juste un parc, au lieu de rester chacun dans son coin à s’emmerder comme jamais ! » Elle rit de bon cœur. « Tu veux vraiment ? » « Bah oui, sinon il n’y aurait aucun intérêt à te demander… » Il rougit légèrement. « Et tu n’as pas peur que je refile ton numéro à des fans ? Parce que tu sais, ça marche dans les deux sens ce genre de chose. Si tu as mon numéro, j’aurais forcément le tien. » Il rit, amusé. « Je sais bien ! Et non, j’ai pas peur. Je te fais confiance. C’est plutôt le genre de mon frère de refiler mon numéro à des fans. Rien que pour m’emmerder et m’obliger à me prendre la tête à changer de numéro. » Elle le regarda surprise, sans un mot. Il l’interrogea du regard, puis elle hocha la tête. Ils échangèrent leurs numéros, et Élise avait à présent dans les contactes du répertoire de son portable un certain « Tom Kaulitz ». Et cette idée la fit sourire.
« Sinon, comment à été ta journée, superstar ? » Il rit à l’entente de cette appellation. « Et bien… Je ne supporte plus mon frère, c’est clair, on a passé notre temps à s’engueuler, et sinon bah… La routine. Émission radio, télé, photoshoot et tout… Mais rien d’extraordinaire par rapport aux autres jours. » Elle se pinça les lèvres. Est-ce que les jumeaux se disputaient réellement à cause d’elle ? Elle ressentit un petit pincement de cœur à cette pensée. « Et toi, ça a été ? » Devait-elle lui dire que Bill était passé juste après son départ le matin même ? Non. En aucun cas elle ne devait aggraver la relation de ses idoles. « Et bien, je me suis promenée, et j’ai été confronté à un problème qui a son importance… » « Qui est… ? » « Je ne parle pas portugais. » Il rit. « En effet c’est problématique ! Et donc, qu’as-tu fais ? » « Bah pas grand-chose ! Ils ne comprenaient pour la plupart ni l’anglais ni l’allemand… Et quand j’ai voulu une glace, bah… J’ai pas pu en avoir. » Elle rit et Tom prit un air profondément choqué. « Oh mon Dieu ! Pas de glace ! » Il rit. « Si tu veux, demain, j’ai ma journée de libre et vu qu’on reste ici, je te propose de venir avec moi, et je te promet que tu l’auras ta glace ! Par tout les moyens ! » Dit-il avec un ton solennel. Elle rit. « Pas de problème. »
Un silence prit place dans la conversation. Mais pas un silence pesant, gênant ! Non ! Un silence… Électrique. Les deux jeunes se fixaient. Ils se dévoraient des yeux, le désir débordant de leurs pupilles… La douceur dans les yeux du musicien était débordante. Il brulait d’envie de la serrer contre lui et être consumé par les lèvres douces et délicates de la demoiselle.
Doucement, il rapprocha son visage du sien. Elle semblait fixer ses lèvres avec envie et Tom le remarqua rapidement. Lui aussi le faisait… Leurs lèvres étaient à deux millimètres d’ENFIN de caresser…
On frappa à la porte. Ils fermèrent les yeux en soupirant. « p*tain… » Jura Tom. Élise sourit et se leva. Il la suivie. « Fait chier! » Jura-il de nouveau. Elle ouvrit la porte. C’était la femme de ménage. « C’est pour faire le ménage ! Je peut ? » Dit-elle en anglais avec un accent portugais marqué. Tom ne put s’empêcher de la foudroyer des yeux, bien qu’elle ne fasse que son travail. « Est-ce que vous pouvez repasser plus tard ? » Demanda gentiment la fan. Tom se surprit à s’attendrir devant sa délicatesse… « Oui d’accord ! Il n’y a pas de problème madame ! » Et elle s’en alla. Élise referma la porte, et une fois fait, Tom la plaqua contre celle-ci et dévora ses lèvres fougueusement.

De son côté, Bill jeta la fan hors de sa chambre après l’avoir dévorée sans aucune pitié. Peu lui importait, après tout. Il tentait simplement d’ignorer, de cacher la brulure qui sévissait son cœur. Il ne savait d’où elle provenait, il ne savait comment la stopper, mais il espérait qu’en oubliant durant quelques minutes que son frère le haïssait, qu’il était jaloux de Tom, ET d’ Élise qu’il détestait autant qu’il voulait qu’elle LUI appartienne, et qu’il déçu par son frère qui préférait cette FAN plutôt que LUI… Il voulu hurler de rage, frapper n’importe qui, n’importe quoi, pleurer, s’arracher ce p*tain de cœur qui battait trop vite dans sa cache thoracique et le jeter loin, très loin de lui, pour ne plus connaitre cette p*tain de souffrance et ne plus jamais ressentir de sentiment.
Il était mal. Il se sentait sale. Même si ça ne l’empêcherai pas d’exécuter sa vengeance.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyDim 4 Mar 2012 - 18:51

kyaaaaa une suiiiite ! j'adore ! j'ai un CDC pour Bill !! et Tom est juste trop mignooon ! *j'espère que tu t'es bien amusé avec ta sœur :-) *
Revenir en haut Aller en bas
Elise_Grant

Elise_Grant

Féminin
Messages : 157
Points : 176
Date d'inscription : 28/12/2011

Âge : 23
Localisation : Evreux (27)

[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. EmptyDim 4 Mar 2012 - 20:04

Ahah, mercii ! Very Happy *Mode ignorante : C'est quoi un CDC ? Embarassed*
Je poste la suite bientôt Wink

*Oui, merci ! :=):*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[FanFiction] Your Biggest Fan. Empty
MessageSujet: Re: [FanFiction] Your Biggest Fan.   [FanFiction] Your Biggest Fan. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FanFiction] Your Biggest Fan.
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» [Fanfiction] Don't Jump
» [fanfiction] La vie est imprévisible ....
» [Fanfiction] C'est ça la vie....
» [Fanfiction] Une Histoire De Fou XD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Tokio Hotel | Les fans :: FanFictions-
Sauter vers: