News  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  








Voir le deal
209.99 €

Partagez
 

 [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...

Aller en bas 
AuteurMessage
i_love_th

i_love_th

Féminin
Messages : 51
Points : 0
Date d'inscription : 27/05/2007

Âge : 26
Localisation : Dans les nouwage...

[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... EmptyMer 22 Aoû 2007 - 13:56

Voilà une autre fic' pour vous hihi , j'espère qu'elle vous plaira :s
1ooo Bisouilles ! x)




Narrateur : Elodie

Je suis allongée sur mon lit , le lit de l'internat, je suis seule dans ma chambre car personne n'a voulu cohabiter avec moi. C'est le jour de la rentrée , j'ai l'habitude de la solitude , je n'ai pas d'amis , pourquoi? Parce que je ne vis pas dans le même monde qu'eux , je vois la vie en noire , je suis gothique et cela ne leur plaît pas , mais moi je m'en fiche , je fais ma vie avec ou sans eux cela m'est égale.
J'écoute ma musique , la musique qui me fait vivre , le rock . Je tiens dans mes mains une peluche , un ours brun , habillé d'un ruban rouge, vous allez me dire qu'à 15 ans c'est ridicule d'avoir une peluche , et bien ça m'est égale aussi , je la garderais toute ma vie , c'est la peluche que m'avait offert ma grand-mère avant de mourir .Ma grand mère , la seule qui m'aimait véritablement ...
J'ai choisi l'internat car en dehors je vis dans on orphelinat , je trouve cet endroit totalement débile alors je me réfugie ici , seule certes mais "libre" au moins. Pourquoi suis-je dans un orphelinat? Mon père est en prison , ma mère s'est tuée...Non, ils ne me manquent pas après tout ce qu'ils m'ont fait subir...après m'avoir battu , m'avoir séparé de mes frères , des personnes qui m'aimais tel que j'étais , remarque nous n'avions que 6 ans alors.

[Flash Back]

Acroupie dans ce petit placard , très étroit , je pleures toutes les larmes de mon corps , je fuis mon père qui met des coups violemment sur la porte , il me dit que j'ai fait une bêtise alors je dois être puni. Je n'ai que 5 ans , les larmes coulent à flot, je tient fermement une peluche dans mes mains ,la peluche de ma grand-mère. Il continue à taper mais la porte ne cède pas , une chance , j'ai tellement peur , ma peau est blanche , mes vêtements trempés par les larmes et mon coeur bat énormément vite. La porte se brise , il est là , son visage ressemble à celui du diable, il à l'air très en colère , il cri que je n'ai pas bien préparé à manger , il me tire pars le bras et me fait asseoir de force sur une chaise , mes larmes continue à couler , plus loin j'aperçois mes frères, ils essayent de courir vers moi mais en vain , ma mère les retiens , les larmes sont aussi sur leurs joues. Mon père s'énerve encore plus voyant que je ne répond pas , il prend son habituelle bâton de bois et me lève , il me colle au mur ...Il prend son instrument en main et me donne un premier coup , puis un deuxième...Cela dure 2o minutes , 2o minutes qui m'ont semblé être des années, je remonte en courant dans ma chambre sous les ordres de mon père , je rentre dedans suivi de mes deux frères. Comme d'habitude ils vont me consoler et m'aider comme personne ne l'a jamais fait , mon père ne battait que moi , car eux était des hommes , ces fils. Mes cuisses ainsi que mon dos étaient rouge sang , j'avais l'habitude mais la douleur était toujours aussi forte , toujours aussi insoutenable.

---

Mes parents sont découvert , l'école à remarquer ses traces rouges sur mon dos , mon père est enfermé directement , ma mère ,elle , on me dit qu'elle n'est plus , je ne comprend pas et ne veux pas comprendre. On nous dit à moi et mes frères que nous ne reverrons plus jamais nos parents , et que nous allons aller dans un endroit où il y a beaucoup d'autres enfants comme nous. J'ai toujours peur , est-ce que là-bas je recevrais des coups aussi?
A l'orphelinat , je ne laisse personne m'approcher , j'ai peur de tout et de tout le monde , je reste en permanence avec mes frères.
Souvent des personnes viennent nous rendre visite , et emporte avec eux des enfants ...Je ne sais pas où ils les emmènes , de toutes façon je m'en fiche , moi , ils ne m'auront pas. Puis un jour, mes frères furent choisis , je ne les reverrais sûrement jamais , ce jour là est un des plus mauvais de ma vie , je pleurs sans arrêt ...triste , innocente, seule...

[/Flash Back]


Je n'ai pas encore rangé mes affaires , à la fin de cette chanson je m'y met .

La chanson terminée , je me lève , range mon mp3 et déballe toutes mes affaires. Je les ranges dans les armoires , les étagères , bref tout ce qui se trouve dans ce qui sera ma chambre pendant toute cette année. J'accroche quelques poster , des posters gothique , des poster Emo...Puis je me prépare pour aller en cours. Les cours, je déteste ça , je n'aime pas les profs , ni les élèves d'ailleurs. Je sors de ma chambre et ferme à clé , dans le couloir , les anciens élèves ne font pas attentions à moi ou bien rigolent à mon passage , les nouveaux me regardent avec des yeux ronds , je leur fait peur? Tant mieux. Je rentre dans la salle de cours , Espagnol , je déteste ce cours. Je m'assoie au fond , toute seule , au bout d'un demi heure , voyant que l'espagnol m'intéresse toujours autant , je sors une feuille pour dessiner. Je dessine tout ce qui me passe par la tête , le prof s'avance et tape sur la table.

- Vous n'avez pas changer les habitudes à ce que je vois mademoiselle Gründer!

- Et non msieur' .Je suis fidèle à moi même!

Je lui lance un sourire sadique , il devient blanc.

- Puisque vous êtes fidèle à vos habitude , vous savez où aller?

- au toilette? Parce que j'ai un peu envie là si vous voyez ce que je veux dire...

-...CHEZ MONSIEUR LE PROVISEUR!

- Ca tombe bien il m'a manqué pendant les vacance , je lui passe le bonjour de votre part tchao!

Lui dis-je en partant , bien sûr je ne prend pas la direction du bureau du principal , je retourne à ma chambre. On frappe à la porte , sachant que je ne connais personne , je me lève et vérifie que la porte soit bien verrouillée .
Revenir en haut Aller en bas
i_love_th

i_love_th

Féminin
Messages : 51
Points : 0
Date d'inscription : 27/05/2007

Âge : 26
Localisation : Dans les nouwage...

[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: Re: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... EmptyMer 22 Aoû 2007 - 20:18

A 3oo Km de là

Je descend en courant , la maison est sans dessus dessous , nous partons dans quelques heure , on déménage .Je remonte chercher mon dernier carton . Tandis que mon frère lui , il lui en reste 5 .

- Tom, Bill dépêchez vous ! Il faut partir! cria ma mère.

Je vais dans la chambre à Tom, mon frère jumeau, et on finit tout le deux de vider la maison. Nous allons dans une ville nommée Bretenoux , nous partons avec un peu de retard vers l'aéroport. Dans la voiture , je pense à un peu tout , je m'imagine notre nouvelle maison , notre nouveau lycée... Puis d'un seul coup , un cri sourd vient percer mes oreilles...puis des pleurs , une image envahi mes yeux , celle-ci: une rue sombre , puis au fond ,cachée dans un coin , se trouve une petite fille accroupi pleurant toutes ses larmes , tenant une peluche en main. Je me met un grand coup sur la tête , l'image et les cris disparaissent . J'ai les larmes aux yeux , cette image atroce me hante depuis longtemps mais ma réaction est toujours la même. Ce sont des rêves , non des flash , des genre de vision , je ne sais pas d'où elles proviennent ni à quoi elles sont du mais j'en ai depuis l'âge de 6 ans , depuis que j'ai quitté l'orphelinat avec mon frère. Nous n'avons tout deux aucun souvenir de la période qui précède notre sortie de l'orphelinat .Aujourd'hui nous sommes Bill et Tom Kaulitz, c'est notre nouveau nom.
La voiture s'arrête , nous descendons , chacun prend ses valises. Nous sommes tous un peu stressé et agité par tout ces futur changements. On rentre dans l'avion , nous nous endormons tous , le voyage va être long et nous nous sommes levés à des heures extrêmement matinales.

---

L'avion se pose , tout les passagers sortent et récupèrent leurs bagages. Un taxi nous attend , nous montons et ils nous emmène dans un lieu assez perdu , nous sortons du taxi , et regardons tout les quatre notre lieu d'habitation. Ca à l'air bien .On visite un peu toutes les pièces et choisissons chacun notre chambre. Je pose mes affaires et commence à ranger . Après-demain nous rentrons dans notre nouveau lycée , moi et Tom nous serons sûrement interne , car le lycée se trouve à 3o Km de la maison.
Le soir , après que nous ayons tous ranger nos affaires , on se rejoint dans le 'salon' , je prend un bout de pizzas et vais regarder la télévision pour ensuite aller me coucher.



Personne veut la suite? :hum:
Revenir en haut Aller en bas
Amandine3759

Amandine3759

Féminin
Messages : 1493
Points : 0
Date d'inscription : 17/04/2007

Âge : 26
Localisation : 59 maubeuge a 1h de lille

[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: Re: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... EmptyMer 22 Aoû 2007 - 22:11

Si moi !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
liebeth59

liebeth59

Féminin
Messages : 240
Points : 0
Date d'inscription : 22/07/2007

Âge : 23
Localisation : chez moi sur mon ordi

[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: Re: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... EmptyMer 22 Aoû 2007 - 22:58

moi osi !!la suite !
Revenir en haut Aller en bas
http://tokio-love-hotel.positifforum.com
i_love_th

i_love_th

Féminin
Messages : 51
Points : 0
Date d'inscription : 27/05/2007

Âge : 26
Localisation : Dans les nouwage...

[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: Re: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... EmptyJeu 23 Aoû 2007 - 10:47

Hihi chouette 2 lectrices =D




Elodie

Je me lève comme tout les matins , à 7hoo , je me coiffe , me lave , me maquille d'un crayon noir et prépare mon sac , tout noir avec des bandes rouges , pour ma journée de lycée. En arrivant dans le couloir , un gars rigole en me regardant passer , je ne fais pas attention à lui , si il n'a que ça à faire tant mieux pour lui , je ne le frappe pas non plus car je ne suis pas violente , je n'ai pas demandée à être solitaire , mais la vie en a décidé ainsi. Je ne veux pas montrer que je me sens seule , ils seraient trop heureux. Je me rend en classe , art plastique , super c'est le seul cours qui m'intéresse. C'est un nouveau prof , il veut voir ce que nous savons faire alors sujet libre, je dessine une femme gothique , triste , tenant une rose fanée devant un lac. Oui c'est sombre , je vous l'accorde , mais c'est tout ce qu'il me passe par l'esprit.
La sonnerie retentit, je sors dernière , le prof me retient.

- mlle Gründer j'ai l'impression que vous avez des problèmes dans votre vie , les dessin dévoile ce qu'il se passe dans nos tête , si vous voulez parler , nous les professeur nous sommes là.

-Vous cassez pas la tête, ce que je vis personne ne peut comprendre.

Je repart , sans laisser le professeur finir, je n'aime pas qu'on se mêle de ma vie priver , il voulait m'aider je sais , c'est gentil de sa part , mais personne ne peut rien faire à ça. Je vais dans la cours de récréation et me pose dans un coin , je joue avec mon portable . Un gars arrive .

- Salut tu veux pas sortir avec le brun là-bas? me dit-il

Ah oui , ça aussi c'est un de leur jeu préféré .

- Non merci , tu peux sortir la s'il te plait tu me cache la vue .

- Et alors?

- Et alors casse toi.

Il part en rigolant. Des gamins, voilà ce qu'ils sont , avec leur jeu enfantins , et leur blagues à deux balles ils me saoulent , ils me saoulent tous.
Après les cours ,je remonte dans ma chambre, je m'allonge sur mon lit , prend ma peluche dans mes bras et la sert contre moi tout en pensant aux personnes qui me manquent , mes frères, je me pose tellement de questions à leur sujet que je pourrais passer des heures à penser à eux en m'imaginant toutes sortes d'histoires à leur sujet .Que font-ils en ce moment? Pensent-ils encore à moi? Sont-ils heureux? Toutes ses questions rebondissent dans ma tête .Je m'endors ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
liebeth59

liebeth59

Féminin
Messages : 240
Points : 0
Date d'inscription : 22/07/2007

Âge : 23
Localisation : chez moi sur mon ordi

[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: Re: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... EmptyVen 24 Aoû 2007 - 21:53

suite !!
Revenir en haut Aller en bas
http://tokio-love-hotel.positifforum.com
jvm

jvm

Féminin
Messages : 522
Points : 0
Date d'inscription : 06/02/2007

Âge : 25
Localisation : Alone in this world

[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: Re: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... EmptyDim 26 Aoû 2007 - 11:07

New lectrice =) J'adore ^^
la suiiite =D
Revenir en haut Aller en bas
http://rettemichth.realbb.net
Amandine3759

Amandine3759

Féminin
Messages : 1493
Points : 0
Date d'inscription : 17/04/2007

Âge : 26
Localisation : 59 maubeuge a 1h de lille

[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: Re: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... EmptyDim 26 Aoû 2007 - 14:18

Suite !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty
MessageSujet: Re: [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...   [FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FICTION en cours] Un passé qui nous a séparés...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Archives :: Archives :: Archives des Fanfictions :: FanFictions 2006>2008-
Sauter vers: