News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez
 

 [Fanfic] Burn It Up

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
- NYLY-

- NYLY-

Féminin
Messages : 62
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2013

Âge : 27
Localisation : Sud de la France

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyDim 12 Mai 2013 - 18:27

Bonjour bonjour ^^

Etant toute nouvelle, j'ai pensé que le meilleure moyen de m'intégrer ici, avant de poster un peu partout dans les news, était de poster ma fic non ? Razz
J'espère qu'elle vous plaira, je vous met le prologue et si vous le désirez je mettrai le chapitre un ^^.

BURN IT UP


[Fanfic] Burn It Up 27654110

Une fille, deux garçons, un job, des dangers, des secrets...
Nikkie a un drôle de métier, elle le fait parce qu'elle aime protéger les autres. Mais le jour où elle est chargée de protéger un groupe célèbre, tout bascule, les souvenirs, les faiblesses, les soufrances. Sera-t-elle capable d'être le garde du corps de deux jeunes hommes quand on sait qu'ils font parti de son lourd passé?

Revenir en haut Aller en bas
MalisKaulitz

MalisKaulitz

Féminin
Messages : 475
Points : 643
Date d'inscription : 12/03/2013

Âge : 20
Localisation : dans les bras de Bill( Je plaisante: en Tourraine)

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyDim 12 Mai 2013 - 18:51

Oui oui oui oui oui, met le chapitre 1 please, sa m'a l'air TRES INTERRESSANT tout sa :fier:
Revenir en haut Aller en bas
albina jeanne

albina jeanne

Féminin
Messages : 206
Points : 281
Date d'inscription : 24/03/2013

Âge : 23
Localisation : cote d'azure

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyDim 12 Mai 2013 - 18:59

ça met l'eau à la bouche, hâte de lire le 1er chapitre :-D:
Revenir en haut Aller en bas
- NYLY-

- NYLY-

Féminin
Messages : 62
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2013

Âge : 27
Localisation : Sud de la France

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyDim 12 Mai 2013 - 19:55

Coucou ^^ je suis contente de voir que ça vous plait ^^
Voici en exclu le chapitre 1 alors Razz

BURN IT UP 01



Une nouvelle fois, elle montait les escaliers de cet immeuble, sans vraiment en avoir envie. Elle escaladait les paliers jusqu'à trouver le siens, et une fois fait, elle enfonça la clé dans la petite serrure pour enfin pénétrer dans cette antre qui lui appartenait. Nikkie n'avait pas la vie dont rêvaient toutes les demoiselles à son âge, mais cela lui convenait. Elle était seule, mais elle vivait sa vie comme bon lui semblait, sans rien avoir à justifier à personne. C'est ce qu'on appelle la liberté; ou l'isolement. Elle n'avait pas vraiment de vie privée, ni même quelqu'un qui puisse en faire partie. Mais c'était çà sa vie, c'était son job, c'était dans le contrat.. C'est çà quand on est garde du corps. Étonnant de voir qu'une fille peut se plaire à faire un métier pareil, un métier réservé jusque là aux hommes. Mais elle le faisait merveilleusement bien et était une fille pleine d'ambition. Elle avait toujours ce regard déterminé et cette envie d'avancer. C'était sa force.

Le silence qui régnait dans la pièce l'apaisait et elle respira un bon coup. Son appartement était de loin ce qu'elle préférait de sa vie. Cette sérénité omniprésente, à chaque période de l'année, et cette absence d'autres personnes. Nikkie n'aurait pas supporté partager sa vie, son chez elle, ses affaires. Elle n'aurait pas supporté non plus les milliers de questions qui afflueraient dans l'appartement du matin au soir. Elle n'aimait pas parler de son boulot, après tout ce n'était pas une chose facile, ni même des raisons qui l'avaient poussée à faire celui-ci et pas un autre. Elle était solitaire et elle le vivait bien. La seule personne qui pouvait l'approcher et la mettre à nue, lui faire des câlins jusqu'à la rendre faible et sensible, fragile comme une vraie fille, était en fait un animal, un chien plus particulièrement. Iko représentait tout pour elle, plus encore que sa propre vie, plus encore que son métier à hauts risques. Elle l'aimait plus que n'importe qui, il était en fait la seule personne qui lui restait de sa vie d'avant.

Le frigo était rempli de nourriture, mais elle ne trouva rien qui l'inspirait à cuisiner. Elle était crevée et n'avait vraiment pas l'envie de passer des heures devant les fourneaux. Elle aurait voulu que tout soit prêt en rentrant et qu'elle n'ait qu'à s'assoir à table. Mais non, la solitude comporte parfois quelques inconvénients, et Nikkie le comprenait. Elle laissa son corps tomber sur le canapé et apporta la petite couverture polaire sur ses jambes. Iko vint la rejoindre et ils finirent par s'endormir bien au chaud devant la télévision encore allumée.

Un bip incessant, un grognement, des gémissements. Nikkie ouvre les yeux et grimace à la douleur de son dos qui la tiraille. Elle s'est endormie sur le canapé, quelle idiote, elle aurait du aller se coucher au lieu de s'affaler ainsi. Quelle tête allait-elle avoir au boulot aujourd'hui? Enfin, si son contrat ne se termine pas, puisque la personne qu'elle doit protéger est vraiment une peste. Les stars américaines sont toutes orgueilleuses, toutes n'ont qu'un mot à la bouche, gloire. Elle soupira et se décida à se lever pour préparer le café. Elle passa un bout de la matinée à faire un peu de ménage, s'occuper de Iko qui ne demandait qu'un truc, jouer avec sa maitresse pour une fois qu'elle était là. C'était vraiment rare qu'elle reste autant à la maison, en général, elle était debout à six heures et retrouvait son client pour huit heures. Mais là, la grosse dispute entre sa cliente et elle lui avait clairement fait comprendre qu'elle ne devait pas revenir. Alors elle restait chez elle, et elle ne refusait pas, puisqu'au fond, elle savait qu'elle avait besoin de repos.

Elle flemmarda un moment, une tasse encore fumante entre les mains, sur son canapé encore chaud de la nuit. Elle regardait un peu par la fenêtre, le soleil ne semblait pas vouloir se lever. Elle le chercha derrière les nuages, mais tout ce qu'elle vit fut les petites gouttes d'eau qui commençaient à s'éclater doucement sur la vitre. La pluie. Elle n'aimait pas vraiment ce temps là, cela voudrait dire ballade de Iko écourtée, et elle savait qu'il allait être grincheux pour le reste de la journée. Elle le regarda soupirer et se mit à sourire.

- Allez mon chien, espérons que ça va passer, Dit-elle d'une voix douce.

Le chien leva un peu la tête avant de la reposer non nonchalamment sur le sol. Elle en rit un peu avant de se lever en buvant d'une dernière gorgée le fond de sa tasse de café. Elle alla vers la chaine hi-fi sur la grande étagère rouge contre le mur et appuya simplement sur le bouton Play. Quelques secondes passèrent avant que la musique ne résonne dans l'appartement. Les notes de guitare du groupe Nightwish lui traversèrent le corps et elle frissonna de ce réveil qu'elle adorait. Elle chantonnait avec le CD tout en se dirigeant vers la salle de bain, où elle allait pouvoir passer un peu plus de temps qu'à l'habitude.

L'eau qui perlait sur son visage lui donnait froid et Nikkie tentait de marcher le plus vite possible. Iko courrait devant elle, jouant d'un rien, partant à la poursuite des quelques chats qui erraient par là. Elle l'appela afin de l'attacher quand un homme d'une quarantaine d'années à peu près se rapprocha d'elle. Aussitôt le chien alors loin arriva en un rien de temps en grognant. L'homme jura et recula, menaçant de prévenir la police qu'elle n'attachait pas un chien de catégorie 3. Mais Iko était peut-être classé « chiens méchants » mais il ne ferait pas de mal à une mouche, enfin en théorie, puisque lorsqu'elle le prend pour aller travailler, il peut se montrer très persuasif.

La porte de l'appartement venait de se refermer et Nikkie retira la capuche imbibée d'eau qui gênait son visage. Elle se dépêcha de se dévêtir et se dirigea très vite vers la cuisine afin de se faire un énième café. Elle n'eut pas le temps de se poser sur le canapé que quelqu'un se fit entendre derrière la porte. Iko aboya frénétiquement avant que sa maitresse ne lui ordonne de se taire. Elle se précipita derrière la porte et ouvrit doucement, en gardant tout prêt d'elle son arme, au cas où. Nikkie savait que plusieurs gardes du corps spécialisés comme elle avaient déjà eu la visite de personnes qu'ils avaient du rejeter ou alors faire arrêter, et cela s'était toujours très mal passé pour eux. C'est pour cela qu'elle ne sort jamais sans son outil de travail. Elle regarda l'homme en face d'elle, il devait avoir la trentaine, il ne semblait pas atteint par l'âge. Elle le détailla un instant avant de lui demander la raison de sa venue.

- Vous êtes bien Nikkie Anjaus ?
- C'est pour quoi?, demanda-t-elle suspecte.
- Je souhaiterai vous engager, puis-je entrer?

Elle s'écarta et laissa l'homme entrer à son tour dans l'appartement. Il regarda autour de lui, et fit un léger mouvement de recul en apercevant Iko venir le sentir et s'assurer que tout allait bien. Nikkie l'invita à s'assoir sur le canapé et se mit en face de lui. Elle lui expliqua qu'il fallait passer par son agence pour avoir recours à ses services et l'homme lui assura que cela était déjà fait. Elle posa son arme pas loin d'elle et fixa un peu plus l'homme.

- Je suis le manageur du groupe Tokio Hotel, vous devez connaître. Voyez-vous, nous avons quelques soucis en ce moment, il se trouve qu'un des membres reçoit des lettres de menaces régulièrement, nous ne savons pas qui en est l'auteur mais c'est une personne qui connait tout de lui.
- Et vous voulez que je fasse quoi au juste?,
demanda-t-elle faussement intéressée.
- J'aimerais que vous vous chargiez spécialement de la protection de Tom, que vous essayiez de trouver qui peut bien être l'auteur de toutes ces lettres.
- Vous feriez mieux d'engager un détective privé,
lança-t-elle.
- Je le sais oui, mais j'aimerai que vous passiez du temps avec le groupe et plus particulièrement avec Tom, et que peut-être vous verrez quelque chose. S'il vous plait mademoiselle, ce groupe marche tellement bien.

Elle soupira, alors il voulait l'engager pour ne pas risquer de prendre de l'argent ou de la gloire? Pathétique! Elle qui pensait qu'il souhaitait vraiment mettre en sécurité son protégé. Elle analysa la situation, silencieuse. Elle n'avait plus de contrat et celui-ci avait l'air de bien payer. Mais cela voulait dire qu'elle devrait le voir, les voir et faire face à son passé. Elle devrait combattre ses pulsions et ses envies de meurtre, elle devrait se concentrer à longueur de temps pour ne rien laisser paraitre.

- C'est d'accord, dit-elle sûre d'elle.

Mais au fond elle ne l'était pas vraiment. Elle se demandait ce qui lui avait prit d'accepter cette offre en sachant ce qu'il représentait.

Revenir en haut Aller en bas
nouna

nouna

Féminin
Messages : 1077
Points : 1500
Date d'inscription : 11/06/2012

Âge : 26
Localisation : France sud - est

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyDim 12 Mai 2013 - 19:57

très très bon premier chapitre :=): très agréable à lire , merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
- NYLY-

- NYLY-

Féminin
Messages : 62
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2013

Âge : 27
Localisation : Sud de la France

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyDim 12 Mai 2013 - 20:13

C'est gentil merci beaucoup *0*
Revenir en haut Aller en bas
nouna

nouna

Féminin
Messages : 1077
Points : 1500
Date d'inscription : 11/06/2012

Âge : 26
Localisation : France sud - est

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyDim 12 Mai 2013 - 20:15

derien <img src=)):" longdesc="4" loading="lazy" />
Revenir en haut Aller en bas
MalisKaulitz

MalisKaulitz

Féminin
Messages : 475
Points : 643
Date d'inscription : 12/03/2013

Âge : 20
Localisation : dans les bras de Bill( Je plaisante: en Tourraine)

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyDim 12 Mai 2013 - 20:39

Vite la suite, je suis si impatiente de la savoir et de savoir se qui vas se passer entre elle et les TH, et qui envois les lettre a Tom, et ce qu'il s' est passer entre elle et les twins (si j'ai bien compris)
Enfin bref tout quoi
Revenir en haut Aller en bas
- NYLY-

- NYLY-

Féminin
Messages : 62
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2013

Âge : 27
Localisation : Sud de la France

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMar 14 Mai 2013 - 13:56

Coucou Razz
Et bien voilà le chapitre 2, j'espère qu'il vous plaira autant que le premier Razz

BURN IT UP 02



Son taxi s'arrêta devant le grand portail en fer et elle regarda de loin l'immense maison. La vie de star avait parfois quelques avantages, et Nikkie se surprit à aimer ce côté là. Elle hésita un instant à sonner, elle avait encore le temps de repartir et de prétendre avoir attrapé un gros rhume. Mais elle finit par laisser son doigt épouser la petite sonnette et entendit rapidement une voix qui lui demanda d'entrer. Elle devait être très attendue pour ne pas avoir à se justifier. Elle traversa le grand jardin et arriva devant la porte d'entrée qui s'ouvrit rapidement sur son passage. Elle laissa porter ses yeux sur l'immense hall qui lui tendait gentiment les bras et s'avança lentement. Cet environnement la répugnait tant il était facile pour ces gens d'avoir la moindre chose de grande valeur, mais il le fascinait tout autant. Elle aimait toutes ces dorures et ces énormes miroirs que l'on trouvait généralement dans les grands hôtels de luxe. Elle se demandait combien ce groupe pouvait toucher pour pouvoir se toiser chaque jour dans de telles vitres réfléchissantes. Elle savait très bien que jamais elle n'aurait la possibilité d'avoir un salaire se rapprochant, puis bon, elle n'était pas vraiment le genre de fille à y attacher une très grande importance. Le plafond semblait tellement haut qu'elle se demanda encore comment faisait la personne chargée du ménage pour aller chercher les araignées qui se nichaient bien dans les coins. Elle rit un instant en imaginant le nombre de personnes qui devaient être à leur service et aperçut le manageur du groupe, David Jost.

- Mademoiselle Anjaus, vous avez trouvé facilement? Demanda-t-il.
- Le chauffeur de taxi s'en est chargé à ma place.
- Bien, alors je vais donc vous faire un topos sur votre travail, allons dans le salon s'il vous plait.


Il se retourna et traça un long chemin et Nikkie le suivit, se retrouvant elle aussi dans le fameux salon. Il était grand, tellement grand que Nikkie resta choquée d'une si grande surface. Elle bredouilla entre ses lèvres une vague phrases où elle compara son propre appartement. Tout était si différent, elle qui aimait son petit appartement, bien douillé, comment allait-elle supporter de rester dans un salon tellement froid, grand et tellement ordonné? David Jost s'assit et l'invita à faire de même.

- Bien, mademoiselle, je suis ravi que vous ayez accepté ma proposition, vous savez, la protection de ce jeune homme est vraiment très importante, aussi j'ai contacté votre entreprise pour bénéficier des meilleurs, et de la meilleure, en occurrence vous.
- Excusez-moi de vous demander çà, mais... Pourquoi une fille? Se hasarda-t-elle.
- Et bien, je pense que vous serez la meilleure pour ce boulot là. Vous pourrez être en permanence avec lui, étant une fille, vous passez plus facilement partout.

Elle soupira, alors il fallait qu'elle reste collée à lui, qu'elle soit à ses côtés à chaque seconde? Elle savait faire passer son travail avant tout, mais là, elle doutait. Après tout, il s'agissait de lui, et non d'une quelconque personne. Et elle devrait sûrement jouer les “amies” suivant les endroits où monsieur souhaiterait aller. Elle commençait légèrement à se dire qu'elle ferait mieux de faire demi-tour, mais son patron ne l'apprécierait pas, loin de là. Elle écouta le manageur qui la briefait sur toutes les entrées et sorties de la maison des jumeaux, sur les règles de sécurité qu'il souhaitait avoir instaurées et celles qu'elle voulait mettre en place. Tout lui semblait de nouveau faisable, après tout, son bulot représentait beaucoup pour elle. Elle rencontra chaque personne qui serait dans la maison, chaque personnel, chaque visiteur. Elle devait connaitre chaque visage, pour ne pas risquer la vie de son protégé.

Les voix qu'elle entendait que très peu lui étaient familières et elle savait alors qu'elle allait affronter son regard et qu'elle allait devoir contrôler toute cette colère qu'elle avait contre eux. Elle allait devoir faire face au plus sombre aspect de son passé et tenter de faire son travail comme si rien ne s'était passé. Le premier à entrer dans la grande salle fut Georg, il la salua gentiment et vint faire une accolade à David. Elle regarda les autres qui firent de même sauf Tom qui resta planter devant elle, incrédule.

- Je ne comprend pas pourquoi je dois être protégé par une fille, David. Dit-il.
- Tom ne fais pas l'enfant, elle est la meilleure dans ce domaine et elle passe partout. Tu auras besoin d'elle alors arrêtes tes caprices.

Tom soupira et ne la salua même pas avant d'aller s'assoir. Il ne voulait pas d'elle et il ne se gênait pas pour le montrer. Mais au moins, Nikkie savait qu'elle pourrait être tranquille sans craindre de devoir devenir l'amie du groupe. Elle était là pour son job, et c'était tout. David expliqua au membres du groupe ce qu'il lui avait expliqué un peu plus tôt. Elle n'écoutait pas vraiment, elle repensait à ces choses, ces douleurs. Elle regardait par la fenêtre, le soleil commençait à descendre, ce qui donnait une lumière rougeâtre dans toute la maison. Nikkie revoyait cette nuit là, elle entendait tous ces hurlements, et ces notes de musique, elle revoyait cette couleur chaude lui chatouiller la peau, et son sourire. Elle se sentait bien, pour une fois, elle n'était pas tourmentée par cette frénésie qui avait gagné tout le monde.

- Nikkie?

Elle tourna la tête et vit tous les regards sur elle. Elle s'était égarée un peu dans ses pensées, et n'avait plus du tout suivi la conversation.

- Excusez-moi vous disiez? Demanda-t-elle poliment.
- Tu vois David, elle est bien trop ailleurs pour me protéger. Dit Tom mesquinement.
- Nikkie, seriez-vous d'accord pour vous installer ici? Je pense qu'être au plus proche de Tom ne peut être que bénéfique.
- Ici? Vous savez, mon appartement me convient, et puis je ne peux pas abandonner mon chien.
- Vous avez un chien mademoiselle? Vous pourriez l'amener ici, nous en avons aussi, il ne gênera pas.


Bill semblait être le plus aimable des jumeaux. Il lui sourit alors que Tom lui tirait une tête d'enfant boudeur. Il ne souhaitait déjà pas devoir être protégé par une fille, alors devoir vivre avec la même tous les jours semblait lui être insurmontable.

- Et bien... Je suis d'accord, mais je tiens à avoir quand même ma tranquillité et des jours de repos.
- C'est entendu mademoiselle. Nous vous emmènerons chercher vos affaires dès que vous le souhaiterez. Dit David.
- C'est possible ce soir? Mon chien est vraiment tout pour moi, je ne le laisse jamais seul.
- Je peux vous emmener si vous voulez.
Proposa gentiment Georg.

Elle lui sourit sincèrement et se leva. L'idée de devoir vivre avec eux ne l'enchantait pas, elle aimait son appart et sa tranquillité, elle aimait juste partager son lit avec Iko, l'entendre respirer la nuit. Entendre d'autres personnes allait sûrement l'irriter mais elle devait faire avec. C'était pour le travail, et non pour lui. Les minutes défilèrent et ils arrivèrent devant la porte de l'appartement. Iko grattouillait la porte, il avait reconnu les pas qui montaient les escaliers, il avait reconnu la voix douce de sa maitresse et le son des clés dans la serrure. Il vint sentir Georg une fois la porte ouverte et reparti vers Nikkie pour lui faire la fête. Il semblait vraiment heureux de la voir rentrer et attrapa directement sa laisse accrochée dans l'entrée.

- Non Iko, nous n'allons pas promener, mais je t’amène avec moi au travail. Rigola-t-elle.

Georg resta sans bouger devant la scène et Nikkie rassembla les quelques affaires qu'elle souhaitait emporter dans une petite valise. Bill aurait sûrement emporté la moitié de l'appartement, et elle sourit à cette pensée. Elle était simple en fait, une fille qui ne se prend pas la tête. Et puis, la maison des Kaulitz n'étais pas si loin que çà, elle aurait toujours moyen de revenir si quelque chose lui manquait. Elle prit un grand sac où elle fourra touts les affaires de Iko, papiers, jouets, couvertures, gamelles. Celui ci sautilla en voyant les jouets dans les mains de sa maitresse et parti en courant dans les escaliers. Pour un chien classé 3, il était vraiment adorable. Son jeune âge frappait aux yeux lorsqu'il souhaitait jouer et sortir. C'était encore un bébé. Un gros bébé cependant.

- C'est bon, j'ai tout ce qu'il me faut, dit-elle avant de sortir de l'appartement accompagnée du bassiste.


Dernière édition par - NYLY- le Mer 15 Mai 2013 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nouna

nouna

Féminin
Messages : 1077
Points : 1500
Date d'inscription : 11/06/2012

Âge : 26
Localisation : France sud - est

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMer 15 Mai 2013 - 8:31

ro ! Tom fait pas le difficile ! :coeur: suite suite suite !! :p):
Revenir en haut Aller en bas
EstelleTH

EstelleTH

Féminin
Messages : 1238
Points : 1619
Date d'inscription : 01/05/2012

Âge : 20
Localisation : Var (83)

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMer 15 Mai 2013 - 10:12

J'aime le style d'écriture :coeur: Du coup, j'attends la suite. =)
Revenir en haut Aller en bas
Selenne

Selenne

Féminin
Messages : 318
Points : 404
Date d'inscription : 30/12/2012

Âge : 27
Localisation : Grenoble

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMer 15 Mai 2013 - 12:24

ça m'a manqué de te lire ! Suite ma n'amoureuz :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
MalisKaulitz

MalisKaulitz

Féminin
Messages : 475
Points : 643
Date d'inscription : 12/03/2013

Âge : 20
Localisation : dans les bras de Bill( Je plaisante: en Tourraine)

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMer 15 Mai 2013 - 14:36

Suite Suite Suite Suite :svp: , je veux savoir tout ce qui va se passer entre les TH et elle, bon sinon bah Tom, arrete de faire ton bébé, t'as plus 6 ans, lol XD
Revenir en haut Aller en bas
- NYLY-

- NYLY-

Féminin
Messages : 62
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2013

Âge : 27
Localisation : Sud de la France

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMer 15 Mai 2013 - 17:08

Bon c'est demandé si gentiment que je ne peux résister à vous mettre une suite ;P
Ma Selenne d'amour je suis heureuse que tu aimes mes écrits ^^ tu es ma plus grande juge Very Happy

J'espère que ça vous plait toujours autant ^^


BURN IT UP 03



Un sursaut, mal à la tête, tremblements. Nikkie se réveille, elle regarde autour d'elle. Elle ne reconnait que très peu cet endroit, première nuit difficile et pourtant le signe de beaucoup d'autres. Les draps sont trop soyeux pour être ses draps à elle, le lit est tellement grand qu'elle ne sent même plus la chaleur de Iko qui se colle à elle chaque nuit. La maison des Kaulitz lui semble être un hôtel de luxe et elle ne s'y sent pas forcément bien. Elle souffle avant de se relever et de filer à la salle de bain. Pas un bruit dans la maison, elle semble être la seule debout à cette heure où la lune trône encore dans le ciel. Elle se prépare, tenue professionnelle obligée, cheveux attachés en un fin chignon et elle descend à la cuisine. La machine à café lui fait plaisir, elle offre tellement de possibilités que Nikkie sait qu’elle va se régaler à l'utiliser. Un café, bien chaud, encore fumant dans la tasse, elle attrape la laisse de son chien qu'elle avait accrochée à son jean et lui fait signe de la suivre. Elle fait son tour de garde, tout autour de la maison, vérifie que tout est parfait, qu'aucune porte n'est ouverte, que rien ne peut être source de problème pour le guitariste. Une bonne heure plus tard, elle rentre, la fumée qui s'échappait de la tasse à disparu.

- Mademoiselle vous êtes déjà debout? Moi qui voulais vous offrir le petit déjeuner... Dit une voix enfantine.
- Bonjour Bill. C'est vous qui faites le petit déjeuner? Je suis surprise là.
- Oui je sais, tout le monde pense que nous ne savons rien faire, mais ce n'est pas vrai, nous faisons tout, et même la laissive, enfin quand Tom n'est pas grincheux on en profite on le lui fait faire.


Nikkie rit, elle a un grand sourire, et le jeune homme en face d'elle le lui rend avec envie. Ces deux là semblent parfaitement s'entendre. Elle s'assoit en face de lui, et pose sa tasse vide devant ses yeux. Bill apprécie et la sert du nouveau liquide chaud et voluptueux. Ils pourraient rester là, sur cette table à parler de tout et de rien, mais Nikkie sait que tôt ou tard elle devrait parler de son passé, et elle n'en a aucunement l'envie. Car elle sait très bien que cette question lui sera posée tôt ou tard, bien trop tôt sûrement et elle devrait se décider à y répondre.

- Alors Nikkie, pourquoi garde du corps? Ce n'est pas courant pour une fille.
- Et bien... C'est compliqué, et bien trop long à expliquer.
Coupa-t-elle.
- J'ai le temps, je le trouve toujours pour écouter les autres. Renchérit le jeune homme essayant désespérément de la faire cracher le morceau.
- Il va vous falloir plus que ce simple petit déjeuner monsieur Kaulitz. Dit-elle en souriant. Mais vous m'excuserez, j'ai encore du travail.

Elle se leva et se dirigea vers sa chambre. Elle y fouina un instant et ressortit finalement au salon, où elle se posa sur le canapé. Elle dépliait les quelques feuilles qu'elle avait sortie de son sac à l'étage et les analysa attentivement. “Dossier Kaulitz”. Que devait cacher ce jeune homme pour avoir tant de monde qui veuille sa mort. Ou même une seule personne. Il n'avait pas l'air si méchant que çà, seulement idiot, à temps partiel, ou temps plein même. Elle releva la présence d'une jeune fille à ses côtés sur deux ou trois photos. Elle avait toujours cette même expression sur le visage. Envie, frénésie, arrogance, obsession. Une folle sûrement, une folle de lui. Et du jour au lendemain, elle n'était plus là, et le visage du guitariste semblait un peu plus clame que lorsqu'elle était là. Qui était-elle? Qu'avait-elle fait à ce cher Tom pour qu'il porte cet air malheureux qu'il voulait tant cacher?
Les feuilles qu'elle tenait dans sa main disparaissèrent et Nikkie releva la tête furieuse. Elle était prête à hurler, elle ne voulait pas être dérangée dans son travail, dans sa concentration. Mais elle ne le fit pas. Elle ne fit que regarder la tristesse qui pouvait se lire sur les traits de Tom, qui analysait lui aussi ces photos. En une demi seconde, son teint pâlit et ses yeux se remplirent de sang.

- Qui vous a permis de fouiner dans ma vie? Vous n'avez pas à avoir ces photos.
- C'est mon entreprise qui m'a fournies ces photos, je cherchais juste un peu...
- Vous cherchiez quoi? Vous ne trouverez rien avec cette fille. Je ne veux pas que vous viviez ici, je ne veux pas que vous vous approchiez de moi, ni même que vous essayiez de comprendre quoi que ce soit en moi, alors partez le plus vite possible de cette maison.


La colère dans sa voix emprunt la maison d'une aura froide, voire glaciale. Mais Nikkie se perdit pas face et n'était pas décidée à se laisser faire. Elle était là pour le protéger et elle comptait bien le faire jusqu'au bout.
Elle se releva et se plaça devant lui, les yeux aussi rouges que le sang, et les points serrés.

- Écoutez moi bien, si je fais çà ce n'est aucunement pour vous, mais seulement pour mon travail. Votre vie j'en ai rien à faire, qui vous vous tapez pareil, alors laissez moi juste faire ce que j'ai à faire. Que vous souhaitiez ou non ma protection, j'en ai rien à faire, mais si quoi que ce soit arrive, je serai là. Vous ne voulez pas de moi? Je ne vous parlerai pas, pas de soucis.

Elle attrapa vivement les feuilles des doigts du guitariste et partit aussi vite, prise de colère et sentant très bien qu'elle ne pourrait se contrôler si son visage trainait encore devant elle. Elle se dirigea vers le jardin, un nouveau tour de garde, histoire de tout vérifier et aussi de se calmer. Elle s’approcha de la cabane au fond du jardin. Outils, pesticides, tout ici pouvait servir au plus malveillant, alors Nikkie prit l'initiative de fermer à clé cette entrepôt à meurtres. David approuva plus tard son choix, bien décidé à protéger au mieux son gagne pain.

Le repas avait à peine commencé et Bill sortit de table. Il savait que Nikkie mangeait seule dans la cuisine, et il ne le toléra pas. Pour lui, elle vivait avec eux, alors elle devait manger avec eux. C'était çà une famille. Sauf qu'à proprement parlé, elle ne faisait pas partie de leur famille. Elle n'était que la garde du corps de l'un d'eux. Il se rapprocha de sa table et Nikkie se retourna vers lui. Elle n'avait encore rien touché, elle ne s'était même rien préparé. Elle fut surprise de le voir devant elle alors qu'il devait être à table à cette heure.

- Nikkie, vous venez manger avec nous? Demanda le plus jeune des frères.
- Oh Bill c'est gentil... Mais je ne crois pas que ce sera judicieux.
- Oubliez la tête de cochon de mon jumeau et pensez juste à vous pour une fois. Manger seule... Ce n'est pas bon pour le moral.
- C'est votre frère qui n'est pas bon pour mon moral,
dit-elle en riant.

Bill l'accompagna et elle accepta finalement. Ils passèrent une heure à parler de leur groupe, des différents pays qu'ils ont pu visiter, ou apercevoir pendant la tournée, des différentes salles qu’ils ont utilisées. La vie de star semblait parfois si agréable. On rencontre beaucoup de monde, beaucoup de culture. Tout le monde se respecte. Voilà de rares attraits que Nikkie appréciait à ce métier. Tom ne parlait pas, il avait l'air de faire la tête, il ne s'intéressait pas, puis l'histoire de Tokio Hotel, il était bien placé pour la connaitre. Nikkie riait avec Bill, ce qui rendait le jumeau encore plus grincheux qu'il ne l'était déjà.

- Vous aimez un peu notre musique Nikkie?
- Pour vous dire la vérité.... Oui. Je la connais bien même.


Bill sourit et fit un accolade à son frère qui n'y mettait guère du sien. Bill le remarqua et lui en fit la remarque. Mais celui ci ne broncha pas, il restait cloué dans son silence.

- Vous savez Tom... Je pense que ma présence ne vous gênera pas tant que çà, alors ne vous en prenez pas à votre frère. Je sais quand même respecter chaque personne que je protège.

Elle se leva et le regarda une dernière fois avant de quitter la pièce pour se diriger vers sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
albina jeanne

albina jeanne

Féminin
Messages : 206
Points : 281
Date d'inscription : 24/03/2013

Âge : 23
Localisation : cote d'azure

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMer 15 Mai 2013 - 20:08

Suite J'adore. Tom, mais que caches tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Selenne

Selenne

Féminin
Messages : 318
Points : 404
Date d'inscription : 30/12/2012

Âge : 27
Localisation : Grenoble

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyJeu 16 Mai 2013 - 11:07

Tom, l'homme qui cachait un secret !
Bill est trop mignon par contre :coeur: ( comme d'habitude HéHé !! )

Suite ma N'Amoureuz' d'amour ! :gni:
Revenir en haut Aller en bas
EstelleTH

EstelleTH

Féminin
Messages : 1238
Points : 1619
Date d'inscription : 01/05/2012

Âge : 20
Localisation : Var (83)

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyJeu 16 Mai 2013 - 15:46

J'adore, dès le début on se pose beaucoup de questions sur Tom. Je suis impatiente de savoir ce qu'il cache.
Et ouiiii, Bill est mignon! ^_^ :coeur:

Suite s'teuplait!
Revenir en haut Aller en bas
MalisKaulitz

MalisKaulitz

Féminin
Messages : 475
Points : 643
Date d'inscription : 12/03/2013

Âge : 20
Localisation : dans les bras de Bill( Je plaisante: en Tourraine)

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyJeu 16 Mai 2013 - 17:09

La suite please, l'intrigue est super, le texte bien ecrit, c'est un vrai plaisir de le lire
Bill est TOUJOURS mignon, de toute façon
Tom, que cache tu qui te mette trllement en colere que l'on decouvre se que s' est o.O
Revenir en haut Aller en bas
nouna

nouna

Féminin
Messages : 1077
Points : 1500
Date d'inscription : 11/06/2012

Âge : 26
Localisation : France sud - est

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyVen 17 Mai 2013 - 8:30

super !! Bill est très attachant :coeur: suite :ange:
Revenir en haut Aller en bas
- NYLY-

- NYLY-

Féminin
Messages : 62
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2013

Âge : 27
Localisation : Sud de la France

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyVen 17 Mai 2013 - 17:49

:O Vous aimez vraiment ça fait plaisiiiir Very Happy

Je vous poste la suite quand je rentre de mon week end, lundi surement ou alors mardi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
- NYLY-

- NYLY-

Féminin
Messages : 62
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2013

Âge : 27
Localisation : Sud de la France

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMar 21 Mai 2013 - 13:29

Voici le chapitre 4 ^^
Pardon pour ce petit retard, j'avais pas vraiment le moral hier soir :/


BURN IT UP 04



Les jours avaient passé avec une vitesse folle. Nikkie faisait déjà les apparitions aux côtés des jumeaux, sous couverture, elle jouait la parfaite amie des twins. Elle souriait toujours, même devant les regards haineux et éberlués de certaines fans, qui juraient sans cesse en la voyant. Nikkie ne bronchait jamais, se contenta de yeuter les alentours à la recherche d'un quelconque signe de danger pour son protégé. Elle n'était jamais bien loin de lui, s'évertuant à le surveiller de plus près. Elle redoutait l'attaque de ces folles devant elle, prêtes à tout pour un seul petit regard de leur idole. Nikkie savait très bien ce que ça faisait d'être de l'autre côté de la barrière, elle savait l'hystérie que c'était entre tous ces corps qui se bousculent dans un fracas énorme. Elle était bien contente de ne plus revivre çà.

- Nikkie, viens, dit-il d'une voix douce.

Une main sur sa hanche, elle se retourna vers lui. En public, voilà les gestes qu'il osait, montrant au monde entier que tout allait bien, qu'il était heureux et non en danger. Elle ne disait jamais rien devant les photographes, mais une fois hors de vue de tout le monde elle n'hésitait jamais à le maudire d'avoir osé la toucher. Elle aurait voulu pouvoir lui casser les deux bras, mais il était son contrat, elle était là pour le protéger et non le blesser. Même s'il l'exaspérait au plus haut point, et ce à longueur de journée.

Leur loge était immense, et il y avait tout ce que l'ont pouvait rêver dans ses rêves les plus fous. Nikkie soupira, encore un show, encore une fois elle allait retomber dans ses souvenirs qu'elle détestait, comme lui à présent. Enfin, ce qu'elle pensait. Les notes de musique retentissaient doucement dans la pièce, répétitions improvisées, accapéla. Les frissons prirent possession de son dos et elle ne voulait plus les regarder. Elle ne voulait plus rester dans la même pièce, car elle saurait qu'elle ne résisterait pas. Et ce n'était pas bon. Ce contrat l'avait affaiblie et faisait ressortir chaque jour un peu plus toute cette souffrance qu'elle avait enfermée à clé dans un coin bien caché à l'intérieur d'elle. Sa carapace se brisait de plus en plus et elle ne tenait plus. Elle voulait hurler tout ce qu'elle avait, dire m*rde à la vie et crier m*rde à dieu, qui avait emporté son ange loin d'elle depuis deux ans. Mais elle ne le faisait pas, car elle savait que ça l'a briserait encore plus et qu'il ne fallait pas. Elle savait qu'elle allait garder cette colère pour un moment bien précis, bien prévu.

- Je vais faire un tour, … Ne sortez pas de la pièce tant que je n'ai rien sécurisé. Dit-elle essayant de cacher sa voix tremblante.

Les garçons ne la calculèrent que très peu, habitués à son isolement. Ils avaient essayé de se rapprocher d'elle, mais seul un avait réussi. Bill. Et encore, il ne l'avait pas percée profond et ne savait pas grand chose d'elle mais c'était celui qui arrivait le mieux à lui parler. Tom lui n'avait pas accepté qu'elle s'impose comme ceci dans sa vie, et l'avait rejetée. Mais il admirait la détermination avec laquelle elle s'acharnait à vouloir le protéger. Et il le reconnaissait, elle avait fait du très bon travail. Il l'en remerciait secrètement.

- Vous ne trouvez pas qu'elle est bizarre?? Demanda Georg, s'arrêtant de jouer.
- Non mec, elle a toujours été bizarre cette fille. Ce n'est pas d'aujourd'hui. Renchérrit Tom.
- Tom!! Elle n'est pas bizarre, elle est juste fragile à l'intérieur. Elle doit cacher beaucoup de choses.

Bill était rarement la voix de la sagesse, mais quand il s'agissait de Nikkie, il la défendait toujours. Mais il aurait aimé savoir ce qu'elle cachait, pourquoi tant de secrets, tant d'isolement, tant de souffrance. Il aurait pu peut-être l'aider. Après tout elle vivait avec eux, et il se devait de la mettre en confiance, tel un véritable ami. Mais il ne savait pas si elle le considérait comme un ami. Il ne savait vraiment pas ce qu'elle pensait.

Nikkie marchait dans les couloirs, fit quelques fois le tour du plateau, essayant d'oublier ces images qui lui flashait dans les yeux, mélancolie acharnée à la tuer. Elle s'assit sur la scène, regardant bien tout autour d'elle, vérifiant chaque fenêtre, chaque lustre, tout. Les minutes passaient difficilement et les premiers cris retentirent, lui pinçant douloureusement les tympans. C'était presque l'heure, ils arrivaient déjà, ces pauvres fous prêts à tout. Elle les regardait se placer, se pousser pour être au plus près des stars. Un flash, deux. Des appareils photos et des souvenirs. Lumière orange, guitare acoustique, cris, chants, pleurs. Sa tête tournait, elle n'y voyait que flou et sombre. “Nikkiiiiie!” Sa voix résonnait dans sa tête, elle revoyait tous ces gens courir en hurlant. Elle se voyait dehors, étouffée et fatiguée. Elle voyait ses jambes tremblantes et ses genoux toucher violemment le sol. Non elle ne voulait pas y repenser. Elle ne voulait plus, l'oublier à jamais.
Elle sentit une nouvelle main sur sa hanche et en un sursaut elle se braqua devant ses yeux. Que lui voulait-il alors qu'il semblait la détestait?

- Vous êtres sûre que ça va? Demanda-t-il pour une fois inquiet.

Elle laissa ses yeux valser un instant et se rendait compte que d'autres gardes du corps les encerclaient afin que Tom puisse venir la voir. Elle attrapa sa main et le tira le plus vite possible hors de la salle centrale. Même dans cet état là, elle ne souhaitait qu'une chose, faire son travail. Et rien d'autres. Tom restait planté devant elle, la regardant étrangement, comme s'il cherchait à la déchiffrer.

- Nikkie, vous vous sentez bien?
- Qu'est ce qui vous prend de vous soucier des autres maintenant?
- Non en fait vous allez très bien à ce que je vois....
Répliqua le jeune homme.
- Ma vie ne vous regarde pas compris? Je ne suis là que pour faire mon travail, pas pour être votre amie. C'est déjà assez dur de jouer les proches de vous devant les photographes mais je ne compte pas être plus que votre garde du corps quand nous ne sommes que nous.
- Si c'est si dûr, pourquoi vous ne partez pas? Je ne vous retiens pas, je n'ai pas besoin de vous!
- Vous êtes bien trop égocentrique pour comprendre quoi que ce soit. Allez vous préparer, - vous allez monter sur scène dans quelques minutes. Et pour votre gouverne, je serai pas loin si quoi que ce soit tourne mal.


Elle se retourna et le laissa là, sentant très bien qu'elle lui aurait sauté dessus et l'aurait sûrement affublée de coups s'il ne s'arrêtait pas de la chercher. Elle avait besoin de tapper dans quelque chose, elle voulait oublier cette colère qu'elle avait. Elle se planta sur les côtés de la scène, de là elle pouvait tout voir, public et musiciens. Elle savait qu'ici elle serait la mieux placée pour évacuer le groupe en cas de soucis.

Les voilà sur leur podium, sous le feu des projecteurs, sous les cris des fans. Elle guettait, se concentrant comme elle pouvait essayant de ne pas entendre cette musique qui lui faisait tourner la tête. Cela semblait tout de même impossible vu le volume auquel était réglé chaque haut-parleur. Nikkie ferma les yeux un instant, se laissant emporter par ces petites notes de guitare, cette voix douce, cette basse envoutante et ces cymbales folles. Il fallait l'avouer, elle en était toujours aussi folle, même deux ans après, elle reconnaissait chaque note, chaque parole, chaque chanson. Elle se mordit la lèvre, elle avait tenté de tirer un trait sur eux, et elle s'était loupée. Elle avait placé tant d'espoirs dans son travail et c'était lui qui la poussait à redevenir celle d'avant, la Nikkie douce et fragile.

Elle ouvrit subitement les yeux. Elle sentait que quelque chose n'allait pas, et elle savait que lorsqu'elle avait ces impressions là, ce n'était pas bon du tout. Elle regarda la foule, qui ne semblait pas perturbée, elle regarda la régie, tout le monde était au plus calme. Le groupe semblait affreusement concentré et Nikkie semblait la seule à se sentir mal. Elle regarda en l'air, un projecteur se balançait dangereusement. Elle regarda sa position, au dessus de Tom. Ce n'était pas une coïncidence, elle savait que la personne qui en voulait à Tom était là ce soir. Le projecteur continuait de tanguer, de plus en plus fort, prêt à lâcher à tout moment. Elle entreprit de courir le plus vite possible, traversa le bout de scène qui la séparait de Tom et se jeta sur lui. Son instrument s'écrasa sur le sol sous le poids des deux jeunes. La musique s'arrêta d'un coup sous les cris d'un guitariste plus qu'énervé.

- Mais tu es folle ce n'est pas possible!! Pourquoi t'as fait çà!!! ???
- Tom, il faut pas rester là... Elle est là!!


A peine une seconde après qu'elle se justifia, le projecteur s'écrasa sur le sol, déchainant les cris apeurés des fans de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Selenne

Selenne

Féminin
Messages : 318
Points : 404
Date d'inscription : 30/12/2012

Âge : 27
Localisation : Grenoble

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMar 21 Mai 2013 - 13:44

J'adore c'est trop bien ma Nyly !
Le kiff quand même de plaquer Tom au sol comme ça ! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
- NYLY-

- NYLY-

Féminin
Messages : 62
Points : 71
Date d'inscription : 12/05/2013

Âge : 27
Localisation : Sud de la France

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMar 21 Mai 2013 - 13:48

T'as vu j'ai mis un de mes fantasmes XD
je suis contente que ça te plaise autant ^^
Revenir en haut Aller en bas
nouna

nouna

Féminin
Messages : 1077
Points : 1500
Date d'inscription : 11/06/2012

Âge : 26
Localisation : France sud - est

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMar 21 Mai 2013 - 14:34

trop chouette ! :p): suite suite suite !! quel reflexe ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
EstelleTH

EstelleTH

Féminin
Messages : 1238
Points : 1619
Date d'inscription : 01/05/2012

Âge : 20
Localisation : Var (83)

[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up EmptyMar 21 Mai 2013 - 16:53

J'adore, je ne sais pas quoi ajouter d'autre en fait, bien écrit, bien ficelé, je te suis toujours.

Vivement la suite :p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Fanfic] Burn It Up Empty
MessageSujet: Re: [Fanfic] Burn It Up   [Fanfic] Burn It Up Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfic] Burn It Up
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» Envy-Time to Burn-I Pilot Daemon le 15/11 à Toulouse ( 31 )
» [Fanfic] Un été passionnée/Passage au vrai monde
» [Fanfic] Boston City
» Heaven Shall Burn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Tokio Hotel | Les fans :: FanFictions-
Sauter vers: