News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez
 

 [Fiction] Parce qu'on oublie pas

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyMar 3 Avr 2012 - 20:11

Et voilà le quatrième chapitre, désolé pour l'attente :snif:
J'espère qu'elle plaira ^^


Chapitre 4


appartement des jumeaux
30 juin
01h15

POV Tom:

On est rentré vers 21h de ce repas qui m'a semblé être une éternité. Le dîner était dégueulasse et l'hôtesse n'en parlons même pas. Qu'est ce qu'elle était chiante avec ses "moi, moi, moi". On lui a dit qu'on devait finir nos cartons pour pouvoir nous en aller, sinon qui sait à quelle heure on serait partit. Après que Bill est demander si l'incendit avait fait des morts, on en a plus reparler. Rosa à changer de sujet sur son chat et Bill n'a pratiquement plus adresser un mot, répondant que "oui" et "non" sans jamais argumenter. Il était perdu dans ses pensés. Je sais qu'il ressent un mal être au fond de lui, qu'il se sent, maintenant qu'il sait la vérité, coupable d'avoir lu cette page de journal. Même si ce n'était que l'avertissement, il c'est sentit plus proche de cette fille. Je le sens, c'est mon frère après tout.
En rentrant, il est directement aller se refugier dans sa chambre et n'en resortira pas avant d'avoir fait le point avec son subconscient. Je suis assis sur le canapé devant la télé mais je n'arrive pas à me concentré sur le film. Je le sens mal dans sa peau, il doit être en train de se tourné et retourné dans son lit. Bill est comme sa, quand il veut quelque chose et que sa finit mal, il sent veux, se sent coupable, même si ce n'est pas de sa faute. Quand il a une idée dans la tête, il fait pas semblant. Il est très têtu même parfois un peu trop. Mais quand ces espoirs meurt et qu'il ne peut avoir ce qu'il désire, il peut mettre plusieurs jours à s'en remettre.
Sa me rappelle quand nous étions petit, 8 ou 9 ans. On avais eu des nouvelles peluches, moi un dinosaure et Bill un phoque. Bill n'était pas content, il voulait mon dinosaure et je voulais pas lui donner alors il avait essayer plusieurs ruses pour me le prendre mais en vain. J'en avait eu tellement marre qu'il essaye de me le prendre que j'ai balancer mon dino dans le lac, derrière la maison de nos grands parents. Juste pour pas qu'il l'ai. Bill était rentrer en pleurant et c'était enfermé dans notre chambre. Il ne voulait même plus manger et refuser de me parler. Sa colère avait durer 1 semaine, notre plus longue dispute. J'ai dû aller lui racheter un dino pour qu'il me pardonne.
Bill a vraiment beaucoup de mal à tourner la page. C'est un côté de sa personnalité que j'admire beaucoup mais que je déteste énormément aussi. J'aimerais être aussi fort que lui parce qu'il se donne à fond pour obtenir se qu'il veux mais j'ai horreur de voir mon petit frère comme sa. Perdre subitement tout espoirs, le sentir si mal, recoller les morceaux, je ne supporte pas. Tout sa à cause d'un satané journal. Je ne comprend pas pourquoi il y accorde tant d'impotance. Je peux comprendre qu'il soit curieux de le lire, je le suis moi-même et je peux comprendre qu'il soit triste parce que les anciens propriétaires sont mort, je le suis également. Mais je ne comprend pas pourquoi il réagit ainsi. Pourquoi le vit-il si mal?
La mort a toujours attristé Bill mais il est lucide, il sait que la mort fait partit de la vie, même aussi brutalement qu'un incendit. Il est conscient que la mort est partout, qu'elle nous touche de près ou de loin, qu'on y peut rien. Jamais il n'avait réagit ainsi, pas aussi violamment. Surtout pas pour des étrangers. Alors pourquoi? Bon, j'en ai marre, je vais aller lui demander, je sais qu'il ne dort pas. J'éteins la télé et me dirige vers sa chambre.
TOC TOC
Bill: Oui, entre.
Tom: Tu me laisse une place sous la couette?
Bill: Qu'est ce qu'y a.
Tom: Me vole pas ma réplique, c'est à moi de te demander sa. Alors qu'est qu'y vas pas?
Bill: Je sais pas trop, j'arrive pas à savoir ce qui me gêne au juste.
Tom: je t'avais bien dit de ne pas lire ce journal.
Bill: c'est pas sa.
Tom: Bien sûr que si. tu t'en veux de l'avoir lus?
Bill: Oui et non. D'un côté, j'ai envie de savoir qui elles étaient et de l'autre, maintenant que je sais qu'elles sont mort, je sais que si je lis ce journal, je vais souffrir, justement parce qu'elles sont morte. J'ai envie d'apprendre à les connaîtres mais sa me fera encore plus souffrir de le savoir, enfin bref, j'me comprend. Et ne me demande pas pourquoi je veux une telle chose parce que je ne le sais pas moi-même.
Tom: Ok, je comprend aussi. C'était justement pour éviter sa que je t'avais dit de ne pas le lire mais je ne m'attendais pas à que tu le vive si mal.
Bill: Ouai, moi non plus...Tu vas trouver que je suis maso mais j'ai quand même envie de le lire.
Tom: Effectivement, t'es maso.
Bill: (soupir) Je sais.
Tom: Tu veux qu'on le lise tout les deux?
Bill: T'es sûr de vouloir le lire? Enfin je veux dire que sa va t'attristé aussi.
Tom: Ouai mais bon...Qu'est ce que je ferai pas pour mon p'tit frère.
Bill: Merci Tomi.
Bill se lève, bouge les planches vers le mur et sort le journal et la boîte. Il pose celle-ci sur sa table de chevet et reviens se coucher sous la couette avec le journal.
Tom: Donne, j'vais le lire. Vu la couverture c'est vraiment un journal de fille.
Bill: Moi j'aime bien.
Tom: Normal t'en est une. AIE!! T'ose frapper ton grand frère qu'y est tout gentil avec toi?
Bill HAHA!! Ouai et si il me traître encore une fois de fille, j'hésiterais pas à frapper plus fort.
Tom: Mouai...Bref. Elle a quelle âge cette fameuse Mïa?
Bill: J'sais pas, vas-y lis.
Tom: Oui, oui, presse pas
"23 mars 2009, Cher journal ou je ne sais quoi"
Bill: HAHA!! Je sens que je vais l'adorer.
Tom: Oui bah t'attache pas trop et laisse moi lire.
"23 mars 2009, Cher journal ou je ne sais quoi
J'ai fêter mes 17 ans aujourd'hui et maman m'a offert ce journal. Elle m'a dit que ce serai sympa que j'en écrive un mais elle voulait plutôt dire que ce serai sympa qu'elle en lise un. C'est la première fois que je tiens un journal, sa fait un peu bizarre d'écrire mes pensées comme sa. En les écrivants sur le papier, je n'ai plus l'impression que se sont mes pensées, qu'elles ne m'appartiennent plus. J'ai un peu peur que quelqu'un puisse les lires, faut vraiment que je te trouve une bonne cachette. Oulà! Je me met à te parler comme ci tu étais quelqu'un et non un cahier, sa fait vraiment bizarre. Bref, je pense que je vais te cacher dans ma commode ou peut être sous mon oreiller. Non, c'est les premiers endroit que maman va chercher. Pourquoi pas sous le plancher avec ma boîte. Maman ne l'a jamais trouver alors tu sera en sécurité. Mais je te préviens, tu risque d'y rester un moment. Je n'ai pas l'intention d'écrire tous les jours ou peut être que si, on verra. Donc, je parlais de ma boîte. Je ne te dirais pas ce qu'il y a à l'intérieur, pas maintenant en tout cas. Si maman vient a découvrir ma cachette, au moins elle ne pourra pas l'ouvrir ni même savoir ce qu'il y a dedans en te lisant. Tout bien réfléchis je ne te le dirais jamais, on ne sait jamais, en revanche je te dirais où j'ai cacher la clé qui permet de l'ouvrir. la seule chose que tu dois savoir à propos de cette boîte est qu'elle m'est très précieuse. Et à par ma mère, rien n'est plus important à mes yeux que cette boîte en acajou.
Maman m'a emmené fêter mon anniversaire au restaurant chinois en bas de la rue. On était toute les deux comme chaque annéés et comme 10 ans aujourd'hui, aucune carte de papa, même pas un coup de téléphone. Bon fini pour aujourd'hui, il se fait tard et demain j'ai cours alors je te à je sais pas quand mais bientôt."
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyVen 13 Avr 2012 - 19:53

je commenterai quand tu postera le new chapitre !
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyDim 22 Avr 2012 - 14:59

Voilà chapitre 5, je suis vraiment désolée pour l'attente qui était vraiment très longue. Bonne lecture ^^


Chapitre 5
appartement
10h38
POV Narrateur:
Bill et Tom avaient continuer à lire jusqu'au alentour de 3 h du matin. Tom était rester dormir avec Bill. Cela fesait longtemps qu'ils n'avaient pas dormit ensemble. La nuit avait était calme, Tom dormait encore. Bill était réveiller depuis 10 minutes mais il restait là, allonger dans son lit à regarder par la fenêtre. Son regard suivait les nuages blancs et épais comme du coton, il aimait leurs donner forme. Il écoutait les bruits de la ville qu'on persevait sans peine. Les voitures passer, les gens parler, le vent tournoyer, le chat de Rosa qui était venu s'installer sur la balustrade de sa fenêtre, ronronner. Il remarqua l'absence des chants d'oiseaux, il n'y en avait pas beaucoup de ce côté là de la ville. Il écoutait la respiration régulière de son frère endormie, sans doute en train de rêver.
Bill se leva doucement, attrapa un bas de pyjamas, un t-shirt et le journal puis quitta la chambre sur la pointe des pieds, sans un bruit, telle un felin avec agilité.
Dans la cuisine, il se prépara une tasse de café, enfila ses vêtements et alla se poser sur la balustrade en fer qu'ils avaient aménager d'une petite table dans le coin et de deux petites chaises, telle une terrasse. Bill bu une gorgée de café un peu trop chaude pour sa pauvre langue et s'alluma une cigarette.
Le vent était frais, il lui caressa les joues et alla se perdre dans ses cheveux emmêler. Le chat vient trouver confort et douceur sur ses genoux.
Bill regardait les moindres détails qui l'entourait, une mère qui tirait par la main son fils qui fesait un caprice, les gens monter dans le bus. Son regard se posa sur une jeune fille juste en bas de l'immeuble, a quelques métres. Elle était là, immobile au milieu des passants qui n'hésitait pas à l'injuriez parce qu'elle bloquait le passage et qu'ils étaient presser, elle le regardait. Bill voyait bien que c'était lui qu'elle fixait ainsi mais il ne put s'empêcher de se retourner pour voir si il n'y avait pas quelqu'un derrière lui. Personne sauf lui. Il se dit que c'était peut être une fan qui l'avait reconnu mais il n'arrivait pas à s'expliquer pourquoi elle le fixait avec autant d'intensité. Elle ne le quitta pas des yeux une seule seconde, il bougeait, ses yeux le suivait.
Toujours immobile, elle ne fesait pas le moindre geste. Bill commença à se sentir gêner, mal à l'aise. il avait la désagréable impression d'avoir commis une faute, d'être en tort. Pourquoi? Il se demandait la même chose. Une idée lui susurra l'esprit, plutôt une pensée " Et si c'était Mïa?" Il se détrompa rapidement. "Mïa est morte mais après tout Rose a dit qu'il y a eu deux mort, elle n'a pas préciser qui." Mais malgré cette hypothése, Bill savait que ce n'était pas elle. Il avait apprit en lisant le journal que Mïa était de petite taille, de long cheveux brun ondulant jusqu'au reins et les yeux vert. La jeune fille qui l'observait sans cesse était blonde aux yeux bleu et elle était assez grande. Pendand une seconde, Bill eu un semblant d'espoirs mais celui-ci disparue aussi vite qu'il était arriver. Bill aperçut du mouvement dans la cuisine et plus par reflexe que par curiosité, il détourna son regard de la jeune fille et aperçut son frère se débattre avec la cafetière. Quand Bill retourna à sa position d'origine, la jeune fille était en train de partir. Une fois qu'il l'ai perdu de vue, Bill rejoignit son frère dans la cuisine.
Tom: Salut, j'arrive pas à me faire couler un café.
Bill Normal la cafetière est déjà pleine.
Tom: Oh! Sinon sa va mieux?
Bill: Sa va mais pendant que j'étais sur le balcon une fille m'a regarder.
Tom: Y'a rien d'étonnant là dedans.
Bill: Si, c'était bizarre. Elle était au milieu des gens, immobile et elle me fixait. Elle ne me lâchait pas des yeux. Les autres la bousculait, l'insultait et pourtant elle n'a pas ciller une seule fois. Sa a bien dû durer au moins 5 bonnes minutes, jusqu'à que je me tourne pour te voir et quand j'ai retourné la tête vers elle, elle était en train de partir.
Tom: C'est un peu glauque ton histoire.
Bill: Ouai, sa ma fait un peu flipper. Gustav et Georg viennent prendre le p'tit déj ici?
Tom: J'sais pas, va leur demander.
Bill finit la dernière gorgée de son café et sortie pied nue. A peine eu-t-il le temps de fermer la porte derrière lui qu'il entendit Rosa l'appeler.
Rosa: Bill!!! Je suis contente de vous voir.
Bill: (quelle poisse) Rosa, Bonjour.
Rosa: Vous êtes parties si précipitament hier soir, vous et votre frère, que j'ai cru que vous m'évitiez.
Bill: Nous? Vous évitez? (Si tu savais) Bien sûr que non. Pourquoi ferions-nous une chose pareil, c'est absurde.
Rosa: Tant mieux, je dois vous avouez que je n'ai pas arrêter de penser à vous, Bill, toute la nuit.
Bill: Oh! Vraiment? Je...Je suis sincérement désolé mais... en fait... vous plaisez à Tom et je lui est dit que je le laissait tenter sa chance donc... je ne voudrais pas qu'il soit triste à cause de moi, vous comprenez?
Rosa: Oui je comprend, je lui plait vraiment? J'étais pourtant persuader que je vous plaisez, petit oiseau. Mais je comprend que vous vous sacrifiez pour votre frère, je trouve sa vraiment...vraiment admirable. L'ambiance était un peu tendu au dîner hier soir, après notre conversation sur l'incendit et j'ai trouver sa dommage. Alors je me suis dit qu'on pourrait se refaire un dîner pour mieux se connaître, vous et Tom bien évidement.
Bill: Pourquoi pas. C'est vrai qu'on se pose pas mal de question sur l'incendit.
Rosa: Oui c'est se que j'ai cru remarqué. Pourquoi vous posez vous toutes ces question d'ailleurs?
Bill: Je ne sais pas vraiment. Sa nous a attristré de savoir que Mïa et sa mère étaient décédée dans cette tragédie. On aurait aimé en savoir plus ,voilà tout.
Rosa: Oh! Mais je n'ai jamais dit que Mïa avait était emporté dans cette incendit. Il y a bien eu 2 mort oui, sa mère et l'ancien concierge qui avait essayé de les aider.
Bill: Alors Mïa n'est pas morte? Elle est où maintenant?
Rosa: Je l'ignore, je ne l'ai pas revu depuis ce jour. Bon, ce n'est pas que je m'ennuie en votre charmante compagnie mais je dois aller travailler. Tenez moi au courant pour le dîner.
Bill: Oui, au revoir.
Rosa partie en fesant un signe de la main. Gustav sortit de l'ascenseur au moment où Rosa y entra. Il rejoingnit Bill dans le couloir en se retournant tout les deux pas pour observer les portes de l'ascenseur se refermer sur Rosa.
Gustav: Laisse moi deviner, c'est elle Rosa. Je l'ai reconnu à ta description très réaliste d'ailleurs. Qu'est qu'y a? T'en fais une tête, on dirait que ta vu un fantôme.
Bill: Euh... Vous venez prendre le p'tit déj avec nous?
Gustav: Ouai.
Gustav entra chez lui et resortit au bout de quelques minutes avec Georg, puis direction l'appartement d'en face. Les deux G alla se vautrer sur le canapé, suivit de Bill et Tom et de quatre tasse de café et croissant.
Tom: Vous en avait mis du temps. Georg, t'était bloquer au toilette.
Georg: Même pas.
Bill: Je suis tomber sur Rosa dans le couloir, enfin c'est plutôt elle qui m'est tombé dessus. Elle veut qu'on refasse un dîner et elle m'a sortie le spitch du "J'ai pas arrêter de penser à vous". Et désolé Tom mais la seule chose que j'ai trouver pour me débarasser d'elle c'était qu'elle te plaisait.
Tom: ( s'étouffant avec son café) Quoi? T'a dit quoi?
Bill: Désolé, c'était le seul moyen pour qu'elle me lâche, sa n'a pas vraiment marcher d'ailleurs.
tom Alors toi, tu ne perd rien pour attendre.
Bill: Elle m'a dit aussi que Mïa n'était pas morte. Il y a eu 2 mort, sa mère et l'ancien concierge.
Georg: Qui est Mïa? J'ai l'impression d'avoir sauté un chapitre ou deux.
Gustav: Ouai moi aussi.
Tom: Ah bon? Elle t'a dit se qu'elle était devenue?
Bill: Non, elle ne l'a pas revu depuis l'incendit.
Georg à Gusatv: J'adore parler dans le vent, quand la conversation n'est qu'à sens unique.
Gustav: Tu devrais avoir l'habitude depuis le temps, c'est leur spécialité.
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyJeu 17 Mai 2012 - 23:08

Vraiment désolé de ne pas avoir commenté ><"
J'ai vraiment adoré ce nouveau chapitre !
Je suis impatiente de lire la suite ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyLun 21 Mai 2012 - 21:16

Merci par contre je ne sais pas du tout quand je posterais le suivant, je t'enverrais un mp
Revenir en haut Aller en bas
Marion02

Marion02

Féminin
Messages : 44
Points : 50
Date d'inscription : 04/05/2012

Âge : 20

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptySam 26 Mai 2012 - 14:47

Ce début de fic est vraiment génial bravo la façon d'écrire est vraiment bien :bravo:
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2012 - 1:10

Une nouvelle lectrice bounce
Merci pour ton commentaire, sa fait vraiment plaisir ^^
J'avoue avoir perdu un peu la motivation c'est temps ci mais là je la sens revenir : D
Revenir en haut Aller en bas
EstelleTH

EstelleTH

Féminin
Messages : 1238
Points : 1619
Date d'inscription : 01/05/2012

Âge : 20
Localisation : Var (83)

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2012 - 8:06

J'avoue que je n'ai même pas encore lue le premier chapitre, mais l'histoire m'a l'air pas mal :')

Je commencerai à la lire dès que je pourrais ^^
Revenir en haut Aller en bas
Marion02

Marion02

Féminin
Messages : 44
Points : 50
Date d'inscription : 04/05/2012

Âge : 20

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2012 - 9:48

Bon courage alors
Revenir en haut Aller en bas
Marion02

Marion02

Féminin
Messages : 44
Points : 50
Date d'inscription : 04/05/2012

Âge : 20

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2012 - 22:28

J'attends la suite avec impatience le début m'a beaucoup plus il y a du suspens une peu de tragédie et ça rend vraiment bien continue comme ça surtout ! :bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Louna23

Louna23

Féminin
Messages : 180
Points : 227
Date d'inscription : 14/05/2012

Âge : 26
Localisation : rennes

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyDim 27 Mai 2012 - 23:14

je trouve ta fic trooooooop intéressante!! :gni: J'adore trop!!!!
Suiiiite ? :ok:
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyMar 29 Mai 2012 - 14:42

Et voilà la suite, avec beaucoup beaucoup de retard
J'espère qu'elle vous plaira ^^ Bonne lecture


Chapitre 6
Central Park
1 er juillet
13h30
POV Narrateur:
Bill: Où sont les bonbons?
Gustav: Regarde dans le sac, c'est toi qui les as rangés.
Assis dans la pelouse de Central Park, sous un soleil écrasant, les garçons mangaient à l'ombre d'un arbre. Bill avait eu l'envie irrésistible de faire un pique-nique, en voyant le soleil illuminé sa chambre. Après avoir convaincu les autres, il aida Gustav à faire les sandwichs et les salades, enfin picorer plutôt qu'aider. En revanche il avait parfaitement remplie le pagnier à pique-nique de bonbons et de sucreries en tout genre. Puis les voilà, assis dans l'herbe, à rire aux éclats.
Les bonbons fusaient dans tout les sens et un quart d'entre eux finissaient écraser dans l'herbe. Tom avait eu l'idée d'emmener un ballon avec l'intention de faire un mini foot. Les équipes était composées comme à leurs habitude: Bill et Tom d'un côté et Georg et Gustav de l'autre. Les garçons déposa leurs affaires sous l'arbre, fesant en sorte qu'ils restent dans leurs champs de visions, maintenant le match peux commencer. Le ballon circulait aisément entre Gustav et Georg mais allait difficilement vers Bill et Tom. On ne pouvait pas dire que Bill était très doué avec un ballon. Si Tom se débrouillait plutôt bien, Bill, lui c'était une véritable catastrophe. Etant mauvais perdant, on entendait Bill hurler "NEIN! NEIN! NEIN!" à chaque fois que le ballon s'éloingnait de lui. Bill venait d'avoir le ballon en dix minutes de jeu et s'apprêtais à tirer quand un chienvient le lui retirer du pied et marqua dans son propre camp. Le labrador brun continua à courir après le ballon, tout autour de Bill, comme ci il le fesait exprès pour le narguer. Ces trois acolytes se marraient en le regardant courir derrière le chien. Quand à Bill, il ne se marrait pas vraiment, mais ne pouvait s'empêcher d'être attendrit par ce joueur de chien qui poussait le ballon avec sa truffe.
... : Ricky!!!
Le chien se stoppa, lâcha le ballon et s'assit juste à côté, langue sortie, en entendant son nom. Bill se placa à côté de l'animal, ses amis le rejoignèrent et observa les alentours, à la recherche de cette mystérieuse voix. Une jeune fille s'approcha à pas lent, regardant alternativement les garçons et le chien. Bill la reconnut immédiatement, la fille de l'autre jour, celle qui l'observait sur le balcon y'a deux jours.
Bill: C'est la fille de l'autre fois.
Tom: Celle qui t'observait?
Bill: Ouai
Arrivée à leurs hauteurs, elle s'accroupie et attacha son chien à la laisse qu'elle avait en main.
Tom: Salut
... : Bonjour. Pardonnez Ricky, il ne peut s'empêcher de courir après un ballon quand il en voit un.
Bill: Euh ... Pas de soucie ... Je ... euh ... Tu es la fille de l'autre jour?
... : Ravie que tu m'es reconnue.
Bill: Comment tu t'appelle?
... : Cela n'a pas d'importance et ne vous regarde en aucun cas parcontre si vous pouviez arrêter de lire le journal de Mïa, sa serai sympa.
Tom: Pardon?
... : Je vous ai vue sur le balcon avec. Je sais bien que malgré le fait que je vous le demande, vous ne le feriez pas. C'est pour cette raison que j'aimerais venir le chercher, lui et la boîte en acajou qui va avec. Si je passe dans la soirée, sa pose un problème?
Bill: Non mais ...
... : Parfait alors à tout à l'heure. Ah! J'allais oublier, la clé se trouve sous la latte, juste dans le coin de gauche. Elle est difficile à trouver mais je peux vous assurez qu'elle y est. Sa serai bête que je ne puisse pas l'ouvrir. Si les affaires pouvaient être prête à mon arrivée, ce serai vraiment très gentil de votre part. Je n'ai pas l'intention de m'éternisé et j'aimerais si possible éviter d'y entrée. Cet endroit est trop remplie de mauvais souvenir.
Elle avait prononcé cette dernière phrase dans un murmure puis suivie d'un soupir, plus pour elle même que pour eux. A peine sa phrase terminée qu'elle tourna les talons. Les garçons resta sans mots, la regardant s'éloigner. C'est Tom qui rompit le silence.
Tom: J'ai l'impression d'avoir sauté un chapitre.
Georg: Pour une fois que tu as cette impression, nous nous l'avons tout le temps avec vous deux.
Après un énième match et une énième défaite pour Bill et Tom, les garçons prîrent le chemin du retour. Il était vers les alentours de 18h30 quand ils arrivèrent à l'immeuble. ils croisèrent Rosa dans le hall mais elle était bien trop absorber par sa conversation avec le gardien pour venir leur parler. Elle prit comme même la peine de faire un petit signe de main et un clin d'oeil à Tom, qui lui fit semblant de ne rien voir. Une fois à l'étage les garçons décida de se poser dans l'appartement des jumeaux.
Bières, gâteaux, cigarettes jongeaient la table basse du salon. Les garçons parlaient de Rosa, surtout Tom montrait son mécontentement. Bill se joignait régulièrement à la conversation mais ces pensées était ailleurs. Il se leva subitement sous les yeux étonées de ses amis et alla en direction de sa chambre. Arrivé dans celle-ci, il souleva la latte du plancher. Il posa la boîte à ses côtés et plongea la main le plus loin possible pour trouver la clé. Gauche rien, droite rien, mais où était-elle? Bill chercha dans chaque coin, il fit même glisser ses ongles dans les fissures. Il finit par la trouver coller à la planche du dessus. Il ne pût retenir un soupir de soulagement. Pendant qu'il cherchait cette petite clé an argent, une certaine angoisse l'avait envahit. Peur de ne pas retrouver la clé? De la réaction de la fille du park? Bill n'en avait pas la moindre idée et ne pouvait s'empêcher de se poser la question. Il rejoignit le salon avec le coffre et le journal, les posas devant lui et se mit à les observers.
Bill: Je meurs d'envie de l'ouvrir. Vous croyiez qu'elle le saura si je l'ouvre?
Georg: Je pense pas. Pas si tu remet tout à la même place.
Bill ouvrit le poing et fit tourner la clé entre ses doigts, hésitant. Les trois garçons qui le regardèrent commença à s'impatienter.
Tom: Bon, tu te décide à l'ouvrir oui?
Bill: Oui, oui, deux secondes.
La boîte se déverouilla et s'ouvrit dans un petit grincement. On pouvait y voir un petit écrin sur le côté, une enveloppe cachait le reste des objets. Bill la posa sur la table, on pouvait lire " Lila et Mïa, signé Papa". On pouvait constater qu'elle était ancienne mais très bien conserver. Sous l'enveloppe, une pile de photos bien rangés et un tas de lettres sans adresse. Bill prît le tas de photos en main et les défilas jusqu'à tomber sur une photo de deux jeunes filles, une brune et une blonde qu'il reconnût instantanément. Derrière était écrit "Nana et moi".
Bill: Regardez, c'est la fille de tout à l'heure et l'autre, je crois que c'est Mïa.
Tom: Jolie! Nana? C'est son nom ou juste un surnom?
Georg: Je pense que c'est un surnom ou peut être un diminutuf.
Tom: Ah ouai parce que sinon vive le prénom, trop bizarre.
La sonnerie retentit au même moment. Bill actionna la cinquième et rangea le tout en moins de deux. Tom ouvrit la porte à la fameuse Nana.
Nana: Re-bonsoir, je ne vous dérange pas au moins?
Tom: Non, non, entre.
Nana: Je ne préfére pas , merci. Je souhaiterais juste en finir au plus vite.
Bill: Tiens
Bill lui tendit la boîte et le journal, qu'elle prit assez rapidement. Petit détail que Bill avait oublié: il avait laissé la clé dans la petite serrures du coffre.
Nana: Vous l'avez ouvert?
Bill: Euh...Désolé
Nana: (soupire) Je suis mal placé pour dire que la curiosité est un vilain défaut.
Bill: Tu t'appelle Nana, c'est sa?
Nana: Co...Comment...
Bill: C'est écrit au dos d'une photo.
Nana: C'est Nathalie. Il n'y a que Mïa qui m'appelle ainsi.
Tom: J'me disait aussi.
Nana: Bon, sur ce, je vais vous laisser.
Bill: Attend. Tu pourrais ... s'il te plaît ... nous parler un peu de Mïa? Enfin je veux dire ce qu'elle devient et tout?
Nathalit ne répondit rien, en pleine réfléxion, pesant le pour et le contre.
Nana: D'accord mais pas aujourd'hui et pas içi. Demain, au café en bas de la rue à 15h.
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyMar 29 Mai 2012 - 16:01

Ouiiiiiiiii ! Enfin une suiiite !
J'ai hââââââââte de connaitre la suite !!! :bravo: :bravo: :-)
Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Marion02

Marion02

Féminin
Messages : 44
Points : 50
Date d'inscription : 04/05/2012

Âge : 20

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyMar 29 Mai 2012 - 17:39

C'était super j'ai hâte de voir la suite continue comme ça ! Suite
Revenir en haut Aller en bas
Louna23

Louna23

Féminin
Messages : 180
Points : 227
Date d'inscription : 14/05/2012

Âge : 26
Localisation : rennes

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyMer 30 Mai 2012 - 11:36

j'aime troppp!! c'est trop original!! j'adore! Suite??
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyVen 1 Juin 2012 - 8:26

Je suis désolée les filles, je ne pourrais pas posté de suite pendant un moment. J'emmène mon ordi a réparer ( changer quelques touches du clavier) et j'ignore combien de temps sa va prendre. En revanche je vais m'avancer à l'écrit et des que je l'aurais récupérer, je posterais.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyVen 1 Juin 2012 - 10:00

C'est pas grave ^^
Revenir en haut Aller en bas
Louna23

Louna23

Féminin
Messages : 180
Points : 227
Date d'inscription : 14/05/2012

Âge : 26
Localisation : rennes

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyVen 1 Juin 2012 - 11:31

ah dommage :-(
Bon rétablissement pour ton ordi! :gni: !!
Revenir en haut Aller en bas
lovely113b3

lovely113b3

Féminin
Messages : 113
Points : 129
Date d'inscription : 07/02/2012

Âge : 25
Localisation : Lyon

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptySam 9 Juin 2012 - 17:28

Et voilà le chapitre 7, j'espère que sa na pas était trop long
Bonne lecture ^^


Chapitre 7
café
2 juillet
14h50
POV Narrateur:
Tom: Arrête de faire claquer tes ongles sur la table, c'est énervant
Bill: Pas de ma faute, c'est nerveux
Tom: T'a aucune raison de l'être.
Bill: Je sais mais que veux tu que j'y fasse?
Tom: Bah déjà arrête avec tes ongles sa sera déjà bien. Déstresse petit frère, c'est une simple conversation, pas un rencard.
Bill: Ouai mais je sais pas pourquoi sa me stresse. T'imagine elle vient pas? Ou elle nous raconte des trucs horrible? Ou si elle s'énerve?
Tom: Tu deviens parano, sérieux. Ce n'est qu'une conversation entre personne civilisés, pas une déclaration de guerre. Elle a aucune raison de s'énerver.
Bill: Elle est en retard, elle viendra pas. Sa fait 10 minutes qu'on l'attend.
Tom: Bon calme toi. De un: on est arrivés y'a même pas cinq minutes. De deux: elle est pas en retard, c'est nous qui somme à l'avance. Et de trois: ... Bah y'a pas de trois mais no stress frangin.
Bill: Facile à dire, c'est pas toi qui ...
Tom: C'est pas moi qui quoi?
Bill: Rien, oublie. Tiens regarde la voilà. Tu vois je t'avais dit qu'elle allait venir.
Tom: Mais n'importe quoi toi.
Tom donna un léger coup de coude dans les côtes de Bill. Nathalie s'assit à la place libre que les garçons avaient prit soin de lui laisser. Un léger bonjour se fît entendre puis le silence s'installa à la table. C'est le serveur qui le rompit pour prendre les commandes. Une fois celle-ci prisent, Nana prit la parole.
Nana: Vous êtes arriver il y a longtemps?
Tom: Non, 5 minutes
Nana: Bien, fesont court à cette conversation. Je sais qui vous êtes. Enfin, je veux dire que vous êtes connu, certes pas assez dans cette ville et pas depuis assez longtemps pour être suivie par des paparazzis mais assez pour avoir fait une ou deux apparitions dans les magazines récement. Et je me demande sincérement pourquoi des personnes comme vous s'intéresse subitement à Mïa? Si c'est pour faire votre BA de l'année, vous perdez votre temps. Et ne me dite pas que c'est en rapport avec l'incendit parce que personne, je dis bien personne d'inconnu à cette histoire, ne s'y intéresserait autant. Et surtout pas des stars qui ce moque du petit peuple.
Tom: Bill est tomber amoureux d'el...AIE! C'est de la triche les coups de pied sous la table.
Bill: Ecoute le pas, il divague complétement. Il ne sait plus quoi inventer pour jouer les intéressant. On ne se moque pas du "petit peuple" comme tu dis, c'est tout le contraire justement. On a une profonde compassion pour l'espèce humaine et beaucoup d'admiration.
Tom: Qu'est-ce-que tu peux raconter comme conneries parfois. AIE! Mais arrête, c'est de la maltraitance à ce niveau-là.
Bill: Pas du tout, c'est toi qui raconte n'importe quoi.
Nana: Personellement, je suis plus convaincu par la douleur de Tom que par ton monologue, qui d'ailleurs je n'y croit pas une seconde.
Tom: Bon attend, je change de place avant de me faire étriquer et je te raconte la véritable raison. Voilà, donc. Quand on a emménager dans l'appart on savait qu'il y avait eu un incendit et au départ on se posait juste la question de si il y avait eu des morts. Puis Bill a trouver le journal, la curiosité la emporter et il a finit par apprécier Mïa au fur et à mesure qu'il lisait, voilà tout.
Un silence s'installa, un silence pesant. Bill essayait de se faire tout petit. Nana sirotait son café, perdu dans ses pensées. Gustav et Georg qui eux n'avez pas décrocher un mot de toute la conversation mais avaient tout écouter, hésitaient entre exploser de rire ou de garder le silence. L'envie de rire de la situation était de plus en plus forte mais ils savaient que Bill serait encore plus mal à l'aise si cela se produisait et qu'il serait imbuvable après sa. Voulant éviter les foudres de ce très chère Bill, les deux G décida de garder le silence , du mieux qu'ils pouvaient en tout cas. La situation était vraiment embarassante pour Bill. Non qu'il est honte de se qu'il éprouvait pour une inconnue mais plutôt du fait qu'il avait la désagréable impression d'être un gamin à qui on aurait prit la main dans le sac. Il était gêner des mots employés par son frère, amoureux? Non, le mot était pour le moment trop fort pour qualifié ce qu'il ressentait. Attirer plutôt, serait plus exact. Beaucoup plus attiré depuis qu'il avait vu sa photo. C'était un mélange de sentiment que Bill ne ressentait pas souvent même rarement. Un mélange d'attirance physique, caractérielle, moral. Un mélange de curiosité, de nouveauté mais aussi un mélange de peur, d'inconnu, d'une image qu'il sait construite mais qui est peut être irréel. L'envie de la connaître mais la peur d'être déçu. Tout ces sentiments en une seule et même pensés, elle.
Pour Bill, lui qui n'avait pas vécut d'histoire d'amour depuis ces 15 ans, cela fesait soudainement beaucoup. Beaucoup à avaler, digérer, à comprendre, à mettre des mots sur chaque sentiments.
Sans le vouloir, Bill avait baissé la tête, de honte peut être. Il sortie de ses pensées par un toussotement volontairement provoqué par Nana pour attiré son attention.
Nana: Bon, qu'est-ce que tu voulais savoir sur elle?
Tom: Elle est célibataire?
Bill: Tom!
Nana: Oui, elle l'est. En revanche je ne peux pas te garantir que tu es son style. Surtout qu'elle t'en veux d'avoir lu son journal.
Bill: Tu lui a dit?
Nana: Bien sûr, c'est ma meilleur amie et toi, tu n'es qu'un inconnu pour moi comme pour elle. Loin de moi l'idée de t'arracher tout espoirs mais sincérement c'est pas gagner. Tu ne lui a pas fait la meilleur des impressions.
Bill: Tu lui a dit quoi exactement?
Nana: La vérité. Que tu as trouvé son journal et sa boîte et que malgré la page d'avertissement, tu l'a lu malhré tout. Même si ce n'était que pour en apprendre plus sur elle, ce n'était clairement pas le meilleur moyen.
Bill: Oh! La poisse.
Nana: Quoi d'autre?
Tom: Elle a quelle âge? 18 c'est sa?
Nana: Oui, elle l'ai a eu le 23 mars.
Bill: Elle est où maintenant?
Nana: Quelque part. Je ne vous dirais pas où elle est, sous peur de vous voir débarquer à l'improviste. En plus je ne vous connaît pas assez pour vous donner un telle renseignement.
Bill: Je comprend.
Nana: Vraiment?
Bill: Non pas du tout, je ne comprend pas.
Nana: Je me disais aussi que se serais trop facile et que vous ne lâcheriez pas le morceau aussi facilement. On va passer un marché toi et moi, qu'en dit tu?
Bill: Quel marché?
Nana: Ecoute, je suis très protectrice envers elle. Donc je vous emmènerez la voir à condition que tu réponde à une question. Mais seulement si ta réponse me plaît.
Bill: Je t'écoute.
Nana: Que sait-tu d'elle?
Bill: Eh bien, elle s'appelle Mïa, elle a 18 ans. Son nom de famille je ne le connaît pas. Sa mère est morte dans l'incendit. Son père est partit quand elle avait 8 ans. Sa couleur préférée est le bleu nuit, son parfum de glace le caramel, chanson préférée ...
Nana: Ok stop, c'est bon. Tu connaît ses goùt mais son caractère?
Bill: Euh... en lisant le journal, j'ai supposé...
Nana: Tu as supposé?
Bill: Oui, je sais, je ne la connaît pas mais c'est justement pour sa que j'aimerais la rencontrer, pour apprendre à la connaître.
Nana: ...Mmh... on va dire que ta réponse me plaît. On ira la voir demain.
Bill: Merci.
Nana: Ne me remercie pas, je t'emmene seulement la voir. Je te l'ai dit ce n'est pas gagner. Je vous attendrez demain à 14 h en bas de chez vous?
Bill: Parfait.
Nana: Bien alors à demain.
Sur ces mots, Nathalie se leva, leurs fît un rapide petit signe de la main et sortie du café.
Revenir en haut Aller en bas
Kumiku

Kumiku

Féminin
Messages : 2021
Points : 2448
Date d'inscription : 09/09/2011

Localisation : Sous le lit de Bill

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptySam 9 Juin 2012 - 17:56

Youhooooooou !!!! J'attend la suite avec impatience ! :fete:
Revenir en haut Aller en bas
Marion02

Marion02

Féminin
Messages : 44
Points : 50
Date d'inscription : 04/05/2012

Âge : 20

[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 EmptyDim 10 Juin 2012 - 16:55

Génial Suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [Fiction] Parce qu'on oublie pas   [Fiction] Parce qu'on oublie pas - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiction] Parce qu'on oublie pas
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [CD] DARK TRANQUILLITY - Fiction (2007)
» [Fan fiction] Dans la peau d'un garcon
» [Jeu] Histoire à choix de réponse (prise 2)
» comment sa se passe dans le parc quand il fait moche
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Tokio Hotel | Les fans :: FanFictions :: Fanfictions abandonnées - plus de nouvelles-
Sauter vers: