News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez
 

 [Fic] Les enfants de l'oubli...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyVen 27 Avr 2007 - 19:44

" Débarque "


JE SUUUIS LAAAA !!!

Honte sur moi, j'ai dit mercredi et on est vendredi 0_0

Vous pouvez m'engueuler... -__-

" tout le monde la regarde "

heu.. qu'est ce que vous faites avec ces gourdins ? On se calme, n'approchez pas, je...

" Cours "

OUIN ! J'ai dit " eugueuler ", pas " frapper, trucider, torturer, ".....

hum.. la suite ^^"

:d):
-------------------------------------------------

Les brisements sourds de la couche de glace revenaient toujours plus forts, toujours plus proches. Cela me suffit pour me taper un bon marathon sur la rivière hivernale qui était à deux doigts de revenir à la vie. Je tenait fermement la main de Bill. malgré ses quelques bleus et son ankylosement, il pouvait aisement courir. On le comprends quand même, que feriez vous si vous étiez sur des torrents déchainés qui allaient se libérer de leur prison de glace pour vous engloutir...? Vous prendriez la fuite en hurlant de terreur ? Il me semblait...

enfin, revenons à notre aventure, la plus trépidante qu'il soit.

Le froid mordait sauvagement et m'engourdisais. Mais je continuais de sprinter, ne voulant en aucun cas, boire la tasse.
soudain, Bill se mit à redoubler de vitesse, lachant ma main et me dépassant. Il avait le regard tétanisé et les muscles tendus. je jeta un coup d'oeil derrière et je me mis à imiter le jeune chanteur allemand.
Les torrents gelés furent libérés ! Et ils arrivaient droit sur nous !

J'avais envie de hurler des appels au secours. Mais ça n'aurait servi à rien en ce lieu. Et ce stupide dragon de Tiger avait disparu !

Une giclée d'eau plus froide que mon congélateur vint me chatouiller le mollet. Je bondit de surprise et mon coeur se mit à battre comme un fou furieux. Plus que quelques minutes...
Mais je me rendit compte que nous ne pourrions jamais aller plus vite que la rivière.
J'attrapa le bras de Bill qui se stoppa brutalement et faillit perdre l'équilibre. Il me regarda, choqué :

- mais tu fais quoi !? Il faut s'en aller !!!

Je lui sourit ironiquement :

- Tu sais nager ?

Il me répondit avec l'envie survitaminée de dégager :

- Heu... Oui !

- tant mieux...

Je me retourna vers la rivière en folie. De gros morceaux de glaces voguaient comme des bateaux ayant perdu tout contrôle. l'eau coulait vite, baucoup trop vite. Elle était bien capable de nous engloutir sans qu'on est put faire le moindre mouvement.
Soudain, les torrents roulant vinrent percuter la plaque de glace qui nous servaient de plate forme. Elle la brisa comme un verre qu'on aurait laisser chuter sur le sol. Nous fûmes jeter brutalement en arrière. Je sentit une grosse vague m'immerger.
je me trouva sous l'eau. Des cristaux de glace me griffaient le visage. Le gel m'emprisonnait les jambes et les bras et le courant me poussait en avant, m'entraînant avec lui. Ayant mal retenu ma respiration, j'étais en train de m'étouffer ! Je dois remonter à la surface, je dois remonter !

Soudain, je ressentit une étrange énergie qui m'enveloppa. Je ne savais comment cela se faisait mais je me sentit légère et je me trouva isolée du froid mordant.
Au fond, je prit une bonne impulsion et remonta à la surface. J'émergea de l'eau comme un diable, ruisselante comme une fontaine.
Autour de moi, il y avait un bruit épouvantable. Le son des torrents allèrent se percuter sur les parois givrés du ravin. Il n y avait que des minis icebergs qui m'entouraient, lançés à corps perdus par les courants.
Je cherchait de mon simple regard, Bill. Mais il n'apparaissait pas ! Avait t'il été emporté plus loin ? Ou pire ! la rivière avait t'elle eu raison de lui ??
Je paniqua toute seule, patochant dans l'eau glacée, entrainée par le puissant courant.
Mais soudain, j'entendis ( et encore heureux que je l'ai entendu avec ce boucan ! ) mon nom. Je me tourna dans tous les sens, gênée par ce fichu courant.
Mais mes yeux se posèreent sur une grosse plate forme de glace, ayant peu souffert de l'eau percutante. Bill s'y trouvait, ruisselant et très faible. Il me regardait, le regard gelé et apeuré.
Ouf ! me voilà soulagé, il va assez bien ! Mais un autre problème s'impose : comment contrer le courant pour atteindre la plate forme ?
mais voilà que celle ci se déplaça vers moi, par je ne sais quel miracle. Après une bonne avançée, je tendit mon bras et attrapa le bord de glace. Celle ci était évidemment glaciale, mais je n'allais certainement pas la lacher !
Malgré les difficultés du au courant et au froid, ainsi qu'à l'eau, je réussis à me hisser sur la plate-forme. Bill était devant moi, soulagé de me voir saine et sauve. Lui, semblait complètement vidé de ses ultimes forces. Il avait très envie de somnoler, ça se voyait. Mais c'est vraiment pas le moment !
Les courants me semblèrent plus rapides, à un moment donné. Qu'est ce que cela signifiait ?
Je cria contre le bruit :
- Bill ! Ou ça va nous mener ?

Il me répondit, une pointe hilare dans sa voix :

- Surement pas au pays des rêves !

- sur la terre des cauchemars ??

Soudain, en regardant droit devant, je remarqua que le chemin de la rivière folle descendait. je compris soudain la raison de la vitesse redoublante...
je cria :

- On va bientôt le savoir !

- C'est obligé ?!

- Tu crois qu'on a l'embarras du choix ???

Nous nous regardâmes, sentant notre dernière heure venir. Je me jeta dans ses bras, la peur m'envahissant. Lui, me serra fermement, terrorrisé. Plus que quelques mètres et la plate forme se brisera comme une biscotte contre la descente. Et nous avec...
Nous fermâmes les yeux et baissâmes la tête.
Je pensa fortement, des larmes chaudes coulant sur mes joues :

- Si seulement... nous étions en haut... en sécurité...


Soudain, chose auxquel personne n'y croirait si elle ne le voyait pas, une lumière doré apparut et nous enveloppa. Je sentit un sentiment doux, agréable. J'eut l' impression de flotter, puis de voler... Hein ? Mais JE vole !! Et Bill avec !!
je fixa la plaque de glace en dessous de nous. les torrents me parurent bien loin maintenant. Le son s'éloigna. On montait, montait dans ce long faisceau de lumière... et arriva à la surface !

La lumière doré nous posa sur le sol enneigé. Puis, elle s'effaça aussi vite qu'elle s'était dessiné.
Je leva les yeux et regarda le ciel nuageux. J'étais presque contente de le revoir, ce bon vieux ciel. Même si il était moche, que c'est bon de le revoir !
Bill me serrait toujours aussi fort, les yeux fermés. Il n'avait rien remarqué ( alors qu'elle crevait les yeux cette lumière... ).

Je murmura :

- Bill ?

Il rouvrit ses yeux bruns luisant :

- On est mort là ?

Je répondit, joyeuse :

- Non ! Bien vivant ! On est sauvé Bill !!

Ses yeux s'éclairèrent et un sourire radieux apparut sur ses lèvres gercés. Bon, nous étions dans un sale état. Ruisselants et épuisés, et par dessus le marché, gelés comme la neige qui nous entourait. Mais qu'importe, nous nous étions sortis de cette voie qui semblait, à priori, sans issue !

Bill me serra dans bras, heureux. Moi, je fis de même. Cependant, je lui dis :

- Bill, je...

Perplexe, il me lâcha et m'écouta :
( de son étreinte... * paf *, aîlleuuu... je plaisantais ^^" )

Je... je suis...

- Zora ?

Je me mit à sangloter, le coeur gros. Je m'en voulais, je m'en voulais à mort ! Je devais l'avouer, c'est moi qu'il les est entrainés ici... :

- PARDONNE MOI !!!

Il me fixa, surpris :

- te pardonner ? mais de quoi ?!

Les yeux brillants de larmes, je lui répondit :

- C'est à cause de moi toute cette histoire... je t'ai forcé à venir... et maintenant... nous sommes perdus... et toi, tu es blessé. Et puis...

Je n'arriva pas à terminer. je fourra mon visage mouillé d'eau et de larmes dans mes mains blanchies par la neige. Je me sentait tellement responsable ! Si je n'avais pas vu cette enfant, et si je n'avais pas voulu le traquer, on n'en serait surement par là ! Ailleurs, mais pas ici...

Bill posa sa main sur mon épaule. Je resta dans la même position, trop occupé à me culpabiliser. Je ne savais pas si je devais ma crise
au contre-coup de la peur qui m'avait envahi lors des torrents ou bien à cette horrible sentiment d'avoir mis en danger mes amis sans réfléchir.
Mais le jeune chanteur allemand me parla d'une voix douce :

- Zora... Ce n'est pas ta faute... ce monde et ses enfants ont vraiment besoin de toi... Tu avais raison, tout à fait raison de venir...

Il s'arrêta un moment, me carressant l'épaule. Je leva la tête. Je ne pleurais plus et je sourit légèrement. Il n'avait peut être pas tort. J'ai vraiment bien agi ?
Il continua, le regard bienveillant :

- Et puis je ne sais pas si, à ta place j'aurais eu autant de courage et de volonté, devant cette histoire incroyable...
Zora. Arrête de te penser coupable. Celui qui l'est vraiment, c'est Frozen ! Nous devons l'enfermer et sauver ce pays !


J'écouta attentivement. Cela m'avait remonté mon moral à son apogée ! Je me sentit plus forte ! Plus sur de moi !
Je leva mon poignet en signe de victoire :
( " lève ta main et crie viictoiiire !!! "... * bang * , Aïlleux ! On peut plus chanter maintenant ?? Bon, je continue... ^^" )

- Bon ! Le moment n'est plus aux réflexions mais à l'action ! On va lui faire bouffer ses dents à ce gardien !

Bill approuva :

- Exactement ! Et on va lui faire avaler toute la neige qu'il a déversée !

- Exactement !!

Bill se leva, encore ankylosé mais en meilleur forme. Il Se tint devant l'horizon, le regard determiné et la forte attention de retrouver son frère et ses amis. ET moi, bien sur, avec la ferme attention de sauver les gens que j'aime... le plus au monde...

----------------------------------

" est couverte de bosses et une dent en moins... "

vfoilà, la sfuite demvain...


" cours chez le médecin et le dentiste "


^^ ( vous aimez toujours ?! )
Revenir en haut Aller en bas
kiss_bill

kiss_bill

Féminin
Messages : 809
Points : 0
Date d'inscription : 21/02/2007

Âge : 28
Localisation : *Ds les étoiles*... Oise 60

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyVen 27 Avr 2007 - 20:15

Oui moi j'aime toujours lol !! :-)))

Je veut la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
_maeva

_maeva

Féminin
Messages : 1424
Points : 0
Date d'inscription : 27/02/2007

Âge : 25
Localisation : Comme un aigle...Dans les nuages.

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyVen 27 Avr 2007 - 20:30

J'aime toujours et je veux encore et toujours la suite =PPPP
Revenir en haut Aller en bas
jano

jano

Féminin
Messages : 3043
Points : 0
Date d'inscription : 05/11/2006

Âge : 27
Localisation : sur le toît entrain de sifloter une petite mélodie pleine d'entrain

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyVen 27 Avr 2007 - 20:58

wow, j'ai pas fini de lire le début (j'en suis à la page 4 ¬¬) mais c'est trop bien!!! ^^ (dit, tu ne serai pas fan de star gate des fois? nan? parce que y a des truc qui ressemble un titi peu lol)
Revenir en haut Aller en bas
http://cinemabizarre-suisse.forumactif.biz
tokio-hotelienne59

tokio-hotelienne59

Féminin
Messages : 505
Points : 0
Date d'inscription : 30/03/2007

Âge : 27
Localisation : nord près de lille

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptySam 28 Avr 2007 - 10:16

qui n'aimerait pas allons lol moi en tout cas toujours en adorations devant ta fic c'est génial j'adore vivement la suite !!!!!! et au faite comment ils sont remonter misapar en volant ?? enfin bref la suite !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://tokio-hotelienne59.skyblog.com   mais je le commennce seu
celine kaulitz

celine kaulitz

Féminin
Messages : 484
Points : 0
Date d'inscription : 23/03/2007

Âge : 24
Localisation : Dans une poche de jean a Bill...

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptySam 28 Avr 2007 - 11:22

j'aime toujours AUTANT!!! voir PLUS!! lol
La suite viteeeee! tu ecrit vachement bien!!
Revenir en haut Aller en bas
jano

jano

Féminin
Messages : 3043
Points : 0
Date d'inscription : 05/11/2006

Âge : 27
Localisation : sur le toît entrain de sifloter une petite mélodie pleine d'entrain

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptySam 28 Avr 2007 - 15:23

ouah j'ai fini, je suis a jour xD c'est trop génial!!! ^^ CHUIITEUH! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://cinemabizarre-suisse.forumactif.biz
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyLun 30 Avr 2007 - 19:25

:fete:
woah, c'est fait un moment que je ne suis pas venue et voilà un tas de comm's qui m'attendent !!

Merci baucoup de votre soutien envers ma ficeuh ! ^^


jano -> We, je connais Stargate mais suis pas fan et je ne m'en suis pas aspiré ^^ je m'inspire de tout en fait ^O^

Tokio-hotelienne -> En réalité, il ont été télétransportés par la volonté de Zora
( qui ne connait pas encore bien ses pouvoirs ^^ ) je décris ce qu'elle voit ^^

celine Kaulitz -> Merciii ^^ :fete:

chuiteuh !!

-----------------------------------------------------


Au bord d'un immense lac congelé, notre troupe, autrement dit, Tom, Amy, Gustav et Georg soufflaient d'épuisement. Tom, les jambes tremblantes se laissa s'effondrer dans la neige. La membrane de ses grandes ailes épineuses était blanchies par la givre. Le guitariste suait comme un boeuf. La neige, le froid et cette périlleuse marche ne lui allaient pas du tout !
la jeune fille au cheveux dorés observait le lac en s'emmitouflant dans sa petite veste printanière. Celui ci était étrange. Elle s'imagina voir sortir le monstre du loch ness de ses eaux glaciales ou autre chose dans le genre ! Penser à un truc aussi ludique en ce moment précis était une des grandes qualités de Amy. Ne jamais desespérer, quoi qu'il arrive ! Malheureusement, ce n'était pas le cas des deux autres membres du groupe. Gustav, la casquette couverte d'une petite monticule de neige s'essuya une perlée de sueurs sur son front. Il ne savait plus quoi penser. Ni ou aller et que faire d'intelligent pour se sauver de ce lieu cauchemardesque ! Enfin, dans le passée, ça ne l'était peut être pas.. Comme l'avait décrit Doopa, Axenaras devait être un paradis, un havre de paix... seulement, non éternel...
Georg, positionné non loin du batteur, avait la tête baissée et était plongé dans ses reflexions. Il ne cherchait pas un moyen de s'enfuir le plus loin possible d'ici mais une façon de survivre dans le froid éternel de l'hiver abyssal... plus facile à penser qu'a mettre en pratique, vous voulez mon avis.
Bref, nos quatre amis n'étaient pas au plus haut niveau de leur forme et n'étaient pas prêt de la remonter ! On les comprend, quand vous savez pertinemment que vous pouvez mourir de faim et de froid à tout moment dans un paysage morbide et sans que des personnes le sachent ou du moins le devine, vous ne vous réjouissez pas ! Mais il y a une chose qui fait toute la différence d'une mauvaise pensée et d'un pas sur le bord du néant : l'espoir !

.......................

* raah !! Ce que j'ai mal aux jambes ! *

Bill et moi marchions ou plutot bravions difficilement les couches de neige pour se frayer un chemin dans un paysage... sans paysage ! mes bras et mes jambes me brulaient. C'était certaienement GRACE à l'eau qui ruisselaient sur mes genous qui avait gelé. Chouette alors !
Il n'empêche que ce n'était absolument pas agréabel ! Si nous pouvions au moins faire du feu, nous aurions pu nous réchauffer... Mais abandonnons cette idée, il n'y a aucun moyen d'y parvenir sans combustible !
Bill semblait moins démoralisé ce qui me mit à l'aise. C'est incroyable ! Malgré la probable chute qu'il avait faite, il était en forme !
Enfin un point positif ! La deuxième chose qui serait bien, ce serait de faire disparaitre cette maudite neige de ( censuré ).

Mais, lorsque je pensa cela, une chose étrange se produisit.
Qu'est ce que c'est calme autour de nous ! Bien trop calme ! Ou est passé le vent ?
Je me stoppa brutalement. Remarquant ça, le jeune chanteur allemand m'imita. Il semblait bien étonné :

- Ca ne vas pas ??

Je répondit, perplexe :

- Tu trouves pas que c'est drolement silencieux ?

Il écouta quelque minutes les alentours puis approuva :

- C'est vrai ! Le vent ne souffle plus...

- C'est étrange....

Je leva mon regard vers les nuages. Ils sont bien clairs. Et il fait moins sombre, bien moins sombre ! Je remarqua également que les flocons avaient cessés de tomber :

- Il ne neige plus...

Bill s'étonna :

- Tu crois que ça signifie quoi ?

Je réflechit. Voyons le topo : il ne vente plus, ne neige plus et l'atmosphère s'est éclairci...

...

Mais bien sur !!!

Je sauta de joie, effrayant Bill de ma soudaine agitation. C'est évident voyons ! La malédiction s'est affaibli et même baucoup !! Et si ça se trouve...
Mes jambes ne me faisaient plus mal, un miracle !! Et le froid, pourtant mordant ne me gênait plus ! C'est tout simplement le bonheur !!

Je me tourna vers Bill, le large sourire aux lèvres. le pauvre ne comprit pas tout de suite !

- Mais qu'est ce qui s'passe !??

- Bill !! Viens avec moi !

Il s'executa, un peu inquiet. Je lui prit la main et en même temps, fourra ma main dans sa poche ou se trouvait son médaillon. le métal luisait.
Je pourrais peut être l'activer...
J'expliqua rapidement au chanteur de ce j'allais faire :

- Ecoute bien, je vais réveiller le plein énergie de ton médaillon. Toi, tu fermes les yeux et tu te concentres sur lui...

heu... o.k !

Il obéit. Je l'observa. Quel charisme... Heu, non ! C'est pas le moment !
Lui, tenait fermement le médaillon au métal rouge de sa main droite. je lui prit cette main, ferma les yeux à mon tour et me concentra en pensant fortement :

* je veux... que cette malédiction s'efface à jamais de ces terres... *

Je le pensa puissamment. Enfin, peut être pas assez car rien ne se passa. Toujours ce silence...
Je recommença :

* Je veux que cette malédiction s'en aille pour toujours d'Axenaras... *

Toujours rien ! Ce silence, ce paysage sans paysages, ce froid, cette neige, cette neige, cette neige....... !!!

Je me mit à crier à pleins poumons : ( et pas élégamment mais bon )

degage, foutue malédiction et ne revient plus jamaaaais !!!!

je sentit Bill défaillir. J'ai du lui faire peur mais ça avait fait son effet ! Le médaillon se mit à exploser en un millions de faisceaux de lumières blanches, d'une pureté peu commune. J'ouvris les yeux. je sentit des gouttes d'eaux venir s'éclater sur mon visage. Mais celles ci étaient chaudes, d'une chaleur bienveillante, généreuse. La lumière était vraiment très vive. J'adore ça !
Le paysage ne se voyait plus, la neige non plus d'ailleurs. Tout n'était que lumière, une lueur paradisiaque ! Bill rouvrit les yeux. Il affichait un immense sourire ! Ce qu'il faisait bon ! Ce n'était pas comme ce froid mordant...
Une puissance du tonnerre se dégageait dans l'atmosphère. C'était comme si... Comme si... Bah, je n'arrive pas à le décrire de façon détaillée, il faut le vivre !!!

Cela dura quelque minutes mais pour moi, ce fut l'infini ! Enfin, si seulement... ^^

Puis, calmement, la lueur baissa, baissa jusqu'à redevenir médaillon. Lui, se reconstitua de façon qu'on aurait pu croire qu'il était aussi neuf qu'un bijou qui a été fait il y a à peine un instant.
Puis, attention soyez prêts et prètes à le croire : la neige avait complètement disparue ! Elle n'était plus là !

Autour de nous se trouvait un immense pré, certes un peu flétri à cause de la malédiction. L'herbe était pâle. Mais quelle joie de la revoir !
Au loin, se trouvait des montagnes. de grandes et belles montagnes !!
autour d'elles, des forêts ! de vastes et denses forêts !
Et le ciel, ce ciel. Bleu ! Bon, un peu gris mais il faut lui laisser le temps de s'en remettre de ce sort hivernale !
Bill et moi, nous nous regardâmes. Faut t'il rire ou pleurer ? Pleurer de rire ? Bah, ça n'a plus d'importance.


- ON A REUSSI !!

Je lui sauta au coup, comme une furie. Lui, pleurant joyeusement me serra dans ses bras. Qu'est ce que c'est bon de s'être débarrassé de cette neige !
Nous étions commes deux jeunes enfants qui se retrouvaient après un long voyage ! Pour sur, il était long ce voyage !!

Je me calma, après quelques minutes d'hystérie. Bill fit de même. Sa chevelure noir de jaie se fit balayer par une fine brise. Il sourit de plus belle, non mécontent de ressentir de nouveau un vent normal !

Je regarda dans tous les cotés, m'assurant qu'il ne restait plus la moindre trace d'hiver dans les parages. Puis, excitée je demanda à Bill :

- Et les autres ??

Au moment ou il allait me répondre, nous entendîmes un cri. Cela ressemblait à une plainte. Quelqu'un criait d'énervement. Qui ?

La voix me rappela une personne... Et à Bill aussi !
Nous nous fixâmes, pensant précisement la même chose :

- TOM !!


-----------------------------------------


La suite... demain ^^

( vous aimez ^^ ?? )
Revenir en haut Aller en bas
jano

jano

Féminin
Messages : 3043
Points : 0
Date d'inscription : 05/11/2006

Âge : 27
Localisation : sur le toît entrain de sifloter une petite mélodie pleine d'entrain

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyLun 30 Avr 2007 - 19:51

:nah: ze veux paaaaaaaaaaaaas attendreuuuuuhh demain [lol] xD lol c'est trop bien!!!! VITEEE LA CHUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITEEEEUUHH
Revenir en haut Aller en bas
http://cinemabizarre-suisse.forumactif.biz
celine kaulitz

celine kaulitz

Féminin
Messages : 484
Points : 0
Date d'inscription : 23/03/2007

Âge : 24
Localisation : Dans une poche de jean a Bill...

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMar 1 Mai 2007 - 9:26

rah on est DEMAIN !!!!
TU NOUS DOIT LA SUITEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!
Revenir en haut Aller en bas
BillTom
Modératrice des fics
BillTom

Féminin
Messages : 2878
Points : 0
Date d'inscription : 17/03/2007

Âge : 20

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMar 1 Mai 2007 - 9:38

oui!!on est demain!!!
stp!
j'adore toujours!!
Revenir en haut Aller en bas
http://abricot57.skyrock.com
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMar 1 Mai 2007 - 13:38

" arrive en buvant un soda "

qu'est ce qui vous arrive ???

" tout le monde la regarde "


... Ha mais oui ! On est demain, aujourd'hui !!! :-p:


la suite par là ! Suivez mon regard !

( merci pour les comm's )
-----------------------------


- Quelqu'un pourra t'il m'expliquer en détails ce qui s'est passé !!?


Tom s'agitait comme un diable à regarder dans tous les sens pour tenter de comprendre la soudaine et entière disparition de l'hiver. Amy, pas moins surprise sautait de joie, plus heureuse qu'un jeune chiot jouant avec son joujou. Gustav sourit largement en observant le ciel bleuté. une brise fraîche soufflait sur le lac dégelé. L'herbe se mettait à pousser, devenant plus verte, plus grasse, plus touffue. Des marguerites s'ouvrèrent, déployant leurs blanches et splendides pétales. Un peu plus loin de notre troupe, des violettes et des pâquerettes tapissèrent en un temps record, une petite prairie, vers l'entrée d'une forêt dense. Axeranas était en train de se réveiller !
Amy se jeta au cou de Tom qui faillit perdre l'équilibre :
Elle riait :

- C'est géniale ! Géniale ! Géniale !

Tom s'étouffa :

- C'est sur... mais j'arrive... plus à respirer...

La jeune fille relâcha son étreinte du bonheur, laissanz le guitariste souffler. Ses ailes avaient retrouvé leur brillance. La membrane semblait transparente et les nervures violacés devinrent plus distinctes. Georg s'approcha d'eux, peu enthousiasme. En réalité, il se posait l'ultime question de : " Qui a fait tout ça ? " .
La mine intterrogateur, il laissa les trois autres et monta la colline herbeuse qui surplombait le rebord du lac argenté. Soudain, en atteignant le bout, il vit deux silhouettes se dessiner au loin, dans l'immense plaine verdoyante. De là, peu de chance de les distinguer nettement. Qui est-ce donc ?
Plus elles approchaient, plus le bassiste les reconnaissaient. C'est... ?
L'une des personnes hurla :

- GEORG !!!

L'autre imita :

- C'EST NOUS !!

Il bondit de surprise et de joie. Ce sont Zora et Bill !! Ils sont vivants !

Il hurla à son tour aux autres :

- Tom ! Amy ! Gustav ! Bill et Zora sont là !!

A cette nouvelle, les yeux de Tom s'éclairèrent à la manière d'une bougie. Bill ? Vivant ? C'est vrai !!?
Il batta énergiquement des ailes. D'un pas de géant, il monta la pente herbeuse pour rejoindre le bassiste.
Il regarda devant lui, les deux personnes qui étaient réellement Zora et Bill !
D'un tir d'ailes, il s'envola, ou plutot, plana vers son frère.
Lui même s'arrêta, stupéfait. Tom... vole !?

- Depuis quand il sait faire ça !?

J' haussa les épaules, s'étant moi aussi arrêtée :

- J'en sais rien. Mais il arrive sur toi !

Tom, en l'air se mit à piquer comme un aigle vers Bill. Le chanteur cria " stop " mais ce n'était nullement l'attention du planeur. Il s'abatta sur lui.
Les deux frères firent un roulé-boulé avant de s'immobiliser non loin de moi qui riait.
Tom battait des ailes, donnant un bon coup de feune à son frère au cheveux noir de jais. Ils rirent.
Gustav, Georg et Amy les rejoingnèrent. maintenant, ce fut au tour de ma meilleur amie de s'abattre sur moi.

- ZOORAAA !!! TU ES VIVANTE !

Je mis les bras en avant :

- Oui mais s'il te plait, ne... HAAA !

Trop tard. Amy s'était jeté sur moi et les nous nous s'écrasâmes sur l'herbe grasse.
Tout le monde rirent de bon coeur. Ils n'avaient jamais envisagé une telle chose dans un lieu qui était, à l'origine dénué de tout sens.

peu après, nos amis allèrent s'installer vers le lac pour un repos bien mérité.
Il buvèrent l'eau fraiche et grignotèrent quelques barres de chocolat que Amy avait gardé dans son sac.
Bill ne cessait d'observer les ailes épineuses de son frère qui mangeait avidemment. Il ne savait pas si il devait en avoir peur ou si il devrait féliciter Tom d'avoir appris à voler...
Enfin, il lui posa la question :

- Tom... ou as tu eu ces... choses ?

Il leva la tête et fixa son frère. C'est vrai qu'il ne savait rien...

- En fait...

Il enfouit sa main dans la poche de son pantalon et en resortit son médaillon bleuté. Il n'avait rien perdu de sa splendeur !
Il lui montra, le brandissant en l'air :

- C'est lui la clef !

Bill observa l'objet et se rappela qu'il en possédait un même. Il le sortit également de sa poche. Lui brillait toujours autant de son rouge flamboyant.

- Comme celui ci ?

Tom agita la tête de haut en bas. Gustav et Georg prirent les leurs. Eux, luisaient comme des phares.
Moi, tout en me désaltérant, je regarda les médaillons luisants. Pour me débarrasser de la malédiction, il me fallut enclencher le plein énergie de celui de Bill. Mais Tom avait des ailes. peut être que Bill en possédait aussi ? Il faut essayer.
je me leva de ma place, près des rochers et m'approcha de Bill :

- essaye d'activer son pouvoir, Bill

Il me regarda, étonné :

- Tu l'as déjà fait non ?

je rectifie :

- Oui, mais c'était moi qui l'avait fait. Essaye, toi. Ca donnera autre chose peut être.

J'avais dit " peut être " mais j'étais certaine qu'il aurait, lui aussi une capacité quelconque, mais à la manière de son frère.

Bill fut tout de même inquiet. Il se leva, séloigna un peu vers le bord de l'eau et se concentra sur le médaillon, tenu dans la paume de sa main. Il le secoua pour tenter de l'activer. Mais rien ne se passa.
Il se retourna :

- On dirait qu'il n'en a pas envie...

Espérante, je me tourna vers Tom :

- Comment as tu fait toi ?

Il répondit, indifférent :

- Bah, en fait j'ai touché la pierre blanche au milieu puis elle s'est mise à briller...

Je rélféchit. Le médaillon de Bill n'était pas serti d'une unique pierre mais de plusieurs petites. Peut être qu'en les effleurant toute en mêm temps :

- Bill ! essaye de touche les petites pierres.

Il s'exécuta, sans pour autant en être convaincu. Il le fit plusieurs fois.
rien!
Mais, au moment ou il voulut abandonner, le médaillon se mit à briller d'une lumière rougeâtre.
Un peu surpris, Bill observa cette lumière, imité de toute la troupe derrière lui.
Brutalement, celle ci se transforma en une vive lumière rouge qui balaya les alentours. Bill se protégea instinctivement le visage avec son bras, de peur de se prendre quelque chose en pleine face. Mais cependant, ce n'était pas la tête mais le dos qui était pris. Il sentit des chatouilles, comme des plumes. Et, il se sentit léger, si léger qu'il aurait pu s'envoler.

La lumière rouge, après quelques courts instants se dissipa. Bill s'observa. Rien de changé... ?
mais les cris de stupeurs de derrière prouvèrent le contraire.
Amy sursauta :

Bill !! Wouah !

Georg s'esclaffa :

- maintenant, on a deux anges !

Gustav ironisa :

- Je n'aurais jamais osé faire rimer " ange " avec " frères kaulitz " !

Tom s'exclama :

- Bill ! Tu voles comme moi !

Il ne comprenait rien. Qu'est ce qu'il peut bien avoir pour soulever autant d'agitation. Il s'en alla vers l'eau pour regarder son reflet dans son miroir argenté.
Ca alors !? Des ailes !!?

Il fut plus surpris qu'étonné. Il possédait de gigantesques ailes en plumes, comme un oiseau. Celles ci étaient rouges, avec des reflets noirs sur toute la surface. Ils luisaient comme le lac et frémissaient au souffle du vent.
Il batta lentement de ses nouveaux membres.
Tom s'approcha de lui, heureux comme un enfant découvrant ses cadeaux à Noël.

- C'est fantastique Bill !! Fantastique !

- C'est bizarre... J'ai l'impression qu'on m'a implanté un truc dans le dos...

- T'inquiètes ! J'ai eu le même sentiment mais ça passe après !

Amy et moi, nous nous regardâmes satisfaites. Tout allait de mieux en mieux !
Je me tourna vers Gustav. Lui, tenait son médaillon bien en main et il le fixait longuement. je lui lança :

- A toi Gus !!!

Il me regarda, étonné. Puis, il se leva et s'approcha également de l'eau.
Il tendit l'objet, aux nuances jaunâtres devant lui. Faisant comme les autres, il effleura la pierre présente. Celle ci se mit à luire puis... Explosa !!
Un immense faisceau de lumière se détacha et vint enveloppa tous le bras du batteur. Surpris, il recula. Mais la lumière ne le mangeait pas bien sur. Au contraire, Gustav sentit quelque chose se matérialiser.
Puis, quand la lumière baissa, il cligna des yeux, un peu gêné. Mais ce qu'il vit lui les tint grands ouverts, je vous l'assure !
Dans sa main tremblante, il avait une... hallebarde !? Une grande arme au manche doré dont des insignes ornaient le long. Un ruban noir entourait le haut, vers la gigantesque lame étincelante et effilée à certains endroits. Elle était vraiment grosse cette hallebarde !
Bill et Tom fixèrent cette arme, apeurés. Ils en avaient presque oublié leurs ailes !
Gustav fit tournoyer légèrement l'hallebarde, faisant mine d'être un tueur en série.
Tom souffla :

- Je crois que je vais arrêter de t'embêter...

Gustav ricana :

- ca vaut mieux pour toi !

Bill observa le manche doré. Il semblait séparable...
Il fit remarquer au Batteur :

- Gus ! On dirait que le manche est fait de deux parties...

A cette remarque, Gustav regarda de plus près l'hallebarde. Il forca le manche, tentant de le séparer. Mais il n y a rien a faire car celui ci se détacha tout seul.
Il se sépara en deux grandes hallebardes. Deux armes pour le prix d'un !!
Il lança des coups en avant, soulevant sans effort les deux lames coupantes.
Amy s'exclama :

- Voilà qui va être utile contre Frozen !!

Gustav approuva :

- Ca ne vaut pas des ailes mais ç'est pas mal !!

Tom remarqua :

Ca va faire plus mal que des ailes ça, Gus !

Il regarda Tom d'un oeil vengeur :

- Oui, plus mal...

- Pourquoi tu me regardes comme ça !?

Tom recula légèrement, mettant ses larges ailes reptiliennes en avant. mais Gustav rigola :

- Mais je ne fais rien te faire voyons !

Tom soupira :

- Ouf...

- Quoique...

- Hein ?? Tu n'oseras pas ?

Cette petite discute nous arrachèrent un rire générale. Après tout ce voyage à travers un pays congelé dans l'hiver abyssale, il était temps de se lâcher un peu.
Bon, maintenant, c'est au tour de Georg. Mais celui ci sembla inquiet. Il tenait le médaillon en tremblant.
Bill lui demanda :

- Ca ne va pas ?

Georg souffla :

- je ne peux pas l'activer...

Amy s'exclama :

- Quoi ?

Il devint pâle, très pâle. Puis, il se sentit défaillir sur le sol, tombant comme une pierre, lâchant le médaillon qui alla rouler jusqu'au bord de l'eau et coula dans celle ci.
je cria :

- GEORG !!

Je m'agenouilla vers lui. Je mit ma main sur son front et je bondit de surprise : il était brulant de fièvre !
Amy s'inquiéta :

- Qu'est ce qu'il a !??

Je répondit calmement, mais peu rassurée :

- Il est malade ! Il n'a pas du supporter les changements de température...

Tom paniqua :

- La malédiction l'a eu !!!

Mais Bill le résonna :

- Mais non, andouille ! Sinon, il serait devenu glace !

- ha oui, c'est vrai...

J'enleva ma veste et la posa sur le malade :

- Il faut éviter que cela s'aggrave...

Tom fit remarquer :

- Il ne pourra pas venir au Palais dans cette état !!

J'approuva :

- C'est sur !... Si seulement Tiger était là...

Amy s'exclama de nouveau :

- Si seulement qui était là ??

Je me souvint que quatre de nos complices ne connaissaient pas ce dragon ( quel crétin de nous avoir abandonné !!! )
Je leva la tête et regarda le ciel, pensant l'aperçevoir
( je peux toujours courir... )

Il n'était pas là ! Que faire ? Que faire ??
Soudain, j'entendis un immense battement d'ailes. Je crut d'abord que c'est Tom, ou bien Bill mais ils étaient immobiles et leurs ailes, bien qu'elles étaient immenses étaient incapables de faire un aussi gros bruit...
je tourna la tête te soudain aperçut une grosse créature reptilienne rouge et ailée voler à basse altitude vers nous.
Ce lézard ressemblait affreusement à Tiger, à la différence que celui ci était rouge... :question:

J'eus soudain le sentiment que c'était lui... C'est lui ?
Il s'approcha, donnant l'impression de chercher quelque chose. mais lorsqu'il m'aperçut, il fonça.
Tom, l'ayant vu hurla :

Un dinosaure !!!

Gustav réagit :

- Ou ça !?

Tom ironisa dans sa panique :

- Il est pas assez grand peut être !?! Il va nous manger

Mais le dragon n' en avait nullement l'attention et alla se poser dans la prairie non loin d'ici. Je courus vers lui, heureuse de le revoir. Lui était de même. Il sourit, dévoilant sa mâchoire garnie de belles quenottes. Moi, ça ne me surpris pas. Par contre, Tom et Gustav... Georg, étant couché et malade, il ne voyait rien, Bill le connaissant déjà et Amy qui n'a peur de rien... Bon, je en vais pas me plaindre ! -_-

Le dragon plia ses ailes, les mettant au repos. Il souffla bruyamment et s'exclama :

- Je vous ais cherché partout !!

je sourit puis le gronda :

- Tu nous as abandonné dans le torrent ou quoi !?

Il fut surpris :

- Je m'en veux terriblement de vous avoir perdus mais la force du vent m'a obligé à remonter...

Je soupira :

Bon, c'est pas grave ! On est vivant !

Tiger souffla :

- Et je vois que vous avez fortement affaiblie la malédiction. Vous êtes trop fort !!

Je m' étonna :

- Affaiblie ? Elle n'est pas détruite ?!

le dragon expliqua :

- Elle est encore présente dans les montagnes. mais vous avez le gros du travail !!

je sourit de plus belle. Il faut dire que c'était le moment que le travail soit fait !
Amy me rejoins, suivie de Bill.
Tiger les salua, d'un geste de tête :

- Bonjour Bill ! Je vois que tu as découvert tes pouvoirs !

Le chanteur allemand approuva :

- Oui... Un peu surprenant comme pouvoirs !

Le dragon ria puis se tourna vers la jeune fille aux cheveux dorés :

- Et toi... tu es... ?

- Amy !!

J'ajouta :

- Ou la demi-tarée !

- Hé !?

Le dragon ria de bon coeur. Soudain, je remarqua sa couleur rouge, très belle d'ailleurs. Mais c'était blanc avant ?
je lui posa tout de même la question bien qu'il me semblait la connaître :

- Tiger, tu était blanc non ?

Le dragon se regarda puis s'expliqua :

- Ho ça... Si c'était blanc, c'est parce que j'ai été affecté par la malédiction... je suis comme ça, habituellement.

Je m'exclama, souriante :

- je préfère ça ! Tu ressemblais à un fantôme !

Il pouffa :

- merci, ça fait plaisir !


Soudain, je me souvint( je me souvient de baucoup de choses quand même ! ) que Georg était malade !

- Tiger, l'un de mes amis est tombé malade !

La créature ailée s'emballa :

- C'est grave !?

Je le rassura :

- Je ne pense ça mais il a de la fièvre, tu peux l'emmener se faire soigner ?

Tiger accepta. Il se dirigea vers le malade. Tom et Gustav, le voyant s'approcher se mirent de coté, peu convaincu de sa gentillesse :
Tom murmrura :

- Il va nous bouffer ! Il va nous bouffer !

Mais Tiger, ayant entendu se tourna vers eux, stupéfait :

- mais pas du tout !

Le guitariste ailé et le batteur sursautèrent !
" Ca alors, il parle ! " résonna dans leur esprit.
Le dragon sourit, leur jetant un regard moqueur. Puis, il s'en alla vers Gustav.


Lorsque Gustav fut emmené, nous nous remîmes en route !
Nous étions tous plus fières, plus sur de nous !
Et il le fallait ! A chaque minute passé, s'approchaient celles de la grande bataille...

------------------------

Voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
celine kaulitz

celine kaulitz

Féminin
Messages : 484
Points : 0
Date d'inscription : 23/03/2007

Âge : 24
Localisation : Dans une poche de jean a Bill...

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMar 1 Mai 2007 - 13:57

toujours aussi bien sauf que a la fin tu a confondu Georg avec Gustav !
lol!!
continuuuuuuuuuuuu
Revenir en haut Aller en bas
tokio-hotelienne59

tokio-hotelienne59

Féminin
Messages : 505
Points : 0
Date d'inscription : 30/03/2007

Âge : 27
Localisation : nord près de lille

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMar 1 Mai 2007 - 17:38

oué toujour aussi génial et j'allais dire la même chose que celine kaulitz lol vite la suite!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://tokio-hotelienne59.skyblog.com   mais je le commennce seu
jano

jano

Féminin
Messages : 3043
Points : 0
Date d'inscription : 05/11/2006

Âge : 27
Localisation : sur le toît entrain de sifloter une petite mélodie pleine d'entrain

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMar 1 Mai 2007 - 18:54

c'est trop bien! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://cinemabizarre-suisse.forumactif.biz
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 2 Mai 2007 - 16:45

Ha mince !! Effectivement, c'est Georg, pas Gus ! ^^

j'écris tellement vite... -__-

merci baucoup... Mais malheureusement...

" se met un casque sur la tête et murmure "


La suite viendra dimanche prochain...


" s'apprête à courir "
Revenir en haut Aller en bas
tokio-hotelienne59

tokio-hotelienne59

Féminin
Messages : 505
Points : 0
Date d'inscription : 30/03/2007

Âge : 27
Localisation : nord près de lille

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 2 Mai 2007 - 18:12

a nan pas dans aussi longtemps stppppp
Revenir en haut Aller en bas
http://tokio-hotelienne59.skyblog.com   mais je le commennce seu
BillTom
Modératrice des fics
BillTom

Féminin
Messages : 2878
Points : 0
Date d'inscription : 17/03/2007

Âge : 20

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 9 Mai 2007 - 10:00

hum hum!!
vive le retard moi j'dis!!lol
Revenir en haut Aller en bas
http://abricot57.skyrock.com
celine kaulitz

celine kaulitz

Féminin
Messages : 484
Points : 0
Date d'inscription : 23/03/2007

Âge : 24
Localisation : Dans une poche de jean a Bill...

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 9 Mai 2007 - 11:06

Ouais vive le retard t'avais dit dimanche , on est mercredi -_-' !
TU NOUS DOIT UNE SUITE LOL
VITEUHHHHH !! :=):
Revenir en haut Aller en bas
tokio-hotelienne59

tokio-hotelienne59

Féminin
Messages : 505
Points : 0
Date d'inscription : 30/03/2007

Âge : 27
Localisation : nord près de lille

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 9 Mai 2007 - 11:54

c'est clair j'y pensser plus ben voila c'est sympas pour nous pas grave deux suites d'affiler ou une hyper longue suite pour te faire pardonner de ton retard
Revenir en haut Aller en bas
http://tokio-hotelienne59.skyblog.com   mais je le commennce seu
tokio-hotelienne59

tokio-hotelienne59

Féminin
Messages : 505
Points : 0
Date d'inscription : 30/03/2007

Âge : 27
Localisation : nord près de lille

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyJeu 10 Mai 2007 - 14:24

alor la suite !!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://tokio-hotelienne59.skyblog.com   mais je le commennce seu
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 16 Mai 2007 - 12:14

" arrive, un sac sur la tête "


* faite que personne ne me reconnaisse *

" tout le monde la regarde "


+_+

" se met à courir loin, loin, loin... "


" revient "


bon, la suite après xxxx heures d'attente !^^"


------------------------------------

Après une " balade " à travers prairies verdoyantes et forêts touffus, nous arrivâmes à l'entrée d'une monté vers les plateaux enneigés. Les arbres autour de nous étaient étranges, comme endormis. Enfin, c'est l'impression que j'avais.
Les collines rocheuses au loin semblaient très instables, j'espère qu'on aura pas à les monter.
Bill, ses grandes ailes d'oiseaux rubis frémissaient non pas de froid mais d'envie de s'envoler par dessus la terre. Mais il se calma. En fait, il y avait quand même un léger courant d'air frais...

" L'intrépide " guitariste du groupe s'avança devant l'entré dont le sentier étroit et rocailleux donnait peu envie de s'y engouffrer.
Il observa le fond puis, se tourna vers nous, la mine inquiète :

- On doit vraiment passer par là... ?

Amy lui fit remarquer :

- Il y a toujours les pentes à escalader mais ça m'étonnerais que tu en ais envie...

Tom se renfrogna :

- Heu... bon, on y va ?

Nous nous engageâmes pour finir dans le sentier. Les parois rocheuses qui le renfermaient étaient couvertes de mousses et autres plantes grimpantes. Ils étaient hauts et semblaient grandir autour de nous. Mais restons calmes !
Bill ouvrait la marche. Il pliaient du mieux qu'il pouvait ses ailes pour ne pas s'écorcher contre les murs de pierre. Amy suivait derrière. Elle n'était pas tranquille. Chaque pas les rapprochait du monde éternel des glaces qu'était le Palais. Et ce n'était pas rassurant !

Tom tremblait. Etait ce le froid ou la peur ? Peut être les deux ? En tout cas, il ne supportait pas ce chemin escarpé. Il s'imaginait des choses horribles comme se faire emprisonner par les parois qui le serrerait jusqu'à étouffer ! Oui bon, Tom a peur ! ^^"
Gustav et moi fermions la marche. Je sentais une profonde pression parmi la troupe. C'était pénible. Personne d'entre nous ne savait exactement ce qui allait se passer. pas un n'avait déjà vu Frozen. Il fallait donc s'attendre à tout !
Gustav tenait fermement son hallebarde. je me trouvais derrière lui et je l'observais. Quelle belle arme quand même ! Elle ne sera pas de trop face aux créatures. Tiens ? D'ailleurs je me demande comment va Dax ? Bien j'espère...

A ma grande surprise, nous sortîmes très vite du sentier et atterrirent sur dans une clairière... pétrifiée.
les arbres qui constituaient une petite forêt autour avaient perdus leurs feuilles et ressemblaient à des doigts tordus à qui on aurait renversé de l'eau dessus et qui aurait gelé tout de suite après.
L'herbe, si on peut appeler ça de l'herbe était pâle et la verdure était toute flasque. Rien de naturelle là dedans !
Tom s'alarma :

- Haa ! Regardez ! C'est la malédiction !!

Amy calma le " courageux Tom " :

- Mais non, il y aurait de la neige !

Gustav remarqua :

- Dites, vous avez vu la brume qui flotte ?

Il pointa la dite " Brume " du doigt. C'est vrai, il y avait un espèce de brouillard, blanc et transparent. le froid devenait mordant. Aucun doute qu'on était tout près du palais.
Bill fit quelques pas en avant dans la clairière pétrifiée. Il tremblait et semblait peu rassuré.
Il prit la parole tel un espion :

- Il y a quelqu'un tout près d'ici...

Tom s'exclama :

- Comment tu le sais !?

Bill expliqua :

- je sens une empreinte énergétique...

Amy sautilla :

- Tu arrives à faire ça !? C'est trop cool !!

Tom s'alarma :

- pas cool du tout !! Que vont dire nos fans quand elles verront que Bill est en train de devenir une créature avec de ailes rouge sang et qui peut savoir si il y a quelqu'un qui se balade à 15 mètres de lui !!?

Bill lui lança un regard noir :

- Merci pour ton soutien frérot...

J'intervins :

- T'exagères Tom ( comme toujours.. * paf * ailleuhh... +_+ )
Je pense que les fans le trouveraient encore plus beau et charismatique !


Bill rougis puis se retourna vers la clairière :

- Hummm... Bon, heu... il faut y'aller...

Gustav ajouta :

- Il faut atteindre rapidement le palais pour détruire le Gardien.

Soudain, une voix que je connaissais très bien s'éleva dans le ciel :

- Je crains que votre voyage ne doive s'arrêter là...

La troupe se raidit. Bill chercha la personne qui aurait parlé. Son regard se planta au milieu de l'entrée de la petite forêt pétrifiée. Là, dans le brouillard apparut... Wit !?
C'était bien ce reptile bipède à la fourrure blanche et aussi sympathique d'une tombe. Ses yeux ovales brillaient de colère.
J'étouffa un cri. Comment avait t'il su ??

Bill resta immobile. C'est vrai que c'était la première fois qu'il le voyait ce lézard. Je comprend sa stupeur...
je trouva le courage de le défier :

- Wit ! Ne le touches pas !!

Tom intervint :

- Ouais ! ne le touche pas Wit !!.................... C'est qui ?

Wit prit un malin plaisir à se présenter :

- je suis le chef des troupes de maître Frozen, le grand Gardien éternel des Glaces !

Amy provoqua :

- pour quelqu'un de grand, on peut pas dire qu'on le voit !

Il lâcha un grognement plaintif :

- Très drôle, gamine mais tu ne sais pas à qui tu as affaire !

Gustav brandit son hallebarde luisante devant la créature :

- Qui que tu sois, tu es gênant ! dégage !

Il sourit, dévoilant une dentition du cauchemar :

- Dégager ? Ha, ha, ha, ha...

Il ricana méchamment. Sa longue queue fouetta l'air, faisant des claquements aigus.
Puis, derrière lui apparurent d'autres créatures, semblables à lui.
Il grognaient comme des chiens enragés. Il y'en avait une dizaine !
La troupe recula, apeuré.
mais Bill restait paralysé de frayeur. Ses ailes ne bougeaient plus et son regard ne quittait pas celui de Wit.
je regarda cela, alarmée. Et si il l'attaquait ? Il ne se défendra pas !!
Je cria :

- Bill !! Bill !!?

Mais on aurait dit qu'il ne m'entendait pas...Que faire !?
Soudain, Wit ricana de nouveau :

- C'est une proie facile ça.. hé, hé, hé... Attaquez le !

L'un de ses " sbires " se jeta sur le jeune allemand, toutes dents et griffes dehors ! Soudain, Tom fonça sur le reptile bipède, le percutant de plein fouet.
Les deux combattants allèrent se cogner durement contre les platanes gelés.
La créature hurlait comme une dératée. Elle n'arrivait pas à se relever, elle avait du se faire bien mal !
Tom, lui semblait aller bien, pas trop de mal ! Mais il se releva rapidement et refit face à Wit. Ses ailes étaient hérissés et des veines se dessinaient sur la membrane, évoquant sa colère :

- Si tu veux toucher à mon frère, il faudra passer par moi !

Une veine palpita à la tampe de la créature :

- T'aurais je sous estimé ?

Sur ces mots, il lâcha un cri strident et fonça, tête baissé sur Tom. Mais celui-ci s'éleva dans les airs, esquivant ainsi Wit. Il s'arrêta et leva son long museau au ciel, très énervé.
On ne pas dire que Tom s'amusait mais il y prenait un malin plaisir.
Bill fixa son frère, prêt à applaudir ( il s'est réveillé... ) mais la horde derrière lui n'était pas hors service...
L'un deux grogna comme un lion et s'avança devant le chanteur. Lui, se mit en position de combat et lui fit face.
elle rugit puis fonça comme un taureau. Mais Bill l'esquiva sur le coté puis, le poussa d'un bon coup de pied dans le ***** ( hé oui, censuré !! )
La créature bascula en avant, se cognant méchamment le menton. Elle ne bougea plus.
Bill leva la main, victorieux :

- Et d'un !!

Mais déjà un autre s'élança sur lui, la mâchoire grande ouverte !
Gustav vint à la rescousse en brandissant son hallebarde et frappant comme un furieux la bestiole qui, rejeté en arrière percuta le sol.
Gustav lui lança un sourire vainqueur.
Il ironisa :

- Finalement, c'est marrant de se battre contre ces bêbêtes !

- Allons y doucement Gus, on ne sait de quoi ils sont capables !


Moi, je me tint derrière. Je n'avais pas d'armes ni d'ailes. je ne servait à rien en gros... Et Amy non plus. Cependant...
Mon amie prit un gros baton. Je ne vois en quoi il allait être utile mais bon...

Sans attendre, Amy s'élança dans la bataille, baton à la main.
Elle fixa l'une des créatures de la troupe. Le regard téméraire, elle fonça.

- YAAAAAHHH !!!

Mais, le reptile l'ayant remarqué ne bougea pas. la jeune fille commença à le taper avec son baton. Mais la créature ne broncha pas. Elle continua plus fort mais rien n'y fait.

La créature agaçée happa brutalement le baton, lui arracha des mains et le brisa dans sa gueule, les bouts allant d'écraser sur l'herbe pâle. Amy devint blanche et s'immobilisa.
La bestiole ouvrit sa gueule monstrueuse. Elle allait la mordre !
Mais elle n'en eu pas l'occasion car quelqu'un oui sauta dessus, déboitant sa mâchoire. La bête bipède s'effondra sur le sol, criant aîgument. Elle cessa de bouger.
Amy respira longuement et vit Tom qui l'avait sauvé !
Il sourit, ses grandes ailes battant l'air.

- fais gaffe Amy !

La jeune fille sourit :

- D'accord !

Le jeune homme s'envola de nouveau, retournant à la bataille.
Soudain. Gustav, en sueurs mais performant arriva près d'elle et lui offrit l'une de ses hallebardes ( sachant que son arme est composé de deux hallebardes )

- tiens ! Ca va t'être plus utile qu'un bâton !

La jeune fille folle de joie prit la lame de guerre et la brandit devant les créatures ( moins nombreuses tout à coup ? ) ^^

- Ha ! Tremblez sales lézards délavés !

elle fonça sur eux, la lumière de la détermination brillant dans ses yeux.

J'observa tout ce beau monde.
Ils combattaient tous et moi, je ne faisais rien... ce n'est quand même pas le but d'un guide ?
Soudain, je pensa à Dax. Ou est t'il ?
C'est assez difficile de le reconnaitre ! Mais lui m'aurait reconnu !

je le chercha du regard. Dans cette foule de créatures blanches, essayer d'en trouver une qui vous parait familière !
Soudain, j'entendis crier mon nom au dessus de toute cette agitation........




---------------------


La suite plus tard ! ^^

" tout le monde la regarde "

Mais arrêtez ! je suis là maintenant !! ^^"

ha,ha,ha,ha,ha........

...

( ca vous plait ? :ange: )
Revenir en haut Aller en bas
celine kaulitz

celine kaulitz

Féminin
Messages : 484
Points : 0
Date d'inscription : 23/03/2007

Âge : 24
Localisation : Dans une poche de jean a Bill...

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 16 Mai 2007 - 12:25

C'EST PAS TROP TOT!! mdr

<<" tout le monde la regarde "

Mais arrêtez ! je suis là maintenant !! ^^" >>

BEN SI T'EST LA TU NOUS REMET UNE SUITE TODAY? :gni:
Revenir en haut Aller en bas
tokio-hotelienne59

tokio-hotelienne59

Féminin
Messages : 505
Points : 0
Date d'inscription : 30/03/2007

Âge : 27
Localisation : nord près de lille

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 16 Mai 2007 - 12:41

oui ben vite la suite !!!!! parce que tu nous a déjà bien fait poireauté ( je sais pas si sa s'écrit comme sa pas gravelol) vite la suite !! stp
Revenir en haut Aller en bas
http://tokio-hotelienne59.skyblog.com   mais je le commennce seu
kiss_bill

kiss_bill

Féminin
Messages : 809
Points : 0
Date d'inscription : 21/02/2007

Âge : 28
Localisation : *Ds les étoiles*... Oise 60

[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 EmptyMer 16 Mai 2007 - 17:18

Met la suite !! lol ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fic] Les enfants de l'oubli...
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES ENFANTS DU ROCK
» Tricots enfants
» Les enfants d'Atlanta
» Le Pavillon de l'oubli (The Sleep Room)
» L'orchestre des enfants perdus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Archives :: Archives :: Archives des Fanfictions :: FanFictions 2006>2008-
Sauter vers: