News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez
 

 [Fic] Les enfants de l'oubli...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyDim 25 Mar 2007 - 15:42

Voilà, à force de lire des fanfics, ça m'a donné envie d'en faire une ^^

Celle ci est basé sur la chanson "vergessene Kinders ", l'une de mes préférées ^^


LES ENFANTS DE L'OUBLI


.................

- .................. ? ??

- ...Ou... Ou suis je... ?

- ... Il.. il fait froid ?

- de la neige............. ?

- qu'est ce qui s'passe ?


Le brouillard. Il n'y avait que ça dans cette étrange lieu. De fins flocons tombaient comme des feuilles mortes sur le sol enneigé. On entendait le son d'un souffle venteux au loin. Il semblait très éloigné. Si éloigné qu'il serait impossible de le rattraper. Enfin, c'était l'impression que j'avais.
J'étais allongée dans la neige congelée. Elle était dur, glaciale. C'était très désagréable. lentement, j'essayais de me lever, ou du moins, me redresser pour me mettre en tailleur. les flocons semblaient figés. Et pourtant, ils continuaient de descendre pour aller se poser délicatement sur la couche de neige qui tapissait ce sol.
Je ne voyais rien, absolument rien autour de moi. Pas un arbre, pas un bâtiment, même pas une silhouette humaine. rien...

Soudain, quelque chose attira mon attention. Ce quelque chose, je l'avais sentis, derrière moi.
je fis un effort surhumain pour me retourner. Mon corps était ankilosé et mes membres me faisaient mal.
Là, dans la neige d'un blanc pâle, je vis un petit garçon. Ce petit garçon était emmitouflé dans une écharpe ou on devinait des nuances de rouge. Il portait un bonnet noir, dissimulant sa chevelure. Ses petites mains tremblaient. Son regard me fixait. Celui ci était éteint, sans lueur d'espoir. Il ne bougeait pas, comme paralysé sur place.
Moi, je continua à le regarder. je ne disais rien, en réalité je ne pouvais rien dire. Aucun mot ne sortait de ma bouche.
je ne savais pas si j'étais surprise, apeurée ou triste. je ne comprenait pas se qui m'arrivait.
L'enfant, soudain tendit sa petite main froide. Il cherchait un contact, d'après moi. Mais, alors que je voulait faire de même avec la mienne, celle ci refusa de bouger. j'avais beau ordonné à ma main de se lever et de prendre celle du petit garçon, elle ne m'écoutait pas.

Mais, l'enfant, de sa petite voix sanglotante dit :

- Ou est t'il ?

Je le regarda, ahurie. De qui parlait t'il ? vraiment, je ne comprenait rien...

- Ou est t'il ? Bill...

Bill ? je ne connaissais pas de Bill ! Mais, en me creusant un peu la tête, il est vrai que j'en connaissais un. mais seulement de vue...
Un mot me passa par la tête et, sans que je ne m'en rende compte, il sortit de ma bouche :

- Tokio Hotel ?

Le regard de l'enfant s'illumina d'une lueur d'espoir qui semblait, pourtant perdu à jamais :

- Oui ! Ou est t'il ? Il est avec toi ?

cette fois, j'étais complêtement stupéfaite ! Bill ? Avec moi ? Quelle idée ! Quoique ça me déplairait pas. Cependant, Le petit garçon ésperait qu'il soit là... alors que se n'était pas le cas...
Soudain, un grognement sourd se fit entendre. L'enfant sursauta et, la mine effrayée me fixa. Son attitude me glaça. Il semblait terrifié... Non ! Ca ne le semblait pas, il l'était vraiment ! Qu'est ce qui se passait ??

- Il arrive ! Il arrive !

Ses cris étaient gorgés d'effroi et de souffrances. il redoutait fortement la " chose " qui venait de grogner.

- Qui arrive !??

J'étais persuadé qu'il n'y aurait pas de réponses à ma question. Mais de tout façon, je ne savais vraiment pas quoi dire, je ne comprenait strictement rien.

Soudain, j'entendis une voix que je connaissais bien. Cette voix murmurait mon nom. Elle m'appelait. Puis, soudain, sans le vouloir je m'éloigna du petit garçon, qui m'hurla quelque chose que j'eus à peine le temps de comprendre :

- Amenez les ici !! S'il te plait !!


Puis, ce fut le vide un court instant. Et, la voix recommenca à m'appeler.

- Zora ?


J'ouvris les yeux. la lumière du soleil, passant par ma fenêtre ouverte m'éblouit, me forçant à les fermer. Mais je ne voulais pas ! Je luttais contre la lueur si forte de l'astre du jour.
J'étais dans mon lit, aux draps bleus. mes longs cheveux mêchés de rouge étaient ébouriffés. Je devais avoir une tête horrible mais bon, c'était toujours comme ça, au saut du lit.
Je tourna la tête et vit ma mère, debout à coté. Elle souriait.

- Tu es enfin sortis du pays des rêves !!

Pays des rêves ?? Si ce lieu enneigé et figé ou je me suis trouvé, c'était ce monde féerique dont on parle tant, je préfére amplement le monde réel. Enfin, c'était peut être un cauchemar. Mais quelle étrange cauchemar alors !
Ma mère, toujours souriante sortit de ma chambre.

- Allez, dépêche toi ! Tu vas rater ton train.

Mon train... ça me ferait rien du tout de le rater. Je le hais mon train, il n' y a que des gens idiots, qui te prennent pour une idiote et qui font des choses idiotes. Et puis le paysage, ce paysage qui défile devant mes yeux comme on fait défiler un film en accéléré : toujours la même chose...
Enfin, c'était ma réalité. Bien que je n'avais pas trop à me plaindre. Il m'arrivait quand même des choses intérréssantes ! mais peut être pas assez captivantes...

Après m'être habillés avec un t-shirt noir, un veston de même couleur et un pantalon gris bleu, je me dirigea vers la salle de bain. Là, je coiffa rapidement mes longs cheveux dont la couleur rouge luisait sous la lumière des rayons du soleil traversant la vitre. Puis, je me maquilla comme à on habitude et enfila mes gants rouges ficelés, ma montre et divers breloques que j'ai toujours aimé porter. Mais le plus important était mon écharpe tricoté par ma mère, arborant des nuances de bleu, de noir, de gris et de blanc. Un accessoire qui était à mes yeux, un porte bonheur. Cela va paraître étrange mais je la porte été comme hiver. Ca ne me dérange pas, absolument pas...

Le p'tit déjeuner englouti, je pris mon sac et je m'en alla vers la porte d'entrée, saluant de la main mon chien noir et blanc au regard attachant. Mon chien, je l'adore. C'est le premier qui me dit " bonjour " quand je rentre de l'école. Il n'est pas égoïste et sait me consoler dans mes moments difficiles. Si seulement tout le monde était comme lui... Parfois je me dis que les animaux valent mieux que les humains...



sur le chemin de la gare, je me fredonne " schrei " un titre que j'adore, venant de mon groupe préféré "Tokio Hotel ". Que j'aime la chanter ! Elle me donne parfois du courage quand rien ne va. Elle exprime parfaitement ce que je ressens... L'envie de crier très fort que je suis comme je suis.. Mais de toute façon, à part ma famille personne ne peut me comprendre... Je fais avec...


---------------------------------------

Voilà, je m'arrête là, qu'est ce que vous en pensez ???

( ma première fic...:ange: )
Revenir en haut Aller en bas
missflofette

missflofette

Féminin
Messages : 1822
Points : 0
Date d'inscription : 11/02/2007

Âge : 28
Localisation : Grenoble (38)

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyDim 25 Mar 2007 - 16:59

C'est super!!!!!
Tu écris bien je trouve!
Allez une ptite suite!!!!
:gni:
Revenir en haut Aller en bas
http://tell-me-more.skyblog.com
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyDim 25 Mar 2007 - 17:45

Super ! merci ! :ange:


Let's go pour la suite !!



------------------------------

Me voilà dans le train. Je suis assise à une place que j'ai eu la chance immense de trouver. d'habitude, je suis toujours debout...
J'attends ma meilleur amie. Elle est la deuxième personne à qui je fais le plus confiance après ma famille. elle n'habite pas dans le même village que moi, c'est dommage. On a tellement de choses à se dire, tellements de trucs à faire. Là, de nouveau je fais avec.
Pendant que le train avance infatiguablement sur ces rails rouillés, je prends un journal qui trainait par là. Je tourne les pages sans les regarder, rien ne m'attire vraiment. Quand, soudain, un article requière immédiatement mon attention. C'est Tokio Hotel !! Quelle surprise.

Je me met à lire minutieusement l'article. Il parle de leur nouvel album, de leur parcours et papati et papata. Il n y a rien de nouveau mais qu'importe, j'adore ça !!
En bas de la page, les chansons figurant sur l'album sont notés. Je les lis.

Et, soudain je tombe sur un titre qui m'interpelle :

" vergessene Kinders "

Etrange ! je n'avais jamais vu ce titre. Pourquoi me donne t'il une impression de déjà vu ??..... Mon rêve ? Mon rêve ???

Que.... Aïlleux !!!!!

Comme une abrutie, je me redresse et me cogne contre le haut du siège ou je suis assise. Bien que normalement, c'est censé être moelleux, il m'a semblé bien dur !
je me frotte la tête, me retenant de jurer. dans cette confusion, j'ai lâché le journal. Un peu fripé, je le ramasse.

Mon rêve... l'enfant...
y'aurait t'il un rapport avec ce titre ? Et Bill ? Que venait t'il faire là dedans ?

- pff, je deviens folle, c'est la seule explication...

je me plongea dans mes reflexions. Des reflexions si profondes que je ne vis pas ma meilleur amie arriver en trombe :

- SALUT !!!!!

je sursauta de coté et me fracassa sur tout le long du siège. Ma tête se cogna encore mais pas contre le siège cette fois mais contre la barre métallique qui sert d'appui aux bras et qui fait un mal de chien quand on se tape la tête dessus !
Je me relève péniblement, en grommelant des injures...
Mon amie, répondant au nom de Amy, me regarde bizarrement :

- Hum... tu as mal dormie ???

Entendant sa voix, je lève la tête et la regarde, m'efforçant de sourire :

- OUi !! Très bien !! Le nirvana !!!

Bien sur, celle ci ne me crut pas ! Cependant, elle ne posa pas de questions.
Amy s'asseya sur le siège, en face de moi, me frottant la tête un peu plus fort. Je tenais fermement le journal qui commençait à être sérieusement endommagé..
Les yeux bleu et malicieux de ma meilleur amie ne tardèrent pas à se poser sur celui ci :

- Waouh ! Tokio Hotel ! je peux voir ?

sans souffler de "oui ", je lui tendit le journal. Je pensais encore à ce titre, "vergessene Kinders ". Mon rêve se rattachait donc à ce titre ? Mais pourquoi ?

Mon amie, absorbée par l'article ne remarqua pas mon air interrogateur. Et je vous dis, heureusement car ses questions sont pénibles...

Nous arrivâmes à la gare de la ville ou se trouvait ma maudite école. Nous descendions du moyen de transport le plus monotone du monde quand je vis un panneau de Tokio Hotel. Il m'arracha un sourire ravi. J'avais de la chance, je les voyais partout aujourd'hui !
Mon amie me regarda, une lueur malicieuse dans son regard :

- Tu as retrouvé ta bonne humeur ??

Je lui tapota l'épaule amicalement.

- De quoi parles tu ? Je suis toujours de bonne humeur !!

- pas ce matin en tout cas !

- C'était une fausse impression...

pour toute réponse, Amy me poussa gentilment en rigolant. On regarda la pancarte de Tokio Hotel quelque instants puis, nous nous mettons en route pour ma maudite école !!

Soudain, devant la gare, je vis quatres jeunes garçons avec des gens qui les entouraient. Il me semblait avoir vu une tignasse noir mais je ne m'en occupa pas tout de suite.
Amy, aussi curieuse qu'un poulain s'approcha du groupe. je la regardait faire, sans l'arrêter. Qu'allait t'elle voir de toute façon ?


--------------------

La suite, un peu plus tard, je dois y'aller...snif !

Comment trouvez vous jusqu'à maintenant ? :ange:
Revenir en haut Aller en bas
leitizia
Modératrice des fics
leitizia

Féminin
Messages : 3957
Points : 210
Date d'inscription : 20/02/2007

Âge : 26
Localisation : Dans un petit village nomé Tokiohotel-live.com ...

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyDim 25 Mar 2007 - 18:31

COntinue! plizz
Revenir en haut Aller en bas
http://totalfiction.discutforum.com/
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyDim 25 Mar 2007 - 19:21

J'ai ma réponse ^^ lol

Suite is here !

------------------------

Amy tenta tant bien que mal de se redresser devant les personnes aux gros bras qui entouraient les quatres jeunes garçons. Je me retint de pouffer, c'était amusant !
Amy se retourna après maintes efforts et me lança un regard désolé. Elle ne pouvair rien voir. Je lui haussa les épaules, lui disant qu'il était temps d'y aller.
Soudain, il y eut une bousculade et une personne poussa Amy qui perdit l'équilibre et se trouva par terre.
Inquiète, je courut rapidement à sa rencontre. Celle ci était morte de rire, allongée sur le sol. Je la regarda, plus qu'étonné. Elle aurait pu se blesser et elle, elle rigole !!

- Je ne vois ce qu'il y a de drôle !!!

Alors que je l'aidait à se relever, une voix qu'il me semblait connaitre retentit derrière moi, à la manière d'une douce musique :

- Ca va ?

je ne me retourna pas tout de suite. Amy s'arrêta de rire et se figea de surprise. Elle pointa du doigt, la dite personne qui venait de me poser une question :

- Zora !! Tu as vu qui est derrière toi ???

- Pour le savoir, il faudrait que je me retourne andouille...

Sans précipitation, je détourna la tête. Et là, je me figea à mon tour.
Devant moi, se tenait..... Bill kaulitz !
Je n'y crus pas tout de suite. je cligna des yeux pour me rassurer que je rêvais. mais ce n'était pas le cas. Bill se tenait bel et bien devant moi.
Amy se leva comme un diable et s'accrocha à mon épaule, me faisant basculer de coté. je me rattrapa heureusement et lança à mon amie, un regard de feu.
Bill semblait soucieux lorsque je me mit à le regarder.

- Heu......Oui !! Ca va !!

Je répondis en montant le ton. J'étais un peu déboussolée...
Amy fixa Bill avec des yeux ronds comme des assiettes.
Elle avait baucoup de chance. elle n'était que difficilement timide...

- Salut !!!

Cette salutation enjouée gêna le jeune homme, aux cheveux noirs et au regard envouteur. Il détourna la tête et me regarda. J'étais un peu près dans le même état d'esprit que lui : Complêtement perdue....
Il me reposa de nouveau la question de tout à l'heure :

- Tu vas bien ?

Je baissa les yeux et fixa le goudron du sol. je ne savais plus quoi répondre, ni penser... en fait, je ne savais pas quoi faire... A part rester immobile comme une statue et rester muette comme une carpe.
Amy vint à la rescousse, remarquant ma gêne.

- Oui ! Elle vas bien ! Qu'est ce que tu fais ici ???

Bill leva la tête, sa chevelure noir d'ebène rejetée en arrière. Il sourit, un peu amusé.

- Hum, je ne devrais pas être ici... Nous avons eu un inccident et...

Moi, entendant le mot clinquant qu'est "incident ", je cria :

- Un INCIDENT !!? Quelqu'un est blessé !!???

Bill me regarda, stupéfait. Il devait me trouver très étrange...

- Non, personne est blessé, ne t'inquiète pas.

Je soupira. Cela expliquait leur présence dans un endroit aussi paumé !
Mais j'étais très contente de l'avoir devant moi. Trop contente même ! Je n'arrivais pas à le montrer...
Amy,plus curieuse, on ne fait pas, le questionna :

- Hum, qu'est ce que tu vas faire ?

Bill prit un air songeur. je visait son T-shirt. une tête de mort rouge vif. J'adore ça ! Et les breloques qu'il portait au poignet lui allait très bien !
Bill leva la tête, l'air désolé :

- je sais pas... Nous venons d'arriver...

Amy se mit à sourire malicieusement. Ce sourire, je ne l'aimais pas vraiment. Cela signifiait qu'elle avait une idée. Et ses idées n'étaient jamais jouissantes..
Elle se tourna vers moi et me chuchota à l'oreille :

- Ca te dit de l'aider ??

Je leva les yeux au ciel. Evidemment que ça me disait de l'aider. Depuis le début, je voulais l'aider. Mais...

Amy ! Et l'école ??

Amy haussa les épaules de manière ludique :

- Il y a plus important non ?

je me mit à réfléchir. L'école, c'était tout de même important. Mais cette occasion là ne se présentera jamais deux fois !

- Bon... Ok !

Je répondit ça mais je savais qu'au fond de moi, ce n'était pas une bonne idée. Amy se fichait pas mal de ses études et il faut dire que moi aussi, je m'en préoccupait peu. en fait, je pensais plutot à mes parents. Qu'allaient t'ils dire ?
Bill nous regarda, très étonné.

Heu... tout vas bien ?

Je leva la tête et le fixa, amusé. C'était la trosième fois qu'il posait cette question !

- Oui, ca va . Tu t'inquiètes tant que ça !?

Heu... bah... en faite...

Il était un peu déboussolé. C'était logiquement normale après un inccident.
Je jeta un coup derrière lui. je vis un jeune portant de jolies dreads avec une casquette vissée sur sa tête. Il avait l'allure d'un rappeur.
C'était Tom kaulitz !!
Amy, qui l'adorait se dirigea vers lui, sans demander son reste. Cette Amy quand même !
Je remarqua qu'elle me plantait là, seule avec Bill...

- Elle est vraiment speed !!

J'avais laché ça, sans me soucier que Bill pourrait avoir un mal fou à me comprendre ! Pensant brutalement cela, je le regarda. Lui, prit un air amusé et interrogateur :

- ...Heu ca veut dire... ???

Je baissa la tête, gênée. Je tenta de m'expliquer rapidement mais je perdit mes mots dans ma confusion :

- ha !! Heu... en fait.. Ca veut dire qu'elle est.. heu.. comme ça et... heu.....

j'entendis un petit rire. je leva la tête, réalisant le pire. Bill était plié en deux !!!
j'étais rouge de honte !!

- maaais !! C'est pas drôle !!!

Bill se reprit. Il avait ce sourire magnifique ! Enfin, moi je le trouvais magnifique...

- Es tut mir leid...

- C'est pas grave !!

Il prit ma main et il m'emmena vers les autres, sans me prévenir. je ne sais pas ce qu'il pensait de moi. mais il devait me trouver encore plus bizarre........ voir étrange !! Une espèce d'extraterrestre venu de la planête follàlié !!!
Pitié....


--------------------------

Voili, voilà, la souite demain ! ^^

vous aimez ? :ange:
Revenir en haut Aller en bas
_maeva

_maeva

Féminin
Messages : 1424
Points : 0
Date d'inscription : 27/02/2007

Âge : 25
Localisation : Comme un aigle...Dans les nuages.

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyDim 25 Mar 2007 - 19:59

Rooh c'est super ! J'aime beaucoup, jsuis pas contre une chtite souite !
Revenir en haut Aller en bas
BillTom
Modératrice des fics
BillTom

Féminin
Messages : 2878
Points : 0
Date d'inscription : 17/03/2007

Âge : 20

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyMer 28 Mar 2007 - 18:40

vui j'aime bien aussi!
la suiteuh!
Revenir en haut Aller en bas
http://abricot57.skyrock.com
kiss_bill

kiss_bill

Féminin
Messages : 809
Points : 0
Date d'inscription : 21/02/2007

Âge : 28
Localisation : *Ds les étoiles*... Oise 60

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyMer 28 Mar 2007 - 20:03

Moi aussi j'aime bien !!

Alors la suiteee
Revenir en haut Aller en bas
Mme.Kaulitz

Mme.Kaulitz

Féminin
Messages : 2341
Points : 0
Date d'inscription : 06/11/2006

Âge : 28

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyJeu 29 Mar 2007 - 16:51

trop bien j'adore la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://thecomplicated.skyrock.com/
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyJeu 29 Mar 2007 - 18:27

Wouh ! Ca fait plaisir^^

Voili, voilà... La suite !!!


--------------------------------------

Je fut entrainé par Bill. Celui ci me menait vers Amy et Tom. Même si, au fond de moi, j'adorais sentir sa main dans la mienne, j'avais une envie furieuse de la retirer, tellement j'étais gênée. Mais lui me la tenait fermement. Je n'avais donc aucune chance !

Amy, bavardait avec le jeune guitariste. je le fixais. Il a vraiment de beaux yeux. Et puis, il a l'air décontracté. je crois que j'étais la seule à être complêtement perdue. Même Bill avait retrouvé son calme.
Tom, voyant son frère arriver se tourna vers lui. En me remarquant, il fit un large sourire lumineux.

- Il y'en a des filles ici !

- Tom !

Bill réprimandait gentillement son frère, ses dreadlocks luisant au soleil qui brillait généreusement aujourd'hui. Après tout, nous étions fin Mars. Il était temps pour lui de nous emplir de sa chaleur énergétique !
Amy n'arrêtait pas de rire. Elle se trouvait devant son " petit dreadlockeur ". C'était le surnom qu'elle lui avait donné. C'est plutot original ! Enfin, moi je n'étais pas du genre à surnommer mes chanteurs préférés. Amy, c'était comme une passion. Donner un petit nom ! Cela lui donnait un grand sourire et une joie immense. Il faut dire qu'elle était facilement heureuse ! Quelle chance...
Bill se tourna vers moi. J'étais légerement muette. J'avais très envie de le combler de compliments sur sa voix, son look... mais rien ne sortait, comme si j'avais perdu la notion des mots. C'était affreux ! Enfin, pour moi... Amy était un véritable moulin à paroles ce qui faisait pouffer Tom. Bill avait remarqué que je n'osais rien dire. Il essaya, à mon grand soulagement de m'aider :

On va pas te manger tu sais !

Cela me sortit de mon engourdissement du à la gêne. je dit à haute voix :

Non !! Je suis indigeste !

Cette phrase fit rire Tom. Bill et Amy s'y mettèrent aussi. Moi qui normalement aurait aimé disparaître dans un trou de souris, sourit de soulagement. je me sentait mieux. Baucoup mieux même !
Soudain, un grand jeune homme arriva par derrière le guitariste. Celui ci avait de longs cheveux bruns lisses descendant jusqu'au raz des épaules. je n'eut pas de mal à le reconnaitre : Georg, le bassiste du groupe.
Amy, sans prévenir se tint devant lui, le sourire gigantissime aux lèvres:

- Saluut !!!

Ne s'y attendant pas, Georg rougit un peu. puis, il lui sourit :

- Salut ! Comment tu t'appelles ?

Bill, écoutant la question la répéta :

C'est vrai ! Quelle sont vos noms ?

Je sursauta. On ne s'était même pas présenté !
Honteuse, je baissa la tête. Soudain, Amy, bondit sur moi, à la manière d'un kangourou en furie !! Je tomba à la renverse sur le goudron qui est tout de même dur !
Amy riait à gorge déployé. Moi, je me frottait l'épaule, celui ci s'étant cogné contre le sol.
Bill se rua vers nous. Il semblait inquièt. Il ne devait pas apprécier voir des jeunes filles se faire mal...

- Quelle chute ! Rien de cassé ?

Je n'osait pas le regarder, ses yeux bruns luisant m'intimidaient baucoup trop. Cependant, mon épaule était douloureux et, par réflexes, je leva mon regard vers lui.

- Ca va, je crois...

Amy, riant un peu moins se leva. Elle se frotta le bas des jambes pour en chasser une quelconque saleté puis leva la tête, jetant ses cheveux dorés en arrière.

je suis Amy ! Et voici Zora, ma meilleur amie !

Elle me pointa du doigt. J'étais toujours à terre, je n'avais pas envie de me lever à cause sans doute de mon épaule qui me faisait quand même bien mal. Mais ce n'était pas la seule raison ! Bill était juste agenouillé à coté de moi. On ne pouvait pas mieux rêver !
D'un ton rassurant, il me dit :

- Tu arrives à te lever ?

En réponse, je tenta de me tenir à lui, malgré la blessure qui me brulait. Mais je m'en moqua un peu, un court instant. Bill, soucieux me tint pour que je ne dégringole pas. je vous avoue, j'adorais ça !!
Une fois debout, je lui fit signe de la tête que j'y arrivais seule. Même si je mourrais d'envie que ça continue, je ne tenait pas à lui mentir ! Quand même ! je ne suis pas comme ça !
Amy s'approcha de moi, inquiète :

- Ca va ? désolé ! je suis trop contente...

- J'avais remarqué, triple folle...

Je lui envoya ma phrase avec un sourire au coin des lèvres, la rassurant. Non, je ne lui en voulait pas. En fait, en ce moment, je ne pourrais pas piquer une grosse colère ! Impossible ! ^^

Bill Sourit à son tour. Un sourire resplendissant ! Enfin, pour moi. Je ne me lassait pas de le fixer... Mais il avait remarqué que je le regardait intensément..

- Heu... J'ai quelque chose sur le visage ???

Entendant cela, je me reprit rougissant comme une tomate. Quelle idiote !! ca ne pouvait évidemment pas passer inaperçue !!

Mais, au moment ou je voulais réparer mon erreur, quelqu'un attira brutalement mon attention, juste derrière Bill.
De l'autre coté de la route devant la gare, se tenait un petit garçon... Et celui ci ressemblait affreusement à celui de mon rêve...
Il me fixait intensément. Ce regard...... si triste..... exactement le même !
Cependant, une petite lueur semblait s'allumer au fond de ses yeux. Mais elle était si faible...

Tout se mit à tourner autour de moi. je revit, un court instant, le brouillard, la neige, les flocons figés dans l'atmosphère. J'eut l'impression de ressentir un froid glaciale en moi. Un froid qui me congelait de l'intérieur. Et ce garçon, cet enfant se tenait devant moi......

Soudain, je reprit sans m'en rendre compte mes esprits. L'enfant se tenait toujours de l'autre coté de la route, sur le trottoir, aussi stoïque que muet. On aurait dit qu'il m'invitait à le suivre !

Soudain, il se mit à bouger.
le petit garçon se retourna, me fixa une dernière fois puis se mit à courir.
Mais je ne voulait pas qu'il parte !! J'étais certaine que c'était lui, l'enfant de mon étrange rêve. Ce n'était pas un hasard ! Ni une coïncidence !

Je démarra au quart de tour et je me mis à courir, bousculant brutalement Bill, qui heureusement, ne perdit pas l'équilibre. J'aurais vien voulu m'excuser mais la situation était urgente !! je voulais savoir !!
Bill se retourna et me regarda courir. Il était interloqué.
Amy, Tom et Georg l'étaient de même.
Tom, abasourdi sortit :

- mais ou vas t'elle !!?

Amy, sur le point de paniquer sortit :

je ne sais pas mais.... ZORA !! ATTENTION !!!!

Amy cria, terrifiée. je m'étais élancé sur la route sans réfléchir. Et un camion arriva, fonçant comme un bolide, sur moi........
Ma vue se brouilla, sous la surprise et la panique...

J'eus juste le temps de regarder le trottoir devant moi. le petit garçon avait disparu...

-----------------

Voilàà !!!! ca vous plait toujours ?? :ange:
Revenir en haut Aller en bas
Mme.Kaulitz

Mme.Kaulitz

Féminin
Messages : 2341
Points : 0
Date d'inscription : 06/11/2006

Âge : 28

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyJeu 29 Mar 2007 - 21:07

ouais toujours , elle a eté renversée??? la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://thecomplicated.skyrock.com/
_maeva

_maeva

Féminin
Messages : 1424
Points : 0
Date d'inscription : 27/02/2007

Âge : 25
Localisation : Comme un aigle...Dans les nuages.

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyVen 30 Mar 2007 - 15:50

La suiteuuuuuh c'est extra !
Revenir en haut Aller en bas
BillTom
Modératrice des fics
BillTom

Féminin
Messages : 2878
Points : 0
Date d'inscription : 17/03/2007

Âge : 20

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyVen 30 Mar 2007 - 15:55

wé elle est trop bien!!
pourquoi ya toujours des moments tristes?!
c'est vrai dans toutes les fics ya des moments tristes!!
mais ça me plaît!!
Revenir en haut Aller en bas
http://abricot57.skyrock.com
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyVen 30 Mar 2007 - 17:02

Triste ? 0_o

Il faut que je fasse des moments drôles !!! Vite !! ^^

Merci pour votre soutien ^^

la suite !

-------------------------------------

je me sentit renverser en arrière. Le camion m'avait t'il heurté ? je n'en savais rien mais ce que je savais, c'est que " quelque'chose " m'avait percuté sur le coté.
J'avais les yeux fermés, allongée sur le sol et je sentit de violentes douleurs à mon épaule.

J'entendait des gens crier. J'ouvris les yeux. la lumière du soleil m'éblouissait. J'avais l'impression d'avoir dormi pendant des heures.

Il y avait une personne à coté de moi, à terre elle aussi. je me redressa péniblement. Voulant connaitre son identité, je tourna mon regard vers elle, malgré mon ankylosement.
C'était Bill !! Il me regardait, une lueur inquiète dans les yeux. Il tremblait, de surprise peut être, je n'en savais rien. En fait, je ne l'avais même pas vu se jeter sur moi, lors du camion qui me fonçait dessus. Tout était allé si vite !
Il s'approcha de moi et me questionna :

- Ca va ?? Tu es blessée?

Le mot "blessé " me fit regarder automatiquement mon épaule. Je sursauta. Mon pull était rouge de sang et je ressentait des brulures atroces !!
je retroussa ma manche du mieux que je pouvais pour observer ma blessure. Je la vis. Une zébrure sanglante, parcourant tout mon bras. Il ny a avait pas que mon épaule qui était touché !
Ce sang qui coulait le long du bras me donnait la nausée. je détourna la tête pour ne pas la regarder d'avantage.
Bill, lui ouvrit grand les yeux quand il vit la zébrure. Il se leva précipitamment et vint derrière moi.


- Tu as mal !? Il faut appeler une ambulance !!

je sourit. Un peu faiblement mais qui prendrait un large sourire rayonnant après avoir bien failli se faire shooter ??
Je me tourna difficilement vers le jeune chanteur aux cheveux noirs en bataille.

- Ca va aller ! Pas d'inquiétude !

Je dis cela en mentant presque ! Mon bras me faisait souffrir !
C'était étrange une telle blessure.. je n'avais pourtant pas rencontrer d'obstacles capable de m'en faire une pareille !!

- ZORAA !! CA VA !?

Je me tourna vers la voix qui m'avait appelé. C'était Amy qui accourait avec Tom et Georg. Elle était paniquée !!

Waouh ! la blessure !! Il faut soigner, opérer, endormir, bander !! Je sais pas !!!

son état de panique m'étouffa un léger rire.

- Calmos !! je ne vais pas mourir !

Tom, la mine interrogateur s'agenouilla vers moi.

- Pourquoi tu t'es jeté devant le camion ?

Amy, qui ne se calmait pas, cria :

- Elle a des envies suicidaires !!!!

je la regarda, levant le sourcil. Quand même, elle disait des bétises grosses comme des maisons !![/i]

- mais non ! Banane !! je n'avais pas envie de me suicider !!

Quelle idée ! Même si il m'arrivait d'avoir des déprimes profondes, je n'aurai jamais l'envie de mourir. Loin de là !!
Mais je ne pouvais pas dire la raison de ma brutale réaction... Ils me prendraient pour une folle ! Déjà que Bill n'ait pas loin de le croire..
Suivre un petit garçon à cause d'un rêve... C'est complêtement fou !
N'empêche que, tout cela devait bien rimer avec quelque chose. mais quoi ? Ou qui ?

Soudain, je me souvint des paroles de l'enfant. Il avait prononcé le nom "Bill". Et il avait réagi à celui de "Tokio Hotel "!

* peut être que... *

je me leva subitement. la blessure me faisait evidemment mal mais je ne m'en occupa pas. Je me tourna vers Bill qui semblait un peu perdu.
Je le questionna :

- Bill ! Est ce que tu... as rêvé... d'un endroit, heu.. plein de neige, avec un petit garçon ???

je lui posa cette question un peu brutalement. Il me regarda pour toute bon. Oui, maintenant il me prenait pour une folle aboutie !!!!

... heu, non... je crois pas...

* et zut... *

je baissa la tête, presque déçue. Je voulais vraiment savoir ce qui m'arrivait. peut être qu'il n y avait que moi qui avait vu l'enfant ?
Amy arriva par devant moi, toujours comme un diable sortant de sa boite :

- Zora ! Pourquoi tu as eu l'air bizarre quand tu as vu le gosse, de l'autre coté de la route ?

je sursauta, face à cette question. Alors, elle l'avait vu elle aussi. Ils l'avaient tous vue !
Ceci me rassura un tout petit peu...

- ......je sais pas...

Je répondit cela en me disant que, de toute façon, si je lui expliquait les raisons, elle ne me crorait pas....

Bill s'approcha de moi. Il me toucha légèrement la blessure. Cela me piqua un peu. Cela me fit gémir.

- tu crois pas qu'il faudrait te soigner ?

Il me fit un sourire amusé. J'observa la zébrure qui s'était arrêté de saigner et qui m'apprit que ce n'était pas si grave...

Hum... oui, tu as raison..

Il me prit par la main, me forçant à le suivre. je jeta un coup d'oeil derrière moi pour voir si le garçon était pas. Ce qui n'était pas le cas, à mon grand soulagement.


...

Après les soins, l'histoire fut oublié.
Nous allâmes avec le groupe qui nous menèrent dans un hotel trouvé heureusement pour eux.
Bill que je suivais de très près n'arrêtait pas de me poser des questions sur ma blessure, si elle me faisait mal et tout ça.
C'était touchant de sa part. et je ne vous cache pas que cela ne me dérangeait absolument pas !
Amy discutait activement avec Tom qui faisait de même avec elle.
Ils s'entendaient bien !
Georg parlait aussi avec eux.
Quelque chose me frappa. Il manquait quelqu'un dans le groupe, le batteur ! Gustav !

- Bill.. ou est... heu Gustav ?

Bill tourna vers moi, toujours avec son sourire envoûteur. Faillant rougir, je me reprit, bien heureusement.

- ne t'inquiète pas, il ait allé s'occuper des instruments

Au moment ou il dit sa réponse, un jeune homme musclé, casquette sur le crâne arriva dans le hall ( sachant qu'on était à l'entrée de l'hotel ).
Il nous salua de la main, grand sourire aux lèvres.
Amy se jeta devant lui, un " salut " enjoué sortant de son moulin à paroles.
Il fut amusé lui renvoya son "salut ", encore plus enjoué.
Tom, le sourcil levé, le regard méfiant dit :

- Tu as bien rangé ma guitare Gus ??

Gustav lança un regard farçeur à Amy, toujours rayonnante :

mais non ! je l'ai jeté voyons !!!

Sa réponse nous arracha un éclat de rire. Tom, appréciant peu la blague, passa à coté de lui, en chantant haut et fort :

- Ok ! Alors je vais aller m'occuper de ta batterie, avec baucoup de
" soins ".


Le sourire farceur de Gustav se tramsforma en grimace :


- Tu n'oseras pas !!??

Qui sait ???

Gustav se tourna et se rua à la rencontre de Tom qui, avec un sourire moqueur se mit à courir.
En s'éloignant, on pouvait entendre les mots suppliants de Gustav et les rires moqueurs de Tom.

Amy riait, accompagné de Georg et Bill. Moi, je me contenta de sourire. J'étais très fatigué, bien qu'on était qu'a la fin de la matinée.
Soudain, mon estomac se mit à " hurler ". Bill se tourna vers moi et sourit.

- Je pense qu'il est temps d'aller manger !

Amy et le bassiste hochetèrent la tête, en signe de oui.

Nous nous dirigeâmes vers la salle à manger. C'était splendide ! Le luxe se détachait de partout, à tel point qu'on n'oserait certainement pas toucher la nappe de la table !
Bill n'était pas tellement impressionné. Je me dis qu'il devait avoir l'habitude de ce genre de restaurant.

Tom et Gustav nous rejoignèrent après que nous fûmes assis à une table, près de la fenêtre, donnant vue sur une jolie place devant l'hotel, avec une fontaine giclant élégamment ses jets d'eaux.
J'observa cette fontaine. Elle était très belle !
les autres discutaient. Moi, j'étais rêveuse, comme d'habitude..........

------------------------

Et encore plein de lecture pour vouus !!:bravo:

Ca vous plait toujours autant ?? :ange:
Revenir en haut Aller en bas
_maeva

_maeva

Féminin
Messages : 1424
Points : 0
Date d'inscription : 27/02/2007

Âge : 25
Localisation : Comme un aigle...Dans les nuages.

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyVen 30 Mar 2007 - 17:12

C'est mieux car c'est plus joyeux !!!
:bravo:
Revenir en haut Aller en bas
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyVen 30 Mar 2007 - 17:14

Yoo !! J'ai réussi !!

" danse devant son ordi "


Heu... merci ! :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Mme.Kaulitz

Mme.Kaulitz

Féminin
Messages : 2341
Points : 0
Date d'inscription : 06/11/2006

Âge : 28

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyVen 30 Mar 2007 - 22:09

XDD , j'adore trop bien , comme d'hab
Revenir en haut Aller en bas
http://thecomplicated.skyrock.com/
_maeva

_maeva

Féminin
Messages : 1424
Points : 0
Date d'inscription : 27/02/2007

Âge : 25
Localisation : Comme un aigle...Dans les nuages.

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptyVen 30 Mar 2007 - 22:27

Moi jsuis en train d'en écrire une, j'abandonne celle que j'avais commencé loool !
Mais celle que je fais, je la posterai pas avant d'en avoir écrit au moins la moitié, car je sais comment elle se terminera !
Revenir en haut Aller en bas
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptySam 31 Mar 2007 - 18:43

Et la suite !

Ready go !!

------------------------

Après le déjeuner que j'avais adoré
( Ragoût de veau avec pâtes et une petite salade mêlé savoureuse ! )
Nous allâmes de nouveau dans le hall d'entrée de l'hotel.
Tom et Gustav se taquinèrent. une petite dispute légèrement épicé par l'intervention de ma meilleur amie, Amy.
Bill et georg les regardèrent, amusés. Moi, je restait pensive en les observant. Je réalisais que j'étais avec mon groupe préféré, à discuter, rire avec eux.
je ne pensais plus à mon rêve étrange et au petit garçon. Et encore moins à ma blessure que je ne sentais plus. je pensais simplement au moment présent.
Amy riait à gorge déployé. Elle semblait très heureuse. Bill souriait à sa vue. Un sourire rayonnant. Il n'avait plus l'air paniqué ou inquiet. je me demanda ce qu'il devait penser de moi ? Je devais être très bizarre, voir incompréhensible pour lui ! Enfin, je dramatise peut être un peu trop...

Tom releva fièrement sa casquette sur sa tête puis annonça haut et fort:

- Bon ! Il est temps d'aller repéter !

Gustav approuva :

- C'est vrai ! Vaut mieux ne pas chômer !

Georg conseilla, ses cheveux bruns luisant à la lumière des rayons du soleil passant à travers les grandes vitres du hall :

- Il faut accorder les instruments ! ils n'ont certainement pas bien du supporter tous ce déplacement !

Bill, le regard brillant se réjouit :

- Ca m'as manqué nos répét !

je regarda le jeune et talentueux chanteur. Je me dis qu'il valait mieux ne plus les déranger...
le coeur gros, je m'avança vers lui :

- Bill... je pense qu'il faudrait qu'on s'en aille...

Entendant ma déclaration, il se retourna étonné, chose auquel je ne m'y attendait pas !

- Pourquoi ? tu dois y'aller ?

Tom, ayant écouté se rua devant moi :

- Et pourquoi ne pas rester ? Vous ne nous dérangez pas !!!

Il me fixait. Rougissant un peu, je baissa la tête et me mis à réfléchir. En fait, je pensais à mes parents, qu'allaient ils dire ? Ils connaissaient ma passion pour le groupe Tokio Hotel mais comprendraient t'ils pourquoi j'avais fait ça ?

* bon, c'est Amy qui m'a entrainé là dedans... *


Tom, me voyant le regard intterogateur, leva un sourcil :

- Ne t'inquiète pas pour ta famille ! Nous avions besoin de votre aide !

Je leva précipitamment la tête. Voilà une bonne chose ! je n'allais pas craindre leur colère alors...
Je soupira, soulagée :

- Ouf... merci Tom !

Il me sourit et me tapa amicalement l'épaule ( heureusement, pas celui qui était blessé.. )
Amy sautillait, toute joyeuse ! Elle avait toujours rêvé de regarder Tom jouer de la guitare à une répétition. Voilà un veux de réalisé ! Et souvent, au moment ou on s'y attend le moins...

- ouais ! On pourra venir vous voir jouer !

Tom l'observa, une lueur malicieuse dans le regard :

- Bien sur ! je ne laisserai jamais deux ravissantes filles toutes seules !

Amy sourit de plus belle. je crois vraiment que rien ne la rendait timide !

Soudain, j'eus une envie pressante. Je me tourna vers Bill, le sourire aux lèvres :

- Hum... Bill, ou sont les toilettes ?

Il me répondit en me montrant la direction du doigt :

là bas. tu nous rejoints après. Le local se trouve dans le batîment en face de l'hotel !

Avant que je ne m'en aille vers les WC, il se retourna et me lança :

- Et fais attention quand tu traverses la route...

je fis une grimace. je ne pense que j'allais de nouveau me jeter devant un camion. Surtout que , le petit garçon avait disparu. Et que, peut être, il n'allait plus revenir...
Au fond de moi, j'espérais tout de même de le revoir. je voulais en savoir plus...

...

Après mon passage bref au petit coin, je couru le long du couloir pour revenir dans le hall de l'hotel. Bill, Amy et les autres étaient déjà au répét's. je ne les entendais pas depuis là, normal ! le local devait être insonorisé.

Sortant de l'hotel, je sentis une petite brise agréable sur mon visage. Le temps était splendide !
Nous étions au début de l'après midi. Je pensa qu'en ce moment même, je devrais être sur mon horrible banc à écouter à moitié mon prof d'histoire nous enseigner tous ces fragments du passé qui nous servirons, à mon avis à rien dans le futur ! Enfin, c'est toujours mieux que de n'avoir rien en tête...
Il n'empêche que je n'étais pas à cette endroit en cet instant précis. Ceci me fit frémir. A l'école, ils devaient tous s'imaginer que Amy et moi devions être malades. Ce qui n'était nullement le cas...

* si ils savaient...*

Soudain, au moment même ou je voulais traverser, une voix qui me sembla, sur le coup inconnue m'appela :

Zora !

Je me retourna et sursauta de surprise !
Devant moi se tenait... le petit garçon, le regard dur et noyé dans la tristesse. Il me fixait, comme toute à l'heure.
Cela m'effraya. Mais je ne recula pas ou m'enfuis pas pour autant. je m'approcha de lui, en respirant lentement comme, par peur qu'il ne m'entende.

- ... Qui... Qui es tu ?

Il ne répondit pas. Il continuait de me regarder. Je ne savais pas quoi faire. la seule envie que j'avais, c'étais de courir jusqu'au batîment et de m'engouffrer à l'intérieur, sans me retourner.
Cependant, mes jambes ne bougaient pas. J'étais paralysé. De frayeur sans doute. Il me faisait peur. Son regard ne me disait rien qui vaille. M'en voulait t'il ?
Sans crier gare, l'enfant virevolta sur ses talons et se mit à courir. Moi, sans réfléchir je le suivit, démarrant au quart de tour.

je traversa la route comme une fusée. le petit garçon était déjà loin devant moi. mais pas question de le perdre de vue !! je redoubla de vitesse, mes pieds quittant presque le sol.
J'arriva à une rue sombre et un peu étroite. je m'arrêta, reprenant mon souffle. J'avais déjà parcouru une grande distance. j'avais conscience que je m'éloignait des autres. Et ils n'étaient pas au courant de se que j'étais en train de faire..

* je pourrais toujours revenir.. *

Je me dis ça juste pour me rassurer. mais ça n'eut guère d'effets. je tremblait. C'est vrai, il faisait chaud et j'avais courru longtemps. Mais ce n'était pas la seule raison. J'avais peur. je ne savais pas ce qu'il allait m'arriver si je suivais encore l'enfant.

Je fixa la rue. Je ne vit pas le petit garçon. Il s'était encore volatilisé. Je posa ma main sur le mur à coté de moi et me tint à lui. je soupira, énervée.
Soudain, j'entendis quelqu'un siffler. je leva les yeux. Ceux ci se posèrent sur un vieux batîment, à l'autre bout de la rue. Il semblait abandonné à voir son état délabré.
Je couru vers lui, la nette impression que l'enfant s'y trouvait.
Les portes de l'entrée de ce batîment étaient ouvertes. Ca laissait croire que quelqu'un y'était aller.

J'entra. La salle devant moi était très sale. C'était plutot normale !
Un téléphone au mur dont le combiné pendait le long, clignotait. J'étais rassuré, celui ci marchait. je n'avais pas mon portable qui était dans mon sac que j'avais laissé tombé sur le bord de la route quand je me suis mise à poursuivre l'enfant inconnu.

Je m'avança dans la salle. tout était en très mauvais état. les vitres étaient brisés, des chaises étaient placés un peu partout et des mauvaises herbes avaient poussées ça et là. De plus, cela donnait un aspect effrayant. J'aurais déjà détalé d'ici si je n'avais pas cette envie de retrouver mon étrange espion. Soudain, dans la poussière au sol, je remarqua des traces de pas. J'en déduis que le petit garçon était bien passé par ici ! je me réjouis un peu. Mais ma joie retomba très vite lorsque j'entendis un bruit grave, comme un objet métallique qui s'était esclaffé sur le sol de pierre des lieux. je resta immobile, sensible au moindre son. je l'avoua, je tremblait de peur et j'avais froid. J'étais également en sueurs et mon coeur battait à en sortir de la poitrine.
Prenant mon courage à deux mains, je m'approcha du lieu ou il me semblait provenir le bruit métallique.
Je descendit des escaliers, bien que l'envie ne me titillait pas mais bon.
Plus j'avançait, plus la lumière baissait. peut être que je descendait vers les caves du batîments. je n'en savais rien mais il commençait à faire vraiment sombre.
Je sortit de ma poche, une petite lampe torche. Cette objet, j'étais persuadée qu'il me serait très utile un de ces jours. Et j'avais raison !



Je l'enclencha. Le petit faisceau de lumière se vit sur le mur devant moi. J'étais arrivé en bas. Il faisait sombre mais on devinait encore les formes et les objets du couloirs. Mais il y avait rien qui laissait penser qu'il y avait quelqu'un ici. Qui viendrait en ces lieux ??

Brutalement, le bruit métallique retentit ! Et cette fois ci, il était tout près !
Je bondit. Cette fois, ma peur était à son apogée. je tenta de garder mon sang froid. peine perdu car j'étais incapable du moindre mouvement. Mais, gardant néanmoins mon courage, je m'avança vers l'endroit dit du son. Cela me mena vers une porte fermé. A clef ? Non, elle était ouverte.
J'actionna le poignet en fer. j'eus l'impression qu'elle pesait des tonnes, mais ça devait être mon imagination. Mais, ce que je vit à l'intérieur, ce n'étais pas mon imagination ! C'était réel !!!
sous le choc, je lacha ma lampe de poche qui, s'écrasant sur le sol, s'éteignit..

- C'est impossible !! Je rêve !!??


---------------------

la suite plus tard !:-p:

Vous aimez toujours ? :sarcastic: ( vous avez peur ? lol )
Revenir en haut Aller en bas
_maeva

_maeva

Féminin
Messages : 1424
Points : 0
Date d'inscription : 27/02/2007

Âge : 25
Localisation : Comme un aigle...Dans les nuages.

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptySam 31 Mar 2007 - 20:12

Naan j'ai pas peur mais je veux la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mme.Kaulitz

Mme.Kaulitz

Féminin
Messages : 2341
Points : 0
Date d'inscription : 06/11/2006

Âge : 28

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptySam 31 Mar 2007 - 20:41

ah du suspence , ouais la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://thecomplicated.skyrock.com/
missflofette

missflofette

Féminin
Messages : 1822
Points : 0
Date d'inscription : 11/02/2007

Âge : 28
Localisation : Grenoble (38)

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptySam 31 Mar 2007 - 20:43

La suite la suite la suite...
C'est quand même stressant ton histoire...lol
Revenir en haut Aller en bas
http://tell-me-more.skyblog.com
Zora

Zora

Féminin
Messages : 210
Points : 0
Date d'inscription : 22/03/2007

Âge : 27
Localisation : Le pays du chocolat et des montres

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptySam 31 Mar 2007 - 20:43

" se frotte les mains avec un regard ardent "


Niark, niark.... demain !! :-p:


contente que ça vous plaise ! ^^


ouais, je sais mais c'est obligé.. lol
Revenir en haut Aller en bas
Mme.Kaulitz

Mme.Kaulitz

Féminin
Messages : 2341
Points : 0
Date d'inscription : 06/11/2006

Âge : 28

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptySam 31 Mar 2007 - 20:53

demain??? ohh lol , en dirais un film d'honneur mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://thecomplicated.skyrock.com/
_maeva

_maeva

Féminin
Messages : 1424
Points : 0
Date d'inscription : 27/02/2007

Âge : 25
Localisation : Comme un aigle...Dans les nuages.

[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... EmptySam 31 Mar 2007 - 20:57

Fais une longue suite, car attendre jusqu'a demain est un effort, alors il nous faut le réconfort ! Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Fic] Les enfants de l'oubli... Empty
MessageSujet: Re: [Fic] Les enfants de l'oubli...   [Fic] Les enfants de l'oubli... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fic] Les enfants de l'oubli...
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES ENFANTS DU ROCK
» Tricots enfants
» Les enfants d'Atlanta
» Le Pavillon de l'oubli (The Sleep Room)
» L'orchestre des enfants perdus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Archives :: Archives :: Archives des Fanfictions :: FanFictions 2006>2008-
Sauter vers: