News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez
 

 [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyLun 28 Juin 2010 - 21:24


Suche nach meinem Regenbogen

Prologue

Ne me regardez pas avec cet air là. Ne me jugez plus. Cela ne m’amuse plus. C’est si facile de me jauger maintenant, mais vous ne savez rien du passé. Vous êtes trop jeune, trop vieux, trop loin de moi, je ne sais pas. Il doit exister un autre monde où personne n’a jamais entendu parler de Tokio Hotel. Tant pis. Je n’ai pas le pouvoir de vous montrer ces dix années de ma vie. Il faudrait tout vous montrer, du début à la fin. Et il faudrait vous montrer les seize années précédentes aussi. Je n’en ai pas la force. J’ai envie de vomir.
Et toi, tu essaies de faire quoi exactement ? Je suis bien par terre. Elle est sympa cette rue. Je la connais pas, ça ne me rappelle rien. C’est bien. Pousse-toi. De toute façon, tu n’entends pas ce que je pense, alors j’ai bien le droit d’être dédaigneux. Tu me prends tout mon air, va-t-en. Va-t-en. Ce n’est pas toi que je veux voir. " Georg, lâche moi. "
Arrêtez avec ces flashs. Je n’en peux plus. J’ai mal à la tête. Je veux mourir ici, sous un drap opaque, ne plus voir vos flashs.
*
Je réalise que je fixe un plafond en coussinets. Je le reconnais. Je l’ai vu souvent le matin quand, après de trop longues soirées de travail, nous n’arrivions même plus à rejoindre nos chambres. Comment suis-je arrivé là ?
Je crois que Georg m’a ramené à la maison. Il a du me poser sur mon lit et me dire de dormir. Oui, c’est ça. Sauf qu’il en était hors de question. Il paraît que si on ne dort pas on devient fou. Je suis pas sûr que ça fasse un grand changement en moi. Je n’ai plus rien à perdre. J’ai du aller vomir dans la salle de bains, puis arriver ici, dans notre studio privé. Ca fait des mois et des mois que j’y viens seul, pour pleurer dans cette pièce insonorisée. Les micros sont débranchés. Les guitares de Tom aussi.
Il faut que je sorte.
Le couloir, les escaliers, le couloir, le salon. La porte. Pourquoi est-ce qu’elle ne s’ouvre pas ? " Georg ! ". Je sais, c’est inutile, mais d’une certaine manière, crier un prénom, cela fait moins peur que de crier dans le vide. " Georg ! je ne veux pas dormir, Georg, ouvre ! ". Il faut que je sorte. Les escaliers, la chambre – non, pas celle-là… -, la fenêtre. Et je saute.
L’air frais me brûle le visage, les étoiles qui se reflètent dans mes larmes m’aveuglent, mais je connais le chemin. D’une certaine manière, ma tête n’a pas quitté la pièce insonorisée. Je vois encore sa guitare sur le trépied, la boîte de médiators, les canettes à moitié pleines. Et, perdu dans ces pensées, je n’entends pas la voitures qui, sans doute, hurlent des klaxons incompréhensibles, ni les passants qui se retournent peut-être encore sur mon passage, un an après la séparation du groupe.
Le portail est grand ouvert, comme toujours. Je crois que j’ai ralenti, automatiquement. Je contourne l’arbre, la fontaine, et j’y suis. Lui aussi.
Tom Kaulitz,
01 /09/1989 – 07/02/2016.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
x-Darkprincess483-x

x-Darkprincess483-x

Féminin
Messages : 25
Points : 50
Date d'inscription : 11/07/2009

Âge : 26

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 13:10

wow...
première lectrice !! =)
mais elle est assez sombre ton histoire ?! lol
Continue miss , tu écris vachement bien !!! =)
suiiiiiiiiite please !! =D
Revenir en haut Aller en bas
http://x-love-cute-emo-boy-x.skyrock.com
x-Darkprincess483-x

x-Darkprincess483-x

Féminin
Messages : 25
Points : 50
Date d'inscription : 11/07/2009

Âge : 26

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 13:11

nannnnnnnnnnn !! pas la séparation du groupe !!!!!! >.< mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://x-love-cute-emo-boy-x.skyrock.com
th-addicts

th-addicts

Féminin
Messages : 671
Points : 842
Date d'inscription : 24/02/2010

Âge : 22
Localisation : A côté de chez mes voisins

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 13:32

Je suis du même avis que Lorraine , un peu sombre pour un début mais en tous cas , J'ADORE .
Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 13:50

Mmh... Ca ne sera pas beaucoup plus joyeux, hein, je vous préviens tout de suite ^^
Le chapitre 1 devrait arriver dans la journée
Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 14:07

Kapitel 1
Je ne sais pas combien de fois j’ai écrit de mes doigts tremblants mon prénom au-dessus du tien. Il y a même quelques traces de mon vernis noir qui s’écaille sur la pierre, comme moi. Cela fait si longtemps…
Déjà presque deux mois que tu m’as quitté, Tom. Mais combien de temps que tu n’étais plus vraiment toi ? Si tu savais comme je la hais. Je t’entends encore me répéter " Je l’ai voulu, Bill. J’ai choisi. " Oui, d’accord… mais moi ? C’était la première fois qu’on ne prenait pas une décision importante ensemble, et regarde où ça nous a mené. Toi tu es mort, et moi, c’est tout comme. Alors maintenant, on fait quoi ? et ce " J’ai choisi " contre lequel je ne peux rien, qui ne fait presque plus de moi ton petit frère, me brûle la voix et le cœur. Je crois que j’ai envie de dormir ici, près de toi. Le visage tourné vers le sol, pour que tu vois combien j’ai mal, parce que ça, Tom, c’est de ta faute. Mais je t’aime, plus qu’elle, plus que quiconque. Pourquoi ce n’est pas moi que tu as choisi ? … Bonne nuit, Tom.
*
J’avais oublié que le soleil pouvait faire si mal aux yeux, et l’alcool si mal à la tête. Bonjour, Tom. Je te laisse, je vais aller prendre une douche. Appeler Georg, aussi, pour qu’il me rende nos clés. On dirait qu’il y a déjà pas mal de monde ici, et le soleil est levé depuis longtemps. C’est étonnant que je ne me réveille que maintenant.
Elle apparaît dans mon champ de vision, et déjà je regrette de m’être éveillé. Je sens soudain tout mon corps brûler à sa vue. Elle. Comment ose-t-elle ? Elle ne m’a pas encore remarqué, sinon elle aurait fui. Elle le sait, pourtant. Elle sait qu’elle n’a aucun droit de venir ici. Je voudrais faire quelque chose, je voudrais la détruire. Elle me dégoûte tellement. Tom, elle est devenu si grosse. Si tu la voyais, tu ne l’aimerais plus, Tom. J’ai tellement envie de la lapider, de lui crever le ventre. Elle m’a vu, elle part. Elle ne viendra pas te salir aujourd’hui.
Mon téléphone portable me tire de ce monologue haineux. Georg.


  • Hey mec. Sale kidnappeur, si jamais tu recomm… 
  • Bill tu fais chier, je t’avais dit de rester à la maison !
  • Evite de m’appeler pour m’engueuler, je connais la touche raccrocher. T’es où ?
  • Bah chez toi…
  • Ok, j’arrive. Et c’est la dernière fois que tu me prends mes clés !

C’est fou comme le chemin du retour est toujours plus long que l’aller. Maintenant que j’y réfléchis, je crois que je n’y suis jamais venu qu’en courant. Je dois avoir une tête affreuse. Et tous ces gens, là, qui me regardent d’un air de dire " ce n’est pas une tenue pour venir dans un cimetière ". Et j’ai envie de leur répondre que c’est comme ça que m’a connu mon frère, pendant plus de vingt-six ans. Les yeux maquillés, les cheveux longs relevés dans une coiffure inédite, des vêtements sur mesure et qui ont pourtant l’air mal ajustés pour mon corps androgyne. J’ai vraiment besoin d’une douche glacée. Et de me brosser les dents, aussi. Mon piercing a un goût de vomi, j’adore.
Georg est la, tout pataud, sur le banc. Le fait de le voir, cela me touche. Je ne sais pas, une impression d’avoir quelqu’un, encore. Aujourd’hui, c’est lui qui prend soin de moi ; demain cela sera Gustav, et après-demain Andreas. Et on recommence. Mon semblant de vie ne se résume plus qu’à eux, il ne reste rien d’autre de l’aventure Tokio Hotel. Pauvre gars, il a l’air mal lui aussi. C’est sûrement de ma faute, d’ailleurs. Mais s’il savait à quel point j’aurais envie de ne pas avoir besoin de lui, de ne pas souffrir comme ça. Moi qui étais autrefois si doué avec les mots, je n’arrive même pas à lui dire ça. Je suis pathétique.


  • Hey, dis-je.

Georg se redresse, me voit et ce lève. Je n’ai plus envie d’être méchant. Je le regarde me fixer de ses yeux insondables, imperturbables et verts. Après quelques secondes, il détourne son regard vers sa poche d’où il sort mes clés. Instinctivement, je tends la main. Cependant, voyant qu’il arrête son geste sans me les rendre, je le regarde de nouveau.


  • Bill, il faut que tu arrêtes de boire, me dit-il.
  • Pourquoi ?
  • Parce que cela ne le fera pas revenir, lâche-t-il sans détour.
  • Je sais. Mais si ça peut me faire partir, à la limite, ça me va aussi, tu vois ?

Il me fixe en silence, comme toujours, parce que cela fait des mois que je lui sors le même argument et qu’il n’a toujours rien trouvé à y répondre. Alors j’attends. Comme sa tentative de trouver quelque chose à me rétorquer reste infructueuse, il baisse la tête et lâche les clés dans mon poing. Mais je ne veux pas qu’il croit que je lui en veux, il ne faut pas qu’il pense cela.


  • Tu veux entrer ? lui proposé-je
  • Si tu veux, répond-il en m’emboîtant le pas.

Le salon est frais et sombre, mais je ne peux pas allumer la lumière, sinon Georg verra des bouteilles joncher le sol et la poussière entassée comme mes souvenirs dans chaque recoin de la pièce. [justify]Je l’emmène dans la cuisine et lui offre à boire. Pour ne pas le contrarier, je sors deux cannettes de Coca. Nous sommes assis à table, en silence, mais l’atmosphère n’est pas si pesante. Ce n’est pas un silence de malaise, simplement un silence de perdition chez les deux êtres de part et d’autre de la table à laquelle nous sommes assis, face à face. Je finis ma cannette d’un trait, inspire, et avoue.


  • J’étais au cimetière.
  • Je m’en doutais un peu, répond Georg gentiment.
  • Je l’ai vue ce matin, Georg. Je l’ai vue, et tout m’est revenu à la tête. Je l’ai vue, et j’ai revu en images le jour où Tom m’a parlé d’elle pour la première fois – noir – le jour où j'ai appris ce qu'il avait – noir –. J’ai vu son visage changer, passer de celui d’un mec qui a tout pour lui à celui d’un mec dont la vie s’effondre. Je l’ai revu m’annoncer son diagnostic…
  • Bill, il faut que tu arrêtes avec ça. Il avait choisi, Bill, il le savait !
  • Et tout ça, c’est sa faute à elle !
J’ai hurlé. Tellement fort que je n’ai même pas entendu ma chaise racler sur le sol lorsque je me suis levé d’un bond. Je sais que demain il faudra que je m’excuse auprès de Georg pour ce que je suis sur le point de faire, mais je sais aussi que je dois le faire. Je dois tout lui expliquer, tout lâcher, et claquer deux ou trois portes avant de m’écrouler.
"  Avant elle, Tom enchaînait les histoires d’un soir, et c’était très bien comme ça. C’était bien parce que c’était lui, et cela m’était devenu normal de le voir me planter le soir pour une nouvelle conquête. C’était drôle ! Il s’amusait ! On n’avait aucune contrainte, on pouvait partir n’importe où le lendemain, il n’y avait pas d’attachement. On était libre. Et même toi, la copine que tu as eu une fois, elle a su respecter ça, elle comprenait. Ca a duré des années comme ça, et pxtain ! On n’avait jamais étés aussi bien ! On vivait ensemble, on se voyait tout le temps ! On faisait de la musique, des interviews, et il plaisantait sur son charme, et tout le monde riait. Mais pxtain Georg, pourquoi il a fallu qu’il l’aime ? ! Pourquoi elle ? ! Il l’a rencontrée en 2013, et les trois ans qui ont suivi n’ont étés qu’une descente aux enfers… Je le voyais dépérir, je le voyais mourir, sous mes yeux. Mon jumeau était en train de crever, et moi je ne pouvais rien faire. J’étais obligé de faire semblant, de faire comme si c’était pas grave, parce que je savais très bien qu’il fallait que je le soutienne ; mais tout brûlait en moi et je mourrais aussi. J’étais là quand il est mort, je me suis évanoui à côté de lui. Dans la même pièce qu’elle. Elle, celle qu’il aimait, et avec qui il avait décidé de fonder une famille. Tu parles ! Ben ouais, forcément, à vingt-cinq ans, c’est sûr qu’il y avait urgence, hein ? Il a tout donné pour elle, je le voyais dans ses yeux. On se voyait beaucoup moins, mais il était heureux, alors moi aussi. Et puis il a commencé à être fatigué sur scène et il a dû être hospitalisé. Et elle, qui était toujours là, à attendre avec moi qu’on vienne nous dire les résultats. Et quand le docteur m’a dit ce qu’il avait, j’ai su que c’était elle, Georg. J’ai su que c’était la fille qui était debout, en face de moi, qui avait signé l’arrêt de mort de la moitié de moi. Tom, il enchaînait peut-être les conquêtes, mais il était sérieux, il se protégeait toujours. Sauf que là forcément, avec elle, c’était différent. Mais tu crois qu’elle le lui aurait dit, qu’elle l’aurait prévenu ? Bien sûr que non. Cette petite salxpe a tout fait pour tomber enceinte de lui, et elle s’en foutait des conséquences. Et elle m’a regardé droit dans les yeux quand le docteur nous a dit qu’il avait le SIDA. "


(Suite postée )


Dernière édition par Kuss013 le Mar 29 Juin 2010 - 19:59, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
_Karo'_
Miss TH-Live.com 2008 & 2009
_Karo'_

Féminin
Messages : 16734
Points : 18627
Date d'inscription : 08/05/2008

Âge : 24
Localisation : Neverland

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 14:13

Nouvelle lectrice ! J'aime beaucoup, hate de lire la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 15:01

Lol Merci ^^
J'édite le message précédent jusqu'à la fin du chapitre 1, j'en ferai un autre pour le chapitre 2 :=):
Revenir en haut Aller en bas
x-Darkprincess483-x

x-Darkprincess483-x

Féminin
Messages : 25
Points : 50
Date d'inscription : 11/07/2009

Âge : 26

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 15:16

wow ... vraiment sombre !
J'espère que ça n'arrivera JAMAIS !!!! mdr
mais j'aime ta fic !!!!!!
Suiiiiiite !!! =D
Revenir en haut Aller en bas
http://x-love-cute-emo-boy-x.skyrock.com
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 16:02

Voilà, j'ai édité, vous avez la fin du chapitre 1 :=):
Revenir en haut Aller en bas
x-Darkprincess483-x

x-Darkprincess483-x

Féminin
Messages : 25
Points : 50
Date d'inscription : 11/07/2009

Âge : 26

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 16:08

piouf....
c'est assez ...
mdr !
mdr !!!!!!!!!!!
je ne trouve pas mes mots !! xD
Suite please ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://x-love-cute-emo-boy-x.skyrock.com
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 16:27

x-Darkprincess483-x a écrit:
piouf....
c'est assez ...
mdr !
mdr !!!!!!!!!!!
je ne trouve pas mes mots !! xD
Suite please ! mdr

C'est "mdr"? [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Ouch2 [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Ouch
xD
Revenir en haut Aller en bas
_Karo'_
Miss TH-Live.com 2008 & 2009
_Karo'_

Féminin
Messages : 16734
Points : 18627
Date d'inscription : 08/05/2008

Âge : 24
Localisation : Neverland

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 16:52

Oh tristounet comme fic'. Mais j'ai envie d'avoir la suite ! J'adore.
Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 16:57

_Karo'_ a écrit:
Oh tristounet comme fic'. Mais j'ai envie d'avoir la suite ! J'adore.


Haha ça viendra Wink
En même temps, c'est triste, mais maintenant que Tom est mort, on ne fait que expliquer pourquoi, donc dites-vous que c'est pas forcément + triste que si je l'avais pas expliqué Very Happy
Bon, à part que Bill le vit pas super super bien ^^ bref
Revenir en haut Aller en bas
x-Darkprincess483-x

x-Darkprincess483-x

Féminin
Messages : 25
Points : 50
Date d'inscription : 11/07/2009

Âge : 26

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 18:01

nan je pense pas que c'est mdr !! lol c'est juste que je suis choquée et que je ne trouve pas mes mots et je me fais rire moi meme !! lol >.< (je suis bizarre oui je vous l'accorde)
Suiiiite miss !!! =D
Revenir en haut Aller en bas
http://x-love-cute-emo-boy-x.skyrock.com
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 19:55

Kapitel 2
Je commence à étouffer, je suis brûlant. Je m’affaisse sur la table et je vois le visage de Georg tordu par la souffrance, mais je dois continuer, je n’ai pas fini.
" Et Tom lui a pardonné. Elle n’était pas encore enceinte, mais ils ont insisté. Et finalement, elle a eu ce qu’elle voulait, hein ? Elle l’a eu son mioche ! Et miracle ! Elle en a eu même deux. Deux jumeaux dans son ventre, alors qu’elle m’a fait perdre le mien. Deux jumeaux que je meure d’envie de lui arracher à chaque fois que je la vois. Elle est enceinte de sept mois. Tom était déjà bien mal à ce moment là. On venait de séparer à cause de ses problèmes de santé justement, mais les fans continuaient de nous harceler. La dernière tournée l’avait épuisé, toi aussi tu le savais ! C’est lui qui aurait eu besoin qu’on prenne soin de lui, Georg, pas moi ! J’aurais du vous faire comprendre que je sentais qu’il n’était plus capable de continuer. Cela faisait longtemps que l’on aurait du arrêter, pour lui. Les médicaments n’avaient plus aucun effet, et c’était déjà irréversible. Est-ce que tu peux imaginer ce que j’ai ressenti pendant ces derniers mois ? Dix mois, Georg, dix trop longs mois à savoir qu’ils seraient trop courts, et qu’ensuite, ce serait fini. Il est devenu plus maigre que moi, il était livide. Et elle est tombée enceinte, parce que malgré tout il continuait à la voir. Je ne sais par quel miracle, vu l’état dans lequel il était, et pourtant, ils l’ont fait. " C’est mon choix, Bill ". Mais qu’est-ce que j’en avais à foutre de son choix, moi ? Tu vois, Georg ? C’est pour ça que je ne peux pas arrêter, et c’est pour ça que me répéter que " c’était son choix " ne fait qu’empirer les choses. Son choix, c’était de mourir pour elle plutôt que de vivre pour moi. Ben tu sais quoi ? Moi je vais aller le rejoindre vite fait là-haut, ce cxn, et lui répéter tout ça. "
Je n’en peux plus, toutes mes émotions sont en ébullition, s’évaporent et me montent à la tête. Je coure et dévale les escaliers du studio, en claquant la porte que je sais que Georg va ouvrir de nouveau dans quelques secondes. Le sofa amortit ma chute que j’aurais voulue sans fin et je commence à tâcher le tissu blanc de mes larmes maquillées. J’entends la poignée grincer et, quelques instant après, je sens Georg qui s’assoit au bout du canapé et pose sa main sur mon dos secoué par mes sanglots. Alors, je ne sais pas pourquoi, je me redresse tout d’un coup et le serre contre moi, fort, comme je crois n’avoir jamais enlacé personne. Il y a tellement de douleur, de reconnaissance et de passion dans ce geste que Georg doit être surpris par la puissance de cette étreinte. " Danke… ". C’est la seule chose que je peux dire, mais cela lui suffit. Lui aussi a perdu un ami, presque quelqu’un de sa famille. Pourquoi est-il si fort ? Pourquoi est-ce qu’il ne craque pas ? Des trois garçons, c’est lui qui a été le plus proche de moi depuis que Tom a été diagnostiqué, et je ne l’ai jamais vu faiblir. Je veux voir son visage, je veux voir ses yeux d’acier résister devant moi. Je lève le menton et cherche ses yeux, mais il me tourne la tête, pour ne pas que je le vois. De ma main glacée, je tourne son visage vers moi et suis surpris par des vagues salées qui débordent de ses yeux que je n’avais jamais vu pleurer. J’ai l’impression qu’il veut partir, mais qu’il reste pour moi. Je suis trop égoïste pour le laisser faire, mais je me calme et lui fais comprendre que je suis prêt à écouter.


  • Bill, il y a quelque chose qu’il faut que je te dise…



  • Ca va ? demandé-je, inquiet de son intonation et de son air sombre.



  • Non. Il y a quelque chose que je sais, depuis trop longtemps, et que je dois te dire aujourd’hui. Je ne peux plus le porter, mais j’avais peur de te perdre, toi aussi. Aujourd’hui, si je prends le risque, c’est parce que je vois bien que cela te détruit. Bill… Tom le savait.

Quoi ? Que veux-tu dire ? Georg, je ne comprends pas. Je ne veux peut-être pas comprendre. Tout résonne dans ma tête, tout se mélange. Je ne comprends pas.


  • Tom savait quoi ? articulé-je.



  • Il savait que Alina était séropositive. Elle le lui avait dit. Et il me l’avait dit, aussi. Il ne voulait pas que tu l’apprennes, parce qu’il savait que tu ferais tout pour l’empêcher de la voir, et l’empêcher d’essayer d’avoir un enfant avec elle. Il avait décidé de te le dire bientôt, et puis il n’a pas eu le temps. Bill, il prenait des médicaments, depuis le début. Tu n’aurais rien pu faire de plus. Et crois-moi que Gustav, Andreas et moi, on lui a répété cent fois que c’était trop risqué, beaucoup trop risqué de continuer la tournée, mais tu sais comment il était, il vivait pour la musique. Tu n’as rien à te reprocher à toi, et tu ne devrais pas te détruire à la haïr, parce que Tom savait ce qu’il faisait…



  • Dégage.

Je n’ai rien assimilé de ce qu’il a pu dire après la troisième phrase. Ma compréhension s’est arrêtée quand j’ai entendu qu’il m’a trahi. Mais pas seulement lui… Gustav et Andreas aussi. Et qui d’autre ? Mes parents ? Je n’en peux plus de haïr tout le monde, je voudrais que l’on me donne une seule bonne raison de ne pas dire que tout va mal. Je me sens petit, je me sens vulnérable, et je n’ai pas le courage de le frapper. Mais il faut qu’il parte. Pars, Georg.
Mon ancien collègue se lève, silencieux, et sort en fermant doucement la porte. Il ne sait pas encore si je digèrerai cela un jour, et moi non plus, mais en tous cas : pas maintenant. C’est trop tôt, et trop tard pour me dire ça aujourd’hui. Il lâche cette vérité comme une bombe qui explose au milieu de mes faibles tentatives de reconstruction de moi-même, et ça fait mal. Il faut tout recommencer. Tout recommencer. Je ne sais pas pourquoi, j’ai soudain envie de revenir au tout début de notre histoire ensemble. Je vais dans la petite salle adjacente au studio pour lancer la bande son de l’un de nos premiers titres, puis je reviens sur mes pas et je commence à chantonner dans le micro du studio. La basse de Georg, profonde en moi, ravive le bonheur de la musique, du partage de notre passion. Les notes et les riffs que Tom a longtemps joué viennent s’ajouter au rythme de Georg et le tout forme l’harmonie que je connais. Gustav marque les temps. Je ferme les yeux, et me lance.
Keiner mehr da
Der mich wirklich kennt
Meine Welt bricht g’rade zusamm’n
Und es läuft’n " happy-end "



Ma voix, portée par ces paroles tellement justes, ne sonne pas si faux. J’ai l’impression soudain que cette chanson, cette chanson que Tom et moi avons écrit ensemble il y a tant d’années, nous avait été inspirée par un je-ne-sais-quoi pour nous préparer à cette épreuve. J’ai l’impression que tout s’envole, que tout me laisse tranquille, pour un moment.


(Suite Postée)


Dernière édition par Kuss013 le Mer 30 Juin 2010 - 0:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CloW'

CloW'

Féminin
Messages : 2852
Points : 4808
Date d'inscription : 25/08/2009

Âge : 25
Localisation : Biarritz FRANCE

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 20:40

Nouvelle lectrice Very Happy J'aime beaucoup, tu fais bien passer les émotions, sentiments de Bill, & ça ne peut que toucher :'(
Suite :=):
Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 20:50

Merci !
La suite viendra peut-être vers 1 ou 2 heures du mat, ou alors demain Wink
en fait il faut juste que je trouve THE idée
Tu trouves pas ça trop sombre?
Tu veux une fin joyeuse ou pas? Juste petit sondage
Revenir en haut Aller en bas
CloW'

CloW'

Féminin
Messages : 2852
Points : 4808
Date d'inscription : 25/08/2009

Âge : 25
Localisation : Biarritz FRANCE

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 20:54

Et bien non, ça va, perso je poste une fic sur ce fo qui est dans le meme genre, sauf que cest Bill le mouru ("Deux corps, un coeur et un amour qui sonne faux") ^^

Je suis plus du genre Happy End oui, mais les Bad End , ca fait pas de "mal", ca change :=):

Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:01

Ok, merci :=):
Tu veux que je te mp quand la suite sera postée?
Revenir en haut Aller en bas
CloW'

CloW'

Féminin
Messages : 2852
Points : 4808
Date d'inscription : 25/08/2009

Âge : 25
Localisation : Biarritz FRANCE

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:22

Oui , s'il te plait :=):
Et puis, qui sait, avec le titre, on peut se demander si Billou ne va pas trouver son arc en ciel, son bonheur... ? :=):
Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 21:41

... Eventuellement? Razz
Ok ça marche, je te préviendrai :=):
Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMar 29 Juin 2010 - 23:57

Kapitel 3


Je suis en nage. Après " Wenn nichts mehr geht ", je n’ai pu m’empêcher d’interpréter de nouveau plusieurs de nos anciens morceaux de nos débuts. Nos sources, nos racines. Le dernier accord de guitare de " Leb’ die Sekunde " grince dans mes oreilles, et je suis parcouru d’un frémissement tandis que toute l’adrénaline qui est montée au fil des chansons m’anesthésie. Je m’affale sur le canapé et reprends ma respiration. En inspirant profondément, mon odeur me rappelle que je n’ai toujours pas pris de douche, et que je viens de m’enchaîner une dizaine de chansons sans m’être brossé les dents. Inédit.
Je lève ma petite masse d’os et remonte au rez-de-chaussée. Je fais un détour par la cuisine et ouvre le frigidaire. J’ai le choix entre une cannette de soda et une bouteille de bière. Je reste planté là, devant les deux, indécis. Je me décide finalement pour la cannette, convaincu par la perspective de garder le meilleur pour plus tard. Psst. Je revis. Je sens les petites bulles éclater dans ma gorge, soigner ma voix éraillée par près de trois quart d’heure de chant sans interruption. Je traîne alors les pieds jusqu’à l’étage, chope un jean, un T-shirt et un caleçon dans ma chambre, et vais dans la salle de bains. Le miroir me fait face, et mon reflet est affreux. De longues cernes sur lesquelles mon maquillage a largement coulé sont apparues sous mes yeux bouffis et mes cheveux n’ont plus aucune forme, la sueur et les larmes étant visiblement plus efficaces que n’importe quelle cire coiffante. Mes vêtements sont sales et désordonnés. J’attrape un coton, mon démaquillant, et commence à me rendre une apparence humaine. Je voudrais au moins retrouver le visage du jeune homme de vingt-six ans que je suis, visage un peu maigre, certes, mais pas creusé par le désespoir.
Le jet d’eau tiède me fait le plus grand bien. Mes cheveux mouillés, prêts à être remodelés, s’affaissent sur mes épaules frêles. Je frotte ardemment, je frotte pour tout effacer, tout enlever. Je ne sais pas, je me sens tout honteux de ce qui s’est passé durant les dernières heures. J’ai l’impression de ne pas être à la hauteur, et de ne rien faire pour. J’ai l’impression d’avoir renié tout ce que nous avions été pendant toutes ces années, d’avoir renié tout ce que l’on a vécu ensemble, pour ne garder que ces quelques temps difficiles. Je n’ai pas le droit ! Ma vie, sa vie, c’est tout ce qu’il y a avant. L’hôpital, elle, ce n’est rien à retenir. Les tuyaux, la maigreur, ce n’est rien. Lui, c’est tellement plus. Lui, c’est tellement mieux.
C’est tellement loin… Tout est contradictoire autour de moi. Stop, il faut que je me pose. Il faut que je prenne de la distance. Que faire ? Il y avait une chanson qui disait ça… " Entkomm der Welt ". Moi je veux bien, j’y suis tout disposé. Mais j’ai trop de choses à mettre au point ici. Avec les garçons. Avec moi-même. Avec elle.
Je m’enveloppe dans une serviette et enfile mes vêtements. Je relève mes cheveux mouillés en un chignon approximatif et commence à appliquer plusieurs crèmes sur mon visage, avant de me maquiller. Depuis la mort de Tom, je n’ai jamais pu me résigner à changer ces habitudes, ancrées en moi depuis tellement d’années. C’est comme une preuve personnelle que je suis encore un peu moi-même. L’horloge dit qu’il est 11H48. Si tôt… Il faut que je trouve quelque chose à faire, pour ne pas tourner en rond. Je ne peux pas encore parler à Georg. Je ne peux toujours pas m’imaginer à moins de cent mètres d’elles. Et lui… j’ai besoin de lui.
Je sais précisément ce que je dois faire. Je sors de la salle de bains et me tourne vers la gauche. Je vois cette porte, devant moi, cette porte fermée depuis des mois et à laquelle j’ai refusé que l’on touche. Je me suis jusque là borné à ne faire que regarder cette poignée que les doigts de mon guitariste de frère ont mille fois actionnée. Je fais un pas. Je ne sais pas si je fais bien de tout lâcher aujourd’hui, de repousser toutes les limites que mon mental m’a fixées depuis trop de temps. Mais je crois que, finalement, la seule solution de ne pas succomber à toutes les émotions d’aujourd’hui, c’est d’en créer une autre, une que j’ai décidée. Encore un pas. Oui, je vais échapper à ce monde, et rentrer dans le sien.
La poignée est glacée. La porte s’ouvre lentement sur la chambre de Tom, telle que je l’ai connue et telle qu’il l’a laissée pour toujours. Les rideaux sont fermés, le lit défait. Je suis sûr qu’en fouillant au fond de sa panière de linge sale, les derniers vêtements sont encore emplis de son odeur. J’en ai besoin. On dirait un drogué qui se jette sur la première seringue ; peu importe. Je veux voir chaque recoin de cette pièce, retrouver chaque parcelle de son quotidien. Un poster de Samy Deluxe. Une guitare électrique et une guitare sèche. Des médiators, un peu partout. Des balles de jonglage. Des boîtes de jeux vidéos qui jonchent le sol, et des manettes sorties. Sur la petite table basse, quelques photos, et un cahier assez épais dont quelques feuilles sortent légèrement. Cela m’interpelle. Je n’ai jamais vu ce cahier. Enfin, peut-être que si, mais il est tout simple, alors cela aurait très bien pu être un autre cahier.
Je m’assois précautionneusement sur le lit double et ouvre le petit calepin. Je déplie une ou deux feuilles qui sont insérées entre la couverture et la première page, et les parcoure rapidement. Il me semble avoir déjà vu cette écriture de femme. Elle dit de belles choses, certainement une fan. Lorsque j’arrive en bas de la feuille, je me rends compte que je l’ai lue en entier, mot à mot. Et elle est signée " Alina ". Lentement, machinalement, mes mains déplient une autre feuille, et une autre. Toutes sont signées de ce même prénom que je déteste, signature déposée sur des mots pourtant si beaux. Je tourne alors quelques pages du cahier noir et, à ma grande surprise, il s’agit d’un journal. Première nouvelle assez difficile à assimiler pour moi. Voilà autre chose qu’il m’avait caché. Je lis quelques lignes.
" Vendredi 25 janvier 2015 
C’est aujourd’hui que tout commence. Bill vient d’apprendre que j’ai le SIDA. Il était temps, je n’en pouvais plus de tout lui cacher. Cela me pesait tellement. La tournée a été très éprouvante, mais pour rien au monde je n’aurai manqué cette dernière occasion de partager sur scène, avec lui, la passion de notre vie. Je sais que c’était la dernière, malheureusement, la dernière des très nombreuses tournées qui nous ont construites… "
Je tourne quelques pages.
" Mardi 19 Mars
Je souffre trop de ce regard sur le visage de Bill. Je lui fais honte, je le dégoûte. Il ne comprend pas. Je ne me comprends pas moi non plus. Je crois que je regrette d’avoir renoncé à la vie, même si j’aime Alina. Elle reste près de moi, elle me fait du bien. Mais sans Bill, je me sens vide. Je voudrais qu’il comprenne. Qu’il rechante… "
Encore une page. Et encore une. De temps en temps, une simple évocation de Alina, mais elle reste très discrète dans le journal de Tom. Je suis un peu plus ému à chaque mot écrit de la main de mon frère qui ne parle que de moi. Il dit combien il a souffert de mon attitude, de ce qu’il comprenait en moi. Mais ce qui me pousse à continuer ma lecture, ce sont ses mots de réconfort pour me rassurer. Pour me dire qu’il m’aime, et qu’il m’aimera toujours. Lui qui sait à quel point je suis égoïste, il devait savoir exactement les mots que j’aurais besoin de lire une fois qu’il serait parti et, d’une certaine manière, je sais que ce journal m’est destiné. Dans sa façon de s’exprimer, je sais que c’est à moi seul qu’il s’adresse. Et cela me fait du bien.
Je m’allonge sur son lit et tourne les feuillets au hasard. Je meure d’envie de tout lire, mais je sais que ce sera difficile. Et je veux garder un peu de lui pour plus tard. Je regarde simplement la dernière date : 10 janvier 2016. La veille de son entrée définitive à l’hôpital. La veille de la fin de son calvaire. Je reviens alors au tout début, hormis les lettres que je ne suis pas encore prêt à lire, et me plonge dans ce retour en arrière que mon frère m’a laissé comme déclaration d’amour posthume.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Kuss013

Kuss013

Messages : 93
Points : 192
Date d'inscription : 23/06/2010

Localisation : Sur l'étoile dans l'oeil de Bill

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMer 30 Juin 2010 - 20:30

Pas d'avis?
Revenir en haut Aller en bas
CloW'

CloW'

Féminin
Messages : 2852
Points : 4808
Date d'inscription : 25/08/2009

Âge : 25
Localisation : Biarritz FRANCE

[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen EmptyMer 30 Juin 2010 - 20:32

Si si si !
J'aime beaucoup l'aspect "journal intime" dans une histoire, on arrive à bien s'y plonger, comme si on était le personnage. Et puis comme ça on a le PDV de Tom et pas seulement de son frère, ça contre-balance l'idée que l'on se fait.
Suite!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty
MessageSujet: Re: [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen   [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction ] Suche nach meinem Regenbogen
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)
» [Fanfiction] Don't Jump
» [fanfiction] La vie est imprévisible ....
» [Fanfiction] C'est ça la vie....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Tokio Hotel | Les fans :: FanFictions :: Fanfictions abandonnées - plus de nouvelles-
Sauter vers: