News  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  









Partagez | 
 

 [@ USA] Pop Culture Madness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KeinVerbot

avatar

Féminin
Messages : 3034
Points : 4
Date d'inscription : 05/11/2006

Âge : 26

MessageSujet: [@ USA] Pop Culture Madness   Mar 19 Fév 2008 - 17:49

Traduction de cette interview par Midian.


Interview
de Kristyn pour Pop Culture Madness avec les rockers Tokio Hotel où
nous apprenons un peu de l'histoire du groupe, ce que les garçons
aiment faire durant leur temps libre, et ce qu'ils pensent en
traversant les Etats Unis!



Kristyn: S’il vous
plaît, racontez à nos lecteurs un peu de l'histoire du groupe. Comment
avez-vous débuté dans la musique? Comment avez-vous rencontré chacun
des autres?

Tom: Bill et moi avons été impliqués dans la
musique, depuis que nous étions enfants. Mon beau-père, qui joue dans
un groupe de rock lui-même et est propriétaire d'une école de musique,
m'a donné une guitare et j'ai commencé à essayer de jouer. (Rires)
J'étais joliment sur que les femmes les plus chaudes craquent pour le
guitariste - donc c'était censé être mon instrument!

Bill: J'ai
toujours voulu chanter et j'ai commencé quand j'avais 6 ans. J'ai écrit
mes premières chansons quand j'avais à peu près 9 ans.

Gustav:
Chaque fois que j'entendais de la musique, je commençais à tambouriner
avec mes doigts, je le faisais tout le temps. Quand j'avais 6 ans,j'ai
commencé à prendre des cours et j'ai reçu ma première batterie.

Georg:
J'avais environ 12 ans. Certains de mes amis voulaient monter un
groupe, et ils étaient à la recherche d'un bassiste. J'ai pensé que
c'était plutôt cool et c'est la raison pour laquelle j'ai commencé à
jouer de la basse.

Tom: Bill et moi avons commencé à jouer des spectacles en direct dans des clubs
dès le début aussi. C'était juste deux d'entre nous - je jouais de la guitare et Bill chantait
et
jouait du clavier. Un soir, nous avons joué dans un club de Bad
Gröninger où Georg et Gustav, qui se connaissaient depuis l'école de
musique, faisait partie de l'auditoire.

Georg (riant): Il est
évident que ces deux types avaient besoin d'un peu d'aide, donc nous
leur avons parlé après leur prestation.

Tom (riant): Ouais,
effectivement, ils nous ont supplier de rejoindre le groupe - c'est
comme cela que nous nous sommes rencontrés.


Kristyn:
J'ai lu que "Scream" est votre premier album enregistré en langue
anglaise. A-t-il été difficile d'enregistrer un album mélangé? Quelles
difficultés avez-vous rencontrées?

Bill: Nos paroles
sont vraiment importantes pour nous et nous voulons que tout le monde
comprenne. Quand beaucoup de gens de différents pays ont commencé à
prendre notre musique, nous avons pensé que nous devrions faire une
version anglaise de morceaux choisis de nos deux albums allemands. Nous
ne nous attendions pas à ce que les gens commencent à traduire nos
paroles, donc nous l'avons fait pour eux.. (Rires) En fait, c'était
seulement du travail pour moi puisque j'étais le seul à être allé en
studio pour les enregistrer, tandis que les autres avaient du temps
libre.

Tout le monde: Ooooooohhhh!

Bill: Oui! Je suis un
vrai perfectionniste. Je voulais que le son soit parfait, comme un
orateur indigène. Je n'ai pas voulu ressembler à quelqu'un essayant de
chanter en anglais. Donc cela m'a pris un certain temps, mais à la fin
j'étais vraiment heureux du résultat final.

Tom: Nous l'étions tous!


Kristyn: Quelles sont certaines de vos principales influences musicales?

Tom: Nous écoutons tous de la musique très différente.
J'écoute surtout du Hip Hop allemand. Bill aime beaucoup de choses comme Nena, Placebo,
Green
Day et Coldplay. Georg aime Oasis et Fall Out Boy et Gustav est plus
dans des trucs hard comme Metallica. Nous avons toujours voulu trouver
notre propre style, un son original pour représenter Tokio Hotel, nous
n'avons jamais voulu ressembler à un autre groupe. Et puisque nos gouts
musicaux diffèrent tellement, que vous pourriez dire que le son de
Tokio Hôtel est notre point commun quand il s'agit de musique.


Kristyn: Où voyez-vous l'avenir de la rubrique musique et où voyez-vous l'Hôtel Tokio dans cette image ?

Tom:
C'est une question à laquelle il est difficile de répondre et je ne
peux parler que pour notre groupe. Nous voulons simplement continuer à
jouer, être sur scène et jouer aussi longtemps que nous le pourrons, je
l'espère pour toujours. Cela a toujours été notre rêve et nous sommes
bien déterminés à le maintenir en vie.


Kristyn:Y a-t-il une signification derrière votre nom? Comment avez-vous décidez de choisir le nom de Tokio Hotel?

Tom:
Après nous ayons signé notre contrat d'enregistrement nous avons pensé
qu'il était temps pour un nouveau départ - nous nous appelions Devilish
auparavant. Nous aimons tous vraiment les villes grandes et modernes.
Nous pensons tous que Tokyo est l'un des endroits les plus cool de la
planète - et nous espérons y aller un jour prochain, avec de bons
espoirs de réussite!

Bill: Oui, et nous étions aussi à la
recherche d'un symbole qui représente notre vie à partir de ce point.
Et parce que nous vivions dans des hôtels la plupart du temps, le nom
semblait vraiment approprié.


Kristyn: S’il vous plaît,
racontez à nos lecteurs un peu de votre processus écriture. Qu'est-ce
qui vient d'abord l'accroche, la mélodie, les paroles, etc?

Tom:
Il n'y a pas de ligne directrice ou de méthode que nous utilisions.
Cela dépend juste de la personne qui arrive avec une nouvelle idée en
premier. Nous travaillons avec quatre producteurs, Bill écrit les
paroles et nous faisons la musique. C'est tout un gros effort d'équipe.
Parfois, Bill se lance dans les paroles d'abord et ensuite on ajoute la
musique. D'autres fois, nos producteurs ont une idée, et nous
travaillons tous ensemble. Ça change de chanson en chanson.


Kristyn: Quelle a été votre endroit préféré pour jouer en live?

Georg:
C'est difficile. Nous avons joué dans de si nombreuses grandes salles
au cours des deux dernières années, il est difficile d'en choisir une.

Tom:
Pour l'instant, nous sommes prêts à commencer notre troisième tournée
européenne, qui débute en mars. Être capable de faire une tournée en
Europe était déjà étonnant, le faire pour la troisième fois, est juste
incroyable. Je suis convaincu qu'il y a de nombreux sites et lieux
incroyables à venir.


Kristyn: Avez-vous des histoires folles en tournée? Comme par exemple des expériences folles de fans?

Bill:
Nous aimons voir nos fans très, très énergiques. Vous devriez venir à
l'un de nos spectacles. Elles sont vraiment incroyables et bruyantes -
nous aimons ça. Elles vivent cette vie avec nous. Et elles inventent
vraiment des choses cool. Elles voyagent avec nous. Où que nous soyons,
elles sont déjà là. Elles nous envoient d'incroyables longues lettres
et nous achètent des cadeaux. Il existe même une étoile nommée d'après
nous, ainsi dans l'espace, il y a une étoile appelée Tokio Hotel.

Gustav: Et rappelez-vous la Mini Cooper Tokio Hotel?
Une fille a conçu sa Mini Cooper dans un style parfait Tokio Hotel. Mais nous ne
pense pas que c'est fou, nous aimons ça et c'est vraiment cool.

Tom:
Eh bien, je pourrais vous raconter des histoires à ce sujet, mais il
nous faudrait une autre interview et beaucoup de temps - cela pourrait
prendre des jours.


Kristyn: Comment vous sentez-vous sur MySpace, comme une façon de se connecter avec les fans?

Tom:
L'internet est vraiment important et a été super pour nous. C'est
réalité par là, que les gens en provenance d'autres pays nous ont
découvert et sont devenus fans. Voilà comment nous sommes connectés
avec les fans du monde entier. Puis nous allons dans leurs pays, jouer
en concert là-bas et les rencontrer pour la première fois en
personne.

Bill:
Et nous voulons que nos fans sachent que nous n'avons pas de comptes
privés chez MySpace. Vous ne nous trouverez que que dans les
discussions officielles. Donc, si quiconque prétend être l'un de nous,
ce sont des imposteurs!


Kristyn: Que pensez-vous des téléchargements de musique ?

Bill:
C'est un très émotionnel et difficile sujet. Je veux dire que si les
téléchargements sont légaux et les gens paient pour eux, c'est génial.
Mais télécharger de la musique illégalement c'est voler. Si les gens de
cesser de payer pour la musique, les musiciens ne seront plus capables
de créer de la musique. Je veux dire, imaginez qu'il n'y ait désormais
plus de musique? Aucune musique! C'est terrible. Nous avons toujours,
avant même que notre carrière ait débuté, acheté notre musique. Nous
n'avons jamais eu de copies illégales ou de choses comme ça. Nous avons
toujours voulu avoir les originaux, des vrais.


Kristyn: Quelle est l'alchimie au sein du groupe? Ce qui donne votre courant créatif?

Tom:
Nous nous connaissons les uns les autres depuis près de sept ans. Nous
sommes amis et nous pouvons ressentir les humeurs des uns et des autres
joliment bien. Nous aimons discuter des choses et nous parlons tout le
temps. Mais nous savons aussi quand l'un de nous a besoin de son propre
espace.

Bill: Pour la créativité elle peut venir de n'importe
quoi. De quelque chose dont nous avons parlé, vécu, entendu ou
seulement vu - quoi que ce soit qui nous nous frappe nous fait
commencer.


Kristyn: Quel est selon vous le principal
message qui se cache derrière votre musique? Quel est l'un des
objectifs que vous souhaitez atteindre grâce à la musique?

Bill:
Il n'y a pas vraiment de message principal - chaque chanson a son
propre message. Et nous voulons que nos fans s'identifient à cela, pour
se trouver elles-même dans notre musique. J'écris au sujet de nos vies
et de choses que nous éprouvons ou de choses qui arrivent à nos amis et
nos fans. Ils nous écrivent beaucoup et nous parle de leurs vies, ce
qui nous inspire aussi. Pour nous, l'une des plus importantes choses
dans la vie est c'est d'être libre et de faire ce que nous voulons? Pas
d'être tenus par des règlements. Nous essayons de vivre nos rêves et de
ne pas renoncer, de nous exprimer peu importe ce que les gens
pourraient dire. Vous verrez que dans nos chansons aussi.


Kristyn: Qu'est-ce que vous les gars aimez faire pendant votre temps libre, ainsi chacun de vous?

Tous: Dormir!

Tom: Sauf Gustav. Il est le seul dans le groupe qui se lève très tôt le matin.
Le reste d'entre nous aiment dormir aussi longtemps que possible.

Bill: Quand j'ai un jour de congé je dors jusque dans l'après-midi et puis j'aime manger et regarder des DVD?

Georg (rires): ? et retourner dormir

Gustav: J'aime rouler sur mon, rencontrer des amis et des choses comme ça.

Bill: Ouais, rencontrer des amis et la famille
c'est ce que nous aimons tous faire lorsque nous avons du temps libre.

Tom:
Honnêtement, je passe tout mon temps dans mon lit, mais contrairement
aux autres, je partage mon lit la plupart du temps avec une jolie fille!


Kristyn: Pouvez-vous dire à nos lecteurs une chose au sujet de Tokio Hotel qu'ils ne connaissent pas déjà?

Tom (rires): Eh bien en fait vous savez que le deuxième nom de Georg est Hagen et que son surnom est Hobbit?!

Kristyn:
S’il vous plaît, n'hésitez pas à ajouter n'importe quel message ou
commentaire que vous aimeriez partager avec nos lecteurs.

Bill:
Nous voulons remercier tous nos fans de manifester un tellement grand
intérêt pour notre musique et pour leur soutien. C'est vraiment
incroyable et nous sommes impatient de jouer en direct et de vous voir
tous.

Traduit par Midian pour http://t-h2.net

Revenir en haut Aller en bas
MARMOTTE
Modératrice & Traductrice
avatar

Féminin
Messages : 12465
Points : 18469
Date d'inscription : 30/07/2007

Âge : 38
Localisation : côte d'azur près des avions...

MessageSujet: Re: [@ USA] Pop Culture Madness   Dim 9 Mar 2008 - 12:38

merci, sympa l'itw!
Revenir en haut Aller en bas
 
[@ USA] Pop Culture Madness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [@ USA] Pop Culture Madness
» [Livre] Michael Jackson : The magic and the madness (J. Randy Taraborrelli)
» Madness At Dawn
» Culture et musique
» Doctors of Madness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TokioHotel-Live.com :: Archives :: Archives :: Presse :: Presse Internationale :: 2008-
Sauter vers: